[OST] Le Grand Chemin

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3210
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: [OST] Le Grand Chemin

#11 Message non lu par Uphir »

Comme je l'ai écrit sur un autre forum, je pense que quelqu'un qui a déjà trouvé son système tactique sur la seconde guerre mondiale et qui y est confortable (cela vaut pour un "vétéran" d'ASL, mais également pour quelqu'un qui maîtriserait The Last Hundred Yard ou Lock n Load par exemple) n'a pas forcément grand intérêt à en changer, à part par curiosité. En revanche, pour quelqu'un qui n'a pas encore trouvé chaussure à son pied ou qui est lassé ou pas entièrement satisfait de ce qu'il a testé jusque là, alors oui sans hésiter je lui recommanderai d'essayer OST ! Le système est vraiment bien pensé et incroyablement fluide; le plaisir est immédiat et la mécanique est vite maîtrisée, ce qui permet de se concentrer sur l'aspect tactique. On se demandait à sa sortie si il y avait encore de la place sur le créneau très embouteillé du "tactical WWII"; incontestablement, oui il mérite sa place et a des arguments pour séduire !

Mais en attendant, place à l'action ! ;)

...

Tour 3:

Peut-être est-ce d’avoir vu leur officier tomber durant l’assaut qui les perturbent, ou bien sont-ce les allemands qui se révèlent plus pugnaces que prévu; toujours est-il que les parachutistes ne parviennent pas à prendre le dessus sur leurs adversaires dans la mêlée, malgré leur compétence en la matière ! (les paras US sont des troupes d’élite et bénéficient d’un +1 aux dés pour la résolution des mêlées). Une deuxième escouade pénètre dans le bâtiment pour épauler la première, et tenter d’en déloger une bonne fois pour toute les défenseurs (lorsqu’une mêlée est "non résolue" au bout d’un tour, des renforts peuvent être amenés dans l'hexagone en respectant les règles d’empilement). Cela sera-t’il suffisant ? Nous le saurons... un peu plus tard, la phase de mêlée intervenant après les activations !

Car pour les américains, le temps presse ! Alertés par les bruits de combat, des renforts allemands cantonnés au manoir tout proche arrivent sur site.

Un groupe de combat équipé d’une MG-42 rejoint la grande maison où s’est réfugié le Sergent Vogel, et ce malgré le tir d’opportunité des hommes du Sergent Hicks. Ces derniers manoeuvrent et s'emparent de l'objectif précédemment gardé par Vogel et la HMG en contournant le bâtiment par derrière.

Une autre escouade allemande (équipée d’un "bundle" de grenades) vient rejoindre la position du Sergent Bohn qui s’est mis à l’abri dans une maison à l’est du village... à raison par ailleurs car couché dans un verger à quelques 350 mètres de là, le deuxième sniper américain scrute la moindre fenêtre pour expédier le sous-officier ad patres.

Enfin, le Lieutenant Kraus et deux groupes de combat accourent eux-aussi au Grand Chemin et prennent place dans la grande demeure au centre du hameau (et accessoirement objectif du scénario).

...

A l’entrée du village, les allemands engagés au corps-à-corps et désormais en sous-nombre finissent par céder sans infliger de perte à leurs adversaires (en sous-nombre, une unité peut "cibler" une unité adverse pour maximiser ses chances de faire un peu de dégât avant de craquer... bon, là ça n'a pas marché !); les "Screaming Eagles" tiennent désormais le carrefour nord et le bâtiment ouest !

Image

Tour 2:

Le mortier US expédie un nouvel obus sur l’abri du Sergent Bohn; décidément, il l’a pris en grippe ! Les murs de la maison tremblent sous l’impact précis du projectile et une escouade allemande est "secouée". Mais au final, plus de peur que de mal malgré tout !

A l’ouest, le Sergent Vogel coordonne ses unités; la MG-34 et la MG-42, ainsi que le "squad" tout juste arrivé, crachent une pluie de plomb vers le bâtiment où se tient le Sergent Hicks et ses hommes; l’escouade de paras subie de nombreuses pertes, puis est finalement mise hors de combat. Le sous-officier échappe miraculeusement à la mort (deux tests de perte de Leader passé !) mais doit abandonner la position devenue intenable; il retrouve une escouade restée en retrait à l’arrière du bâtiment.

A l’entrée du hameau, les parachutistes se déploient dans la bâtisse tout juste prise aux défenseurs et s’approchent du carrefour central; problème, cet objectif est sous le feu de toutes les troupes allemandes... et d’ailleurs le Lieutenant Kraus ne se prive pas d’ordonner un tir groupé sur les "aigles" un peu trop téméraires; une escouade est "secouée" mais la deuxième parvient à renforcer la position (mise en place d’un "Cover").

Enfin, à l’est, un coup de feu claque et un éclat de mur vole à quelques centimètres de la tête du Sergent Bohn. "Verdammter Scharfschütze !" peste le sous-officier.

Image

Il reste un tour à jouer (plus un éventuel tour supplémentaire); les deux camps tiennent deux objectifs chacun (6 PVs), et les allemands ont une légère avance au niveau des pertes (5 contre 3). Le "score" est donc de 11 à 9 (on cumule les Points de Victoire liés aux objectif aux pertes infligées); les paras de la 101ème vont-ils échouer à prendre Le Grand Chemin ? Réponse... demain !
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8989
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: [OST] Le Grand Chemin

#12 Message non lu par domi »

pour les flèches j'aurais utilisé une couleur plus contrasté par rapport au sol
et pour les écriture j'ai fais un essai avec ombre portée et un autre avec contour noir + ombre portée

Image

tes éclairs sont bien fait pour indiquer les tirs
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3210
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: [OST] Le Grand Chemin

#13 Message non lu par Uphir »

Merci Domi, on va améliorer tout ça ! ;)
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
INOX
Grognard
Grognard
Messages : 477
Enregistré le : sam. 8 juil. 2017 13:23
Localisation : Nantes-Arcueil

Re: [OST] Le Grand Chemin

#14 Message non lu par INOX »

Merci pour avoir répondu à mes questions et il n'y a pas dire excellent compte rendu.
ce jeu me plait mais lorsqu'on traite de tactique je m'emballe... :egyptien13:

Avatar du membre
igins06
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 386
Enregistré le : mar. 5 mai 2015 12:51

Re: [OST] Le Grand Chemin

#15 Message non lu par igins06 »

:clap: :clap: :clap: :clap:

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3210
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: [OST] Le Grand Chemin

#16 Message non lu par Uphir »

Bon, j'ai fini le rédactionnel mais il est un peu tard pour la relecture, les corrections et l'édition (surtout qu'il faut que je sois en forme vu qu'on remet ça avec Igins06 demain soir ! :)). Je vous poste la fin du CR demain dans la matinée, ou durant la pause déjeuner.
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3210
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: [OST] Le Grand Chemin

#17 Message non lu par Uphir »

Tour 1:

C’est la lutte finale, comme diraient les camarades du front de l’est ! A moins que le hasard ne décide d’un tour supplémentaire qui viendrait remettre en cause les acquis des deux camps, nous sommes dans la dernière ligne droite; les américains poussent, les allemands tiennent... qui l’emportera ?

Hicks et ses hommes ayant été repoussés par les mitrailleuses allemandes, un groupe de combat (et sa LMG) s’avance pour reprendre la position abandonnée par les américains. Le bâtiment ouest repasse sous le contrôle des défenseurs (dès lors qu’une unité en "bon ordre" -entendre ici ni "Shaken", ni "Broken"- passe sur un objectif, elle en prend le contrôle). Sauf que...

Comme l’aurait dit un célèbre Amiral dans une non moins célèbre bataille d’une galaxie lointaine, très lointaine; "it’s a trap !"

L’escouade de parachutistes restée en réserve et qui a rejoint le Sergent Hicks a plus d’un (mauvais) tour dans son sac; elle est équipée d’une musette remplie de charges de démolition (Satchel). Ni une ni deux, un para expédie le "cadeau" par une ouverture du bâtiment. La déflagration est terrible ! L’escouade allemande est pulvérisée et dans un grondement sourd, le centre de la grande bâtisse s’effondre ! Un gros coup dur pour les allemands !

Image

Avec un cri de victoire, le Sergent Hicks et ses "aigles" s’avancent au milieu des décombres et de la poussière pour revendiquer définitivement cet objectif très disputé.

Le Lieutenant Kraus tente alors de remobiliser ses hommes au centre du village; les allemands font feu sur les escouades de paras qui se sont emparées de l’habitation à l’entrée du Grand Chemin. Malgré leur moral d’acier et leur position renforcée (Cover), un "squad" se retrouve "Broken" et incapable d’agir, le deuxième subit des pertes (Reduced).

A l’est du hameau, les parachutistes sont en train de déborder les hommes du Sergent Bohn !

L’escouade porteuse du mortier s’avance dans le verger qu’elle a précédemment pilonné; elle est immédiatement engagée en mêlée par les soldats ennemis (ceux-là même que le mortier avait blessé quasi en ouverture des hostilités). Les allemands sont en infériorité numérique et moins rompus au corps-à-corps que l’élite des forces US, mais il est hors de question de laisser le mortier frapper à nouveau.

Une deuxième escouade de parachutistes contourne par le même verger; à l’abri derrière un muret, elle laisse passer un groupe de combat allemand qui s’en va balancer un pack de Stielhandgranates sur la maison à l’entrée du village (sans résultat), avant de pénétrer en force dans le bâtiment où se trouve le sous-officier allemand !

Note tactique: bon, même si j’aime le narratif, il convient d’expliquer un peu le pourquoi des derniers mouvements. Jouant l’allemand, j’avais bien compris la manoeuvre d’Igins06 pour prendre d’assaut la position du Sergent Bohn. Mais à ce moment là de la partie, le score est de 12 à 11 en ma faveur (oui, c’est très serré !). L’idée derrière cette "sortie", bien qu’elle fragilise la défense du bâtiment de mon Leader, était d’éliminer l’unité de paras "Reduced" susceptible de capturer le carrefour central, et ainsi de m’ôter 3 PVs tout en en rapportant 3 à son camp. Comme un dessin vaut mieux qu’un long discours...

Image

... comme vous le voyez, ce fut un tour assez dense !

L’attaque à la grenade des allemands échoue donc et le groupe de combat US, bien qu’amoindri, tente sa sortie pour revendiquer le carrefour au centre du village. Malgré les barbelés (qui gênent le mouvement et donnent une pénalité à la défense), malgré un ultime tir (d’opportunité) de HMG (sur mon dernier Point d’Impulse), les "Screaming Eagles" réussissent à enlever la position.

Le Sergent Vogel l’a compris; il faut savoir reconnaître quand la bataille est perdue ! C’est comme cela qu’il est revenu vivant de Russie, et c’est comme cela qu’il compte survivre encore aujourd’hui pour combattre un autre jour en Normandie, tant que cette guerre durera !

...

Il nous reste à résoudre les dernières mêlées;

Etonnament, l’escouade allemande déjà "réduite" qui s’est attaquée aux parachutistes équipés du mortier résistent au corps-à-corps et s’offre même le luxe d’infliger quelques pertes à leurs adversaires (Reduced). Dans la "forteresse" du Sergent Bohn, l’assaut tourne en faveur des américains; le sous-officier est tué et son escouade "réduite".

A l’issue de la partie, les américains "scorent" 9 PVs d’objectif (ils en détiennent trois) et 8 PVs pour les pertes infligées, soit 17 points. Les allemands ne tiennent plus qu’un objectif (3 PVs) et ont infligé 7 points de "casualties" aux paras US, soit 10 points. Le score final est donc de 17 à 10 en faveur des hommes de la 101st (et on note que sans être décisive, la prise du carrefour central a creusé l'écart; le score aurait été de 14-13 autrement).

Les "Screaming Eagles" réussissent donc à s’emparer du Grand Chemin !

Hein ? Hey ! Minute ! Et le tour supplémentaire alors ? Igins06 lance un dé et fait "1". Je lance un dé et fait... "1" aussi ! La partie s’arrête donc là (il faut un jet de 7+ pour avoir un tour supplémentaire).

La victoire américaine est donc confirmée ! (bon, je ne suis pas certain qu’un extra-time aurait été favorable aux allemands qui commençaient à trop "encaisser").
Modifié en dernier par Uphir le mar. 4 mai 2021 09:04, modifié 2 fois.
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3210
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: [OST] Le Grand Chemin

#18 Message non lu par Uphir »

Conclusion:

Une superbe partie qui a été tendue jusque dans les derniers jets de dés; il y a eu de la surchauffe de matière grise dans le dernier tour, je peux vous l’assurer ! Je ne vais pas revenir sur les nombreuses qualités du système, je me suis déjà largement étendu dessus, mais vous constaterez qu’il permet quand même de faire pas mal de choses... et ce n’est, ici, qu’un "petit" scénario (mais je crois que je le garderai pour l’initiation, je le trouve vraiment bien !).

D’un point de vue purement tactique, il y a eu quelques erreurs des deux côtés;

Côté US, la charge "à la Pickett" du Lieutenant Forte et qui lui coûte la vie; igins06 y laisse un officier à 3 de rayon de commandement. Déjà que perdre un Leader limite les possibilités d’action groupée, mais perdre son meilleur Leader, c’est encore plus dur ! L’autre petite erreur, mais ça c’est un "tricks" qui vient quand on connaît un peu mieux le système; au tour 2, il aurait pu s’éviter une grosse frayeur (et des pertes !) en envoyant le Sergent Hicks en assaut sur la HMG. Il avait en effet l’initiative; cela aurait "figé" l’hexagone en "mêlée" et je n’aurai pas pu faire un tir groupé (et donc dévastateur) sur ses hommes.

Il faut savoir que dès lors que l’on effectue un mouvement d’assaut (déplacement d’une case pour pénétrer dans un hexagone où se trouve une unité ennemie), on positionne un marqueur Mêlée sur la pile et la situation est bloquée jusqu’à la résolution à la fin du tour. On ne peut pas tirer sur l’hexagone, on ne peut pas amener du renfort lors de cette mêlée initiale; si la mêlée est "non résolue" à l’issue de ce premier engagement (les deux camps ont encore des unités en "good order"), alors à ce moment l’hexagone redevient "accessible" pour amener du renfort.

Je pense qu’avec un "squad" de paras, dirigé par un Leader (le Sergent Hicks), il n’aurait pas eu de mal à éliminer la HMG, et peut-être même le Sergent Vogel par la même occasion. Mais bon, cela ne l’a pas empêché de rempoter la victoire au final !

De mon côté, LA grosse erreur a été ma précipitation à reprendre le bâtiment ouest au dernier tour, malgré la présence d’une escouade de paras équipée d’explosifs. Mais j’ai eu peur qu’Igins06 soit le premier à y mettre une escouade et que je galère à l’en déloger (il faut savoir que j’étais un peu "léger" en Points d’Impulse au dernier tour et que je n’étais pas certain de pouvoir multiplier les tirs groupés, sans compter que je n’avais qu’une escouade à portée pour (re)prendre l’objectif). J’ai voulu envoyer cette première escouade, que j’aurai renforcé avec la HMG et Vogel... si elle avait résisté à la sacoche bourrée de TNT ! Vous connaissez la suite !

Enfin, un dernier mot pour dire que dans la plupart des jeux sur la seconde guerre mondiale (et même à des époques plus contemporaines), les parachutistes sont souvent des troupes mises en valeur par leurs statistiques et/ou des règles spéciales; une manière de refléter en jeu la grande compétence de ces hommes. Les paras US (pour le moment) d’OST ne font pas exception; une défense plus élevée que la moyenne (5) associée à un bonus au jet de ralliement (+1) les rend plus "tenaces" que les unités standards. Leur "gut check" (6 pour ce scénario, et je crois pour tous ceux de l’extension Airborne) est également un gage de solidité, les rendant difficiles à "secouer" ou "briser". On peut donc compter sur eux pour "aller jusqu'au bout !". Enfin, ils ont un bonus en mêlée plus anecdotique mais qui leur donne quand même de meilleures chances de l’emporter dans ces situations.

En d’autres termes, ils ont l’air d’avoir un gameplay bien à eux (il faudra confirmer ça sur d’autres parties) et d’offrir des sensations et/ou un challenge différent(es) que les unités standards. Comme souvent avec les paras, ils risquent de vite devenir les "chouchous" de bien des joueurs !
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8989
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: [OST] Le Grand Chemin

#19 Message non lu par domi »

j'ai divisé le sujet histoire de ne pas polluer le CR

pour trouverez la suite des échanges ici

viewtopic.php?f=13&t=30452

j'en profite pour rappeler les limites des discussions sur un forum :
- s'il y a incompréhension entre deux joueurs inutile de s'acharner,
il n'y a qu'une conversation réelle qui pourrait , éventuellement, lever l'incompréhension.

- écrivez à bon escient , certaine phrases anodine peuvent être mal comprises.
- la frontière entre l'humour et le sarcasme est peu perceptible sur un forum , utilisez les smileys
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »