Du commandement durant les batailles napoléoniennes

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Jour de Gloire doit se faire dans son forum qui lui est propre.
Message
Auteur
Avatar du membre
viking
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2861
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:45
Localisation : Marseille

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#81 Message non lu par viking »

Drago a écrit :Si c'est le cas, et que tu as joué à ces jeux, tu as autant voire plus d'informations que moi. D'où mon étonnement sur les questions un peu 'NOOB' que tu poses et qui à mon avis n'ont pas de sens.
Si j'ai bien compris, allalalai a "lu" le règles, il ne les a pas jouées ;)
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

Avatar du membre
allalalai
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2311
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 15:42
Localisation : Embrun

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#82 Message non lu par allalalai »

Les VV Jours de Gloire et Vitoria 1813 et CB si ;) (plus d'une fois pour les deux derniers d'ailleurs que j'aime bien, 1 fois chaque opus du système JdG), les jeux US, non, désolé...
Command & Colors sur Napo ça compte ? :mrgreen: :mrgreen:
Allalalai, Indiens, Zoulous, coloniades et hommes plus forts du bouclier !

Avatar du membre
Zorngottes
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1906
Enregistré le : ven. 17 mars 2017 08:22

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#83 Message non lu par Zorngottes »

allalalai a écrit :A noter, très intéressant sur la psychologie et les effets du combat :
https://www.cairn.info/revue-napoleonic ... age-84.htm
Article très intéressant, merci pour la référence ;)

Avatar du membre
Oddball_67
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 333
Enregistré le : dim. 21 juil. 2019 18:58
Localisation : À 5km de Saverne

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#84 Message non lu par Oddball_67 »

allalalai a écrit :Salut Drago,
En même temps, tu aurais dû lire le lien que j'ai fourni, ce n'est pas un magazine, une revue, mais une vraie recherche historique, plus que sérieuse :

"Alexis Desmichels, lieutenant des chasseurs à cheval de la Garde, à Ulm (14 octobre 1805) avec trente chasseurs, chargea et captura cinq cents hommes, deux drapeaux et vingt canons. Non rassasié, il continua la poursuite pendant deux lieues et captura quatre cents autres dragons de Latour [53]"
Dossier de la Légion d’honneur, Charles Legendre de Montenol, Paris, AN, LH/1556/110.

Alors c'est sûr, seuls 13% des récipiendaires de la Légion d'honneur le sont pour action d'éclat, mais de tels exemples ont de quoi faire réfléchir sur l'impact réel d'une charge de cavalerie durant ces guerres.
C'est un chasseur, c'est sûrement une charge par surprise, et sûrement que les 500 hommes sont des artilleurs autour des 20 canons et pas des fantassins regroupés, mais la recherche d'un rapport réel entre les types d'unités est je crois une question légitime ; sûrement naïve mais à mon avis plutôt pleine d'à propos.

Déterminer les facteurs d'impact outre le terrain et le doublement de la cavalerie parce qu'elle charge (ce que font la plupart des jeux) est logique, autant alors essayer de partir d'une base "neutre" pour ensuite rajouter ou retrancher des impacts (ou modificateurs).
Dans les jeux, les unités de cavaliers sont souvent 1-5/6 ou 2-5/6 ou 3-5/6 ou 4-5/6 pour des unités lourdes ; une unité normale d'infanterie c'est aux alentours de 4-3 ou 4-4 comme à Marengo 1800.
En recherchant ce que peut faire une 1-5 contre une 4-3 et bien on a une base de travail statistique.

Il va de soi que je dis tout cela avec la plus grande déférence et que je viens rechercher les avis pour avoir des angles de vue, des opinions étayées, ce qui aide pour faire des choix.
Ulm, c'est pas la "bataille" où les autrichiens ne demandaient qu'à se faire capturer ?

Une même situation de combat peut amener à des résultats diamétralement opposés, chose généralement gérée par la tableau de combat, le "1" (ou 2*) au dé représentant le patatras (ou action héroïque adverse, faut pas l'oublier), quand le 6 (ou mieux à mon avis, le 12*), représente l'action héroïque.
A mon avis, la règle,pour être dite réaliste, ne doit pas forcément s'appuyer sur ces cas particuliers mais chercher à couvrir les résultats moyens


*je suis un fervent défenseur du 2D6, qui permet une répartition (quasi) gaussienne des résultats du lancé de dé
Ma collection, trop peu jouée...

Avatar du membre
santino
Bourreau de chats
Bourreau de chats
Messages : 4407
Enregistré le : lun. 24 août 2009 08:30
Localisation : Strasbourg

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#85 Message non lu par santino »

Si quelqu'un a un lien, M. Stumptner a écrit de fort intéressantes ( et assassines ^^ ) critiques sur les tables de combat à rapport de force. Comme ta réflexion tourne autour de ce concept, ce serait une saine lecture.
If you can play it, you can design it - J. Dunnigan

De Damas
Marie-Louise
Marie-Louise
Messages : 9
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 15:48

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#86 Message non lu par De Damas »

il n'y a pas de questions bêtes juste des réponses parfois condescendantes, j'aime ce forum.

ta question sur les 7 mercenaires qui charges 800 ninjas n'est pas idiotes juste que la réponses doit prendre en comptes plusieurs facteurs :

la période empire c'est des campagnes qui aboutissent à des batailles qui entrainent des poursuites.

les coups d’éclat de notre cavalerie c'est surtout durant les poursuites.
il est rare de voir de la cavalerie prendre le dessus face à de l'infanterie en position de combat et pas pris en flagrant délit de mouvement à découvert. face au feu de l'infanterie la cavalerie fait demi tour en general

Si ton jeu retrace une bataille comme j'ai cru comprendre la meilleur solution à mon avis est le système jdg avec le moral et la cohésion fortes des unités de cavalerie montrant l'ascendant morale du cavalier sur le fantassin.

a toi d'imaginer aussi un système peut être. Sachant que chaque nation à des particularités propre et que vers la fin de l'empire le feu prend le pas sur la fougue des colonnes d’attaques.

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4255
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#87 Message non lu par ulzana »

On peut poser des questions qui paraissent évidentes ou saugrenues pour ceux qui connaissent très bien le sujet, le forum est aussi fait pour cela.

Allalalai, après le médiéval et l'antique envisage de se tourner vers le napoléonien, et ses prouesses techniques et artistiques pour créer des graphismes de pions seraient un atout pour se lancer dans un tel thème.

Un tel sujet, la bataille napoléonienne grand tactique, est parmi les plus ardus à représenter dans un design de wargame.
Selon le principe, selon moi, qu'un système simple n'est que très faiblement pertinent et qu'un système qui l'est plus est très souvent fort complexe et, selon moi, malgré cela, plus ou moins inadapté en terme de simulation et assez lourd à gérer.

Je ne demande qu'à être agréablement surpris.
Mais la complexité intrinsèque au thème (par rapport à la plasticité ou la rusticité de la période WWII) me rend plutôt pessimiste.

Et il y a une autre raison...
Les batailles napoléoniennes, il n'y en a pas eu tant que ça, les sujets sont bien connus par les amateurs, les dissonances par rapport aux possibilités historiques engendrées lors d'un wargame en sont d'autant plus ressenties.

Ou alors, on pourrait proposer des petites batailles non historiques (ainsi pas de problème), de grand skirmish avec peu d'unités, et un système interactif sympa.
Cette liberté pourrait être source d'inspiration et de créativité.

Enfin, pour conclure, Allalalai est un des rares parmi nous qui a publié des wargames, il est allé jusqu'au bout,
qui sait ce qu'il pourrait nous sortir dans l'avenir ?
"All right sweethearts, what are you waiting for ?
Breakfast in bed?
Another glorious day in the corps !
A day in the Marine Corps is like a day on the farm.
Every meal is a banquet.
Every paycheck a fortune.
Every formation a parade. "

Avatar du membre
santino
Bourreau de chats
Bourreau de chats
Messages : 4407
Enregistré le : lun. 24 août 2009 08:30
Localisation : Strasbourg

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#88 Message non lu par santino »

Ce n'est pas non plus comme si tous les wargames déjà existants étaient des simulations particulièrement pertinentes... bien au contraire ! Il y a donc encore de la place sur le créneau.
If you can play it, you can design it - J. Dunnigan

Avatar du membre
Bazeilles
Boucher d'Arras
Boucher d'Arras
Messages : 4022
Enregistré le : sam. 28 août 2010 21:09
Localisation : Orgères,35

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#89 Message non lu par Bazeilles »

ulzana a écrit :
Allalalai, après le médiéval et l'antique envisage de se tourner vers le napoléonien, et ses prouesses techniques et artistiques pour créer des graphismes de pions seraient un atout pour se lancer dans un tel thème.
C'est dommage que l'émoticône "facepalm" n'apparaisse pas dans la banque d'émoticônes du forum... :siffle:
Il n'est pas absolument nécessaire d'être con pour vivre parmi des cons: j'ai essayé, on peut! (San Antonio)
Qu'est-ce qui va rester quand le rock'n'roll aura cessé d'exister? (Jean-Patrick Capdevielle)
Boys don't cry (The Cure)

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4255
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Du commandement durant les batailles napoléoniennes

#90 Message non lu par ulzana »

Bazeilles...

T'es toi quand tu parles ...



(Là c'est un facepalm)
"All right sweethearts, what are you waiting for ?
Breakfast in bed?
Another glorious day in the corps !
A day in the Marine Corps is like a day on the farm.
Every meal is a banquet.
Every paycheck a fortune.
Every formation a parade. "

Répondre

Retourner vers « Révolution et Empire »