STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 26 Mai 2019 07:20

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Mer 6 Fév 2019 21:28 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Fort de ces réflexions, je cherche où lancer une attaque qui puisse déstabiliser mon adversaire. Le nord du front ne me paraît pas mal, bien que le terrain ne s'y prête pas. Aller chercher les Alliés à Kasserine expose à l'aviation donc autant les laisser sortir préalablement en terrain clair. Pour l'heure, je consolide donc le col emporté de haute lutte le tour précédent, mets la 21Pz en réserve, et oublie de faire de même avec la 10Pz : navrant... Tout comme l'immobilisme du 190 bataillon Pz.

Pendant la phase de réaction, les Spitfire engagent ma chasse et lui causent des pertes, sans contrepartie.

Le tour allié semble calme juqu'au moment où, sans doute agacé par l'absence d'occasions de m'infliger des pertes, mon adversaire décide de faire tirer 45 points d'artillerie sur les deux bataillons italiens collés à la rivière. Un désorganisation serait un peu pénible, mais la perte qui vient avec est beaucoup moins drôle. La 6ème Armoured attaque à la fin de sa phase d'exploitation, obtient la surprise et un double 6 superfétatoire achève les blindés de la Superga.

Image

Mes FW 190A et Me 109G sont allés chercher des P38 et autres avions de moindre qualité et malgré des différentiels de +2 et +3, font à peine match nul avec eux. Un tour à oublier :arrow:


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 9 Fév 2019 14:41 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Tour 33 - Initiative pour les Alliés, qui jouent en premier

C'est là que je regrette vraiment d'avoir bâclé le tour précédent, parce que la 6ème Armoured peut aller percuter mes deux unités en réserve, une artillerie et des blindés de la Superga. A 13:1 (+1), l'issue ne fait guère de doute. Encore les Anglais restent-ils d'une prudence de sioux, ce qui leur empêche de causer un surcroît de consternation en attaquant l'aérodrome deux hexagones plus à l'est, où les deux artilleries n'auraient pas fait le poids. Comme la 10Pz n'est pas en réserve, elle ne peut pas se rapprocher de la 6ème Armoured et se mettre en situation de lui faire payer son aventure. D'une part les rapports de force seraient juste décents (4:1 +2 après désorganisation), d'autre part cela conduirait à terminer la phase d'exploitation dans la boucle de la rivière, avec 45 points d'artillerie, ou plus, qui se seraient déversés sur elle.

Beaucoup plus au sud, la 9ème US Infantry complète le dispositif autour de Kasserine.

Pendant mon tour, je rameute de l'infanterie de la Superga, le 190ème bataillon blindé, une petite unité italienne et la Flak de la Hermann Goering en face de la 6ème Armoured. Aller plus loin ne s'impose pas, en revanche il serait utile de bâtir quelques retranchements.

Image

Sans doute parce que nous sommes pressés par le temps, je n'initie rien de bien concret et mon adversaire ne fait pas décoller sa chasse. J'ai le temps d'envoyer la Centauro vers Gafsa et ferai ça au prochain tour. La 999ème ID vient d'arriver à Tunis, avec deux bons régiments d'infanterie et de l'artillerie. Ils sont fortement bienvenus ! Il reste en Sicile deux unités de reconnaissance et blindée de la Hermann Goering.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 9 Fév 2019 15:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mar 1 Mars 2011 14:26
Message(s) : 772
Localisation : Provence
Médaille navale (1)
Tres bien et le CR à l' ancienne photos… c 'est du boulot et je ne fais qu' avec VASSAL ;)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 9 Fév 2019 15:53 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
La VIIIème armée a fait son apparition ce tour-ci, avec la 7ème Armoured. Il lui faudra 4 ou 5 tours, donc un bon demi-mois, pour cogner sur ma ligne proche de Gabès. Le retard pris est dommageable pour l'Allié : en se calant sur la date historique, cela signifie que les Anglais ont fait l'impasse sur 12 SP (3 par tour) et n'exerceront de pression que tard en mars. Si j'arrive à bien utiliser mon artillerie, plutôt abondante, voire à créer très localement les conditions d'utilisation de mon groupe de Ju 87D, j'ai les moyens de briser les capacités offensives des Alliés dans l'ouest tunisien. Car si les derniers tours furent pénibles en termes de pertes (4 vs 6), mes stocks de ravitaillement sont confortables : 10 SP à Tunis, 10 autres derrière la ligne de Gabès, 4 à Bizerte, et plusieurs dépôts de 2 ou 3. Les attaques de la VIIIème armée devraient coûter 3 SP par tour, voire plus si j'ai besoin de contre-attaquer, ce qui est raisonnable avec une capacité combinée proche de 6 SP avec transport maritime et aérien. Les nouveaux aérodromes britanniques n'ont pas encore rendu la voie aérienne trop compliquée, encore que je prévoie de bâtir un aéroport de niveau 2 ou 3 à Tunis.

Petite digression à ce niveau : dans ses carnets, Rommel relate un désaccord avec Kesselring qui ne veut pas que l'Afrika Korps recule, pour éviter de se trouver dans un triangle de chasse alliée (en incluant Malte). Rommel rejette l'idée au motif que la provenance des avions importe peu, dès lors qu'ils sont en activité sur le théâtre d'opérations. A mon sens, Rommel est un des grands capitaines dont les qualités ont été enterrées par une génération d'historiens qui a voulu prendre systématiquement le contre-pied des témoins de l'époque, avec une foule de détails insignifiants à l'appui. Ses conclusions quant à la viabilité de la tête de pont tunisienne tranchaient avec les conceptions irréalistes de nombreux échelons hiérarchiques allemands et italiens, lui valant un qualificatif de défaitiste (digression dans la digression : pour les amateurs de ce type de vocabulaire, je conseille la lecture des lettres de Churchill à sa femme, par exemple en 1916 - encore un défaitiste !).

Pour autant, s'agissant de cette discussion sur la maîtrise du ciel, j'ai peine à le suivre : en reculant, l'Axe se retrouve définitivement en situation d'infériorité dans les airs, la combinaison de la Desert Air Force et des escadrilles d'Alexander étant imparable. Ceci n'empêche pas d'accepter cet inconvénient majeur pour rétrécir le front, car la ligne Mareth est un peu longue pour être défendue avec succès plus de quelques tours, avec un repli délicat ensuite. Je souhaite en effet que la défense soit le plus possible assurée par l'infanterie, quitte à subir des pertes un peu lourdes et faire tirer l'artillerie tous les tours, plutôt que d'émousser les Pz.

Terminons la parenthèse avec un constat : si nous jouions une campagne liée avec Case Blue et l'enchaînement avec Sicily par exemple (le rêve !), il est clair que je commencerais à rembarquer mes troupes vers la Sicile et le continent. En un mois, j'estime qu'un paquet de monde aurait été acheminé : toutes les grandes unités allemandes, quelques bons non-divisionnés et sans doute une poignée d'Italiens corrects. Tunis serait tombé 15 jours plus tôt, phénomène négligeable à l'échelle stratégique. Imaginez un corps avec les 1ère et 10Pz à Koursk en juillet 1943, bien doté en artillerie et unités de soutien, plus quelques Tigres. La Hermann Goering au complet et sérieusement entraînée en Grèce. L'Afrika Korps au complet et une opposition italienne sérieuse en Sicile. Le retour des alliés sur le continent en aurait été sérieusement compliqué...

Pour le moment, j'imagine que l'enjeu des prochains tours sera :

- à très court terme autour des magnifiques lettre blanches de Tunisia sur la carte
- puis possiblement tout au nord après avoir libéré les 10 et 21Pz
- sur les routes d'accès de Kasserine si l'Allié s'aventure vers le sud (Gafsa) ou l'est
- autour de Gabès ou de Gafsa selon que l'Anglais attaque frontalement ou tente un long détour

Image

J'ai rarement trouvé des situations aussi variées avec un format jouable, qui se prête en outre à un rapide démontage + remontage quelques semaines plus tard. Le jeu est supérieur au Torch / WitD d'Europa et le système OCS tourne remarquablement bien.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 9 Fév 2019 15:58 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
FORBIN a écrit:
Tres bien et le CR à l' ancienne photos… c 'est du boulot et je ne fais qu' avec VASSAL ;)


Merci ! Oui c'est un peu de travail, en même temps si cela amène un regain d'intérêt et des joueurs, cela vaut le coup. J'apprécie beaucoup les autres CR y compris sur des époques que je connais mal, ce sont de belles sources de réflexion.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 19 Mai 2019 18:35 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Tour 34 - Initiative de l'Axe, qui laisse l'Allié jouer en premier

Voilà un bel exemple de prévisions qui démarrent mal : j'avais conclu un de mes précédents messages en disant qu'à court terme, il pourrait y avoir du suif autour des belles lettres blanches de Tunisia. L'idée était qu'avec un Allié jouant en premier, la Luftwaffe, assez puissante, devait bien pouvoir balayer la chasse à portée puis, toujours en phase de réaction, déchaîner la 21Pz sur un petit régiment préalablement désorganisé par les Stukas avant de revenir dans l'hexagone de montagne. La suite du montage sophistiqué aurait inclu une attaque frontale sur les Français au travers de la rivière, une avancée dans la montagne quelques hexagones plus au nord et la combinaison de tout ça aurait conduit à isoler et détruire le groupe d'Anglais proche de la 21Pz alors que les trois régiments sous et à côté de la fortification n'étaient plus ravitaillés. Dans un monde irénique, l'artillerie massée dans le col un peu plus haut s'approchait à 3 hexagones du terrain d'aviation allié et le pilonnait abondamment.

Premier et seul hic de tout cela, encore eut-il fallu que la Luftwaffe fût à la hauteur. En l'espèce, les combats aériens très nombreux ont tourné au vinaigre, première étape d'une longue série sur le même thème.

Inutile dès lors de s'acharner dans le coin, la 21Pz se rend à Medjez el Bab pendant son tour, le régiment AR5 de la Luftwaffe (des paras quand même) allant dans le nord, laissant ce petit col en montagne aux paras italiens chargés de bloquer la route. La Superga construit un fort en plaine là où la 6ème Armoured avait causé du dégât précédemment.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 19 Mai 2019 18:39 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Tour 35 - 12 mars - Initiative alliée, l'Axe joue en premier

Il ne se passe rien de spectaculaire pendant la première moitié de ce tour, la 21Pz est mise en réserve et le dispositif prend sa forme définitive au sud, où désormais les Néo-Zélandais sont rejoints par la 7ème Armoured, enfin, façon de parler parce que ces deux divisions ne s'aventurent pas trop en avant.

Bei Fondouk große Schweinerei!

L'Axe, ayant obtenu un résultat "Faction" (allemande) pendant ses remplacements, récupère une compagnie de Tigres et la place sous le QG du DAK à côté de Fondouk. Jusque-là, tout est logique parce que le départ de la 21Pz laisse la zone affaiblie. Pour une raison qui m'échappe encore, la ligne est reculée d'un hexagone. Après une phase de mouvement calme (sauf dans les airs avec nouveau calvaire pour les Me 109G et Fw 190A), les Alliés envoient un observateur en exploitation et la Desert Air Force obtient un DG en hipshoot. Les mécanisés et blindés de la 6ème Armoured contournent les paras italiens et se jettent sur le bouchon entre les hexagones de montagne. Mon adversaire est un peu déconfit lorsqu'il voit le les Tigres du 1/501, sachant qu'il y a deux unités d'infanterie en plus. Mais c'est moi qui déguste avec une surprise qui améliore de 5 colonnes le rapport de l'attaquant, avec un Ao1 / DL1o1 faisant sauter les Tigres et replier l'infanterie. Une brigade blindée anglaise est perdue pour permettre le repositionnement de la division.

Comme la ligne avait été repliée, les réserves qui sont sous le DAK ne couvrent pas tout le défilé et si l'Allié obtient l'initiative, il est en mesure de lancer un raid sur mes arrières. Même s'il n'a pas énormément de monde et que la 10Pz pourrait rapidement siffler la fin de l'épisode, je n'aime pas ce genre d'excentricités, d'autant moins que la circulation des Pz est conditionnée au maintien d'une couverture de chasse a minima.

Les premiers raids sur le port de Tunis, sans effet, et sur les aérodromes allemands, plus efficaces, soulignent le basculement des rapports de force.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 19 Mai 2019 19:00 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Tour 36 - Initiative de l'Axe, qui joue en premier

Voilà qui calmera donc toute inquiétude à Fondouk et dans ses environs. Les Stukas désorganisent l'observateur qui était resté sur place et le bataillon Witzig l'expédie avec un rapport stratosphérique, avant de se replacer un cran en arrière. La ligne est rétablie proprement et les paras italiens se replient vers cette zone pour lui donner plus de cohérence.

Image

J'ai essayé d'illustrer ces actions mais il faudra me signaler si ce travail d'amateur complet aide au compte-rendu. Le reste du tour allemand est très calme.

L'Allié poursuit alors son travail d'attrition sur la Luftwaffe, et comme le couloir de Fondouk est désormais bien colmaté, ses blindés se placent au sud-ouest de Kasserine. Ils ne m'inquiètent pas trop dans la mesure où la 15Pz est à portée de Gafsa, gros village défendu par deux unités italiennes dont une AR4. Quelques unités italiennent meublent le désert aux alentours et tiennent un ou deux cols. Le coup de main est improbable.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 19 Mai 2019 20:03 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 8 Juil 2017 13:23
Message(s) : 152
Localisation : PARIS-VENDEE
C'est très intéressant, merci pour ce super compte-rendu. Cela me permet d'appréhender de manière pratique cet opus d'OCS. Merci :merci:


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 21 Mai 2019 22:06 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 259
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Merci ! A mon sens, la campagne reste palpitante jusqu'au bout et j'imagine que l'Allié ne s'embête pas non plus...

Tour 37 - 19 mars - Initiative aux Alliés qui jouent en premier

Première question, évidemment, pourquoi ce choix alors qu'il n'y a pas d'exploitation stratégique à réaliser ? Je pense que la réponse tient en deux points : accentuer la guerre d'attrition sur la Luftwaffe, en écartant les derniers chasseurs et bombardant les aérodromes, et profiter du basculement de blindés au sud-ouest de Kasserine pour attaquer Gafsa.

Le premier volet a connu un succès dépassant les espérances de la RAF, avec victoires des Spitfire en duel contre les Fw190A et Me109G, et bons résultats sur les aérodromes. Certes les bombardiers ont subi des pertes de Flak ces derniers tours, mais l'équation est largement favorable à cette stratégie.

Avant de regarder au sud, un coup d'oeil rapide sur le reste du front montre un ensemble statique. Tout au plus ai-je déplacé la 10Pz en phase de réaction, de Pont du Fahs sous le QG du 90ème corps à Tunis. Soit ce front s'anime et il faudra appuyer fort, soit la division part vers le sud pendant le mouvement allemand.

Image

Au sud de Kasserine, la 6ème Armoured, la 9ème US et des non-divisionnés se sont rapprochés de Fériana, sur la route de Gafsa. Réaction presqu'automatique, la 15Pz accourt à El Guettar, sauf son bataillon de reconnaissance qui renforce Gafsa dans l'hypothèse d'une attaque brusquée. Les Italiens GGFF en plaine ne valent pas la peine d'être renforcés, ils ne sont là que pour freiner toute manoeuvre.

C'est sur eux que tombe la 6ème Armoured à 11:1 (+1) en exploitation et là, immense surprise, 5 colonnes vers la gauche ! Un second jet de dé moyen aboutit à AL1o1 / Do1 et au repli de la 6ème Armoured en position exposée, alors que la 9ème US bloque quelques passages sans vraiment lui apporter de soutien.

(Désolé, le plexi avait bougé au moment des photos)

Image

Seul bémol aux options qui se présentent ici, le ciel est allié mais après la phase de refit, la Luftwaffe peut décider de s'octroyer une supériorité locale.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr