STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 14 Nov 2018 04:46

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Advanced Squad Leader (ASL), Advanced Tobruk System (ATS), World In Flames (WIF) ou Operational Combat Series (OCS) doit se faire dans leur forum qui leur respectif.
Idem pour Lock N Load, mais dans la période Après 1945



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 16 Sep 2018 13:42 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
Les Ardennes, en tant que bataille, m'ont toujours fasciné,
le coté crépuscule des panzerdivisionen, équipées de tous les derniers modèles combattant dans la boue et la neige sous un ciel plombé, peut être.
Les combats désespérés, menés par les deux camps, des duels mortels dans un paysage fantomatique...

Parce que la durée (en jours) est courte, 11 jours à peine, dont 7 seulement de temps couvert pour les allemands sans intervention aérienne alliée.
L'échelle de jeu (8h par tour) peut être plus précise, les effectifs relativement limités (comparés à la Normandie) et le faible stacking sur un terrain divers et compliqué, offrant à la fois aux blindés et à l'infanterie un rôle décisif, en font un gameplay particulièrement intéressant.

Et aussi, l'importance des manoeuvres et des choix opérationnels en font une situation unique.

Les autres jeux de Simonitch, Ukraine 43, Normandy 44, Holland 44, bien que très bons, me paraissent moins intéressants, Caucasus 1942 était pas mal du tout
(mais les allemands étaient à l'offensive comme dans le prochain Stalingrad 42).

Ardennes 44 est long, très long, mais il reste accessible, Last Blitzkrieg de Dean Essig, probablement le nec plus ultra de la simulation des Ardennes, est un monstre, jouable mais un monstre qui nécessite une équipe pour le manœuvrer dans une campagne, renvoyant le joueur à se contenter de scénarios.

Ardennes 44 représente le compromis pour jouer une campagne entière, dans les contraintes de temps qui sont désormais les notres.
Et , pour moi, à ce jour le meilleur wargame WW2 de Simonitch.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 16 Sep 2018 17:29 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
Position de départ:

du sud vers le nord en 3 images, la carte regarde de l'est vers l'ouest.


Image
Image

1 la 7e Armée de Brandenberger

Son rôle est de tenir le flanc sud sur la Sauer river et de la Sure river, pour protéger la progression
de la 5th Panzer armée de Hasso Von Manteuffel, fer de lance du sud.





Image
Image

2 La 5e Panzerarmée de Hasso von Manteuffel (un Junker, très compétent, mais pour Hitler, c'est la 6e SS panzer armée qui aura le premier rôle)

trois corps d'armée la constituent:

Le puissant 47e Panzerkorps avec deux panzerDiv , les Panzer Lehr et 2e panzer divisionen, soutenu par la 26 VG
Le 58e panzerkorps avec la 116 panzer div et 560 VG
Le 66 Korps avec les 62e et 18e VG.



Image
Image

3 La 6e SS panzer armée de Sepp Dietrich (un reître brutal, loyal envers son maître mais surestimé, pur produit de la SS)


Avec le 1 SS panzerkorps : et la fameuse Liebstandarte Adolf Hitler, la "garde " du Führer dont le kampfgruppe Peiper (le lansquenet de Hitler, à peine 30 ans
et déjà un sillage de mort impressionnant sur le front russe), et trois divisions de Volksgrenadiers 12, 277 et 326 ainsi que la
3e Fallschirmjager , des paras qui n'ont que le titre à défaut de la valeur des divisions de leurs ainés.

D'autres panzer divisionen sont en réserves (12SS, 2SS , 9SS, 9 PZ 11 PZ, 3PZG, 15 PZG)
ainsi que 3 brigades de panzers.


Image

Hitler voulait atteindre la Meuse et la traverser pour ensuite aller prendre Anvers….., que propose Simonitch en termes de victoire ?

1 prendre 20 points de victoires sur la grande carte EST.

2 Remplir au moins un objectif parmi:


Image

A/ Prendre Liège


Image

B/ Contrôler au moins 8 points de victoire sur la carte Ouest
C/ Occuper au moins 4 villes ayant un pont sur la Meuse (Givet, Dinant, Namur, Andenne, Huy, Amay).
D/ Sortir au moins 24 points de combat hors de la carte au delà de la Meuse, vers l'est ou le nord est.


On voit que les objectifs sont sur la moitié nord de la carte est, et donc dans l'axe de la 6e PZ armée SS…, la 5e PZ étant là pour faire écran aux contre attaques US venant du sud.
Problème, les américains ont de bonnes positions fortifiées au nord, le centre étant une sorte de zone de repos pour divisions éprouvées en plus d'avoir une ligne de front moins fournie, cela va avoir des conséquences ...



Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 16 Sep 2018 17:47 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 21:27
Message(s) : 807
Localisation : Nantes
Médaille du testeur. (1) Médaille de la Nantaise (1) Croix tarte au citron (1)
petite question ; joue tu avec la limitation du nombre de facteurs de combat ? cela changes tout l'équilibre du jeu personnellement je ne suis pas convaincu et toi ?

_________________
La stratégie c'est 100 contre 1 et dans le dos, le reste c'est de la philosophie !


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 16 Sep 2018 18:35 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
Moi non plus.
L'allemand est déjà assez gêné comme cela, avec un Américain qui "voit tout " et sait tout et peut optimiser le positionnement de ses renforts, alors qu'historiquement il était dans la confusion et le fog of war.

Je ne jouerai donc pas cette règle de limitation de facteur de combat.

Je vais axer mon CR sur les choix déterminants de l'allemand et pourquoi je les fais.
Et non pour faire un récit détaillé des évènements comme je faisais d'habitude.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 18 Sep 2018 20:37 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 21:27
Message(s) : 807
Localisation : Nantes
Médaille du testeur. (1) Médaille de la Nantaise (1) Croix tarte au citron (1)
très curieux de voir ta stratégie avec l’allemand

de mon coté je ne vois pas comment avec un allié un peu compétant la prise de liège est possible :gratte:
même chose pour le contrôle des ponts ou la sortie des unités

il reste alors que les pv sur la carte ouest, pas simple :roll:

_________________
La stratégie c'est 100 contre 1 et dans le dos, le reste c'est de la philosophie !


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 19 Sep 2018 07:31 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
Oui, cette offensive est un non sens stratégique, mais fut un dernier sursaut, un dernier shoot pour l'Hubris de la machine de guerre hitlérienne, pour s'assurer que la baguette magique fonctionne encore.

Et elle fonctionne...en dépit du terrain, grâce au temps couvert durant une semaine.

Le plus paradoxal fut qu'elle aurait pu faire bien plus mal aux américains en se contentant d'encercler le maximum de troupes pour les éliminer, au lieu de les contourner pour foncer vers la Meuse.
Mais cela aurait signifié accepter par avance la défaite et n'aurait pas motivé les troupes, car elles y ont cru parce que l'objectif, aussi invraisemblable soit il, était la seule chance de sortir de l'étau apocalyptique dans lequel l'Allemagne était broyé.

Aboutir à une paix séparée avec les alliés occidentaux pour éviter l'invasion (et les soifs de revanche ) des soviétiques, cauchemar absolu pour les allemands.

Dans le jeu, l'allemand doit choisir entre une percée étroite mais avec un franchissement de la Meuse et une sortie de carte, ce qui oblige les alliés à essayer de bloquer tous les passages au risque d'être trop faibles sur chaque point, et une percée la plus large.

Tout cela avant le 22 au soir, soit 7 jours seulement.
Avant l'arrivée du beau temps et des britanniques.

C'est faisable, mais cela demande une stratégie opérationnelle à long terme et une exécution grand tactique efficace, ce qui est un peu contradictoire.
L'allemand est pris entre des exigences contradictoires, celles d'avancer à tout prix et de combattre efficacement à moindre coût.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 22 Sep 2018 18:35 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
1er jour (tours 1 et 2) 16 DECEMBRE 44



Image

La 7e armée a réussi à franchir la Sauer et à prendre Echternacht (1 PV), et l'Our à Fouhren au prix de la perte de la 11e bde de sturmgeshutz .
Mais les autres villages sont toujours aux mains des américains.
La 5FJ est aux portes de Diekirch.

Mais l'objectif de la 7e (protéger le flanc sud de la 5e Panzerarmée) est atteint.



Image

La 7e PZ Armée de Manteuffel est parvenue à s'emparer du pont de Gemünd, la Pz Lehr va pouvoir traverser l'Our
malheureusement le pont de Dasburg a sauté juste devant les hanomags de la 2e Panzer qui se retrouve bloquée par la rivière Our de même que la 116e PZ, un bataillon de la 28e Div US ayant fait exploser le pont de Ouren devant les Panzer IV de la 116e PZ.

Manteuffel pense qu'il faudra un jour de plus pour que ses trois panzers soient à l'ouest de l'Our.

Image


Image

La 6e Panzer SS de Sepp Dietrich , le fer de lance de Hitler, est parvenue à prendre d'assaut les positions aménagées sur la crête d'Elsenborn, mais n'a pas vraiment progressé au cœur des lignes américaines,


Image

Mais le Kampfgruppe Peiper a écrasé deux bataillons US et arrive devant Eppenbach défendu par des unités de cavalerie mécanisée et des Tank destroyers.
soutenu au sud par un bataillon de shermans.

Peiper aurait pu foncer vers St Vith mais j'ai préféré l'envoyer vers le nord pour élargir le couloir, déjà trop étroit, accessible à la 6e PZ armée.
Pas loin derrière le reste de la 1ere SS et la 12SS HitlerJugend (reconstituée car détruite en Normandie, et loin de valoir celle de l'été 44) forment un gigantesque embouteillage.

La 106e div est encerclée dans le Schnee eiffel (Surrender 1, à 3 elle devra se rendre) car isolée entre la 5e PZ et la 6e SS PZ.


Le premier jour propose un gameplay assez contraint, du fait des limites géographiques de couloir entre armées, mais les jours qui viennent vont permettre des choix cruciaux pour la suite, sur lesquels on ne pourra plus revenir.

Mais déjà les villes de Clervaux et St Vith apparaissent chacune comme la clef d'une percée, et la 5e PZ armée est la mieux placée pour prendre Clervaux,
en partage sur St Vith avec la 6eSS.

Les pertes sont à peu près équivalentes 6 pas US contre 7 Allemands dont un de sturmgeshutz.
J'ai renâclé à me lancer dans des firefights avec les allemands pour limiter les pertes, je pense qu'il vaut mieux prendre ce genre de risques lorsque le gain éventuel en vaut vraiment la peine.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 23 Sep 2018 18:19 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
2e JOUR tours 3 et 4, 17 DECEMBRE 44


Suivons les acteurs principaux :

La Panzer Lehr, fer de lance de la 5e Panzer armée, et la 1ere PZ SS Liebstandarte et la 12 PZ SS Hitler jugend formant le 1er SS Panzer Korps


1 La PZ Lehr et la situation de la 7e PZ Armée

Image

La Pz Lehr se prépare à avancer de nuit


Image

Elle franchit l'Our par le pont de Gemünd de nuit dans un embouteillage le long de routes forestières secondaires boueuses

Image

Son bataillon de panthers accompagné du 901e PZ Grenadier attaque avec un regiment de la 26 VG une regiment US qu'ils repoussent.

Image

Le Kampgruppe hésite à poursuivre le long de cette route secondaire forestière infestée de roadblocks et source d'embouteillages, surtout que le reste de la division arrive enfin .
Il est plus intéressant de prendre Clervaux plus au nord.

Le KG bifurque vers le nord

Image


Image

Rassemblant deux KG, Bayerlein , son chef les lance à l'assaut de Clervaux qui tombe sous la ruée des panzers qui poursuivent leur avancée le long d'une grande route.


Image

La 2e panzer reste bloquée en arrière, ne franchissant l'Our qu'en fin de journée lorsque le pont de Dasburg est enfin réparé.

La 116e PZ a du mal à s'emparer du pont de Ouren, malgré l'encerclement des deux régiments US qui le défendent et les pertes infligées.
La nuit tombe et les américains tiennent encore le pont.

Image

La 62 VG, plus au nord avance lentement vers St Vith mais n'a pas les moyens d'attaquer.



2 Le 1er SS Panzer Korps


Image

Les ordres de Hitler sont trop contraignants avec ses limites entre Armées, cet homme a décidément perdu la main.
(en réalité, cela s'explique par des questions de colonnes de ravitaillement que le jeu Last Blitzkrieg décrit très intelligemment, mais qu'ici Simonitch simule de façon plus abstraite avec ces limites)

Les 1ere SS et 12e SS Panzers sont bloquées faute de pouvoir se déployer plus au sud pour aller vers St Vith qu'elles auraient pris aisément.


Image

Peiper mène son grand Kampfgruppe de panzers:
Un KG de panthers de la 1 SS échoue devant d'abord les TD et cavaliers US retranchés dans Heppenbach, mais un autre KG mené par les tigres royaux repousse les shermans au prix de pertes sévères dans les deux camps.


Image

En fin de journée les deux KG de la 1 SS sont maitres du village et les américains en retraite.


Image

La 12e SS se prépare à avancer de nuit


Image

Et dépasse la 1ère SS avec ses panthers en tête, ses tigres II quelques km derrière.


Image

Le 1er Panzer Korps SS est rassemblé comme un poing de fer pour frapper comme aux plus belles heures de la Panzer waffen SS.


Image

Les hommes de la 106e US division, désespérés et sans ressources sont obligés de se rendre (leur qualité green les fait se rendre à 3 points de Surrender seulement).



Von der Heyte et son bataillon de fallschirmjager a été largué sur les arrières américains, mais faute de radios en état de marche, de cohésions et de pertes subies, se retrouve hors d'état d'influer sur la bataille (le pion est éliminé).


Un crétin, je crois que c'est Himmler, a envoyé le 653e Bataillon de JagdTigers pour une opération plus au sud (Nordwind) parfaitement inutile.

Toujours cette dispersion des forces qui mine la conduite de la guerre…


Image

En résumé à la nuit qui suit le 17 décembre, pour la 7e panzer armée nous avons un début de percée avec la Panzer Lehr au delà de Clervaux, suivie par la 2e panzer .
Et plus au nord une 116e Panzer encore engluée devant la rivière Our et des combats incertains au delà.

La 6e PZ SS a enfin réussi a sortir de ces maudites forêts et à déboucher en terrain plus dégagé, avec ses deux unités de panzer bien regroupées.

Il faudrait encercler St Vith ou percer vers l'ouest, voire encercler st Vith , prendre le nœud routier pour ensuite percer vers l'ouest.

Il reste 5 jours de "bon" mauvais temps...La Meuse est encore loin.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 26 Sep 2018 17:53 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 2515
3e Jour Tours 5 et 6 18 DECEMBRE 44


La Panzer Lehr fonce vers Bastogne, tandis que son flanc sud est assuré par la 26 VG qui a pour objectif la ville de Wiltz

Image

Un KG fonce vers le nord , vers longvilly en esquivant (entrée et sortie d'une ZOC) un régiment de shermans de la 28th US laissé au bon soins du KG suivant.


Image

Mais les combats sont incertains, les TD américains stoppent les velléités offensives des panthers et les shermans de la 28th US tiennent bon à Asselborn malgré la supériorité allemande et l'appui d'artillerie.





Image

la 2e panzer oblique vers le nord ouest pour tenter de percer en direction d'Houffalize, elle tombe sur un régiment US à Weiswampach qu'elle annihile

Tandis que la 116 Pz nettoie les abords du pont de Ouren.
Une fois ces deux verrous balayés Houffalize pour la 2e Panzer (au prix de lourdes pertes en panthers) et le flanc sud de St Vith pour la 116e panzer seront à portée.


Image

St Vith est en voie d'encerclement



Image

Et la 2e Panzer s'élance dans une chevauchée sans entraves.


J'ai essayé de bien délimiter les objectifs de chaque panzer division, sans qu'elles ne se chevauchent ou s'entremêle, avec des axes routiers qui leur soit propres (un peu dans l'esprit de Last blitzkrieg de Dean Essig, sans chercher à optimiser l'emploi de chaque pion.




Image

Pour les SS, c'est beaucoup plus difficile, les américains ont plus de troupes notamment des Combat Command et des régiments au lieu de bataillons.

Là aussi, chaque PZ SS a ses objectifs:
l'encerclement de St Vith pour la 1ere SS et se donner de l'air vers l'ouest (sans s'engager de façon aventureuse pour la 12 SS.

Image

Les panthers de Peiper subissent de lourdes pertes de la part des TD US et sont bloqués, tandis que les tigres II de la 12e SS repoussent les shermans et parviennent devant Malmédy, bien défendue par un régiment US.


Image

Les TD de la 2e US combattent jusqu'au bout mais encerclés et assaillis de toute part, l'unité disparait corps et biens.



Image

En fin de journée les américains parviennent à tenir les abords de St Vith avec leur combat command des 7th et 9th armored divisions.



Image

Et apparaissent plus à l'ouest de longues files de camions transportant les réserves alliées , les 101st "screaming eagles" et 82nd "all american" airborne divisions

la première près de Bastogne,


Image

la seconde plus au nord vers la barque de fraiture. juste face aux deux percées de panzer de la 5e Panzer armée…


J'ai reçu en renfort de l'OKW la fuhrer Begleit, une brigade de panzer, j'avais le choix entre l'envoyer combattre à St Vith et la faire avancer dans le sillage de la Panzer Lehr ce que j'ai préféré faire.
Appuyer les percées, car faute de percées vers la Meuse, la bataille est perdue d'avance.

Mais les renforts US compliquent considérablement les choses, j'ai un choix crucial à faire avec les panzers SS:

tenter d'encercler St Vith par le nord ?
ou prendre Malmédy pour forcer l'américain à détourner une partie de ses renforts vers le nord, et ainsi libérer un espace pour la percée de la 2e Panzer ?


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 26 Sep 2018 19:23 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 21:27
Message(s) : 807
Localisation : Nantes
Médaille du testeur. (1) Médaille de la Nantaise (1) Croix tarte au citron (1)
de mon coté je pense qu'avec les unités d'élite il faut faire du fire fite
pour les US j'ai tendance à éclater les CC en 2 afin d'envoyé un pas en soutien des infanteries

_________________
La stratégie c'est 100 contre 1 et dans le dos, le reste c'est de la philosophie !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr