anniversaire Azincourt

Nouveautés sur internet, annonces de conférences, musées, etc..
Message
Auteur
Pat22
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 58
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 21:33

anniversaire Azincourt

#1 Message non lu par Pat22 »

Bonjour,

Voici un article du new york times sur Azincourt:
http://www.nytimes.com/2009/10/25/world ... wanted=all

Apparemment il y a une polémique sur le véritable rapport de force, avec quelques historiens qui remettent en cause la version officielle (c'est à dire grosso modo 4/1).
Nom dans la "vrai vie" : Patrick Donohue

Avatar du membre
Stonewall
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1755
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:59
Localisation : Durocortorum

Re: anniversaire Azincourt

#2 Message non lu par Stonewall »

C'est très à la mode de remettre en cause l'histoire officielle

Je viens de rentrer d'Azincourt suite à un we en baie de Somme, en regardant la maquette de la bataille on a du mal à imaginer une défaite à 4 contre 1, mais lorsque l'on passe aux explications techniques d'armement celà devient plausible : l'arc anglais avait une cadence de tir redoutable : 10 flèches de tirées pour un seul carreau d'arbalette !

L'essentiel des chevaliers a combatu à pied mais comme la faible cavalerie qui la précède, ils vont s'emmeller dans la boue d'un champ resseré par deux forêts aux extrémités latérales du champ de bataille, facilitant ainsi le tir ennemi.

Ici les archers sont en bas de l'écran, protégés par des pieux plantés au sol
A gauche au centre sur un petit monticule, HENRI V à cheval
Image

Avatar du membre
Tony 51
Canada Dry Italien
Canada Dry Italien
Messages : 7222
Enregistré le : ven. 22 août 2008 00:05
Localisation : Reims, Marne (51)

Re: anniversaire Azincourt

#3 Message non lu par Tony 51 »

Hi,
Stonewall a écrit :Je viens de rentrer d'Azincourt suite à un we en baie de Somme, en regardant la maquette de la bataille on a du mal à imaginer une défaite à 4 contre 1, mais lorsque l'on passe aux explications techniques d'armement celà devient plausible : l'arc anglais avait une cadence de tir redoutable : 10 flèches de tirées pour un seul carreau d'arbalette !
L'essentiel des chevaliers a combatu à pied mais comme la faible cavalerie qui la précède, ils vont s'emmeller dans la boue d'un champ resseré par deux forêts aux extrémités latérales du champ de bataille, facilitant ainsi le tir ennemi.
Effectivement...c'est ce qu'on peut lire dans beaucoup d'ouvrages.
Une petite partie d'Azincourt sur le quad 3W Henry V simule bien tout ça...le Français est dans une situation effroyable face aux arcs longs anglais. :D
"Have a little charity for Bragg !" Judith Lee Hallock in Braxton Bragg & Confederate Defeat.
Lecture : L'Economie d'Ancien Régime : un monde de l'échange et de l'incertitude (Jean-Yves Grenier)

Avatar du membre
birhacheim
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2151
Enregistré le : sam. 4 oct. 2008 11:14
Localisation : Tourcoing (Nord)
Contact :

Re: anniversaire Azincourt

#4 Message non lu par birhacheim »

Heureusement qu'à l'époque, la démographie anglaise n'était pas au rendez-vous sinon nous parlerions tous l'"anglois" !

Ce qui pourrait résoudre quelques problèmes de nos amis wargamers francophones...

;-)
Le blog de Bir Hacheim
http://www.bir-hacheim.com
Suis sur Front Toward Enemy (MMP), Holland'44 (GMT) & Storm over Madrid (Battles Mag)

Avatar du membre
Queribus
Grognard
Grognard
Messages : 788
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:56
Localisation : Mulhouse

Re: anniversaire Azincourt

#5 Message non lu par Queribus »

birhacheim a écrit :Heureusement qu'à l'époque, la démographie anglaise n'était pas au rendez-vous sinon nous parlerions tous l'"anglois" !

Ce qui pourrait résoudre quelques problèmes de nos amis wargamers francophones...

;-)
Ou l'inverse. On parlait plutôt le François que l'Anglois dans la Haute. Et le roi d'Angleterre devenant roi de France aurait sans doute résider en France, le pays le plus riche, et le Pays des Angles se serait retrouvé comme un dominion de la Métropole. Un peu lorsque le roi d'Ecosse devint roi d'Angleterre, ce fut la fin ... de l'Ecosse.
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte

Répondre

Retourner vers « "Autres médias" »