STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 24 Sep 2017 22:18

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Jour de Gloire doit se faire dans son forum qui lui est propre.



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message non luPublié: Mar 12 Sep 2017 15:42 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 25 Oct 2008 10:58
Message(s) : 591
Localisation : paris
Grande croix de la courtoisie (1) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du Trophée (1) 13° stratège (1) Médaille Au fil de l'épée (1)
Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1)
Au final les pertes sont les suivantes:

Bien que les prussiens tiennent encore la majorité des 7 objectifs sur carte (ce qui leur a rapporté 360vp au cours de la partie contre 140 pour le français), les pertes ont été lourdes: 444vp perdus chez le prussien et 74 chez le français.
D'Erlon n'étant jamais apparu réellement sur la carte, il n'y a pas de VP handicap de renforts.
le différentiel final est de +150 pour le français soit une victoire marginale assez proche du résultat historique.

Merci à David pour cette partie (ainsi qu'à Fabrice pour la carte)! Et également aux organisateurs de la convention du Mans. Les locaux étaient exceptionnels.



Image

_________________
Courage, on les aura!
Vieux dicton français
Image


Dernière édition par walter.vejdo le Mar 12 Sep 2017 15:50, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 12 Sep 2017 15:49 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 25 Oct 2008 10:58
Message(s) : 591
Localisation : paris
Grande croix de la courtoisie (1) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du Trophée (1) 13° stratège (1) Médaille Au fil de l'épée (1)
Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1)
Rendez vous dans quelques jours pour l'OPJH, cette fois pour une partie couplant Ligny et Quatre Bras, avec brouillard de guerre général et beaucoup plus encore d'impact des renforts variables.


Image

_________________
Courage, on les aura!
Vieux dicton français
Image


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 12 Sep 2017 16:42 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 09:06
Message(s) : 2123
Localisation : La Force 24
Médaille des 10 ans (1) Médaille de la bataille (1) Médaille du monster game (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille World in flames (1) Médaille du front est (1)
Locaux splendides, et encore un magnifique jeu de Walter, déjà très équilibré sur le plan historique.

Ce n'est pas facile pour le Prussien, nombreux, mais avec des troupes d'une qualité très inférieure à celles du Français.
De plus, sa structure avec 3 corps pléthoriques, contre des unités plus petites, et plus nombreuses en face lui rendent la tâche difficile. Il n'aura que 6 activations, plus Blücher, et dans cet opus, pas de bonus au dé pour finir le tour quand on a fini de bouger! il est donc possible que le Français agisse sans que l'on puisse le contrer.
La bonne solution est d'engager les corps prussiens de façon clairement séparées pour pouvoir retirer sa ligne complète en une seule activation. J'ai fais la bêtise de mélanger deux de mes trois formations au centre, m'obligeant à tenir le terrain, ce qui a failli fonctionner....à un tour près.

Au final, les 3 jeux ont des personnalités distinctes et offrent des situations complexes pour chaque camp, grâce au travail très soigneux de Walter sur les conditions de victoire.

On y retourne à Paris dans une douzaine, et un Blücher averti en vaut deux!

_________________
"Demain on rase gratis"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 12 Sep 2017 17:48 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 07:37
Message(s) : 2498
Localisation : Millau(12) Limogne (46260)
Médaille Frog of War (1) Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des comptes rendus (1) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du testeur. (2)
Médaille de cyberboard (1) Médaille des Binouzards (1) Médaille Jours de gloire (1)
Magnifique :clap: :clap: :clap:

_________________
François


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 13 Sep 2017 07:27 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 4 Oct 2008 09:29
Message(s) : 1639
Localisation : Rosny-sous-Bois (93)
Médaille des petits posteurs (2) Médaille du testeur. (2) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1) Convention Big Red One (2) 13° stratège (1) Médaille Jours de gloire (1)
Combien de temps avez-vous mis pour cette partie ?

_________________
One Prez to rule them all, one Prez to find them ;
One Prez to bring them all, and to BKN bind them ;
In the land of 13S, where Prezac flows
(Extrait d'un mystérieux "serment du wargamer", non daté)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 13 Sep 2017 08:47 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 25 Oct 2008 10:58
Message(s) : 591
Localisation : paris
Grande croix de la courtoisie (1) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du Trophée (1) 13° stratège (1) Médaille Au fil de l'épée (1)
Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1)
El Condor a écrit:
Combien de temps avez-vous mis pour cette partie ?


Une journée tout en étant allé au bout avec certains tours très remplis. La bataille est plus courte que Fallen et même Rising Eagles. Il y a 7 tours, dont deux déjà potentiellement courts.

_________________
Courage, on les aura!
Vieux dicton français
Image


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 13 Sep 2017 09:06 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Sep 2008 10:51
Message(s) : 1336
Localisation : Lyon
Membre d'Honneur (1) Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2002 (1) Médaille des petits posteurs (1) Grand collectionneur (1) Médaille du plateau (1) Organisateur de conventions (2)
Rencontres Lyonnaises (2) Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Rencontre de Villeurbanne ASL (1) Convention Big Red One (1) convention GCACW rémoise (1) Médaille Advanced squad leader (1)
Médaille de la Secession (1) Médaille napoléonienne (1) Maitre casserole (1)
absolument magnifique !

:clap:

_________________
Fabrice RANDEAU

XXIXe Week end ludique de la DOUA du 3 au 5 novembre 2017


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 18 Sep 2017 10:10 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 25 Oct 2008 10:58
Message(s) : 591
Localisation : paris
Grande croix de la courtoisie (1) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du Trophée (1) 13° stratège (1) Médaille Au fil de l'épée (1)
Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1)
Ils arrivent et cette fois pour écraser les prussiens! ;) ;)

Image

_________________
Courage, on les aura!
Vieux dicton français
Image


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 19 Sep 2017 17:33 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 25 Oct 2008 10:58
Message(s) : 591
Localisation : paris
Grande croix de la courtoisie (1) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du Trophée (1) 13° stratège (1) Médaille Au fil de l'épée (1)
Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1)
Pour préparer la partie de l'OPJH, voici une première version de la règle de campagne pour simuler l'incertitude de cette journée du 16 juin.


REGLES INITIALES DE CAMPAGNE COMPLETE :

Playtest OPJH 2017 : Ligny/Quatre-Bras, 16 Juin 1815.
L’objectif de cette option est de placer les joueurs au plus proche des conditions des chefs d’armées de l’époque. En passant la Sambre le 15, Napoléon vise Bruxelles mais cherche aussi à empêcher la réunion de l’armée prussienne et anglo-alliée pour pouvoir les battre séparément.

Placement des renforts :
Au début de la partie, le joueur français compose secrètement ses deux axes d’attaque. Un premier axe passe par la chaussée de Bruxelles et passe par Quatre-Bras. Le second, plus à l’est débouche de Fleurus vers Ligny.
L’armée française est découpée en formation au niveau du corps. Chaque corps appartient à un échelon (le premier est composé des troupes qui étaient toutes proches de la carte le 16 au matin, le second celle juste derrière etc..). Chaque échelon a un horaire d’entrée théorique sur la carte (qui correspond environ à celui de l’histoire). L’action du joueur français va donc déjà être de pouvoir changer l’emploi des forces entre les deux grands axes d’opération (en gros via Fleurus ou via la chaussée de Bruxelles). Un des deux théâtres doit être commandé par Ney, l’autre par Grouchy. Napoléon avec la Garde peut choisir l’un des deux axes d’entrée. L’hexagone d’entrée de chaque formation est donc inconnue du joueur coalisé (il sera contrôlé in fine sur le document rédigé en début de partie).
Exemple : le premier échelon est composé du 2 et 3 corps d’infanterie, et du 1,2 et 3ieme corps de cavalerie. L’allocation historique est : 2 et 3cav sur Quatre bras et le reste sur Fleurus. Ici le français peut décider ce qu’il veut pour son plan stratégique.
Chaque formation est alors placée (les trois pions de chaque formation face cachée, le vrai et les deux leurres) sur son heure théorique d’arrivée.
Phase de friction de marche d’approche. Même le joueur français ne peut être sûr de retrouver ses renforts exactement à l’heure. En fonction du niveau de l’échelon (et donc de manière croissante avec les échelons éloignés), un jet de dés va décaler de +/- 1 ou 2 heures l’heure de référence.
Enfin pour chaque formation, on placera un pion (en aveugle pour les deux joueurs) en avance d’une heure, un à l’heure de référence et le dernier une heure en retard.
Exemple : Le joueur français décide de placer le 4ième corps de Gérard sur l’entrée Fleurus. Son heure théorique est midi. Gérard est en troisième échelon et a donc 33% de chance de subir une variation d’horaire. Le dé indique que oui et une variation défavorable. On jette un second dé et c’est un retard de 1h. On place donc les trois pions sur 13h. Puis un des trois pions sur midi et un des trois sur 14h. Gérard arrivera donc entre midi et 14h. Mais le français ne sait pas encore quand la « vraie » formation apparaitra sur cette plage horaire. De plus, le prussien, ne sait pas par où cette formation arrivera sur la carte.
Tous les renforts historiques seront placés de cette manière.

Renforts optionnels : En outre, certaines formations qui auraient pu participer à la bataille historique et cette probabilité existe aussi dans la campagne.
Certaines formations sont considérées comme des renforts « variable ». Chacune de ces formations a une probabilité d’entrée qui lui est propre, ainsi qu’une heure théorique d’arrivée. En début de partie, cette formation est aussi secrètement allouée à un des hexes d’entrée éligibles. Ensuite, on suit la même procédure que pour un renfort « normal » (friction qui détermine l’heure de référence d’entrée et étalement des trois pions autour de l’heure de référence). La différence est que lorsque le pion est supposé rentrer sur la carte, on jette un dé pour savoir si la probabilité d’entrée est réussie. Si oui, le pion rentre caché et seul le joueur propriétaire sait s’il s’agit d’un leurre ou non. Si non, le pion est mis de côté et aucun des deux joueurs n’en connait la nature.
Si la vraie formation rentre sur la carte et se retrouve révélée à un moment de la partie, le joueur propriétaire perdra un montant de VPs qui dépend de la formation et de son heure de référence.
Exemple : le premier corps de D’Erlon est placé sur 17h (le français ayant secrètement choisi vers via Fleurus en début de partie). Le jet de friction avance l’heure de référence à 16h. Au cours de la partie à 15h le premier des trois pions rentre sur la carte. Le Français sait que c’est un leurre. A 17h, le second pion fait de même (c’est aussi un leurre). Puis à 18h, le troisième pion rentre. A 20h, le français révèle le « vrai » premier corps. En fin de partie, le prussien va gagner XX VPs qui sont attribué pour une entrée effective du premier corps à 16h (heure de référence).

L’objectif est de laisser de l’incertitude (dans des limites acceptables historiquement) sur l’ordre de bataille final des deux camps, le timing des renforts mais aussi l’axe principal de l’attaque française.
Pour gagner, le français doit avant tout conserver ses deux axes de ravitaillement (on ne peut pas forcer sur un axe avec tout en se laissant tourner vers l’arrière) et soit faire un gros différentiel de pertes, soit passer le gros de ses troupes par une des deux sorties au nord de la carte.

_________________
Courage, on les aura!
Vieux dicton français
Image


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 21 Sep 2017 10:17 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 25 Oct 2008 10:58
Message(s) : 591
Localisation : paris
Grande croix de la courtoisie (1) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du Trophée (1) 13° stratège (1) Médaille Au fil de l'épée (1)
Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1)
Pour cette campagne, les conditions de victoire visent à pousser les joueurs dans la logique historique.
Le français doit progresser vers Bruxelles mais sans prendre trop de pertes car à jeu égal, le temps profite aux alliés. Il faut soit avancer sans pertes, soit battre nettement la coalition le 16. Le joueur Coalisé va devoir aussi régler son plan et surtout ses réactions au choix d'attaque français sur ces bases


Conditions de victoire :
Deux éléments contribuent à la détermination des conditions de victoire :
1/ Quel est le différentiel de pertes ? Le seuil de déclenchement est atteint lorsqu’un camp a perdu plus de 250VPs de pertes de plus qu’un autre. On dit que ce camp a réalisé un gain en pertes. Si le seuil est dépassé deux fois, c’est un gain décisif.
2/ Est-ce que le français a pu progresser vers Bruxelles ? Pour réaliser cette condition, le français doit toujours contrôler l’ensemble de ses hexes de ravitaillement ET avoir sorti plus de 400 SiP par la route de Bruxelles, ou 600 SiP par la route de Wavre.
Victoire décisive française si :
• Seuil de perte décisif en faveur du français
• Ou, seuil de perte en faveur du français et progression vers Bruxelles
Victoire marginale française si :
• Progression du français vers Bruxelles
Match nul si :
• Seuil de perte en faveur du français seulement sans progression vers Bruxelles
Victoire décisive Coalition si :
• Seuil de perte décisif ou seuil de perte de base en faveur de la Coalition quelle que soit la progression vers Bruxelles

Victoire marginale coalition si :
• Tout autre situation

_________________
Courage, on les aura!
Vieux dicton français
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr