SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

Message
Auteur
Avatar du membre
TaiGooBe
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 128
Enregistré le : sam. 16 juin 2018 09:39
Localisation : Toulouse

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#21 Message non lu par TaiGooBe »

Encore une centaine de précommande pour le lancement de la production ;)

Cutback
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 362
Enregistré le : dim. 20 sept. 2009 21:19

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#22 Message non lu par Cutback »

Ca monte vite, c'est bon ça !
Faut dire que les retours de la VO sont très bons, même si au début il y a toujours un effet buzz + FBDM comme disent les djeuns.
Il n'y a pas nécessité pour vous de me faire remarquer que vous pensez que j'ai raison. Jamais. Ça tombera sous le sens. Rompez.
Colonel Gordon Tall

Avatar du membre
TaiGooBe
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 128
Enregistré le : sam. 16 juin 2018 09:39
Localisation : Toulouse

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#23 Message non lu par TaiGooBe »

Plus qu'une quinzaine de précommandes pour le lancement de la version française du jeu :)

senik
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 101
Enregistré le : sam. 12 sept. 2015 11:06

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#24 Message non lu par senik »

Seuil de précommandes atteint :clap:

Avatar du membre
gunstherapy
Grognard
Grognard
Messages : 508
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 09:06

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#25 Message non lu par gunstherapy »

Quelles sont les news pour la suite ?
"Un bon plan est un plan dont personne n'a compris la théorie et qui marche dans la réalité, parce que personne ne l'applique à la lettre."

Avatar du membre
lysimachus
Grognard
Grognard
Messages : 1427
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:46
Localisation : Kemper

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#26 Message non lu par lysimachus »

Elles sont bonnes :) ;)

Les traductions continuent à bonne allure.Nous mettrons probablement en ligne les règles quand le maquettage sera fini.
On espère envoyer les jeux après l'été, octobre/novembre (sauf imprévu).
L'ennemi est bête: il croit que l'ennemi c'est nous, alors que l'ennemi c'est lui.
Il y a trois sortes de personnes: celles qui savent compter et celles qui ne savent pas
Desproges
Image

Avatar du membre
WiFDaniel
Rat de bibliothèque
Rat de bibliothèque
Messages : 6121
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 16:04
Localisation : Paris

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#27 Message non lu par WiFDaniel »

Un petit rendu, pour avoir fait une partie récemment. Plutôt pas mal comme jeu de plateau. Les tours sont rapides et on voit qu'il y a tout un apprentissage à faire pour optimiser le nombre de PVs.

Il y a peu d'interactions entre joueurs et quasiment aucun moyen de faire un sale coup aux autres (seules quelques cartes offrent une telle option, en mineur), si bien qu'on peut avoir la sensation que chacun joue de son côté dans une sorte de course individuelle. Ce n'est pas trop un problème tellement de jeux sont ainsi, au moins en partie, et surtout parce que les tours sont rapides. On était 3 joueurs et le plateau est suffisamment étendu pour que personne ne manque de place à cause des bases construites par les autres, et c'est peut-être plus compliqué à 4.

Un des meilleurs trucs est d'avoir 3 plateaux de jeu successifs. Finir en tête sur le premier donne un petit avantage sur le second sans que ça déséquilibre le jeu. Mais surtout on peut commencer le jeu directement au 2nd ou au 3ème plateau, ce qui module la durée des parties et permet aussi de faire "la fin de jeu" directement. La progressivité des règles fonctionne également.

Le jeu reste assez long pour un boardgame. Bien qu'il se joue vite, compter au moins 4 heures, peut-être même 5 ou 6. Tout à fait dans les cordes des wargameurs mais peut décourager ceux qui sont heureux avec Scythe ou Terraforming Mars.

Avatar du membre
Leonid
Grognard
Grognard
Messages : 572
Enregistré le : ven. 28 janv. 2011 18:17
Localisation : Tokyo

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#28 Message non lu par Leonid »

5 ou 6 heures, ça me paraît incroyablement long, même pour une première partie... Je dirais 2 à 3 heures une fois qu'on connaît bien les règles.

Par contre personnellement j'ai vraiment détesté. C'est froid, aride, calculatoire et mesquin, totalement dénué d'interaction. Au début on a l'impression qu'il va y avoir plein de stratégies différentes avec tous ces types de bases mais en fait il n'en est rien, il n'y a presque jamais le choix de laquelle on construit et au final la plupart donnent juste un bonus sur le coup avant de devenir parfaitement interchangeables. C'est un jeu purement opportuniste où on se retrouve le plus souvent à faire le seul truc qu'on peut faire en fonction de ce qu'on a découvert. On joue 30 secondes, on attend un quart d'heure que les autres joue, on joue 30 secondes, ad infinitum.

Les plateaux de jeu changent tellement vite que tout s'arrête au moment où ça pourrait devenir intéressant et hop on recommence tout. La troisième ère, la plus longue, est un cauchemar calculatoire d'un ennui absolu, on passe son temps à additionner et à multiplier, pour ce qui au final n'est jamais qu'un très long scoring round. La dose de paramètres à prendre en compte avec toutes les cartes qu'on peut potentiellement acheter et toutes les colonies qu'on peut potentiellement construire, perso ça me colle la migraine, et pas pour de bonnes raisons.

À noter que le jeu solo est abusivement facile. Il suffit de produire, produire, produire, l'AI ne peut rien faire qui puisse rattraper ça.

Avatar du membre
amulius
Grognard
Grognard
Messages : 1237
Enregistré le : dim. 22 mai 2016 09:08
Localisation : Dans un trou d'souris

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#29 Message non lu par amulius »

Leonid a écrit :5 ou 6 heures, ça me paraît incroyablement long, même pour une première partie... Je dirais 2 à 3 heures une fois qu'on connaît bien les règles.

Par contre personnellement j'ai vraiment détesté. C'est froid, aride, calculatoire et mesquin, totalement dénué d'interaction. Au début on a l'impression qu'il va y avoir plein de stratégies différentes avec tous ces types de bases mais en fait il n'en est rien, il n'y a presque jamais le choix de laquelle on construit et au final la plupart donnent juste un bonus sur le coup avant de devenir parfaitement interchangeables. C'est un jeu purement opportuniste où on se retrouve le plus souvent à faire le seul truc qu'on peut faire en fonction de ce qu'on a découvert. On joue 30 secondes, on attend un quart d'heure que les autres joue, on joue 30 secondes, ad infinitum.

Les plateaux de jeu changent tellement vite que tout s'arrête au moment où ça pourrait devenir intéressant et hop on recommence tout. La troisième ère, la plus longue, est un cauchemar calculatoire d'un ennui absolu, on passe son temps à additionner et à multiplier, pour ce qui au final n'est jamais qu'un très long scoring round. La dose de paramètres à prendre en compte avec toutes les cartes qu'on peut potentiellement acheter et toutes les colonies qu'on peut potentiellement construire, perso ça me colle la migraine, et pas pour de bonnes raisons.

À noter que le jeu solo est abusivement facile. Il suffit de produire, produire, produire, l'AI ne peut rien faire qui puisse rattraper ça.
Eh bé, voilà un avis bien tranché qui refroidit.

Un rapport avec High Frontier ou Leaving Earth où l'immersion est réussie?
En PBEM/Vassal: War in the Pacific
Sur tables: Jaws of Victory/ No Trumpets No Drums/ Last Stand/ OCS GBII/ OCS HR/ OCS Tunisia II/ Okinawa

Cutback
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 362
Enregistré le : dim. 20 sept. 2009 21:19

Re: SpaceCorp - John Butterfield en VF chez Nuts

#30 Message non lu par Cutback »

amulius a écrit : Eh bé, voilà un avis bien tranché qui refroidit.
C'est clair, c'est un peu radical. Mais c'est intéressant de constater que passé la première couche de "c'est génial", la seconde couche des avis est moins enthousiaste... et qu'on commence à voir poindre des retours comme celui de Leonid.
Je commence à avoir de sérieux doutes.
Il n'y a pas nécessité pour vous de me faire remarquer que vous pensez que j'ai raison. Jamais. Ça tombera sous le sens. Rompez.
Colonel Gordon Tall

Répondre

Retourner vers « Science Fiction / Médiéval Fantastique »