P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

L'actualité des éditeurs, et la communication des boutiques.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jojo67
Grognard
Grognard
Messages : 586
Enregistré le : mar. 14 févr. 2012 13:56
Localisation : Alsace

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#31 Message non lu par Jojo67 »

Comment fait-on quand on remet l'artillerie en batterie pour se souvenir de la puissance de cette artillerie? C'est tout simple, sur le pion artillerie la partie rotative comporte des crans qui servent à afficher le nombre de canons. Sachant que 1 cran égale 2 canons l'on voit sur l'image ci-dessus postée par Serge que la batterie a ses 4 canons (deux crans affichés) et qu'elle est à effectif complet car le petit pictogramme au-dessus du boulet noir affiche 2 crans également.

Petite explication en images ici:
Image
Marengo F E S (French Empire Series) un jeu sur la bataille de Marengo (1800).
Site web: http://wargame-process-edition.com/index.html
CR didactique du jeu: http://www.wargame-process-edition.com/ ... ctique.pdf

Avatar du membre
squale
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 48
Enregistré le : mer. 5 déc. 2012 22:46

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#32 Message non lu par squale »

Je sais pas pour vous mais en ce qui me concerne le jeu est précommandé!

Pas spécialement fan de la période mais j'avoue que le système novateur des pions ne me laisse pas du tout indifférent, et puis il faut bien encourager les éditeurs/créateurs Français de jeux.
"De braves garçons, ces soldats! Ils cherchent toujours le point le plus fort de la défense!"
Amiral de Robeck, observant le débarquement de Gallipoli le 25 avril 1915.

Avatar du membre
Lemoine Grognard
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 93
Enregistré le : ven. 12 déc. 2008 18:19

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#33 Message non lu par Lemoine Grognard »

squale a écrit :Je sais pas pour vous mais en ce qui me concerne le jeu est précommandé!

Pas spécialement fan de la période mais j'avoue que le système novateur des pions ne me laisse pas du tout indifférent, et puis il faut bien encourager les éditeurs/créateurs Français de jeux.
:clap: Merci beaucoup.
Pour une plus grande immersion sur le champ de bataille, nous avons décidé de rajouter des silhouettes de soldat d'époque sur le pion unitaire :
Image
Marengo F E S (French Empire Series) est un jeu de simulation historique sur la bataille de Marengo en 1800.
http://wargame-process-edition.com

Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5694
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#34 Message non lu par Tamerlan »

Ce projet est très alléchant, je pense y jouer à sa sortie.

Juste une question : à une échelle de 200m par hex, est-ce que la limitation à un régiment par hex permet de simuler correctement les concentrations de combat de la bataille ? Il me semblait qu'on avait potentiellement plus de monde que ça sur 200m "en vrai" ?
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4255
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#35 Message non lu par ulzana »

Tamerlan

Il me semble que les régiments en 1800 sont souvent à 3 bataillons.

En colonne en attaque soit 40m de front par bataillon, plus les intervalles, soit deux par 100m, soit quatre sur 200m...
En bataille (ligne) en défense soit 100m de front, soit deux sur 200m...

On peut dire qu'un régiment correspond à ce qui peut réellement combattre à partir d'un hex de 200m.

On peut, tu as raison, stacker deux régiments sur un hex de 200m, mais le 2e régiment sert de réserve proche,
autant le mettre dans l'hex juste derrière.

La philosophie de Marengo, à ce que j'ai pu comprendre, n'est pas de faire un combat où l'on attaque un hex à partir de deux ou trois hexes pour avoir un rapport de force maximum.
Les combats étant très rapprochés, à moins d'être pris de flanc, c'est un hex contre un hex, la différence se faisant à la détermination, une sorte de duel de moral.
La différence due au nombre ne joue que si une des deux unités en duel a été suffisamment amoindrie dans ses effectifs par des pertes (dans le jeu passant de 2 à 1).
"All right sweethearts, what are you waiting for ?
Breakfast in bed?
Another glorious day in the corps !
A day in the Marine Corps is like a day on the farm.
Every meal is a banquet.
Every paycheck a fortune.
Every formation a parade. "

Avatar du membre
Jojo67
Grognard
Grognard
Messages : 586
Enregistré le : mar. 14 févr. 2012 13:56
Localisation : Alsace

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#36 Message non lu par Jojo67 »

Tamerlan a écrit :Ce projet est très alléchant, je pense y jouer à sa sortie.
Juste une question : à une échelle de 200m par hex, est-ce que la limitation à un régiment par hex permet de simuler correctement les concentrations de combat de la bataille ? Il me semblait qu'on avait potentiellement plus de monde que ça sur 200m "en vrai" ?
Bonjour Tamerlan, la réponse d'Ulzana est bonne et j'en rajoute une couche par une citation des notes de conception qui explicite ce point précis:

