[CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
cruchot
Grognard
Grognard
Messages : 1017
Enregistré le : lun. 3 janv. 2011 11:35
Localisation : Juno beach - Normandie

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#41 Message non lu par cruchot »

En fait si tu regardes bien le déploiement initial, il y a un trou à Juno : la route de Caen à Courseulles. CQFD et c'est historique.
Les queen's own vont pousser jusqu'à Villon les Buissons le 6, à 5km de Caen et Carpiquet sans rencontrer grand monde après Bény sur mer et Basly. Donc une force plus audacieuse peut s'emparer de Caen et Carpiquet car la route est libre. Fin de la bataille de Normandie !!

Si cela s'avère exact, aux Echecs, cela s'appelle une réfutation ! :roll:
Veni Vidi et j'en reviens pas !

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1909
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#42 Message non lu par Rafo »

cruchot a écrit :En fait si tu regardes bien le déploiement initial, il y a un trou à Juno : la route de Caen à Courseulles. CQFD et c'est historique.
Non, il y a Douvres qui devrait bloquer la route au moins jusqu'à la phase de réaction allemande (ie ça doit pas être attaquable avant le mouvement de la 2ème vague).
Les queen's own vont pousser jusqu'à Villon les Buissons le 6, à 5km de Caen et Carpiquet sans rencontrer grand monde après Bény sur mer et Basly. Donc une force plus audacieuse peut s'emparer de Caen et Carpiquet car la route est libre. Fin de la bataille de Normandie !!
Tu vas bien vite en besogne. S'approcher d'une ville et la prendre sont 2 choses différentes, surtout quand on parle d'une force de la taille d'un bataillon.


Tamerlan,

Dans la partie Caen est tombé avant ou après la phase de réaction allemande (est ce techniquement possible ?) ?

Qu'on fait les unités de la 21ème qui sont à portée de Caen durant la phase de réaction ?
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5503
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#43 Message non lu par Tamerlan »

Rafo a écrit :
cruchot a écrit :En fait si tu regardes bien le déploiement initial, il y a un trou à Juno : la route de Caen à Courseulles. CQFD et c'est historique.
Non, il y a Douvres qui devrait bloquer la route au moins jusqu'à la phase de réaction allemande (ie ça doit pas être attaquable avant le mouvement de la 2ème vague).
Les queen's own vont pousser jusqu'à Villon les Buissons le 6, à 5km de Caen et Carpiquet sans rencontrer grand monde après Bény sur mer et Basly. Donc une force plus audacieuse peut s'emparer de Caen et Carpiquet car la route est libre. Fin de la bataille de Normandie !!
Tu vas bien vite en besogne. S'approcher d'une ville et la prendre sont 2 choses différentes, surtout quand on parle d'une force de la taille d'un bataillon.


Tamerlan,

Dans la partie Caen est tombé avant ou après la phase de réaction allemande (est ce techniquement possible ?) ?


Qu'on fait les unités de la 21ème qui sont à portée de Caen durant la phase de réaction ?
De mémoire avant la phase de réaction. La première vague avait nettoyé les batteries de Sword avec l'aide des paras tombés sur les arrières, et a avancé dans Caen pendant que la seconde vague débarquait.

La 21è a ensuite contre-attaqué, mais Caen était déjà prise. En plus, avec 1/4 de leurs PM, ils n'allaient pas bien loin (l'interdiction tactique était en place).
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

Avatar du membre
cruchot
Grognard
Grognard
Messages : 1017
Enregistré le : lun. 3 janv. 2011 11:35
Localisation : Juno beach - Normandie

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#44 Message non lu par cruchot »

Rafo a écrit :
cruchot a écrit :En fait si tu regardes bien le déploiement initial, il y a un trou à Juno : la route de Caen à Courseulles. CQFD et c'est historique.
Non, il y a Douvres qui devrait bloquer la route au moins jusqu'à la phase de réaction allemande (ie ça doit pas être attaquable avant le mouvement de la 2ème vague).
En fait Douvre ; c'est le Chardonneret, le radar à 3km de la route de Courseulles.
Les queen's own vont pousser jusqu'à Villon les Buissons le 6, à 5km de Caen et Carpiquet sans rencontrer grand monde après Bény sur mer et Basly. Donc une force plus audacieuse peut s'emparer de Caen et Carpiquet car la route est libre. Fin de la bataille de Normandie !!
Tu vas bien vite en besogne. S'approcher d'une ville et la prendre sont 2 choses différentes, surtout quand on parle d'une force de la taille d'un bataillon.
Ok sauf quand il n'y a personne.

Si tu veux je te fais visiter le coin taupinière par taupinière certifiée d'époque. Prévois 3 semaines mini car cela fait près de 50 ans que j'arpente le coin.
Veni Vidi et j'en reviens pas !

Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5503
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#45 Message non lu par Tamerlan »

En tout cas c'est dommage ; cette partie avortée ne rend pas justice au jeu. Les six phases que j'ai jouées me confirment dans mon impression initiale d'il y a un an : c'est très bon. Les mécanismes sont assez simples, sans gommer la complexité de la situation. J'aime beaucoup cette idée de découper chaque tour d'une semaine en deux phases, au lieu de faire des tours de trois jours. Ça introduit une dissymétrie entre l'allié qui reçoit ses marqueurs offensive sur carte et peut les utiliser tout de suite, et l'Allemand qui les reçoit (sauf un) hors carte, et doit d'abord les acheminer, et donc se trouver en situation de ne pouvoir attaquer qu'en phase B.

En revanche, le thème me plait moins. C'est ma première incursion dans la bataille de Normandie hors ASL, et j'ai l'impression qu'à cette échelle opérationnelle, l'intérêt est assez limité.
Pas sûr d'y revenir très vite.
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1909
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#46 Message non lu par Rafo »

Tamerlan a écrit : De mémoire avant la phase de réaction. La première vague avait nettoyé les batteries de Sword avec l'aide des paras tombés sur les arrières, et a avancé dans Caen pendant que la seconde vague débarquait.
Mais quid de la zoc émanent de Douvres ? Elle aurait du t'empêcher d'accéder à Caen avant la phase de réaction allemande, non ?
La 21è a ensuite contre-attaqué, mais Caen était déjà prise. En plus, avec 1/4 de leurs PM, ils n'allaient pas bien loin (l'interdiction tactique était en place).
C'est sûr qu'une fois les alliés dans Caen, j'imagine mal la 21ème les en chasser !

Par contre l'interdiction ne divise pas par 2 les PM, elle double le coût du clair et des rivières. Parfois ça revient au même, parfois non (si présence de ville, forêt, bocage).
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Avatar du membre
cruchot
Grognard
Grognard
Messages : 1017
Enregistré le : lun. 3 janv. 2011 11:35
Localisation : Juno beach - Normandie

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#47 Message non lu par cruchot »

Quand on regarde les gros plans page 3, la route est dégagée.
Veni Vidi et j'en reviens pas !

Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5503
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#48 Message non lu par Tamerlan »

Rafo a écrit :
Tamerlan a écrit : De mémoire avant la phase de réaction. La première vague avait nettoyé les batteries de Sword avec l'aide des paras tombés sur les arrières, et a avancé dans Caen pendant que la seconde vague débarquait.
Mais quid de la zoc émanent de Douvres ? Elle aurait du t'empêcher d'accéder à Caen avant la phase de réaction allemande, non ?
En reprenant les photos, je crois que l'allié a traversé la rivière directement de 0907 à 1008.
Pour une fois que je fais un CR moins détaillé, j'ai loupé un moment clé ! :roll:
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1909
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#49 Message non lu par Rafo »

cruchot a écrit :Quand on regarde les gros plans page 3, la route est dégagée.
Justement non, pas du tout.

A l'issue de la première vague, les forces de Sword n'ont pas dégagés la plage (confusion) et Douvres est intacte (normale puisque on attaqué). hors Douvres abrite, en plus de la batterie, une unité avec zoc (une merdouille de la 716). Douvres et sa zoc barre donc la route de Caen à la fois aux forces de Juno et à celles de Sword.

La 2ème séquence (2ème vague) doit donc nettoyer Douvres pour permettre une avancée sur Caen à la 3ème phase de mouvement du 6 juin. Mais avant cette dernière phase, c'est à l'Allemand de réagir, et là normalement il entre dans Caen avant l'allié, à minima avec les forces de Carpiquet.
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1909
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: [CR - Un Été Sanglant (Normandie 1944) - Ludifolie]

#50 Message non lu par Rafo »

Tamerlan a écrit : En reprenant les photos, je crois que l'allié a traversé la rivière directement de 0907 à 1008.
Ca passe en mp (1/2 mp sur cette phase) ?

Reste un pb : les unités à Sword étaient en confusion à l'issue de la première vague, donc pas le droit de bouger pendant la seconde vague (sauf si commando ou un truc dans le genre). Hors sur la photo il semble que c'est bien une unité de la 3ème DI qui est dans Caen.

Qu'a fait l'unité allemande de Carpiquet pendant la réaction ?
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »