Réforme du lycée (si, si !)

Nouveautés sur internet, annonces de conférences, musées, etc..
Message
Auteur
fifa
Grognard
Grognard
Messages : 688
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:40
Localisation : Angeville (82)

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#21 Message non lu par fifa »

Ma question etait juste de savoir ce que les jeunes pensaient des wargames , c'est tout. Moi je ne vois cela que par mon fils et ses amis. Les profs ont l'avantage d'en voir plus que moi, enfin j'espère.

Avatar du membre
bogda
Grognard
Grognard
Messages : 1155
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 12:48
Localisation : Raches (nord)

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#22 Message non lu par bogda »

fifa a écrit :Ma question etait juste de savoir ce que les jeunes pensaient des wargames , c'est tout. Moi je ne vois cela que par mon fils et ses amis. Les profs ont l'avantage d'en voir plus que moi, enfin j'espère.

Je comprends c'est faux, on le sait tous je pense.
On passe forcément pour certain pour des extra terrestres c'est sure. ;)
Sur la table:
2 joueurs: World in Flames collector
Mai/juin 41: 1e impulse...

Avatar du membre
zarma007
Grognard
Grognard
Messages : 1350
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:38
Localisation : entre Nimes et Montpellier

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#23 Message non lu par zarma007 »

maelvine a écrit :(entendu en 1e ES, il y a quelques semaines, en dirigeant des TPE, sur les 4 filles du groupe, pas une ne savait ce que "catholique" pouvait bien vouloir dire)
Ouais mais ce sont des filles, c'est connu qu'elles sont moins intelligentes que les garçons, la preuve, il n'y en a quasiment pas sur Strategikon...

Trêve de plaisanterie. Le système produit assez de cadres et d'élites pour faire tourner le système, pourquoi se faire chier à former correctement les autres ?... Et puis, si je me souviens bien, j'ai pas le sentiment qu'en histoire-géo, dans les classes que j'ai fréquentées il y a 30-40 ans c'était toujours brillant... Si nous avons, ici, une assez bonne culture historique c'est parce que nous avons lu et joué en dehors du système scolaire... C'est pas la majorité des gens...
Second Bull Run 1862 ; Stones River 1862 ; Wagram 1809 ; Inkermann 1854 ; Sicile 1943 ; Corée 1950 ; Bull Run 1861 ; Cedar Creek 1864 ; Alma 1854.

Avatar du membre
caïus pupus
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 211
Enregistré le : ven. 2 nov. 2012 20:08
Localisation : Marseille

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#24 Message non lu par caïus pupus »

Alors, pour rester dans le cadre de ta question de fifa, plusieurs éléments de réponse, vus à mon niveau uniquement et dans le panel réduit à mes élèves et étudiants. Il s'agit bien entendu de moyennes, on trouvera toujours des personnes prêtes à nous rejoindre dans notre activité ou intéressées par l'histoire.

Pour les lycéens, règles trop longues à lire et trop complexes (répulsion de leur part vis à vis de la lecture), temps de mise en place trop long, les thèmes évoqués ne sont pas connus d'eux ou mal connus, connaissances générales en baisse et désintéressement de certains domaines de connaissances, l'informatique les amène à une volonté de consommer rapidement avec une prise en main immédiate. Donc difficile de les attirer dans la très grosse majorité.

Pour les étudiants, plus facile de les accrocher malgré une concurrence toujours trop présente de l'informatique avec son prèt à jouer avec peu d'investissements. Toutefois un petit pb pour s'inscrire dans la durée, lié aux habitudes de consommation qu'ils ont de passer souvent d'une activité à l'autre.

