Page 2 sur 5

Re: Ultima ratio regis

Posté : dim. 10 mai 2020 13:39
par Marb
lefmart a écrit :
Marb a écrit :
Merci pour la découverte alléchante.

Avec plaisir pour une partie ! Un jour...
Arf ! J'organise une réunion de moins de dix personnes prochainement au lieu de réunion habituel. C'est à un peu plus de 100 km de chez toi. On fera un CR exhaustif.
Ça se joue en effet à pas grand chose, tant pis :triste: .

J'attends le CR avec impatience car cela semble très séduisant. Une idée de la durée nécessaire ?

Re: Ultima ratio regis

Posté : dim. 10 mai 2020 15:35
par mba
Curieux aussi de le tester un de ces 4 ! :cool:
En tout cas, impatient de lire le CR :loupe: ;)

Re: Ultima ratio regis

Posté : dim. 10 mai 2020 17:54
par lefmart
Pour la durée, cela dépend des joueurs ^^ Je pense que le scénario de trois tours ( 45 années de jeu ) doit se faire en deux jours sans les soirées.

Le lien de la chaîne youtube dont j'ai parlé en tête de post:

https://www.youtube.com/channel/UC6afHT ... fznr1ljDSQ

Re: Ultima ratio regis

Posté : lun. 11 mai 2020 16:36
par FredhoT
Si j'ai bien compris, pour l'instant les scénarios déjà existants ne vont pas plus loin que le tour 8 (-->1610).
Est-il prévu qu'il y ait de nouveaux scénarios pour les 2 siècles suivants, voire même une grande campagne?
J'imagine qu'il y aura de nouveaux plateaux de factions majeures ?

Re: Ultima ratio regis

Posté : lun. 25 mai 2020 19:24
par lefmart
FredhoT a écrit :Si j'ai bien compris, pour l'instant les scénarios déjà existants ne vont pas plus loin que le tour 8 (-->1610).
Est-il prévu qu'il y ait de nouveaux scénarios pour les 2 siècles suivants, voire même une grande campagne?
J'imagine qu'il y aura de nouveaux plateaux de factions majeures ?
Alors, dans l'ordre: oui, oui et oui ;)

Nous avons testé à quatre ce weekend, c'est un très bon jeu. Le premier scénario, à trois tours, a été joué en une journée, explication de règles comprises. Nous devrions retenter à cinq.

Re: Ultima ratio regis

Posté : lun. 27 juil. 2020 10:17
par Drago
Nous avons pu faire une partie de URR la semaine dernière à 6 joueurs, sous le haut patronage de Lefmart (et sur ses terres).

Le scénario dure huit tours, soient 120 ans (pas moins !). Nous avons fini en trois journée complètes ou quasi, certes coupées par de plantureux et gargantuesques repas, et de généreuses libations.

Pays de départ

Lefmart: Espagne
PionPion: France et Hongrie
Philger: Russie et Angleterre
Marb: Autriche et Perse
Solitfa: Ottoman
Bibi: Venise et la Pologne

Chaque joueur joue un groupe de pays (souvent un ou deux majeurs) et quelques mineurs, qui chacuns marquent leurs PV en fin de tour et dont le cumul va au joueur qui les contrôle. Les pays contrôlés par les joueurs vont évoluer au fil des tours, chaque joueur conservant néanmoins son "gros" pays majeur.

Ainsi, par exemple, je me suis retrouvé au dernier tour à jouer Venise, la Pologne, la ligue Smalkaldique, les Mogols et la ligue catholique (guerres de religions en France).

Le fait que chaque joueur dispose de pays très différents (voire antagonistes dans l'esprit, pas directement en conflit sur la table) et que les guerres historiques sont systématiquement déclenchées par les cartes, allège très sensiblement l'effet "diplomatie affective" qui alourdit les multijoueurs stratégiques; ici, on n'a pas d'états d'âmes pour aller taper sur son ennemi naturel, et il n'y aura pas un joueur autour de la table pour le reprocher. C'est un excellent mécanisme pour un jeu qui prend environ 6 heures par tour...

La fine équipe
De gauche à droite: Pionpion, Lefmart, Marb, Philger, Solitfa.

