Bayonets & tomahawks

Message
Auteur
Norman
Grognard
Grognard
Messages : 469
Enregistré le : mar. 28 oct. 2014 23:15
Localisation : 35

Re: Bayonets & tomahawks

#191 Message non lu par Norman »

lucolivier a écrit : mar. 15 juin 2021 16:52 Au sud, il suffisait d'une pile de 4 pour obliger l'Indien à reculer et capturer le sud de la carte.
Après Louisbourg, pas de continuation sur Québec ?

Construire des routes au sud prend du temps et le Français ne se laisse pas faire.
Et deux tentatives avortées sur Québec, une en 1758 stoppée par l'hiver, une en 1759 qui se termine en fiasco suite à la carte "Abattis" et des dés désastreux pour le Britannique.


Dommage que nous ne soyons pas voisins.

C'est clairement un jeu où on prend plus de plaisir à deux. C'est là que tout le système d'initiative prend son sens.

Norman
Grognard
Grognard
Messages : 469
Enregistré le : mar. 28 oct. 2014 23:15
Localisation : 35

Re: Bayonets & tomahawks

#192 Message non lu par Norman »

JSB a écrit : mar. 15 juin 2021 20:35 Norman! Je suis fier de toi!
J'affûte mes boulets pour la revanche. :)
Je te rappelle que c'est toi qui avais le Français au départ ! :)

Avatar du membre
lucolivier
Grand maitre de l'académie
Grand maitre de l'académie
Messages : 1381
Enregistré le : sam. 20 déc. 2008 18:28

Re: Bayonets & tomahawks

#193 Message non lu par lucolivier »

Salut NOrman,
Ok merci je comprends mieux les déboires british :)
Effectivement il n'a pas eu de chance et le Français a été combattif !
Le jeu est vraiment intéressant à jouer et rejouer. Malheureusement mon adversaire a été un peu douché par sa défaite française et on est parti sur Nevsky.
Mais dès que possible je recommence une campagne avec le Français :razz:
Luc

Avatar du membre
amulius
Grognard
Grognard
Messages : 1437
Enregistré le : dim. 22 mai 2016 09:08
Localisation : Dans un trou d'souris

Re: Bayonets & tomahawks

#194 Message non lu par amulius »

lucolivier a écrit : mer. 16 juin 2021 07:20Malheureusement mon adversaire a été un peu douché par sa défaite française et on est parti sur Nevsky.
Très bonne idée, Nevsky!

Perso, j'ai aussi été assez douché par ma dernière partie (scénario 55-56).
Je jouais british, j'ai perdu de peu mais le français était rasé de près; plus rien sauf les irréguliers.
Franchement, on n'a pas vu comment le français aurait pu tenir en 57.

Un autre truc bizarre aussi quand tu installes les scénarios tardifs (57; 58-59).
La remarque systématique des 2 joueurs, c'est: qu'est-ce qu'ont foutu les rosbifs les années précédentes? Aucun perte des 2 côtés, pas grande différence par rapport à l'année 55 en terme de progression.
Moi, fin 56, j'ai été à 2 doigts (8 chances sur 9) de prendre Montréal.
Et pourtant, j'ai joué les anglais comme un gros gros bourrin.
Sur table: OCS GBII/ France 40

Norman
Grognard
Grognard
Messages : 469
Enregistré le : mar. 28 oct. 2014 23:15
Localisation : 35

Re: Bayonets & tomahawks

#195 Message non lu par Norman »

amulius a écrit : mer. 16 juin 2021 22:58
Je jouais british, j'ai perdu de peu mais le français était rasé de près; plus rien sauf les irréguliers.
Franchement, on n'a pas vu comment le français aurait pu tenir en 57.

Sauf coup du sort, les réguliers français disparaissent rapidement dès qu'ils affrontent les Anglais. Le système de combat rend cela quasi-inévitable. En revanche ce sont les irréguliers français et indiens qui doivent retarder au maximum cette échéance. Je vous invite à relire attentivement le premier paragraphe de la règle 10.2.1. C'est un ensemble de règles qui paraissent tellement évidentes qu'on y prête peu attention. Cependant, se trouve là, inscrite en filigrane, la stratégie que doivent appliquer les irréguliers français. Et une fois qu'on a compris le truc, on commence alors à se demander ce que peut faire l'Anglais pour remporter la campagne

Un autre truc bizarre aussi quand tu installes les scénarios tardifs (57; 58-59).
La remarque systématique des 2 joueurs, c'est: qu'est-ce qu'ont foutu les rosbifs les années précédentes? Aucun perte des 2 côtés, pas grande différence par rapport à l'année 55 en terme de progression.
Moi, fin 56, j'ai été à 2 doigts (8 chances sur 9) de prendre Montréal.

On ne va pas reprocher au jeu de nous remettre dans la situation historique de chaque année. :)
Avec une bonne utilisation des légers français, bon courage à l'Anglais pour prendre Montréal en 1756. Dans ma dernière partie, ils en étaient à perdre Albany en 1757. :confus:


Et pourtant, j'ai joué les anglais comme un gros gros bourrin.
Tout comme moi ! Et c'est là dessus qu'il va falloir que je travaille. Comment contrer la stratégie française de la petite guerre ?
Sérieusement, je vous engage à refaire au moins une partie. Ce jeu, que j'appréciais déjà beaucoup, a pris pour moi ces derniers temps une dimension encore plus grande. La première chose que je regarde maintenant quand je retourne une carte, c'est le dé d'initiative !


Avatar du membre
lucolivier
Grand maitre de l'académie
Grand maitre de l'académie
Messages : 1381
Enregistré le : sam. 20 déc. 2008 18:28

Re: Bayonets & tomahawks

#196 Message non lu par lucolivier »

Hello,
Soyons clairs, j'aime le jeu. Je trouve que c'est la meilleure simulation parue sur le sujet et j'ai hâte d'y rejouer :)

C'est sûr qu'avec le système de jeu carré, rond, triangle : sauf déroute, seul un triangle peut tuer un autre triangle. Mais je ne vois pas dans la règle 10.2.1 (Movement Restrictions), ce qu'il y a de spécial aux triangles ? Tu parles de bloquer un ennemi ou l'Overrun à 4 contre 1 ? Tu peux le faire aussi avec des Coloniaux ou autres. Pour moi, c'est plutôt qu'il peuvent utiliser des connexions que les carrés et ronds ne peuvent pas utiliser et qu'ils peuvent utiliser toutes les actions du Français (triangles et carrés).
Au début du jeu, c'est vrai qu'ils peuvent aller partout et menacer l'Anglais mais, normalement, ils vont être pas mal pris à raider, sinon pas de VP et pas de victoire française.
De plus, après quelques AR, les forts devraient pousser comme des champignons et là c'est carrément plus dur de s'emparer d'un VP anglais.
De plus, contre une stratégie de gros tas qui avance tranquillement vers Montréal, les triangles pourront sans doute couper le ravitaillement à défaut d'une défense frontale mais le -1 est une bien faible restriction. Sauf si tu joues la règle optionnelle qui, du coup, arrange bien le Français...
Du coup, je vois bien comment le Français peut commencer la guerre mais moins comment il peut contrer l'Anglais. Mais je reconnais que je n'ai pas encore assez joué pour avoir un avis autorisé :confused:
Luc

Norman
Grognard
Grognard
Messages : 469
Enregistré le : mar. 28 oct. 2014 23:15
Localisation : 35

Re: Bayonets & tomahawks

#197 Message non lu par Norman »

lucolivier a écrit : jeu. 17 juin 2021 19:32 Mais je ne vois pas dans la règle 10.2.1 (Movement Restrictions), ce qu'il y a de spécial aux triangles ? Tu parles de bloquer un ennemi ou l'Overrun à 4 contre 1 ?
Je parle de bloquer
Tu peux le faire aussi avec des Coloniaux ou autres.
C'est vrai
Pour moi, c'est plutôt qu'il peuvent utiliser des connexions que les carrés et ronds ne peuvent pas utiliser et qu'ils peuvent utiliser toutes les actions du Français (triangles et carrés).
Au début du jeu, c'est vrai qu'ils peuvent aller partout et menacer l'Anglais mais, normalement, ils vont être pas mal pris à raider, sinon pas de VP et pas de victoire française.
Et ils bougent plus vite, sont plus nombreux et plus résilients. N'oublie pas les Indiens.
De plus, après quelques AR, les forts devraient pousser comme des champignons et là c'est carrément plus dur de s'emparer d'un VP anglais.
Je ne te parle pas de prendre Albany en 1759 ;)
De plus, contre une stratégie de gros tas qui avance tranquillement vers Montréal, les triangles pourront sans doute couper le ravitaillement à défaut d'une défense frontale mais le -1 est une bien faible restriction. Sauf si tu joues la règle optionnelle qui, du coup, arrange bien le Français...
Règle optionnelle appliquée
Du coup, je vois bien comment le Français peut commencer la guerre mais moins comment il peut contrer l'Anglais. Mais je reconnais que je n'ai pas encore assez joué pour avoir un avis autorisé :confused:
Pareil, je n'ai pas assez joué et mon avis est peut être tout pourri ! Ca ne m'empêche pas de le partager: c'est un super jeu ! :)