Et oui, mes collègues, mes lycéens et étudiants et mes amis sont au courant de mes activités ludiques que j'assume entièrement. Certains (peu nombreux il est vrai) les partagent, d'autres non. L'essentiel est de communiquer sur les raisons et de ne pas s'enfermer dans son espace vital et clos.
Voici un petit éclairage qui n'engage que moi et qui n'a pas valeur de généralisation reconnue.
"Et dites vous bien,les filles,un maul,c'est comme une partouze,si vous êtes mal placées,ça peut piquer du mauvais côté!"
Livre : La guerre romaine de Yann Le Bohec
Jeux : Conflict Of Heroes,CCA,LnL,American Revolution GMT

Avatar du membre
Patrice
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1808
Enregistré le : dim. 2 nov. 2008 23:38

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#25 Message non lu par Patrice »

zarma007 a écrit :Et puis, si je me souviens bien, j'ai pas le sentiment qu'en histoire-géo, dans les classes que j'ai fréquentées il y a 30-40 ans c'était toujours brillant... Si nous avons, ici, une assez bonne culture historique c'est parce que nous avons lu et joué en dehors du système scolaire... C'est pas la majorité des gens...
+ 1.

Me souviens de cette camarade de 3ème dont j'ai oublié le nom mais qui était blonde (ça ne s'invente pas) et qui sur une carte de l'Europe que nous devions remplir a nommé l'Albanie Tokyo et sa capitale Japon :shock: C'était en 1986, et il y en avait d'autres dans le style :lol: Alors attention avec les "c'était mieux avant !".

Pour les amateurs exclusifs de WiF, Europa, EFS et OCS, c'était quoi les noms des rois de France et d'Angleterre au départ de la guerre de Cent Ans ? Quelles sont les victoires de Louis XIV ? Qui fut le premier ministre des finances de Louis XVI ? Qui a inventé l'expression célèbre "...un jour d'infamie" (et non, c'était pas Roosevelt) ?

Quand on a ni le gout ni l'usage de l'histoire, c'est normal que ça n'accroche pas. Pas sûr que la moindre réforme y puisse grand chose. Mais déjà on parle de Napoléon pas seulement pour rappeler qu'il a rétabli l'esclavage. Fallait pas demander en plus de parler d'une victoire :mrgreen:
Règle de base de tous les wargames : si le dieu Dé a décidé que tu ne gagnerais pas, tu ne gagneras pas...
A découvrir : http://www.edilivre.com/doc/16397

Avatar du membre
fantassin
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3005
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:37
Localisation : Millau(12) Limogne (46260)

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#26 Message non lu par fantassin »

Patrice a écrit :
zarma007 a écrit :Et puis, si je me souviens bien, j'ai pas le sentiment qu'en histoire-géo, dans les classes que j'ai fréquentées il y a 30-40 ans c'était toujours brillant... Si nous avons, ici, une assez bonne culture historique c'est parce que nous avons lu et joué en dehors du système scolaire... C'est pas la majorité des gens...
+ 1.

Me souviens de cette camarade de 3ème dont j'ai oublié le nom mais qui était blonde (ça ne s'invente pas) et qui sur une carte de l'Europe que nous devions remplir a nommé l'Albanie Tokyo et sa capitale Japon :shock: C'était en 1986, et il y en avait d'autres dans le style :lol: Alors attention avec les "c'était mieux avant !".

Pour les amateurs exclusifs de WiF, Europa, EFS et OCS, c'était quoi les noms des rois de France et d'Angleterre au départ de la guerre de Cent Ans ? Quelles sont les victoires de Louis XIV ? Qui fut le premier ministre des finances de Louis XVI ? Qui a inventé l'expression célèbre "...un jour d'infamie" (et non, c'était pas Roosevelt) ?

Quand on a ni le gout ni l'usage de l'histoire, c'est normal que ça n'accroche pas. Pas sûr que la moindre réforme y puisse grand chose. Mais déjà on parle de Napoléon pas seulement pour rappeler qu'il a rétabli l'esclavage. Fallait pas demander en plus de parler d'une victoire :mrgreen:
+1... L’histoire ne se résume pas à la seule histoire militaire ou politique

On peut aussi rajouter tous les parents qui ralent contre le niveau qui baisserait et en même temps prennent leurs chers petits en vacances sur le temps scolaire où se plaignent que ceux-ci ne peuvent faire les devoirs demandés car ils ont plein d’activités extra scolaires qui passent avant ou réclament plus de sorties sur le temps scolaire
François

Jean-Marc
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 déc. 2008 20:27

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#27 Message non lu par Jean-Marc »

Bon, alors étant marié à une prof d'histoire, j'y vais aussi de mon interprétation, mais basée sur des études internationales (oui, oui, je sais, on va me dire que d'autres études disent différemment... mais bon, c'est comme le réchauffement climatique, on a beau le nier, il y a un moment où on se rend compte qu'on n'arrive plus à faire du ski en hiver):

https://www.linternaute.com/actualite/e ... la-france/

https://www.intelligence-humaine.com/qi ... -economie/

Vous noterez que les pays qui arrivent premiers sont les pays asiatiques. Pourquoi?
Parce que leurs enfants regardent moins les écrans? :gratte: ça m'étonnerait...
Parce qu'ils sont moins soumis à la pollution ou au stress et au temps de trajet des grandes villes? :gratte: ça m'étonnerait aussi...
La nourriture alors?... :siffle:

La grande différence (outre peut-être un goût de l'étude et de la pratique un peu plus développé dans leurs écoles) réside dans leur langue à base d'idéogramme qui nécessite un apprentissage long et assidu à base de mémorisation.
Eh oui! Apprendre par coeur, encore et encore, pratiquer et encore pratiquer, jusqu'à reproduire parfaitement la leçon, voilà la grande différence avec nos systèmes occidentaux d'aujourd'hui (d'où aussi le fait qu'ils n'ont aucune honte à copier, notamment nos technologies, car pour eux reproduire aussi bien ou mieux que l'original est valorisé - au contraire de nous).

Bon, je dis ça, mais c'est au nom de mon épouse, hein... :)

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8538
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#28 Message non lu par domi »

Jean-Marc a écrit :Eh oui! Apprendre par coeur, encore et encore, pratiquer et encore pratiquer, jusqu'à reproduire parfaitement la leçon, voilà la grande différence avec nos systèmes occidentaux d'aujourd'hui (d'où aussi le fait qu'ils n'ont aucune honte à copier, notamment nos technologies, car pour eux reproduire aussi bien ou mieux que l'original est valorisé - au contraire de nous).

Bon, je dis ça, mais c'est au nom de mon épouse, hein... :)
je pense que ton épouse est dans le vrai, redonner le gout de l'effort aux enfants dès le plus jeune âge, devrait être la priorité.

si ce n'est pas fait, cela se répercute tout au long de sa scolarité et dans le milieu professionnel :shock: (phénomène observé sur certains individus et assez flippant au final)
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Avatar du membre
santino
Bourreau de chats
Bourreau de chats
Messages : 4405
Enregistré le : lun. 24 août 2009 08:30
Localisation : Strasbourg

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#29 Message non lu par santino »

Le système produit assez de cadres et d'élites pour faire tourner le système, pourquoi se faire chier à former correctement les autres ?.
Parce que maintenant qu'ils accèdent à des classes où ils n'ont rien à faire, les seconds ralentissent les premiers ( sauf si on a le luxe de faire des divisions élitistes complètes ) ? :siffle:
If you can play it, you can design it - J. Dunnigan

Avatar du membre
kakita horiuko
Grognard
Grognard
Messages : 554
Enregistré le : mar. 10 févr. 2009 11:44

Re: Réforme du lycée (si, si !)

#30 Message non lu par kakita horiuko »

Chers tous,

Une petite provocation pour commencer, comme ça, en guise d'introduction, tendre mais assumée : quand je vois le niveau de maîtrise de l'orthographe basique (genre pluriel, accord des adjectifs qualificatifs, etc...) dans vos posts, vous qui êtes l'élite de la Nation (autre nom du groupuscule appelé "wargamers") voire la crème de l'élite (prof wargamer), je me dis que la baisse du niveau en français ne date pas d'hier...
Faites gaffe quand même un post qui parlent de la fameuse baisse du niveau avec des fautes grossières et répétées (E.S., oui oui), ça décrédibilise un peu le reste du discours.

Maintenant que j'ai énervé mon monde, devenons (pas trop quand même) un poil sérieux.

Fils de prof de collège en Histoire (ce qui peut expliquer en partie ma présence ici...) et de Français (ce qui explique surement mon introduction à 10 centimes) , j'ai fait toutes mes études (et elles ont durées un peu, fils de prof & d'instit, reproduction des élites, tout ça...) en face de lui corrigeant ses copies. Des anecdotes de réponses hilarantes, j'en ai des caisses. Et même si je fais BEAUCOUP plus jeune, mes études, ça date de 25 ans !

Ce qui a changé, c'est l’environnement et la population. Lorsque nous étions jeunes, enfin plus jeunes, notre capacité d'apprentissage était très orientée vers des sujets scolaires et/ou télévisuels limités. En clair, l'information venait du poste de TV, muni de ses trois chaînes et de l'Ecole. Aujourd'hui nos enfants accèdent à un gros tas d'informations non triées appelé Internet et doivent ingurgiter ça en plus avec une capacité de par cœur inchangée. Ce n'est pas très académique ? Certes, mais comment l'éviter ? Et nos enfants maîtrisent les outils bureautiques, de communication unifiées, les réseaux sociaux, etc... Ce qu'Apple appelle la "native generation". Notre génération les envisage pas trop mal, mais pour avoir fait de l'initiation à l'informatique et aux outils de communication avec des personnes de 50-60 ans, le niveau d'apprentissage est bas, même pour ceux qui ont eu une éducation classique et académique.
La population parce qu'il faut bien le dire, 80% d'une classe d'âge au niveau BAC, on en n'est pas loin, ce qui implique que ceux qui étaient avant exclus du système doivent aussi être pris en compte aujourd'hui. Et on les voit.

Ce qui change, c'est aussi notre perception. Nos pères pensaient déjà que le niveau baisse. Et nos grands pères aussi. Je suis à peu près sur que les mérovingiens regrettaient le "bon vieux temps" de l'éducation à la gallo romaine, tellement mieux. Notre éducation est la nôtre, elle est donc parfaite, c'est humain.

Soyons un instant cyniques et pratico-pratiques.
Prenons un truc que je maîtrise assez bien, l'histoire militaire de la seconde guerre mondiale.
Et prenons un truc que je ne maîtrise pas bien, en tout cas bien moins que mes fils, l'utilisation d'Instagram.
Lequel des deux sera le plus utile à leur vie ? Sans aucun doute le second. Parce que leur emploi (entre autre) sera numérique. Et sans la maîtrise des outils numériques, ils seraient du mauvais côté de la fracture du même nom.
Je travaille dans l'informatique, avec 99% de cadres, tous BAC + 5, avec 90% de personnes entre 30 et 50 ans. Moins de 50% ont une maîtrise des outils bureautiques basiques équivalente à celle de mon fils de 16 ans qui n'a pas lu Victor Hugo, pas écouté Beethoven (d'ailleurs pour lui c'est un chien) et ne sait pas où se trouve Austerlitz (enfin si, il pense probablement que c'est à Paris, rapport à la gare). Et comble du comble, sale gosse, préfère Kylo Ren à Dark Vador !!!

Et pourtant, la plupart d'entre nous préféreraient que leurs enfants apprennent toute la subtilité des manœuvres de Patton (Patton et subtilité dans la même phrase, j'ai réussi à le caser !!!) dans les plaines de France plutôt que comment utiliser ces diablesses d'application !!!

Je crois donc qu'il faut prendre un peu de recul, tel de M7 Priest appuyant les braves boys, et relativiser nos jugements de valeur à l'aune de notre monde et de sa révolution actuelle. et puis faire confiance à nos enfants (et à leur profs), après tout, ne sont ils pas nos héritiers ? Et est-ce vraiment si important de savoir ceci ou cela ?

A mon sens, il faut leur apprendre à penser par eux même, à aimer Booba et Mozart comme nous avons aimé U2 et Mozart et leur montrer le monde le plus possible. Je suis allé à Austerlitz (et à Waterloo aussi, mais c'est une morne plaine) avec mes enfants et je le confesse, ils savent ce qu'il s'y est passé (GMT n'y est pas étranger...). Plutôt que de juger les leurs, cherchons à partager notre culture et notre éducation d'une part, et à comprendre les leurs.

ps : de toute façon Kylo Ren n'aura jamais la classe de papa Vador !
"Alchemists turn lead into gold and make money. Wargamers make money, then turn their gold into lead."

Répondre

Retourner vers « "Autres médias" »