Empilements :
Dans un hexagone de 200 mètres, le jeu ne prévoit pas d'empilements qui permettraient de dépasser la limite de 16 pas de pertes, soit 2400 fantassins ou 1200 cavaliers. Explication : Le ratio du nombre prévu dans la règle (cf. § 9.0), qui sert à représenter le nombre dans les combats, est de 1 pour toute unité dont l'effectif présent est de 5 ou inférieur (5 x 150 hommes = 750 hommes), ce qui représente grosso modo un gros bataillon d'environ 800 hommes disposé en ligne sur 200 m de front avec 3 rangs comme décrit dans la note suivante. Le ratio est de 2 pour les effectifs supérieurs car dans ce cas le régiment n'a pas la place pour ajouter des hommes aux 3 premiers rangs qui sont saturés par l'effectif de 800 hommes. Il a juste assez d'hommes pour avoir une réserve derrière ces 3 lignes de devant. Le seul avantage que cela lui donne c'est un ratio de 2 au lieu de 1 dans la résolution des combats, ce qui est faible, car la règle considère que c'est la cohésion qui prime. Sur 200 mètres, tout effectif en plus qui ne peut être aligné sur les 3 premiers rangs ne sert qu'à combler les pertes et ne tire pas. Le nombre dans le jeu comme dans la réalité historique ne sert qu'à pouvoir mieux encaisser les pertes et à ne pas devenir brisé trop vite. Les combats napoléoniens se jouaient à coups de fusils à courte distance et à celui qui craquerait moralement le premier.

Note : Pour l'infanterie, 2400 hommes cela fait 3 bataillons d'en gros 800 hommes chacun, qui sont en bataille l'un derrière l'autre, à demi distance de bataillon. La profondeur classique à demi distance de bataillon permet de manœuvrer, pour passer en colonne ou en carré. 800 hommes en bataille cela fait 3 rangs de 266 hommes chacun. 266 hommes épaule contre épaule occupent un front de 160 mètres, en prenant 0,60 mètre par homme ce qui correspond à une valeur réaliste sur le terrain, même si le règlement anglais d'infanterie parle de 56 centimètres et les divers règlements français de 50 centimètres. Il reste 20 mètres de chaque côté du bataillon ce qui est correct et peut absorber un étirement des rangs lors des évolutions en terrain varié. Sur la profondeur, un bataillon en bataille ce sont 3 rangs de 3 mètres au total et le bataillon suivant placé à demi distance cela fait 160 : 2 = 80 mètres. Les 3 bataillons l'un derrière l'autre font donc : 3 + 80 + 3+ 80 + 3 = 169 mètres de profondeur. Il n'y a pas la place pour placer un quatrième bataillon, sauf si l'on sort de la formation de combat normale pour adopter la colonne dite « en masse » où les bataillons se suivent collés les uns derrière les autres. Mais cette masse compacte a de gros défauts : elle évolue difficilement en terrain varié, le contrôle des officiers sur la troupe est inexistant et tout changement de formation (notamment passer en carré) est très problématique. De plus cette véritable phalange offre une cible magnifique aux coups de l'artillerie adverse. C'était fort peu utilisé en pratique. Cela le fut à Waterloo par le 1° corps d'armée de d'Erlon avec des résultats catastrophiques suite à une charge brusquée de la cavalerie anglaise qui réussit car le passage en carré fut raté.
Image
Marengo F E S (French Empire Series) un jeu sur la bataille de Marengo (1800).
Site web: http://wargame-process-edition.com/index.html
CR didactique du jeu: http://www.wargame-process-edition.com/ ... ctique.pdf

Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5694
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#37 Message non lu par Tamerlan »

Merci pour ces explications :clap: :clap:
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

Avatar du membre
fantassin
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3088
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:37
Localisation : Millau(12) Limogne (46260)

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#38 Message non lu par fantassin »

Lemoine Grognard a écrit :
squale a écrit :Je sais pas pour vous mais en ce qui me concerne le jeu est précommandé!

Pas spécialement fan de la période mais j'avoue que le système novateur des pions ne me laisse pas du tout indifférent, et puis il faut bien encourager les éditeurs/créateurs Français de jeux.
:clap: Merci beaucoup.
Pour une plus grande immersion sur le champ de bataille, nous avons décidé de rajouter des silhouettes de soldat d'époque sur le pion unitaire :
Image
Beaucoup mieux en effet :clap: :clap: c'est de ssilhouettes génériques ou bien on va pouvoir identifier l'unité pour de bon: grenadiers, ligne etc?
Modifié en dernier par fantassin le lun. 9 janv. 2017 14:22, modifié 1 fois.
François

Avatar du membre
fantassin
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3088
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:37
Localisation : Millau(12) Limogne (46260)

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#39 Message non lu par fantassin »

Jojo67 a écrit :
Tamerlan a écrit :Ce projet est très alléchant, je pense y jouer à sa sortie.
Juste une question : à une échelle de 200m par hex, est-ce que la limitation à un régiment par hex permet de simuler correctement les concentrations de combat de la bataille ? Il me semblait qu'on avait potentiellement plus de monde que ça sur 200m "en vrai" ?
Bonjour Tamerlan, la réponse d'Ulzana est bonne et j'en rajoute une couche par une citation des notes de conception qui explicite ce point précis:

Empilements :
Dans un hexagone de 200 mètres, le jeu ne prévoit pas d'empilements qui permettraient de dépasser la limite de 16 pas de pertes, soit 2400 fantassins ou 1200 cavaliers. Explication : Le ratio du nombre prévu dans la règle (cf. § 9.0), qui sert à représenter le nombre dans les combats, est de 1 pour toute unité dont l'effectif présent est de 5 ou inférieur (5 x 150 hommes = 750 hommes), ce qui représente grosso modo un gros bataillon d'environ 800 hommes disposé en ligne sur 200 m de front avec 3 rangs comme décrit dans la note suivante. Le ratio est de 2 pour les effectifs supérieurs car dans ce cas le régiment n'a pas la place pour ajouter des hommes aux 3 premiers rangs qui sont saturés par l'effectif de 800 hommes. Il a juste assez d'hommes pour avoir une réserve derrière ces 3 lignes de devant. Le seul avantage que cela lui donne c'est un ratio de 2 au lieu de 1 dans la résolution des combats, ce qui est faible, car la règle considère que c'est la cohésion qui prime. Sur 200 mètres, tout effectif en plus qui ne peut être aligné sur les 3 premiers rangs ne sert qu'à combler les pertes et ne tire pas. Le nombre dans le jeu comme dans la réalité historique ne sert qu'à pouvoir mieux encaisser les pertes et à ne pas devenir brisé trop vite. Les combats napoléoniens se jouaient à coups de fusils à courte distance et à celui qui craquerait moralement le premier.

Note : Pour l'infanterie, 2400 hommes cela fait 3 bataillons d'en gros 800 hommes chacun, qui sont en bataille l'un derrière l'autre, à demi distance de bataillon. La profondeur classique à demi distance de bataillon permet de manœuvrer, pour passer en colonne ou en carré. 800 hommes en bataille cela fait 3 rangs de 266 hommes chacun. 266 hommes épaule contre épaule occupent un front de 160 mètres, en prenant 0,60 mètre par homme ce qui correspond à une valeur réaliste sur le terrain, même si le règlement anglais d'infanterie parle de 56 centimètres et les divers règlements français de 50 centimètres. Il reste 20 mètres de chaque côté du bataillon ce qui est correct et peut absorber un étirement des rangs lors des évolutions en terrain varié. Sur la profondeur, un bataillon en bataille ce sont 3 rangs de 3 mètres au total et le bataillon suivant placé à demi distance cela fait 160 : 2 = 80 mètres. Les 3 bataillons l'un derrière l'autre font donc : 3 + 80 + 3+ 80 + 3 = 169 mètres de profondeur. Il n'y a pas la place pour placer un quatrième bataillon, sauf si l'on sort de la formation de combat normale pour adopter la colonne dite « en masse » où les bataillons se suivent collés les uns derrière les autres. Mais cette masse compacte a de gros défauts : elle évolue difficilement en terrain varié, le contrôle des officiers sur la troupe est inexistant et tout changement de formation (notamment passer en carré) est très problématique. De plus cette véritable phalange offre une cible magnifique aux coups de l'artillerie adverse. C'était fort peu utilisé en pratique. Cela le fut à Waterloo par le 1° corps d'armée de d'Erlon avec des résultats catastrophiques suite à une charge brusquée de la cavalerie anglaise qui réussit car le passage en carré fut raté.
Image
En même temps vos 200 m marchent pour des bataillons les uns derrière les autres, si le régiment se déploie en ligne avec ses 3 bataillons l'un à côté de l'autre.... on est à 800 h de front.. sur 200m? :gratte: Ou bien on peut place une unité à cheval sur deux hex?
François

Avatar du membre
Jojo67
Grognard
Grognard
Messages : 586
Enregistré le : mar. 14 févr. 2012 13:56
Localisation : Alsace

Re: P500 - Marengo FES. Nouveau jeu.

#40 Message non lu par Jojo67 »

Fantassin, dans la règle l'on peut placer un régiment d'infanterie en ligne (nous on dit "en bataille" pour reprendre la terminologie de l'époque) sur 2 hexagones mais à condition que son effectif soit au moins de 10 pas de pertes soit 10 x 1500 hommes afin de remplir les deux hexagones.

Selon nos conceptions si le régiment se déployait avec ses 3 bataillons en ligne cela ferait 3 x 200m = 600m de front en comptant large. Mais adopter une formation de combat sans aucune profondeur était une hérésie tactique et ça l'est toujours aujourd'hui... Sauf à avoir un régiment en soutien derrière bien entendu. ;)
Marengo F E S (French Empire Series) un jeu sur la bataille de Marengo (1800).
Site web: http://wargame-process-edition.com/index.html
CR didactique du jeu: http://www.wargame-process-edition.com/ ... ctique.pdf

Répondre

Retourner vers « Editeurs / Boutiques »