Image

Quelques images de la bête

Image
Image
Image

Mes impressions

C'est bon, mais c'est long. On a joué environ 33 heures pour 8 tours. Certes ça pourrait aller plus vite avec des joueurs connaissant mieux le jeu et sans doute un poil plus réactifs que certain d'entre nous le furent. Chaque joueur a sept tours (parfois moins) à jouer, mais les cartes jouées peuvent déclencher un tour d'enchères avant que le joueur ne commence à jouer, donc une interruption - nécessaire - allongeant un poil la séquence de jeu.
Malgré parfois l'aspect marathon du jeu, on prend du plaisir, et in fine il reste un bon souvenir et un bon sentiment.

Les règles sont plutôt simples, toute action de conquête (ou presque) se faisant sur une bataille de petits jets de dés et le jeu colle bien à l'histoire (pas de trucs délirants, chaque pays étant limité dans sa zone d'intérêt: par exemple le Vénitien ne peut pas venir en Méditerranée Occidentale). Les points d'actions des cartes distribuées ont des valeurs allant de 1 à 3, donc peu de grand écart, un mécanisme de points d'action minimaux existants.

Alors me demanderez-vous, quelles seraient les raisons de vouloir ce jeu ?
D'abord, si vous êtes un nostalgique-déçu d'Europa Universalis, injouable, ce jeu est fait pour vous. C'est long, mais jouable.
Ensuite, si vous êtes passionnés par l'histoire de la période moderne de l'Europe, vous aurez là encore une raison de vouloir ce précieux; on apprend plein de choses, et si le déroulé du jeu est historique, on peut malgré tout en modifier le cours (ma ligue Smalkaldique a tenu tête à l'Autriche pendant... 45 ans - j'ai eu beaucoup de chance face au malheureux Marb).
Le jeu est bien fait, bien pensé, et il y a une somme de recherches et de modélisations historiques assez épatante (jouer les conflits entre la Horde d'or, Severia et les Cosaques, dafuq?!).
Enfin, c'est beau, c'est fun, et on se marre bien.

Je pense vouloir y rejouer, malgré l'investissement en temps nécessaire. Il a un bon goût de reviens-y.

Un immense merci à Lefmart et à mes partenaires pour ces excellents moments.

En bonus, l'ambiance dans les terres du Dorat.

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Re: Ultima ratio regis

Posté : lun. 27 juil. 2020 17:58
par lefmart
Joli CR sur une semaine de folie.
Mes impressions sur le jeu se confirment, on tient du bon. Il s'agit d'un EU like jouable.
Quelques remarques, constatations par rapport à notre partie:
-le jeu est punitif. Un oubli, une erreur de placement et vous vous retrouvez en slip. J'ai ainsi perdu Madrid à ma grande honte aux mains de l'anglais ( je mettrai une fausse barbe lors de la prochaine convention ). A cette échelle, il est difficile d'avoir des verrous partout, inutile de réflexionner trop longtemps, cela serait contre productif. Cela introduit mon deux:
-il faut faire ses devoirs et avoir lu les règles avant la première fois. Sinon, le jeu devient très long. Avec une équipe de connaisseurs, on doit pouvoir faire quatre tours par jour.

Une seconde édition du jeu est prévue pour cet automne, avec les tours 1 à 11 cette fois. Malheureusement en espagnol. Je vais voir s'il est possible de faire une édition bilingue mais pour cela, il faudrait du monde intéressé :siffle:

Re: Ultima ratio regis

Posté : jeu. 30 juil. 2020 13:21
par FredhoT
lefmart a écrit : Une seconde édition du jeu est prévue pour cet automne, avec les tours 1 à 11 cette fois. Malheureusement en espagnol. Je vais voir s'il est possible de faire une édition bilingue mais pour cela, il faudrait du monde intéressé :siffle:
Ça pourrait m'intéresser.

Quand tu dis bilingue, je suppose que c'est Espagnol / Anglais.

Re: Ultima ratio regis

Posté : jeu. 30 juil. 2020 13:32
par asgard88
Moi aussi

Re: Ultima ratio regis

Posté : jeu. 30 juil. 2020 16:32
par Loran
Intéressant

Je suis un grand fan de HIS mais j'adore l'idée de parcourir les siecles comme dans EU ou le concept d'avancée tech et évolution historique me plaisait bien a l'époque.

La longueur me fait hesiter un peu mais si le jeu est excellent pourquoi pas

Eventuellement je peux aider pour la trad espagnole si besoin