Bayonets & tomahawks

Message
Auteur
burzum51
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 26
Enregistré le : mer. 26 févr. 2020 22:36
Localisation : Maizy (Aisne)

Re: Bayonets & tomahawks

#51 Message non lu par burzum51 »

Oui par la déroute c'est possible en effet mais il faut 3 niveau de bataille d’écarts et c'est le résultat d'une défaite, ce n'est pas aussi immédiat qu'une perte d'un résultat de jet de dés, ce qui a été un peu déroutant quand j'ai lu la règle.

burzum51
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 26
Enregistré le : mer. 26 févr. 2020 22:36
Localisation : Maizy (Aisne)

Re: Bayonets & tomahawks

#52 Message non lu par burzum51 »

Première demi-partie (arrêt au bout de 2 heures par abandon des 2 camps par manque de fun sur un premier test).

Le système de jeux est plutôt bien pensé et rappel beaucoup Wilderness War en plus simple est plus mobile (par la gestion d'un malus de combat pour les unités non approvisionnée). Je suis par contre totalement réfractaire au système de combat qui d'un part et quand même hyper intuitif avec quelques parties pris (pas de dégât directes entres unités de type différentes) et vu qu'il faut un jet de dès par type d'unité, un anglais qui attaquerait avec un indien, un unité légère, une unité régulière, une artillerie et un bateau (situation qui peut arriver fréquemment) il faut 5 lancés de dés différents et pour lequels les faces des dés n'aurons pas le même résultats pour une même face de dés (ex: B&R) ce qui pour moi rend les combats poussifs et peut intéressant et tendu pour un jeux qui se veut "simple".

Je laisse d'autres joueurs nous faire part de leurs avis car c'est un jeux dont j'adore la période, mais j'ai pour le moment pas envie de m'y remettre tous de suite ou alors sans faire de combats :razz:

Avatar du membre
Marquis de Montcalm
Grognard
Grognard
Messages : 1270
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 11:37
Localisation : Gallia belgica

Re: Bayonets & tomahawks

#53 Message non lu par Marquis de Montcalm »

Le système de combat que tu décris rend ceux-ci moins prévisibles, ce qui est bénéfique (pour le suspense et la rejouabilité) vu l’échelle de jeu et la situation globale du conflit (qui penche inexorablement en faveur de l’Anglais), non?
Pour ce conflit, plus que pour tout autre, je veux avoir l’impression de pouvoir changer le cours des événements, fût-ce grâce à l’un ou l’autre combat au résultat surprenant.
"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

En cours: Bayonets & Tomahawks
Vassal: Caesar Rome vs. Gaul, Nevsky

burzum51
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 26
Enregistré le : mer. 26 févr. 2020 22:36
Localisation : Maizy (Aisne)

Re: Bayonets & tomahawks

#54 Message non lu par burzum51 »

c'est juste que je trouve délicat à appréhender (par rapport à d'autres jeux) que d'avoir un combat entre 2 unités légères contre 1 ou 2 unité(s) régulière il n'y aura obligatoire aucune perte juste l'un des 2 armés devra reculer.

Un point qui est à creuser niveau stratégique concerne le fait que si lors d'une bataille 2 unités du même type réduite elle fusionnent automatiquement en une seul à pleine puissance. Je me dit que ça peut être intéressant pour l'adversaire de forcer la fusion de 2 unités réduite pour réduire le nom d'unité de l'adversaire et donc ses capacités à contrôler des territoires

Avatar du membre
ardepe
Grognard
Grognard
Messages : 1155
Enregistré le : sam. 7 mars 2009 10:27
Localisation : Paris en semaine, Fontainebleau le week-end

Re: Bayonets & tomahawks

#55 Message non lu par ardepe »

Deux parties à mon actif et un jeu très tendu et asymétrique.
La première partie nous n’avons fait que les deux premières années pour découvrir le jeu.
Premièrement on est bien dans un wargame qui nécessite du temps, il nous a fallu 4 heures pour deux ans. Donc avec une bonne maîtrise des règles et des joueurs qui jouent vite il faut compter je pense une heure et demie par année.
Pour la deuxième partie nous avons joué sur deux soirées et nous avons arrêtés sur match nul sans faire la dernière année.
Donc première conclusion c’est un peu long.
Sinon en terme de jeu les règles sont surprenantes au début avec une très forte asymétrie entre le Français et l’Anglais. Des concepts intéressants qui après se maîtrisent très bien et on ne consulte plus les règles car l’aide de jeu est très bien faite.
Les composants sont magnifiques avec la qualité GMT. J’aurais aimé les zones françaises en bleu plutôt qu’en gris mais bon je suppose que ça a été étudié.
Le Français est faible mais malin. Comme nous tous ;)
Donc peu d’unités régulières mais beaucoup de coureur des bois et des Indiens pro-Français. Il faut donc privilégier les raids pour grappiller de précieux points de victoire. Cela m’a permis de rallier les Iroquois à ma cause.
Le Britannique lui a beaucoup d’unités régulières et avance comme un rouleau compresseur. Mais il doit construire des routes, surveiller ses lignes de ravitaillement et construire de nombreux forts. Le point clé étant de prendre Louisbourg mais plus facile à dire qu’à faire.
Les combats sont très intéressants et curieux mais une fois qu’on a bien compris ça se déroule très bien. Je suppose que cela reflète astucieusement le style de combat de l’époque.
Enfin les forts sont des points clés et des verrous, il faut les construire au bon endroit et au bon moment. Quant à prendre un fort sans artillerie, bon courage...
Au final un excellent jeu avec une forte courbe d’apprentissage et plein de façons de jouer je pense.
Vivement la prochaine partie!
Arnaud
Bientôt à Aubagne...

Avatar du membre
lefmart
Gars à la pelle
Gars à la pelle
Messages : 3312
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 09:54
Localisation : Rochefort (17)

Re: Bayonets & tomahawks

#56 Message non lu par lefmart »

Bonjour à tous,
j'écris ici après avoir lu le CR de Norman ( merci à lui ) sur le jeu. J'avoue être dubitatif sur les mécanismes. On retrouve la tendance actuelle à vouloir "plateauiser" les wargames. Il faut systématiquement des cartes, des dés spéciaux, des triangles, des carrés, des ronds mais pas dans cet ordre ... Je ne suis pas contre sortir des sentiers battus de temps en temps mais pas trop quand même.
Avec l'âge, on doit devenir un vieux grincheux indécrottable. Je ne demande qu'à changer d'avis, si un module vassal existe, je tenterai bien une partie.
Sinon, la proposition de Rems d'une Atlantikonv automnale serait le bon endroit pour tester le jeu ...

Norman
Grognard
Grognard
Messages : 460
Enregistré le : mar. 28 oct. 2014 23:15
Localisation : 35

Re: Bayonets & tomahawks

#57 Message non lu par Norman »

lefmart a écrit : ven. 30 avr. 2021 08:27 Je ne suis pas contre sortir des sentiers battus de temps en temps mais pas trop quand même.

Image
Quand Lefmart dit qu'il faut se méfier, il faut se méfier.
Quand il ne le dit pas, il faut doublement se méfier...;)

Avatar du membre
Stéphane
Grognard
Grognard
Messages : 698
Enregistré le : dim. 28 sept. 2008 13:50
Localisation : Chaumont (52)

Re: Bayonets & tomahawks

#58 Message non lu par Stéphane »

Ces illustrations ont un petit côté "Fort Wheeling" de Hugo Pratt.
Stéphane

Le chef est celui qui prend tout en charge. Il dit : "J'ai été battu". Il ne dit pas : "Mes soldats ont été battus".
Antoine de Saint-Exupéry « Pilote de guerre »

Avatar du membre
Ank
Grognard
Grognard
Messages : 776
Enregistré le : dim. 5 oct. 2008 15:29
Contact :

Re: Bayonets & tomahawks

#59 Message non lu par Ank »

Plutôt du Patrick Prugne

Avatar du membre
GA_thrawn
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 253
Enregistré le : mer. 8 oct. 2008 10:21

Re: Bayonets & tomahawks

#60 Message non lu par GA_thrawn »

Je dois dire que je suis très content de la façon dont le jeu tourne en solo. L'anglais a l'air très puissant sur le papier mais il a beaucoup de choses à faire et entre les constructions de fort pour sécuriser la frontière et son avance et la construction de routes pour aller chercher certains endroits de la carte il perd beaucoup de temps.
Dans ma partie, en 1755 le Francais a réussi à marquer 2VP grâce aux raids en ravageant littéralement une frontière peu protégée. Levis a aussi réussi à rassembler pas mal de troupes légères dans l'Ohio et a infliger une correction à une brigade de miliciens américains isolée qui protégeait la frontière (on ne peut certes pas faire de pertes directe en bataille avec des légers sur des brigades mais grace à une jolie déroute, les américains se sont fait massacrer). les Anglais viennent de prendre (enfin) Fort Beauséjour en Acadie mais Wolfe s'est fait tuer dans la bataille :lol:
De plus, grâce à la prise d'oswego par un raid indien audacieux (et un event) le francais était a 4VP quand la carte de la diplomatie iroquoise est tombée, ce qui a permis de rallier cette puissante tribu au Roy de France.

Image

J'aime beaucoup le système de combat qui raconte une histoire.
Louisbourg me parait condamné pour les français si les anglais y mettent les moyens mais on peut retarder l'anglais à Beauséjour et en construisant un autre fort avant Louisbourg pour gagner un peu de temps. La difficulté me parait être l'arbitrage entre la nécessité de laisser des troupes à Louisbourg (une ou deux brigades régulières? une flotte? un canon?) pour faire perdre le maximum de temps à l'anglais et la nécessité de constituer une belle pile dans la vallée du Champlain pour au moins fixer une grosse armée anglaise à Albany et en profiter pour faire des raids voire tenter des choses avec les troupes légères située en Ohio.

Répondre

Retourner vers « Epoque Moderne »