STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Sam 14 Déc 2019 17:41

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: GRAND EMPIRE VERSION TOURNOI
Message non luPublié: Dim 11 Jan 2009 22:29 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Voici le compte rendu d'une partie engagée dans le cadre du test de la version tournoi.
3 joueurs : un français, un anglais et un russe.

Eté 1805
Napoléon avec la Grande Armée se redéploie sur Strasbourg en laissant à Boulogne Davout et Brune au cas où la Manche se dégage ; St Cyr s’empare d’Ancône. Les flottes de l’Empire se mettent alors en action.
La flotte espagnole de Carthagène parvient à rejoindre Toulon mais la flotte combinée est incapable de passer la flotte britannique et retourne au port. La flotte espagnole de La Corogne se lance dans un périple autour de l’Irlande et de l’Ecosse et parvient à repousser Keith qui bloquait Amsterdam ; la flotte hispano-hollandaise débouche en Manche mais est repoussée à Anvers par Hood et Keith au grand dam de Davout ! :cry:
L’Amirauté effrayée par tant d’audaces redéploie plus efficacement ses moyens et en appelle à ses alliés : la flotte russe vient défendre la Manche en soutien des anglais, la flotte portugaise vient renforcer le blocus de Brest, la flotte napolitaine renforce la flotte anglaise qui surveille Toulon et une flotte anglaise renforce Nelson devant Cadix (3 flottes).
L’armée autrichienne d’Italie s’avance sur Mantoue où elle est interceptée par Masséna qui la repousse avec pertes ; Mack et l’armée du Rhin envahit la Bavière et s’empare de Ratisbonne et d’Ulm ; les russes progressent lentement vers Vienne…Les napolitains viennent couvrir Rome.
Les espagnols entrent dans la danse et envahissent le Portugal ; après de longs mois de siège Porto et Almeida sont conquis ; seul Elvas résiste à La Romana : la route de Lisbonne est ouverte.
Masséna poursuit Charles qui esquive mais abandonne Venise qui est conquise ; Napoléon encercle Ulm où Mack ne parvient pas à s’esquiver : une bataille s’engage où Mack parvient à retraiter en bon ordre vers Munich puis Salzbourg qu’il abandonne pour se réfugier dans les forêts au bord du danube ! Napoléon est désappointé :cry: – outre la mort de Bessières - et poursuit Mack en s’emparant de Salzbourg mais subit des pertes d’attrition ; il fait avancer le corps d’Augereau, Bernadotte et de Wrede pour appuyer la suite des opérations car les russes se concentrent au nord de Vienne où Charles s’est replié dans le faubourgs.

Automne 1805
L’Empire renforce la Grande Armée. Le ballet diplomatique commence : le Danemark s’allie à la France qui gagne une flotte tandis que l’Egypte se laisse influencer par Albion. La Prusse fait l’objet de négociations acharnées mais la France comme l’Angleterre s’épuise en vain à coup de subsides : la Prusse reste influencée par la coalition. :shock:
Des crises économiques surviennent en Angleterre et en Autriche qui voient leur budget vidé à cause de l’inflation. :clapclap:
Sur le terrain l’armée d’Italie de Masséna poursuit Mack qui ne parvient pas à esquiver ; cependant le corps de Rapp reste l’arme au pied et Masséna doit attaquer à 4/5 : contre toute attente Mack bat sévèrement Masséna qui parvient à se replier en bon ordre ; Mack est décoré de l’ordre de la toison d’or :triomphe: . C’en est trop pour Napoléon qui met en branle toute la Grande Armée que Mack ne peut esquiver : à 3/1, la pauvre armée autrichienne est détruite ! :mort:
St Cyr se porte sur Rome où l’armée napolitaine tente de résister dans les faubourgs mais doit se replier en bon ordre vers Naples : la route de Rome est ouverte.
L’armée russe se regroupe sur Vienne en soutien de Charles et Benningsen renforce les autrichiens à Prague.
Les espagnols s’emparent d’Elvas et assiègent Lisbonne qui après un long siège capitule ; le Portugal est virtuellement conquis.
La flotte franco espagnole de Toulon sort du port et attaque la flotte anglo-napolitaine qui est repoussé sans pertes au delà de Gibraltar ; l’amiral français n’ose pas attaquer Nelson devant Cadix et se replie à Valence.
Davout abandonne Boulogne et rejoint à marches forcées la Bavière tandis que St Cyr met à sac Rome.
Napoléon craignant le mauvais temps s’avance sur Charles qui défend les faubourgs de Vienne ; Alexandre Ier marche au son du canon et réussit !Il prend le commandement de l’armée alliée et se décore lui même de l’ordre du Grand Blond). A 2/3 l’Empereur engage la bataille et fait donner la cavalerie de la Garde :charge: contre la garde russe –on chante la Marseillaise et on fait donner la grande batterie – Victoire française et déroute alliée (4 pertes + Grouchy côté français contre 8 pertes alliées) dont les armées se réfugient à Vienne ; Alexandre écoeuré rentre à Saint Pétersbourg et confie les restes de l’armée à Koutouzov.
L’automne étant clément, Augereau et Bernadotte se lancent à l’assaut de Prague qui tombe aux mains des français ; les russes de Benningsen démoralisés disparaissent par manque de logistique… Charles et Koutouzov rallient leurs armées dans Vienne malgré quelques désertions.
L’hiver approche et le Portugal sans soutien de l’Angleterre met bas les armes tout en prenant le soin de saborder sa flotte. Le pape remet les clefs de la ville éternelle à St Cyr tandis que Salzbourg, Prague et Venise sont aux mains de l’empereur.

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 13 Jan 2009 00:14 
Marc Veyrat, roi des pates
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 09:36
Message(s) : 1733
Localisation : Saverne (67)
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des petits posteurs (1) Médaille de la chance (1) Médaille des trappistes (1) Maitre casserole (1)
Excellent CR, on se croirait autour de la table :clapclap:

Juste une question:
dans la suite de ce CR qui ne manquera pas de venir j'en suis sur ;)
pourrais tu inclure quelques commentaires sur les mecaniques du jeu
et notament sur les evolutions entre la V2 et cette version-tournoi ?

:charge:

_________________
Never before in History, so many ought so much to so few. (W.Churchill)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 13 Jan 2009 23:39 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Hiver 1806
L’inflation européenne atteint la France qui voit son budget vidé ; sur le terrain, avec le froid précoce, un tiers des chevaux de la Grande Armée meurent faute de fourrages. Seule bonne nouvelle, les Etats Unis d’Amérique las de Londres lui ont déclaré la guerre ce qui oblige Albion à se séparer de ses seules unités terrestres disponibles ! :lol:
La diplomatie reste calme et attend le verdict des batailles.
Napoléon attaque Vienne sous le commandement de Charles et Koutouzov ; l’empereur remporte une nouvelle victoire au prix des derniers cavaliers de la garde mais les armées coalisées se replient en bon ordre mais se séparent pour des raisons de ligne logistique : les autrichiens (il ne reste qu’une division de cavalerie légère !) sur Budapest et les russes vers Brunn. Masséna avec l’armée d’Italie et Davout avec son IIIe corps rejoignent Vienne conquise tandis que St Cyr repousse les napolitains retranchés sur les hauteurs dans Naples.
Sur mer la flotte hispano-hollandaise déboule en Manche où elle est repoussée par Hood et Calder dans Anvers dont le blocus est installé. Deux flottes anglaises se présentent devant Valence où la flotte combinée se mutine et refuse d’aller au combat : toutes les flottes de l’Empire sont soumises au blocus ! :cry:
Koutouzov conscient que le seul moyen de sauver l’Autriche est désormais la capture de Prague dirige son armée sur Bernadotte et Augereau qui sont battus et doivent évacuer la ville !
Napoléon malgré une attrition sévère se dirige alors sur Budapest qui ne peut être secouru par Charles et prend la ville défendue par l’archiduc Louis qui doit en remettre les clefs ! :P
La dernière réserve coalisée sous Barclay et Milesnov se rue sur Vienne défendue par la famélique armée d’Italie de Masséna pour sauver la capitale et couper la Grande Armée de ses bases : après 3 jours de combat acharnés et la mort de Rapp, les russes sont repoussés.
L’empereur d’Autriche sollicite la paix et les russes se replient sur Brest Litovsk. :clapclap:
L’Empire annexe le Tyrol et érige la Bavière en Royaume, la Thuringe, la Vénétie est incorporée au royaume d’Italie tandis que l’Autriche déclare le blocus à Londres : les deux pays signent une paix forcée de 18 mois.
L’Espagne annexe le Portugal et règne sur toute la péninsule sauf…Gibraltar.
Les puissances déploient leurs troupes pour la prochaine campagne.
L’Espagne construit une armée en vue d’attaquer Gibraltar, la Prusse crée l’armée de Silésie outre celle de Brunswick et attend de pied ferme tout agression. La Russie reconstitue à Brest Litovsk une armée de 8 corps sous Koutouzov. L’Autriche commence lentement la reconstitution de ses forces tandis que la Turquie crée son armée et renforce sa cavalerie.
Londres crée deux nouvelles flottes en vue de s’assurer la suprématie des mers et compenser la perte de la flotte portugaise. Elle crée en prévision de la défense de Gibraltar 1,5 corps de cavalerie et 3 corps d’infanterie et renforce Naples et la Suède.

