(Urban Operations) Kolwezi

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Lock N Load doit se faire dans le forum qui lui est réservé.
Message
Auteur
shlomo panzer
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1832
Enregistré le : jeu. 2 oct. 2008 12:20

(Urban Operations) Kolwezi

#1 Message non lu par shlomo panzer »

On a beaucoup parlé des règles (et c'est surement pas fini), mais je voudrais parler de ce scenario, le seul que j'ai fait pour le moment.
Tout d'abord, j'ai joué avec David 'Hannon' et on a etrenné le jeu avec ce scenario.
J'avoue avoir été mollement emballé par l'ensemble.
Bon, pour le systeme, ca demande à etre approfondi, je n'ai pas vu grand chose rien qu'avec une seule partie et des regles expliquées rapidement.
Mais pour le scenario, j'avoue que je suis resté perplexe. J'envoie deux forces sur la gauche pour contrer les renforts. Peine perdue, les automitrailleuses (AMC 10 je crois) entre de ce cote, et là, pas le choix, je les allume avec des LRAC fraichement recupérés. Manque de bol, ils creent une fumée qui se trouve exactement sur la route, bloquant la ligne de vue des Frenchies sur l'entrée des renforts. Ce qui les amene peu apres.
Je galere à nettoyer les batiments de droite et de gauche (je pourrais dire que ce sont les mauvais jets de dés, mais il n'y a pas tant de soldats francais que ca, et la moindre perte fait tres mal).
J'arrive à faire des pertes supplémentaires avec stampede ce qui m'aide pas mal. Mais la partie se termine laborieusement pour moi alors que je n'ai pas depassé la moitié de la carte (mauvaise gestion des snipers entre autres, mais c'est du à une erreur de lecture des regles, on evitera ça la prochaine fois).
Et quand on cumule les acquis des deux camps... on a fini avec une victoire décisive des Katangais.
Là, il faudra peut-etre refaire le scenario avec une bonne connaissance des regles, mais la distance à parcourir pour atteindre l'autre cote de la carte, les renforts qui arrivent quoi qu'il arrive (et pour ne pas qu'ils arrivent faut sacrifier un tiers de ses forces), la difficulté à prendre d'assaut les batiments et la sensibilité aux pertes des francais, tout ça fait que je me demande si ce scenario est faisable.

Marc
Dans la vie, il y a des hauts et des bas. Demain, j'enlève le bas!

Avatar du membre
solea
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1841
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008 22:28

Re: (Urban Operations) Kolwezi

#2 Message non lu par solea »

Marrant ça !

Durant les dernières phases de playstest, je me suis fait torcher, et je jouais katangais.

Mais bon, mon partenaire était Hill621, et le bougre sait mener la Légion à la baguette. :)

A mon avis, ce scénar demande une certaine expérience dans le système. Même si c'est vrai qu'il n'y a quasi que de l'infanterie, il est assez technique je pense.
"La politique, c'est comme l'andouillette. Ça doit sentir un peu la merde mais pas trop."
Édouard Herriot, ancien Président du Conseil et de l'Assemblée Nationale.

On refait le match !
http://helvetiacup.forumactif.org/

tournicoti
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 68
Enregistré le : mar. 5 avr. 2011 21:41
Localisation : Brive et Dordogne

Re: (Urban Operations) Kolwezi

#3 Message non lu par tournicoti »

Pareil que Soléa,

Au club Maréchal Brune de Brive nous avons testé ce scénario en guise d'intro du jeu avec Brazouk et JP19. Je ne partage pas ton ressenti.
Nous avons passé un bon moment et nos légionnaires ont explosé les katangais. Il faut dire que Brazouk qui jouait les méchants Katangais avait perdu ses repères de squadleaderien et nous en avons profité....
On a fait pas mal d'erreurs mais bordel...la légion c'est pas du boudin ! :aie: :aie:
Mon petit site à moi des zaventures de mes zamis : http://lagazettedarkham.com/

shlomo panzer
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1832
Enregistré le : jeu. 2 oct. 2008 12:20

Re: (Urban Operations) Kolwezi

#4 Message non lu par shlomo panzer »

Ben, le coup de l'AMX qui explose, bloque les lignes de vue et permet aux renforts d'arriver, ca on ne peut pas l'empecher. Apres, je sais que j'ai eu pas vraiment de chances aux combats et puis, on a mal compris l'utilisation des snipers. Apres, il est possible que ce scenario ne soit pas adapté à l'apprentissage. Mais meme s'il est facile d'exploser du katangais à decouvert, c'est autre chose dans les batiments.
Et au final, ce n'est pas le but, juste un moyen.

Marc
Dans la vie, il y a des hauts et des bas. Demain, j'enlève le bas!

Répondre

Retourner vers « Après 1945... »