Italia 1917-1918- A farewell to arms

Message
Auteur
Avatar du membre
Frederic Velasco
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 17664
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 11:00
Localisation : Paris

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#341 Message non lu par Frederic Velasco »

Image Image
Image Image
Image

Monsieur Guillaume
Grognard
Grognard
Messages : 768
Enregistré le : lun. 24 mars 2014 17:36

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#342 Message non lu par Monsieur Guillaume »

Salut Stéphane,

Un simple avis au sujet de la carte «Hemingway»
L'écrivain est certes connu et a bien communiqué sur cette période de sa vie pour construire sa légende.
Si tu cherches un écrivain, également connu aux Etats Unis, peu en France malheureusement, qui a participé à la guerre en France comme en Italie dans le service des ambulanciers comme volontaire américain contre la volonté de son père car objecteur, il y a John Dos Passos.
Un engagement plus sincère et profond que celui d'Ernest, d'ailleurs ils se brouilleront lors de la guerre d'Espagne, l'idéaliste et l'opportuniste.

A pluches

M.G.

Avatar du membre
Bazeilles
Boucher d'Arras
Boucher d'Arras
Messages : 4215
Enregistré le : sam. 28 août 2010 21:09
Localisation : Orgères,35

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#343 Message non lu par Bazeilles »

Monsieur Guillaume a écrit :Salut Stéphane,

Un simple avis au sujet de la carte «Hemingway»
L'écrivain est certes connu et a bien communiqué sur cette période de sa vie pour construire sa légende.
Si tu cherches un écrivain, également connu aux Etats Unis, peu en France malheureusement, qui a participé à la guerre en France comme en Italie dans le service des ambulanciers comme volontaire américain contre la volonté de son père car objecteur, il y a John Dos Passos.
Un engagement plus sincère et profond que celui d'Ernest, d'ailleurs ils se brouilleront lors de la guerre d'Espagne, l'idéaliste et l'opportuniste.

A pluches

M.G.
Salut Guillaume

On en avait déjà parlé... je comprends ton point de vue mais le sous-titre du jeu est "A Farewell to Arms"! Comme tu le soulignes toi-même, Hemingway est plus connu et la photo était parfaite pour mettre sur une carte...
J'aurais aussi pu intituler simplement l'événement "American Red Cross" mais le clin d'oeil s'imposait.
Il n'est pas absolument nécessaire d'être con pour vivre parmi des cons: j'ai essayé, on peut! (San Antonio)
Qu'est-ce qui va rester quand le rock'n'roll aura cessé d'exister? (Jean-Patrick Capdevielle)
Boys don't cry (The Cure)

Monsieur Guillaume
Grognard
Grognard
Messages : 768
Enregistré le : lun. 24 mars 2014 17:36

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#344 Message non lu par Monsieur Guillaume »

Stéphane,

Tu as raison.

C'est drôle comme les idées fixes ont la dent dure…

J'en profite pour glisser une référence littéraire: «Le rendez-vous des mariniers», qui présente entre autres les relations entre les deux écrivains dans l'entre-deux guerres.

Ciao

G

Avatar du membre
laurent closier
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2259
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:31
Localisation : Saint-Brieuc (22)
Contact :

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#345 Message non lu par laurent closier »

Impressionnante la photo du char italien: je n'ai jamais vu une tourelle aussi petite sur un châssis aussi volumineux ! :lol:
"Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois." (Alexandre Dumas fils)

Avatar du membre
Stonewall
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1754
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:59
Localisation : Durocortorum

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#346 Message non lu par Stonewall »

Monsieur Guillaume a écrit :Stéphane,

Tu as raison.

C'est drôle comme les idées fixes ont la dent dure…

J'en profite pour glisser une référence littéraire: «Le rendez-vous des mariniers», qui présente entre autres les relations entre les deux écrivains dans l'entre-deux guerres.

Ciao

G
Autre écrivain qui fut mobilisé sur ce front dans les troupes françaises : l'américain Julien Green.

Avatar du membre
redaman
Grognard
Grognard
Messages : 1470
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:14
Localisation : Grenoble

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#347 Message non lu par redaman »

sans compter corto maltese dans un des albums. (çà parle de venise le titre).
:)
"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X

jeanba
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 400
Enregistré le : mar. 2 août 2016 14:15

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#348 Message non lu par jeanba »

redaman a écrit :sans compter corto maltese dans un des albums. (çà parle de venise le titre).
:)
Il faudra rajouter une carte Corto Maltese (et aussi pour Somme 1918)

Avatar du membre
Bazeilles
Boucher d'Arras
Boucher d'Arras
Messages : 4215
Enregistré le : sam. 28 août 2010 21:09
Localisation : Orgères,35

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#349 Message non lu par Bazeilles »

laurent closier a écrit :Impressionnante la photo du char italien: je n'ai jamais vu une tourelle aussi petite sur un châssis aussi volumineux ! :lol:
C'est le Fiat 2000 dont le prototype fut présenté en juin 17. 2 exemplaires seulement furent produits pendant la 1ère GM mais n'eurent pas l'occasion d'être utilisés au front, pas plus que ne l'eurent les FT17 livrés par la France qui arrivèrent après l'armistice...
Les 2 Fiat 2000 furent ensuite réunis en Lybie au sein de la 1ère Batterie d'Artillerie Spéciale (2 sections à 1 Fiat 2000 et 3 FT17).
C'est Thomas qui a trouvé la meilleure photo de Fiat 2000 à mettre sur la carte... Effectivement, les proportions de l'engin sont assez étranges!
Il n'est pas absolument nécessaire d'être con pour vivre parmi des cons: j'ai essayé, on peut! (San Antonio)
Qu'est-ce qui va rester quand le rock'n'roll aura cessé d'exister? (Jean-Patrick Capdevielle)
Boys don't cry (The Cure)

Avatar du membre
Bazeilles
Boucher d'Arras
Boucher d'Arras
Messages : 4215
Enregistré le : sam. 28 août 2010 21:09
Localisation : Orgères,35

Re: Italia 1917-1918- A farewell to arms

#350 Message non lu par Bazeilles »

J'aime beaucoup aussi la photo du M.A.S ("Motoscafo Armato Silurante" ou canot torpilleur). Quand on pense que c'est avec ça que les Italiens envoyèrent par le fond les cuirassés "Wien" et "Sankt Istvan"...
Il n'est pas absolument nécessaire d'être con pour vivre parmi des cons: j'ai essayé, on peut! (San Antonio)
Qu'est-ce qui va rester quand le rock'n'roll aura cessé d'exister? (Jean-Patrick Capdevielle)
Boys don't cry (The Cure)

Répondre

Retourner vers « Première Guerre Mondiale »