La "S" de SPI

Pour parler des sorties et nouveautés en revue d'histoire, de jeu, etc...
Message
Auteur
Ly Mantok
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 188
Enregistré le : mer. 9 mai 2018 09:15

La "S" de SPI

#1 Message non lu par Ly Mantok »

Salut à toute la bande,

[NOTE: je poste ici, ne sachant pas trop quelle serait la place la plus adaptée pour cette discussion (de toute manière un peu trop hors sujet pour le Top 10 de S&T)].

Bon, on est tous d'accord que Strategy & Tactics a tant bien que mal survécu et que niveau jeux on est en train de vivre une nouvelle âge d'or, mais quid de l'ambition très mal cachée de SPI d'influencer le débat militaire? Je sais que pour certains "ce n'est que des jeux", mais cela est confirmé et par les faits (Dunnigan écrivant des bouquins comme "How to make war" sans parler de son site Strategypage) et par les "boutades" ("à chaque nouveau jeu de l'SPI, il y avait déjà quatre copies réservés: une pour l'SPI, une pour le Pentagon, une pour le MI6, une pour le Politburo").

Du coup, voici ma question: y a-t-il a eu entretemps dans le monde anglo-saxon des autres entreprises de jeux/wargames avec la même ambition?

Etant resté une bonne dizaine d'années hors du monde des wargames, j'ai du mal à juger moi-même...

J'espère le sujet pas trop sérieux et merci d'avance pour vos éventuelles réponses!

Presqueplusconfinement vôtre,

Mantok

PS: la "S" dans SPI c'est pour "Simulation" ;)

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2795
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: La "S" de SPI

#2 Message non lu par herodote »

Hors-mi Victory Games qui a été un peu l'héritier de SPI, rien d'autres et encore pour quelques jeux sans aucun doute "Vietnam", guerre encore fraîche lors de la sortie du jeu. Leur jeu sur l'Amérique centrale et les problèmes d'insurrection et de contre guérilla ou encore d'influences politiques Us. A la sortie du jeu on est en plein dans se problème, c'est l'ère Regan son aide aux contras. Des milices pro-us armées au Salvador.
Sinon il y a eu des jeux rares qui ont voulu comprendre la guerre contemporaine, avec Chadwick chez GDW ses jeux sur les guerres Israelo arabes, "Suez", et quelques jeux tactiques, ... ou bien sur l'invasion de l'Irak en 1991, avec "sand of war".

Omega games a eu un peu la même ambition avec son jeu "air land battles" sa série tactique que je n'ai jamais trouvé , dans un thème 3egm, il s'agît toujours des jeux d'études et de réflexions sur ce que peut être un tel conflit.
Ou bien son jeu pour faire comprendre le combat ultra tactique dans une sphère d'influence us et avec guérilla dans son jeu d'engagement "Rangers". Là encore il s'agît de faire comprendre au public.

A peu près toutes les échelles sont décrites et plusieurs théâtres sont décryptés.

VG aura deux séries dans ce thème avec "Gulf strike" et celle des "fleets" qui elle survit de nos jours.

Sinon de nos jours il reste la série d'analyse de conflits de révoltes et de guérilla qui est de plus en plus connues qui se veut une explorations et une manière de faire comprendre, celle de GMT , la Counter insurection sery, COIN pour les intimes .
La seule avec l'évolution de Fleet qui a cet objectif d'analyse et de faire comprendre au public un conflit contemporain même si COIN's se développe sur différente période.

Avatar du membre
Jirossil
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2932
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 12:43

Re: La "S" de SPI

#3 Message non lu par Jirossil »

Effectivement, à ma connaissance, à part l'anecdote célèbre de Mark Herman PDG de Victory Games et de sa séance de Gulf Strike au Pentagone au moment de la Guerre du Golfe, pas d'autre volonté affichée officiellement, comme tu l'évoques pour SPI, de peser sur les cercles de décision militaires.

Reste à savoir si tu as posé la question dans les bons termes. Une entreprise a-t-elle besoin de revendiquer officiellement une influence pour l'exercer? Chadwick, comme l'a rappelé Hérodote, ne s'est pas contenté de concevoir des jeux à thème contemporain chez GDW, il a aussi ecrit des ouvrages précis sur la guerre du Golfe (les "facts"), qui ont été des best sellers, d'ailleurs.

Pour notre temps, je citerai l'exemple récent de cette méga-partie de Next war organisée par des militaires américains pour mesurer les conséquences d'un embrasement simultané contre Chine et Russie. Mais ce n'était pas le haut état major!
"Ce n'est pas le temps qui nous manque : c'est nous qui manquons au temps" Paul Claudel

greg
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 291
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 10:40

Re: La "S" de SPI

#4 Message non lu par greg »

Beaucoup de jeux américains, de la Guerre Froide jusqu'à l'époque actuelle, reproduisent une vision américaine du monde, c'est évident. C'est d'ailleurs valable pour toutes les autres productions culturelles, pas seulement les jeux, et pour beaucoup de pays, pas seulement les Etats-Unis.

Effectivement Dunnigan (que je vénère par ailleurs en tant que concepteur et auteur, à lire notamment sa série des "Dirty Little Secrets") est nettement coloré politiquement, il est ultra-républicain et il suffit d'aller sur strategypage pour savoir à quel public on a affaire. Anecdote, Dunnigan ne porte pas la France dans son coeur! Je me souviens d'une interview (impossible par contre de me rappeler la source) où il tirait à boulets rouges sur les Frenchies "qui nous ont toujours mis dans la m...., qui nous ont refilé le bourbier du Vietnam", etc. Bref, un monsieur à opinions... Tranchées. Mais je lui pardonne tout, pour moi il reste le meilleur concepteur de tous les temps. Un peu comme un champion d'échecs qui a une personnalité infecte mais que l'on est obligé d'admirer... :roll:

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2795
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: La "S" de SPI

#5 Message non lu par herodote »

J'ai sa série opérationnelle sur la 3e gm publiée chez S&T, les unités soviétiques ne sont pas mises en infériorité:
https://boardgamegeek.com/boardgamefami ... -front-spi

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3245
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: La "S" de SPI

#6 Message non lu par Uphir »

Sans parler de stratégie d'entreprise, on peut néanmoins citer des jeux qui ont vocation à faire de la prospective sur des situations très actuelles, et qui peuvent être utilisés à des fins autres que simplement ludiques.

On a parlé de Next War chez GMT que les militaires américains ont utilisé pour simuler un embrasement global en Asie autour de Taïwan, et de la série COIN qui aborde dans certains volumes des thématiques très actuelles (notamment dans A Distant Plain sur la situation en Afghanistan). A noter qu'à l'origine de la série, on trouve Volko Ruhnke (mon game-designer préféré), (ancien ?) analyste pour la C.I.A, et qui a également "commis" la série Labyrinth sur la problématique de la montée de l'intégrisme au moyen-orient; une série qui suit l'évolution de l'actualité avec deux extensions, l'une qui couvre les évènements post-2010 (les printemps arabes) et l'autre les évènements post-2015 (l'état islamique, la guerre en Syrie). Des jeux très au coeur de notre monde...

Chez les français de Nuts! Publishing, on peut sans aucun doute citer Fitna, là encore sur le moyen-orient, avec des scénarios post-2010 et la possibilité de faire des projections sur certaines situations fictionnelles. Dans un autre registre, Urban Operations a été conçu par un militaire (Sébastien de Peyret) avec une vocation pédagogique sur le combat moderne en milieu urbain. Je crois que l'outil est utilisé par des militaires pour simuler la difficulté de ces opérations.

Enfin, on peut citer les français de Serious Games qui pour le coup ont vraiment une ligne éditoriale centrée sur des jeux à forte vocation prospective, à commencer par Résilience qui place le(s) joueur(s) dans la peau d'un gouvernement devant résoudre différentes crises.

Je ne sais pas si cela est raccord avec le thème, mais voilà en tout cas ce à quoi tes interrogations m'ont fait penser.
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2795
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: La "S" de SPI

#7 Message non lu par herodote »

Uphir a écrit : dim. 2 mai 2021 16:51 Volko Ruhnke (mon game-designer préféré), (ancien ?) analyste pour la C.I.A, et qui a également "commis" la série Labyrinth sur la problématique de la montée de l'intégrisme au moyen-orient; une série qui suit l'évolution de l'actualité avec deux extensions, l'une qui couvre les évènements post-2010 (les printemps arabes) et l'autre les évènements post-2015 (l'état islamique, la guerre en Syrie). Des jeux très au coeur de notre monde...

Chez les français de Nuts! Publishing, on peut sans aucun doute citer Fitna, là encore sur le moyen-orient, avec des scénarios post-2010 et la possibilité de faire des projections sur certaines situations fictionnelles. Dans un autre registre, Urban Operations a été conçu par un militaire (Sébastien de Peyret) avec une vocation pédagogique sur le combat moderne en milieu urbain. Je crois que l'outil est utilisé par des militaires pour simuler la difficulté de ces opérations.
J'ai Labyrinth sans y avoir jouer, j'hésitais à le revendre, mais vu les possibilités de développement via les extensions et que l'on en dit du bien un peu partout, je vais sans doute le garder.
J'apprends les règles de "Urban Opérations" il y a 4 scénarios d'initiations je vais y jouer via vassal.
Par contre pour Fitna je ne sais trop quoi en penser.
Sinon il y a quelques années deux fils de discussions concernant des wargames joués par des militaires français ont été ouvert ici.
Dont un concernant une adaptation de harpoon (par Francis Marlière?) et un autre sur un jeu plutôt géopolitique si je ne m'abuse.

Avatar du membre
Byblos
Grognard
Grognard
Messages : 1105
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:54

Re: La "S" de SPI

#8 Message non lu par Byblos »

Salut !

Je me rappelle dans un Casus Belli, il y a bien des années, d'un article sur une classe dans une "grande école" (je ne sais plus laquelle) qui avait préparé et joué une partie de Gulf Strike en équipes, sous la houlette d'un enseignant / wargameur / auteur d'articles dans le magasine

C'était trés intéressant

Si vous vous souvenez de plus de détails ...

Avatar du membre
Cassius
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3055
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 11:17
Localisation : Bry/Marne (94)

Re: La "S" de SPI

#9 Message non lu par Cassius »

Oui, c'était vers le CB n°47 ou 48. L'article m'a marqué aussi. Laurent Henninger avait organisé une partie de Gulf Strike dans le cadre d'une prépa à Science Po.
Ma collection ici.
Mes envies du moment : Crusade and Revolution, Old School Tactical, EFS, Banditen !, Last stand at Moscow.

Avatar du membre
Byblos
Grognard
Grognard
Messages : 1105
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:54

Re: La "S" de SPI

#10 Message non lu par Byblos »

Oui c'est ça : Laurent Henninger !

Répondre

Retourner vers « Revues »