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 15 Jan 2009 22:31 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Printemps 1806 :
Grâce à une très forte activité diplomatique de Londres, la Prusse rejoint la coalition ! :shock:
L’Empire commence à regrouper ses forces en direction du Nord de la Bavière pour la Grande Armée qui revient à marches forcées de Budapest ; l’armée d’Italie sous Masséna se regroupe vers Bade tandis qu’une nouvelle armée du Nord se constitue sous Soult à Bruxelles : l’Empire aligne pour cette campagne d’Allemagne 18 corps dont près d’un tiers sont des alliés ; St Cyr dirige en outre une force de 3 corps dont 2 alliés dans le secteur de Naples.
Du côté de la coalition , c’est une vingtaine de corps sans compter les forces britanniques qui sont engagées : l’optimise règne à Berlin où la Reine Louise promet d’aller danser aux Tuileries avant l’hiver !La coalition se met en marche très lentement et Koutouzov ne parvient qu’à Posen avec un corps perdu par attrition en cours de route ; l’armée de Silésie campe aux frontières de la Saxe toujours influencée par la Prusse. Le Duc de Brunswick et la grande armée prussienne constatant que les français ne sont pas encore regroupés se lancent à la conquête du Hanovre ; Marmont et Daendels esquivent l’attaque sur Hanover ce qui entraîne néanmoins la chute de la ville : le vieux Brunswick manœuvre si bien qu’il parvient à attaquer la force impériale sans que l’armée de Soult ne puisse marcher au son du canon : le résultat est sans appel et tout le 2e corps français est détruit, c’est la fête à Berlin ! :o
Dans la péninsule, l’armée espagnole campe aux pieds de Gibraltar défendu par un seul détachement britannique : l’assaut aura lieu en Eté.
L’Empire en cet fin de printemps a néanmoins réussi à regrouper ses forces ; où aura lieu l’action principale : Rhinland, Saxe ou Brandebourg ?

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 17 Jan 2009 16:11 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Eté 1806 :
Une révolte éclate à Saint Domingue et 2 divisions françaises doivent être prélevées en urgence ; grande colère de l’Empereur ! La Saxe impressionnée par la puissance coalisée rejoint la Prusse.
Koutouzov renforcé par un corps suédois à marches forcées amène son armée au nord de Wittemberg en liaison avec l’armée de Silésie qui pénètre en Saxe.
Soult déclenche alors sa contre attaque sur Brunswick qui est battu de peu et son armée démoralisée se replie sur …Brunswick. Pendant ce temps Napoléon envahit la Saxe et capture Leipzig et Dresde sans tentative de réaction des coalisés.
Saint Cyr renforcé par des suisses et italiens qui subissent une forte attrition attaque Naples ; la victoire française est sans appel et toutes les forces napolitaines sont détruites ainsi que la flotte : Naples est français à nouveau comme sous les rois de France :clapclap: ! Seule la Sicile reste hors de portée sous contrôle britannique.
Enorme nouvelle dans la péninsule, la colossale armée espagnole soutenue par du génie a attaqué Gibraltar sans secours de Londres et a réussi une brèche dès le premier assaut ! Gibraltar est à nouveau espagnol !!! :o :o :o :clapclap: :clapclap: :clapclap:
La réaction britannique est immédiate : Moore, une armée et 2 corps débarquent à Porto pour ouvrir un second front.
Brunswick inquiet de voir l’armée d’Italie de Masséna menacer sa ligne de communication vers Magdebourg réorganise son armée et décide de se replier sur cette source.
Napoléon manœuvre en Saxe, capture Wittemberg mais ne peut pas empêcher l’esquive de l’armée de Silésie qui se regroupe avec l’armée russe.
Koutouzov décide alors d’attaquer Napoléon à Wittemberg ; la bataille est féroce et au prix de la garde russe et de Barclay et malgré les dissensions avec les prussiens, Napoléon est vaincu – Augereau est blessé - et se replie en bon ordre sur Dresde ! Stupeur en Europe, l’ogre est vaincu… :(
Afin de ne pas laisser le doute envahir le continent, Soult attaque Magdebourg mais est repoussé :( ; il ne reste plus que Masséna l’enfant chéri de la victoire pour sauver le moral de Paris : il attaque à son tour Brunswick qui à ½ tente d’esquiver : échec et destruction totale de l’armée prussienne ! Le siège de Magdebourg commence. :)
La victoire de Masséna est fondamentale car tout le flanc droit coalisé est sans défense ; que va faire Koutouzov ?

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 19 Jan 2009 23:14 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Automne 1806
La saison commence mal pour Napoléon avec une révolte aux Pays Bas qui ne souhaitent plus continuer l’effort de guerre : 2/3 des ressources hollandaises en moins…L’Empereur réagit violemment et déclare la guerre à la Hanse et au Mecklembourg. :evil:
Koutouzov craignant sa position avancée se replie avec l’armée prussienne sur Berlin ; il faut dire qu’à part 2 corps russes encore loin, il n’y a plus de réserves.
L’armée espagnole remonte à marches forcées sur le Portugal pour contrer le débarquement anglais qui s’est renforcé et qui compte une armée de 4 corps britanniques.
En Allemagne, Masséna capture Magdebourg et s’avance dans les faubourgs de Berlin en espérant que les coalisés ne réussiront pas à l’intercepter : sa bonne étoile récompense cette hardie manœuvre :clapclap: , les coalisés restant l’arme au pied ; Napoléon et la Grande Armée le rejoigne de suite.
Les danois et l’armée du nord de Soult capturent toutes les villes de la Hanse.
Saint Cyr laisse une division italienne en garnison à Naples et remonte au nord de l’Italie.
Le mauvais temps interrompt cette saison alors que les français souhaitaient lancer l’assaut final…

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 22 Jan 2009 22:42 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Hiver 1807
L’hiver commence par une mauvaise nouvelle pour la coalition : la Perse déclare la guerre à la Russie et le tsar doit envoyer deux corps sur ce front ce qui absorbe les dernières réserves russes. L’empereur recrute un soldat de fortune, la baron Pikkendorff ! ;)
Moore et son armée de la péninsule se dirigent sur Almeida abandonné par La Romana qui s’est replié sur Lisbonne ; la citadelle tombe et le général anglais poursuit son mouvement sur Lisbonne : lourde erreur :shock: car l’armée espagnole réussit à s’infiltrer entre Moore et Porto, source de ravitaillement britannique ; les anglais remontent à marches forcées, subissant une attrition terrible dans le froid Portugal et parviennent à repousser l’espagnol. :oops:
En Allemagne, Soult s’empare de Stralsund et du Mecklembourg tandis que Napoléon et Masséna réunis engagent la bataille de Berlin contre Koutouzov. Le choc est rude et au prix de la cavalerie de la garde, Napoléon remporte une grande victoire qui démoralise les deux armées adverses qui se replient à l’est. Berlin est conquise et la Prusse virtuellement conquise si l’armée de Silésie ne se rallie pas ; les Russes parviennent à se rallier mais pas les prussiens … La coalition est perplexe :gratte: : la Prusse doit elle continuer la lutte à outrance ou se rendre : la reine Louise a gain de cause et la Prusse décide de poursuivre la lutte en recréant une armée à Koenigsberg de 2 corps. Les Russes soutiennent leurs alliés en créant 2 corps de cavalerie et 4 corps d’infanterie dont la Garde. De leur côté les anglais continuent leur vaste effort naval avec deux nouvelles flottes et des troupes au sol pour alimenter le second front dans la Péninsule. Les autrichiens continuent à reconstituer leur armée… L’Espagne enrichie grâce au Portugal construit 3 nouveaux corps tandis que la France reconstitue sa cavalerie, protège ses côtes avec des gardes nationales et fait monter en ligne 5 nouveaux corps ainsi que la cavalerie de la garde.
Napoléon va devoir aller chercher loin de ses bases la Prusse
:?

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 23 Jan 2009 21:39 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
Printemps 1807 :
La Prusse regaillardie, son roi prend la tête de l’armée de Silésie qui se regroupe automatiquement. L’armée russe se replie en Prusse orientale rejointe par les nouveaux corps pour former une force conséquente ; Varsovie est évacuée également.
Les français en profitent pour progresser en Prusse occidentale et écrasent l’armée de Silésie incapable d’esquiver : le roi de Prusse est prisonnier de l’empereur et les polonais commencent à s’agiter. :oops:
Les réserves françaises commencent à monter en ligne mais que le Niemen est loin…
En Espagne, les anglais et espagnols de force égale n’osent faire le premier pas. :gratte:

...et un petit bambin est arrivé et a trouvé rigolo de déplacer les zolis pions des amis de papa... :? Dommage, la partie était bien lancée et les impressions sont très positives même si des petits ajustements sont encore nécessaires notamment pour certaines tables.
L'aspect naval est impeccable et le temps passé à la production très sensiblement réduit.

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 24 Jan 2009 10:28 
Marc Veyrat, roi des pates
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 09:36
Message(s) : 1733
Localisation : Saverne (67)
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des petits posteurs (1) Médaille de la chance (1) Médaille des trappistes (1) Maitre casserole (1)
Interessant, tres interessant :clapclap:

j'ai hate de tester cette nouvelle version;
tu passerais pas par Pontoy un moment pendant le week-end du 21-22/02 ?

_________________
Never before in History, so many ought so much to so few. (W.Churchill)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 24 Jan 2009 18:01 
Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 10:54
Message(s) : 1118
Localisation : CHALON SUR SAONE (71)
Concepteur de jeu (1) Académicien (1) Médaille des trappistes (1) Baroudeur ardéchois (1)
en principe je suis en thalasso dans le morbihan ! si c'est annulé je ferai un saut à Pontoy; je te fais parvenir dans les dix jours cette version mise à jour

_________________
"Je ne peux pas vivre sans champagne; en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite j'en ai besoin" (Napoléon Ier)"

"Les possibilités de défaite ne nous intéressent pas. Elles n'existent pas" (Victoria)"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : michmich85 et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr