Old School Tactical : nouveau wargame tactique

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Advanced Squad Leader (ASL), Advanced Tobruk System (ATS), World In Flames (WIF) ou Operational Combat Series (OCS) doit se faire dans leur forum qui leur respectif.
Idem pour Lock N Load, mais dans la période Après 1945
Message
Auteur
Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3244
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#181 Message non lu par Uphir »

igins06 a écrit : lun. 19 avr. 2021 22:45Le front ouest m'ira très bien. Pour revenir sur le CR.... Tu as constaté que les tables ICT et VCT ne sont pas trop équilibrées ? Quand il y a un C ou X au croisement ça signifie que tu retourne le pion ou que tu l'élimine. Mais si il y a deux unités ? Tu élimines les deux ?
Alors, ce n'est pas tant qu'elles ne sont pas équilibrées (du moins pour l'ICT, nous n'avons pas joué de scénario avec véhicule encore), c'est surtout qu'elles sont terriblement létales ! Je n'ai pas la prétention de connaître tous les systèmes tactiques mais j'avais le sentiment que la plupart se joue sur une certaine attrition au moral et/ou au "pas de perte" avant qu'une unité soit définitivement hors de combat. Ici, un bon résultat (11+) avec des conditions de tir "moyenne" (0) peut directement éliminer une unité. Dès lors que tu ne tires pas dans une situation vraiment mauvaise, tu as a minima 5% de chance d'éliminer un squad, même en pleine forme. Cela peut donc aller très vite !

Je vais nuancer néanmoins un peu mon propos; nous avons joué une deuxième partie ce dimanche (vous aurez un petit compte-rendu dans la semaine) et avec des jets moins "hors normes" que lors de cette première partie, la survivabilité des escouades est (forcément) meilleure. Et puis, comme dans la plupart des wargames, il faut se servir du terrain; en l'occurrence, les petites granges en bois de la Normandie (light structure) ne sont pas bullet-proof ! :mrgreen:

Honnêtement, c'est un bon système, fluide et dynamique, je crois que Stéphane sera d'accord avec moi. Mais il faut accepter que tu puisses perdre une unité directement sur un gros jet de dé de l'adversaire. Il faut vraiment chercher à maxer ses bonus défensifs (le cover est précieux...). Mais il n'est vraiment pas dénué de logique; prendre d'assaut une position défensive est vite compliqué, même avec la létalité des tirs, comme va le démontrer mon prochain CR. ;)
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
igins06
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 386
Enregistré le : mar. 5 mai 2015 12:51

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#182 Message non lu par igins06 »

Pour avoir petit à petit pas mal d'expérience dans le tactique WWII.... qui a dit que c'était de l'indécision ! :) ...... Les ICT ou systèmes remplaçant, produisent souvent en effet ce qu'on pourrait nommer: "égalité balle au centre". Cela occasionne des situations qui stagnent et qui soudain se dénouent entraînant alors l'écroulement du dit statu quo qui perdurait depuis plusieurs tours. Tu as l'air d'expliquer qu'OST cherche à éviter ces combats de positions. Cela accélère sans doute les changements de situation et amène peut être à se tourner vers des scénarios plus gros avec de multiples petits combat constituant un tout, non ?

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3244
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#183 Message non lu par Uphir »

igins06 a écrit : mar. 20 avr. 2021 08:31Cela accélère sans doute les changements de situation et amène peut être à se tourner vers des scénarios plus gros avec de multiples petits combat constituant un tout, non ?
C'est ce qu'avait l'air de dire Domi en expliquant que les "petits" scénarios n'étaient sans doute pas représentatifs de ce que le jeu a vraiment "dans le ventre". Mais étant encore en phase d'apprentissage, pour le moment, nous avons joué sur des petits formats. Et oui, je te rejoins complètement sur les changements de situation; vu ce que j'ai vu du système pour le moment, j'imagine mal en effet une partie qui verrait un échange de feu se poursuivre sur plusieurs tours sans conséquence pour l'un ou l'autre des deux camps. Cela contribue sans aucun doute au sentiment de "dynamisme" qui se dégage de l'ensemble. Même si une "impulse" peut ne rien donner, sur un tour complet, il se passera forcément quelque chose !

J'ambitionne de jouer le double scénario sur les paras US à Ste Mère Eglise qui utilise toute la carte; cela pourrait confirmer ton hypothèse de "multiples petits combats" qui forment un tout. Et vu la "rapidité" du jeu, ce genre de gros scénario est, je pense, parfaitement jouable !
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
igins06
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 386
Enregistré le : mar. 5 mai 2015 12:51

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#184 Message non lu par igins06 »

Uphir a écrit : mar. 20 avr. 2021 08:41 Et vu la "rapidité" du jeu, ce genre de gros scénario est, je pense, parfaitement jouable !

Alors ca ca pourrait être une très bonne nouvelle et me décider à jouer à OST car pour l'instant dans mes recherches je bute sur ce genre de problème. Des jeux qui dés lors passent à la vitesse supérieure avec de gros scénarii et pas mal de pions perdent de leur fluidité. C'est par exemple quelque chose qui me donne souci sur ASL... il faut dire que je ne maitrise pas bien les règles mais je me dis que si j'avais un gros scénario avec beaucoup de couverts et des troupes nombreuses, je me noierai complètement.

Avatar du membre
Jirossil
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2932
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 12:43

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#185 Message non lu par Jirossil »

igins06 a écrit : mar. 20 avr. 2021 11:07
Uphir a écrit : mar. 20 avr. 2021 08:41 Et vu la "rapidité" du jeu, ce genre de gros scénario est, je pense, parfaitement jouable !

Alors ca ca pourrait être une très bonne nouvelle et me décider à jouer à OST car pour l'instant dans mes recherches je bute sur ce genre de problème. Des jeux qui dés lors passent à la vitesse supérieure avec de gros scénarii et pas mal de pions perdent de leur fluidité. C'est par exemple quelque chose qui me donne souci sur ASL... il faut dire que je ne maitrise pas bien les règles mais je me dis que si j'avais un gros scénario avec beaucoup de couverts et des troupes nombreuses, je me noierai complètement.
Du type Red Barricades? :mrgreen:
"Ce n'est pas le temps qui nous manque : c'est nous qui manquons au temps" Paul Claudel

Avatar du membre
igins06
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 386
Enregistré le : mar. 5 mai 2015 12:51

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#186 Message non lu par igins06 »

Oui, par exemple (the last bid) mais il y en a d'autres sans aller dans ces extremes.

Avatar du membre
igins06
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 386
Enregistré le : mar. 5 mai 2015 12:51

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#187 Message non lu par igins06 »

Je n'ai pas le jeu... difficile, très difficile à trouver à un prix acceptable... mais je viens de regarder les cartes sur vassal... elles sont vraiment très joli. Aucun doute.

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3244
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#188 Message non lu par Uphir »

Into the Fog

La 35th Infantry Division, surnommée la Division "Santa Fe" depuis la première guerre mondiale où l'essentiel de ses effectifs était originaire du Kansas, du Missouri et du Nebraska, soit des descendants des pionniers qui avaient ouvert la route vers Santa Fe, débarque à Omaha Beach entre le 5 et 7 juillet 1944. Quatre jours plus tard, elle prend position au nord de Saint-Lô, et plus précisément à L'Émélie, où elle va écrire l'une des plus belles pages de son histoire en repoussant pas moins de 12 contre-attaques allemandes. Mais en ce matin du 11 juillet, les hommes de la Santa Fe ignorent encore ce qui les attend pour ce violent baptême du feu; ce matin là, la campagne normande est couverte d'un capricieux brouillard et c'est dans un silence ouaté que les G.Is progressent au milieu du bocage... et tombent nez-à-nez avec des éléments de la 352ème Division d'Infanterie allemande. La bataille s'engage aussitôt !

Dimanche dernier, mon partenaire et moi-même avons joué le deuxième scénario du Volume II (western front, 44-45) d'Old School Tactical intitulé Into the Fog. Il s'agit, comme le précédent, d'un petit engagement d'infanterie avec pour seule particularité qu'un brouillard recouvre la région, ce qui limite les lignes de vue à 1d6+1 hexagones (déterminé au début de chaque tour).

Image

Le scénario utilise un petit bout de la carte et comporte trois objectifs non contrôlés au début de la partie. Les objectifs "latéraux" sont à cinq cases des bords respectifs de la carte, mais l'objectif central est légèrement excentré sur la gauche, ce qui arrange le joueur allemand qui rentre par ce bord-là. En contrepartie, les allemands disposent de moins d'unités.

En effet, le détachement de la 352ème DI se compose de 5 Rifle squads, 1 Lieutenant et 1 Sergent (et 2 LMG en armes de soutien), alors que la 35ème DI dispose de 7 Rifle squads, 1 Lieutenant et 2 Sergents (et 2 BAR en armes de soutien). Un léger avantage numérique pour le joueur américain donc.

Les joueurs marquent 1 point de victoire par objectif contrôlé à la fin de chaque tour, et ces points de victoire sont additionnés à la fin du scénario aux points de "casualties" infligés à l'ennemi pour déterminer le vainqueur final.

Tour 6 et 5:

Je passe rapidement sur ces deux premiers tours qui vont se résumer à une approche vers l'objectif central. Le bocage (et le brouillard) gêne(nt) les lignes de vue et aucun échange de feu ne va se produire. Chaque camp s'empare de "son" objectif. Les positions sont les suivantes:

Image

Côté allemand, le Sergent Rohrer et une escouade équipée d'une MG-42 se sont positionnés dans la maisonnette qui contient l'objectif, alors que le Lieutenant Muelling et deux escouades, dont une équipée de la deuxième LMG, se sont avancés, soutenus par une troisième escouade. Face à lui, le Sergent Frank Stone et deux escouades se sont avancés, s'abritant derrière le bocage. Le Lieutenant Tim Chan et le... Sergent Frank Stone !? (oui, on a mis deux fois le même pion !) restent en retrait avec pas moins de quatre escouades. Les américains sont plutôt prudents !

Tour 4:

Ligne de vue: 4 hexagones
Points d'Impulse: US 4 / All. 4

Comprenant qu'il est à découvert, le Lieutenant Muelling est le plus prompt à réagir (initiative allemande) et ordonne à ses hommes de se mettre à l'abri dans le petit bosquet au sud de sa position. Les hommes du Sergent Stone ouvrent le feu quasi au même moment; le Browning Automatic Rifle fait du dégât ! Une escouade allemande est "réduite" et "secouée"; Muelling se jette derrière un arbre pour éviter d'être tué (jet de perte du leader réussi).

Les allemands tentent de riposter mais leur tir est inefficace. En retour, un nouveau tir du BAR "brise" la deuxième escouade allemande.

Image

Tour 3:

Ligne de vue: 7 hexagones
Points d'Impulse: US 9 / All. 7

Alors que le brouillard semble un peu se disperser, les américains ont l'initiative... et ouvre à nouveau le feu sur Muelling et ses hommes. L'intensité des tirs US met hors de combat une escouade allemande; miraculeusement, le lieutenant allemand échappe une nouvelle fois à la mort !

Son subordonné, le Sergent Rohrer quitte son abri pour se rapprocher avec ses hommes de l'objectif central; les allemands prennent position derrière le bocage, couvrant ainsi l'approche vers l'objectif par une redoutable MG-42... qui fait immédiatement feu sur les G.Is de Stone pour soulager leurs collègues "coincés" dans le bois plus au sud. Une escouade US est "brisée".

Côté américain, le Lieutenant Tim Chan et ses hommes s'avancent à leur tour, à l'abri derrière les haies, alors que plus au nord, une escouade tente sa chance en direction de l'objectif... mais à découvert, elle se fait faucher par un tir d'opportunité (Reduced et Broken). Une escouade allemande arrivée en renfort achève les soldats américains "cloués" au milieu des champs !

Enfin, le Lieutenant Muelling et les survivants de ses deux escouades profitent d'une brève accalmie pour se retirer du bois et reculer.

Image

Tour 2:

Ligne de vue: 4 hexagones
Points d'Impulse: US 11 / All. 9

Le vrombissement d'un moteur déchire le ciel couvert de Normandie. L'espace d'un instant, les belligérants lèvent la tête guettant un soutien aérien inespéré. Mais le plafond beaucoup trop bas ne permettra pas à cet ange gardien de faire son travail et l'avion s'éloigne sans effectuer de passe de tir (mon adversaire a joué sa carte "Luck" qui lui octroyait un "strafing run" qui aurait fait un beau carton sur mes groupes trop regroupées, mais les conditions spéciales du scénario -"no air strike"- le privent de cette opportunité !).

La MG-42 secoue les hommes du Sergent Stone, ainsi que l'officier (Shaken). De fait, son homonyme et ses troupes viennent se positionner à leur côté.

Le Lieutenant Muelling remobilise ses forces et revient en première ligne au côté du Sergent Rohrer... mais voit ses rescapés se faire immédiatement faucher par un tir de BAR des américains; l'officier quant-à-lui échappe une nouvelle fois à la mort (jamais deux sans trois !).

Des soldats allemands bravent la tempête de feu et réussissent à atteindre la petite ferme convoitée par les deux camps; ils y arrivent néanmoins "brisé" par les tirs intensifs adverses (ce qui empêche le contrôle instantané de l'objectif puisqu'une unité doit être en "good order" pour prendre le contrôle).

A noter que ce tir d'opportunité a été réalisé par des unités US qui étaient déjà "used" (elles avaient fait leur deux actions); il est possible dans ces cas là d'effectuer un nouveau tir (Intensive Fire) mais avec des malus et en désorganisant (Shaken) les unités qui font feu.

Enfin, le Lieutenant Tim Chan et ses hommes contournent les positions allemandes par le sud.

Image

Sur l'illustration ci-dessus (à la fin du tour), les allemands ont consacré leurs derniers points d'Impulse pour passer des tests de moral (bénéficiant de la présence de Rohrer) et revenir en "good order" (c'est à dire ni Broken, ni Shaken), leur permettant ainsi de prendre le contrôle de l'objectif (et de marquer 1 PV à la fin du tour). A ce moment là de la partie, ils mènent donc 5 à 4 par les objectifs, mais ont subi plus de pertes (2 à 4); le score est donc de 7 à 8 en faveur des américains. C'est serré !

Tour 1:

Ligne de vue: 6 hexagones
Points d'Impulse: US 7 / All. 7

Les américains réussissent à remobiliser quasiment toutes leurs troupes (sur le ralliement gratuit du début de tour) et ont l'initiative. C'est le début de la fin pour les allemands !

Les hommes de la 35th Infantry Division déclenchent toute leur puissance de feu sur les soldats allemands. Le Sergent Rohrer est le premier à tomber avec ses hommes, rapidement suivi par l'escouade de Muelling; le lieutenant voit ses camarades s'effondrer sous les redoutables tirs groupés alliés, avant d'être à son tour mortellement touché. Trois miracles, pas quatre !

Lorsque les fusils se taisent enfin, il ne reste plus que quelques allemands solidement retranchés (Cover) dans la ferme au milieu du carnage.

Tour 0:

Ligne de vue: 2 hexagones
Points d'Impulse: US 11 / All. 7

Bien que la victoire ait choisi son camp, les dés nous accordent un tour supplémentaire... que nous décidons de jouer !

Un brusque voile de brouillard épais recouvre à nouveau le champ de bataille, comme un pudique voile jeté sur le massacre à venir. Cette baisse soudaine de la visibilité masque la ferme assiégée au regard des américains; ces derniers n'ont pas le choix... ils vont devoir monter à l'assaut pour déloger les derniers allemands !

C'est le groupe du Lieutenant Tim Chan qui s'élance le premier; les allemands les arrosent copieusement et leurs tirs s'avèrent d'une précision mortelle (une escouade Reduced et Broken, et le lieutenant Broken également). Quel accueil ! Ces diables se battront jusqu'au bout !

A son tour, le Sergent Franck Stone (2ème du nom) et deux escouades s'élancent vers les assiégés; ces derniers attendent le dernier moment pour ouvrir le feu. Stone et ses hommes sont eux aussi "cloués" sur place par le feu adverse, à quelques mètres seulement de la maison (une escouade et le sergent Broken).

Dans un ultime effort, une escouade US parvient à donner l'assaut; les allemands ont épuisé toute leur munition (Intensive Fire)... mais ils vont pourtant s'en sortir, reculant, certes "brisés", mais encore en vie !

Pour vous donner une idée, le "bordel" final avec tous les marqueurs !

Image

Cette ultime acte de bravoure ne changera pas le cours de la partie. Les américains l'emportent 19 PVs à 14. Les allemands ont bien tenu les objectifs mais ils ont subi bien trop de pertes au dernier tour !

...

Une partie très rapide (2h20 environ, en papotant) et très... létale ! Les allemands se sont quasi fait raser, même si cela a vraiment basculé dans le dernier tour avec de très bons jets pour l'américain (10+ sur des tirs groupés "favorables"). Cela a néanmoins confirmé ce que nous avions perçu lors de notre première partie, à savoir que le stacking escouade(s) + arme(s) de soutien + officier (pour grouper le tir) est la combo la plus efficace pour faire du dégât.

Toutefois, cette partie a aussi mis en évidence (de mon côté du moins) l'importance du terrain qui ne m'avait pas forcément sauté aux yeux la première fois. Dès que l'on arrive à "chopper" des +2 défensifs, on augmente sa survivabilité, y compris contre les "stacks de la mort". Le "découvert" est mortel, même contre une simple escouade, comme l'a démontré l'assaut final, ou un peu plus tôt dans la partie, la tentative des Rifle US au milieu des champs.

Bref, comme souvent, il faut vraiment jouer avec les couverts et le terrain pour se protéger / se dissimuler. A noter également que toutes les unités peuvent "facilement" tenter d'améliorer leur défense en mettant un "cover" sur leur position (5 ou 6 sur 1d6, peut être tenté plusieurs fois).

Mention spéciale à la règle de l'Intensive Fire que je trouve excellente; elle permet donc un tir supplémentaire même lorsque l'on a épuisé toutes ses actions (certes avec malus, certes au prix de la désorganisation des unités participantes). Elle évite ainsi le syndrome de la balade dans le champ de tir d'une unité "parce que de toute façon elle ne peut plus rien faire", tout en n'interdisant pas pour autant la saturation (à un moment, l'unité finira par être débordée). Un bel équilibre...
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3244
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#189 Message non lu par Uphir »

Volume III (sur le Pacifique) et son extension reçus ce matin. Hâte de voir ce que donne les japonais et leurs règles "spéciales" !

Et j'ai contacté FPG; il y aura un reprint du Volume I (sur le front de l'est), après, quand, ils ne le savent pas pour le moment.

Le système n'est pas sans défaut (quel système l'est ?), mais c'est clairement un jeu que je vais sortir souvent je pense.
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
igins06
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 386
Enregistré le : mar. 5 mai 2015 12:51

Re: Old School Tactical : nouveau wargame tactique

#190 Message non lu par igins06 »

Ton CR fait apparaitre une chose qui m'est essentiel, la fluidité des actions. Je n'ai pas encore joué et je reviendrai pour donner mon avis une fois essayé mais ton CR me semble déjà faire apparaître ça. J'ai lu les règles et on est sur du gros classique (d'où old school) mais ca à l'air efficace et j'ai l'impression que vous vous êtes vite concentré sur la tactique et pas que les règles. En tout cas bravo pour le CR

Répondre

Retourner vers « Deuxième Guerre Mondiale »