Napoléon 1815

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Jour de Gloire doit se faire dans son forum qui lui est propre.
Message
Auteur
Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 11060
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°, berceau des stratèges en culotte courte

Re: Napoléon 1815

#51 Message non lu par Drago »

C'est vrai qu'il faut aller chercher dans le paragraphe des règles, car si on ne se réfère qu'à l'aide de jeu, il est marqué que c'est le contrôle d'un espace de ferme fortifiée qui donne cet avantage... :gratte:
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

rems
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2970
Enregistré le : lun. 26 juil. 2010 20:32
Localisation : Paris XXe

Re: Napoléon 1815

#52 Message non lu par rems »

Jeu acheté hier dans une excellente boutique vincennoise !

Il y a quelque chose qui m'interroge dans le scénario 4 (celui qui commence le 14 juin). Supposons que le Français suive un tempo historique et décide de ne passer la frontière belge que le 15 juin au matin. Pendant les deux tours du 14 juin, le Coalisé peut bouger deux corps par tour, donc de deux à quatre corps coalisés auront effectué de un à deux mouvements le 14 juin. Or, historiquement, les corps coalisés n'ont pas bougé le 14 juin, ce que reconnaît le jeu puisque les positions de départ de ces corps sont identiques dans les scénarios 4 et 3 (ce dernier commence le 15 juin au matin). Donc, dans le scénario 4, si le Français suit un tempo historique, il devra faire face alors de manière certaine à des forces coalisées plus rapprochées et/ou regroupées qu'elles ne l'étaient historiquement, ce que je trouve très bizarre... Ou alors je loupe quelque chose ? :gratte:

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 11060
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°, berceau des stratèges en culotte courte

Re: Napoléon 1815

#53 Message non lu par Drago »

Je pense que c'est une question d'équilibre. Il faut avoir vu Napoléon rusher à la tête de sa death Star, avec en mains plusieurs cartes de marches forcées pour voir les dégâts occasionnés et la tête des coalisés qui vont trouver les tours restant jusqu'au 10ème très très longs... :lol:
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 11060
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°, berceau des stratèges en culotte courte

Re: Napoléon 1815

#54 Message non lu par Drago »

Première partie à trois joueurs hier, ça marche bien.

Victoire des coalisés à la fin du jeu: 14 pertes FR vs 25 pour les alliés. Le Français finit à +4PV, après une remontada impressionnante en partant de +15.
Napoléon a perdu une bataille où il était favori, c'est 3PV en plus pour les alliés.
Il s'est fait prendre par "le clown de Maubeuge" aka Hill qui est allé cette fois occuper Beaumont (mais qui s'en est fait délogé).

Image
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4926
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Napoléon 1815

#55 Message non lu par ulzana »

Carte FR au son du canon (jouable lors d'un combat)
"Un corps français , activé ou non, dans une zone libre adjacente à un combat est déplacé dans la zone du combat et participe à celui ci."

(les coalisés ont eux aussi une carte similaire.

C'est cette carte à laquelle je faisais référence précédemment.

Avatar du membre
Cyberboarder
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1926
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:55
Localisation : Ardèche (Aubenas)
Contact :

Re: Napoléon 1815

#56 Message non lu par Cyberboarder »

Trop content de voir ces photos, de toutes ces têtes connues qui jouent à Napo...
Pour revenir à cette histoire de poursuite...C'est une excellente remarque et oui, je pense que c'était implicite pour moi, pas de retraite, pas de poursuite. Je le note pour un éventuel retirage.
C'est important vos retours et on essaie de les lire tous avec Julien. Par exemple, Drago avait fait la remarque concernant la carte "Marche Forcée" et que l'info capitale de se déplacer au moins d'1 zone n'était pas indiquée. C'est indiqué sur ces cartes désormais et on l'a indiqué sur les retirages de 1806 et 1807.
Pour le scénario 4, c'est plus du design que de l'histoire. J'avais un peu peur que le ou les joueurs coalisés trouvent le temps un peu long...Ensuite, sur le côté surprise totale de Wellington et Blücher, c'est aussi de l'imagerie véhiculée par notre vision de la campagne. Je ne suis pas certain que personne n'était au courant de ce qui se passait de l'autre côté de la frontière. Mais je ne suis pas assez connaisseur pour lancer un grand débat à ce sujet.
Dans tous les cas, ravi de vous lire...J'étais un peu inquiet car suite à la partie de découverte menée en Limousin avec Rems et El Condor... :) ...il n'y avait pas de quoi s'enthousiasmer.
Denis SAUVAGE

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 11060
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°, berceau des stratèges en culotte courte

Re: Napoléon 1815

#57 Message non lu par Drago »

On fait deux matchs retours hier, deux défaites françaises dont une à... +1PV ! Autant dire que c'était super chaud, Napoléon a pris Bruxelles et éliminé Wellington et deux corps anglais.

On s'est bien amusé en tous cas. :clap:

Image

Image

Image

Image
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4926
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Napoléon 1815

#58 Message non lu par ulzana »

CR rapide de la première partie en duo :

Je joue COalisés

Image

J'ai mis la priorité sur le regroupement des corps prussiens sur Ligny, évitant de descendre sur Quatre Bras avec Wellington et un ou deux corps.
Mon but était de me replier dès que possible de ce trou à rats de Quatre Bras, en direction de Waterloo où j'espère avoir le soutien de 2 ou 3 corps prussiens.

Je compte bien garder aussi Namur, vulnérable à un raid FR.


Image

Plan réalisé.
H, mon adversaire, hésitait à aborder Quatre Bras (qui avec une vedette semble mieux défendu qu'il ne l'est).

J'ai donc eu le temps de me replier sur Placenoit avec mes deux corps AA, mais j'avais commis l'erreur de faire venir Uxbridge en renfort, mais il a été trop lent et reste maintenant exposé à une attaque FR.

Les prussiens se sont rassemblés sur Ligny.
Ce qui m'a peut être évite de voir Uxbridge se faire attaquer...


Image

Et maintenant les problèmes commencent.
Ma concentration de Blucher à Ligny agit comme un aimant sur H, il regroupe 4 blocs près du village où mon armée teutonne s'est retranchée.

Maintenant je suis confronté à un dilemme:
ou bien je retraite par petites piles pour avancer plus vite et surtout ne pas créer un embouteillage sur la route menant à Wavre (ma grande crainte)

ou bien j'accepte la bataille à Ligny avec ma position renforcée, et j'ai une carte me permettant de faire une charge de cavalerie (+1 carte), ce que je choisis



La bataille est une horreur...
Napoléon , la Garde, + Reille et d'Erlon, et une carte Elan (me privant de mon bonus de position renforcée)
Je prends 6 pertes !
et je n'en inflige que 2...
Quant aux fatigues subies c'est catastrophique
4PV pour le FR et 1PV de plus pour le drapeau de Ligny, car je n'utilise pas ma possibilité de ne pas retraiter en enlevant le marqueur de position renforcée.
La prise de Quatre Bras lui donne un PV supplémentaire soit 6 PV (le marqueur de PV est à 4)

Je veux retraiter !
Car ma défaite a ceci de bien qu'elle me permet de fuir de 4 zones, avec toute ma pile
Heureusement la poursuite n'est pas sévère, deux points de fatigue seulement...


H (Napoléon) est passé d'un handicap de 10 PV à 5 PV seulement...

Tour suivant :


Il pleut -1 PM

H a l'initiative et n'avance que d'une zone successivement avec trois blocs par la route la plus à l'ouest et de deux zones avec un dernier bloc par la route la plus à l'est.

Mon premier corps n'avance que d'une zone à Wavre,

Les fatigues subies lors de la bataille me mettent en grande vulnérabilité en cas de nouveau combat et mon adversaire le sait, je décide de ne pas bouger avec les autres corps et d'enlever leurs fatigues.


Tour suivant

H a l'initiative,

Il avance son bloc isolé sur la route la plus à l'est qui arrive péniblement dans un zone adjacente à mon armée prussienne.

Il avance de 3 PM avec deux blocs et fait une attaque en marche dans la zone de mon armée prussienne.
C'est Napoléon et la Garde !
cela va lui faire 3 cartes (2 pour la Garde et une pour Napoléon) -1 parce qu'il fait une attaque en marche soit 2 seulement,
j'en aurai 3 !

Mais il joue une carte Au son du canon qui lui permet de faire avancer son corps isolé (même si déjà activé) pour rejoindre la zone de la bataille...

Cela change tout, Napoléon a maintenant 2 cartes de plus soit 4 en tout !

La 2e bataille est une tragédie: je lui inflige rien du tout , je prends 4 pertes.
Le niveau de PV est à 0
le FR a pris 10 PV

H (Napoléon) est victorieux

Avatar du membre
El Condor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2287
Enregistré le : sam. 4 oct. 2008 09:29
Localisation : Rosny-sous-Bois (93)

Re: Napoléon 1815

#59 Message non lu par El Condor »

Cyberboarder a écrit : sam. 14 mai 2022 10:02 J'étais un peu inquiet car suite à la partie de découverte menée en Limousin avec Rems et El Condor... :) ...il n'y avait pas de quoi s'enthousiasmer.
De mon côté, je n'étais pas inquiet du tout ;)

Et j'ai été très content de faire une partie hier au 13S avec Blutch et Maxime. Victoire française au tour 9 avec la prise de Halle par Lamarque, qui apporte le PV décisif (ou qui marque le tir au but décisif, pour rester dans le thème de ma fin d'après-midi d'hier), après un retour spectaculaire puisqu'il y avait 14 PV, pour les coalisés donc, au début du tour 8 !

Je n'ai pas de photo, mais le script a été le suivant :

- Napoléon a regroupé tout le monde au nord de Maubeuge et entre en Belgique au tour 3 ;
- Grouchy est né pour être en retard, puisque j'ai oublié de la faire entrer en jeu et qu'il n'arrive qu'au tour 4 :confus:
- une combinaison de pluie, de cartes confusion jouées au bon moment, d'initiatives pour le coalisé et de mauvaises cartes de points d'action pour le Français m'empêchent de chopper un corps prussien isolé du côté de Charleroi. Le Prussien se regroupe... à Ligny. pas très original, mais une valeur sure et efficace pour défendre ;
- Napoléon arrive avec du monde, c'est à dire Reille, Ney et Drouot et la bataille commence... le 16 juin après-midi. Et oui, on respecte les règles et l'histoire au 13S !
- Il faut trois tours de bataille pour arriver à une décision, puisque lors de deux premiers tours, les pertes dont de 3 puis 2 de chaque côté ;
- toute l'armée prussienne a progressivement rejoint le champ de bataille, de même que Gérard puis Grouchy côté français. Les armées en présence sont désormais trop grosses pour pouvoir décrocher sans laisser derrière une arrière-garde qui serait en grand danger d'être écrasée ;
- au troisième tour de bataille, victoire française par 6 pertes à 2 et un nombre accumulé de fatigues impressionnant. Le niveau de PV commence à descendre, et le mouvement se poursuit avec les pertes de fatigue en phase de récupération ;
- côté anglais, il y a donc Lamarque, qui opère seul à l'extrême-gauche du dispositif français, et les corps de Vandamme, d'Erlon et Mouton. Ce joyeux trio remporte plusieurs batailles entre Nivelle et Quatre-Bras, contre Orange seul, puis Hill seul et enfin une grosse pile anglaise emmenée par Wellington en personne, qui joue donc contre nature en attaquant. Les cartes Réaction et au Son du canon ont été très utiles pour surprendre l'Anglais et permettre aux corps français d'être toujours groupés et en nombre là où il fallait.
- au moment où Lamarque s'empare d'Halle, le Français tient aussi Quatre-Bras, Ligny et Waterloo, ce dernier objectif grâce à une vedette qui se ballade derrière les lignes ennemies comme aux plus belles heures de Lasalle (Antoine, le hussard pas Jean) et de la campagne de Saxe, et rien ne peut empêcher Ney d'aller prendre Namur, qui n'est plus tenue que par une vedette.

Bilan des pertes : 11 côté français et 22 côté coalisé (de mémoire, je n'ai pas noté et je peux en avoir oublié).

Petit commentaire sur la carte Marche d'approche, qui n'existait pas dans les jeux précédents de la série. Le Français peut la jouer en phase d'initiative et elle donne 3 PM à tous ses corps pendant tout le tour. Il ne tire donc pas de carte pour déterminer la capacité de mouvement de ses corps au moment où il les active. Les éventuels bonus, et malus, comme le +1 PM donné par Napoléon ou le + 1PM pour les corps de cavalerie, s'appliquent. C'est une carte vraiment puissante, parce qu'elle garantit des déplacements de 3 et qu'elle permet de planifier à coup sûr, mais il faut la jouer en période de manœuvre, car on ne peut pas l'utiliser si on commence dans une zone contestée ni pour entrer dans une zone où se trouve un bloc ennemi (vrai corps ou vedette).

J'ai vraiment adoré ce jeu. Lorsque Denis m'avait dit qu'après 1806 et 1807, il y aurait 1815, je m'étais dit, "Bof... Encore 1815 ? Encore Waterloo ?". Et bien je trouve que c'est une superbe réussite, bravo ! Je commence tout juste à le découvrir, mais je crois qu'il y a plein de possibilités. Mes adversaire coalisés ont eu l'air de beaucoup apprécier aussi. Le côté coordination sans se parler est la petite touche qui donne tout son intérêt au jeu à trois.
Modifié en dernier par El Condor le mar. 17 mai 2022 07:44, modifié 1 fois.
One Prez to rule them all, one Prez to find them ;
One Prez to bring them all, and to BKN bind them ;
In the land of 13S, where Prezac flows
(Extrait d'un mystérieux "serment du wargamer", non daté)

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4926
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Napoléon 1815

#60 Message non lu par ulzana »

Très important, surtout pour le français:

Ne pas garder des cartes maitresses
(sauf une pour une carte supplémentaire sur une bataille à venir, et une autre pour un avantage opérationnnel)

Une carte avec un mouvement de 4 ou 5
et surtout avec une perte infligé à l'ennemi lors d'une bataille

ça ce sont des cartes maitresses qu'il vaut mieux ne pas garder en main mais laisser dans la pioche


En effet, si le FR a l'avantage en terme de cartes avec grand mouvements et pertes infligés lors d'un combat,
encore faut il ne pas les neutraliser en les gardant en main.


Et là encore, 1815 met les joueurs devant des choix, toujours des choix, difficiles.

Les cartes ouvrent sur des opportunités futures,
mais le réel du présent : bouger vite et tabasser fort est ce qui fait les victoires.

A contrario, garder en main, si possible, des cartes faibles avec 0 pertes infligée et/ ou 1 pou 2 PM.

Répondre

Retourner vers « Révolution et Empire »