JSB
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 203
Enregistré le : mer. 3 juil. 2013 20:34
Localisation : Ille & Vilaine

Re: Bayonets & tomahawks

#198 Message non lu par JSB »

Lors de notre partie, j'ai naturellement été tenté d'amener des réguliers à Louisbourg pour défendre la forteresse, mais cela s'avére à double tranchant: certes, chaque unité ajoute 1 chance de faire avancer le marqueur de bataille mais elle devient une cible potentielle pour 2 unités de réguliers anglais (à moins qu'elle ne soit réduite).
Engager les réguliers français lorsqu'ils sont en infériorité numérique par rapport à leurs homologues anglais me parait à éviter au maximum.

Avatar du membre
lucolivier
Grand maitre de l'académie
Grand maitre de l'académie
Messages : 1381
Enregistré le : sam. 20 déc. 2008 18:28

Re: Bayonets & tomahawks

#199 Message non lu par lucolivier »

Hello,
Effectivement j'ai aussi fait la mauvaise expérience d'amener une partie de mes renforts français de l'année pour tenir Louisbourg et je pense aussi que c'est une erreur. Ils sont très vulnérables à tous les carrés et ronds. S'il faut amener quelqu'un c'est plutôt un peu d'artillerie pour lutter contre l'artillerie anglaise et un peu réduire les Anglais.

Pour la ceinture de forts anglais, elle est construite largement avant 1759. Habituellement à la fin 1756, c'est bouclé (je parle des settlements à VP).

Pour la règle optionnelle sur la coupure du ravitaillement, je suis plus circonspect. Visiblement on est pas en Europe : les troupes sont bien moins nombreuses et les grands mouvements d'encerclements par possibles (terrains et unités). Du coup, un malheureux triangle qui coupe le ravitaillement de toute la pile anglaise ne me parait pas super réaliste. Je comprends mieux l'intention du concepteur :)
Enfin je suis d'accord que les triangles sont particulièrement résilients et qu'il ne faut pas oublier les Indiens. Mais si un carré ne peut rien contre un triangle, l'inverse est aussi vrai :)
Et quel est ton opinion sur les raids ? Quelle proportion d'action par rapport à tes mouvements de blocage ?
Luc

JSB
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 203
Enregistré le : mer. 3 juil. 2013 20:34
Localisation : Ille & Vilaine

Re: Bayonets & tomahawks

#200 Message non lu par JSB »

La règle optionnelle sur le ravitaillement est présentée comme un ajout de réalisme.
Elle oblige l'anglais (en général) à laisser des troupes en arrière, ce qui ne me choque pas.
Je pense que c'est plus intéressant de jouer avec cette règle.

Les raids ne sont pas la manière la plus rapide de marquer des PV. Si on veut par exemple s'assurer l'appui des Iroquois, il vaut mieux capturer des avant-postes. Même si le gain est temporaire, il fait perdre en même temps des ressources à l'anglais (dispersion de ses unités, dépense de PA). Lorsque les cartes apportent un bonus au raid, il n'y a pas trop de questions à se poser mais les indiens en particulier sont plus utiles sur le terrain, à mon avis, que dans la case des Pertes (sans compter que plus ils se frottent aux européens, plus ils ont de risque d'attraper la variole).
Vu qu'ils y retournent en fin de saison, le problème se pose moins dans les tous derniers AR.

Les AP français sont précieux pour créer, déplacer et disséminer des piles - d'indiens notamment - qui peuvent perturber le déploiement anglais. C'est souvent plus rentable qu'un raid.

Répondre

Retourner vers « Epoque Moderne »