1870 Court métrage

Pour parler films, téléfilms, documentaires et émissions de radio...
Message
Auteur
Avatar du membre
Don Fredo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 390
Enregistré le : lun. 19 juin 2017 14:43
Localisation : Thionville

1870 Court métrage

#1 Message non lu par Don Fredo »

1870, petit court métrage sympathique sur un conflit trop peu représenté...L’intérêt y est aussi de voir le fusil Chassepot en action.
Ha ça donne envie de me mettre à At Any Cost Metz 1870! ( Encore un peu de patience)

https://m.youtube.com/watch?v=rUrktOLBmVA

Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3327
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: 1870 Court métrage

#2 Message non lu par joma »

Sympa, merci pour le lien.

En parlant du chassepot, Forgotten weapons à une séance de tir avec un chassepot https://www.youtube.com/watch?v=1f47ztPx01k. Toujours intéressant d'entendre Ian parlé de fusils français.
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

Avatar du membre
Lannes1800
Grognard
Grognard
Messages : 1236
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 17:59
Localisation : Nord

Re: 1870 Court métrage

#3 Message non lu par Lannes1800 »

Très beau court-métrage qui laisse songeur sur la vacuité de la guerre.
Car s'ils ont combattu bravement, la question reste du pour quoi ? Ce film rend hommage à tous ceux qui sont morts, quelque soit leur camp, comme ça, loin des grandes batailles et pour rien

Avatar du membre
Lannes1800
Grognard
Grognard
Messages : 1236
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 17:59
Localisation : Nord

Re: 1870 Court métrage

#4 Message non lu par Lannes1800 »

Je repensais encore au film ce matin. Il est vraiment bien, il y a tout les point critiques de cet été 1870 :
- le chassepot d'une redoutable efficacité à longue distance
- mais des troupes pas toutes équipées et formées
- les chemises en papier des cartouches qui craignent l'humidité
- le manque de carte côté français
- le manque de ravitaillement, très mal géré par les français (la scène du repas dans le château est géniale)
- la croyance dans la victoire et la supériorité de l'armée française (ils se croient derrière les lignes françaises alors que les allemands sont déjà passés)

Vraiment une belle synthèse.
Et puis toutes les tensions humaines du soldat à la guerre. Un beau travail

Avatar du membre
Ank
Grognard
Grognard
Messages : 718
Enregistré le : dim. 5 oct. 2008 15:29
Contact :

Re: 1870 Court métrage

#5 Message non lu par Ank »

Merci pour cette découverte ! Très sympa.

Avatar du membre
ulysse57
Grognard
Grognard
Messages : 983
Enregistré le : lun. 4 oct. 2010 11:13

Re: 1870 Court métrage

#6 Message non lu par ulysse57 »

Merci pour le lien , j'ai beaucoup apprecié.

Quelques remarques tout de même :

- mais c'est quoi cet étai dans la grange ? :shock:
- la remarque sur le cadastre : a savoir que la France était peu ( ou pas ) cadastrée. Une des premières choses effectuées par les Prussiens a été de délimiter les terrains et de créer un cadastre en Alsace Moselle. Ce sont des bornes en granit sur lequel les géomètres actuels se basent encore. Alors la remarque sur les cartes prussiennes m'a fait sourire. Je pense que c’était volontairement une boutade.
- un des consultants historique n’étant autre que M. Pzryzbilski , on peut être certains de que le background historique soit respecté. c'est AMHA le spécialiste de la bataille de Gravelotte- Saint Privat

Par contre je n'ai pas réussi à déterminer ou cela a été tourné pour tenter de remettre l'histoire dans l'Histoire. Le groupe était il plutôt du coté de la frontière , de Metz , de Sedan ?


Merci aussi pour le lien vers le jeu. Même si je suis plus blindé/avions , la carte est juste magnifique et très détaillée.

Avatar du membre
Don Fredo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 390
Enregistré le : lun. 19 juin 2017 14:43
Localisation : Thionville

Re: 1870 Court métrage

#7 Message non lu par Don Fredo »

ulysse57 a écrit :Merci pour le lien , j'ai beaucoup apprecié.

Quelques remarques tout de même :

- mais c'est quoi cet étai dans la grange ? :shock:
- la remarque sur le cadastre : a savoir que la France était peu ( ou pas ) cadastrée. Une des premières choses effectuées par les Prussiens a été de délimiter les terrains et de créer un cadastre en Alsace Moselle. Ce sont des bornes en granit sur lequel les géomètres actuels se basent encore. Alors la remarque sur les cartes prussiennes m'a fait sourire. Je pense que c’était volontairement une boutade.
- un des consultants historique n’étant autre que M. Pzryzbilski , on peut être certains de que le background historique soit respecté. c'est AMHA le spécialiste de la bataille de Gravelotte- Saint Privat

Par contre je n'ai pas réussi à déterminer ou cela a été tourné pour tenter de remettre l'histoire dans l'Histoire. Le groupe était il plutôt du coté de la frontière , de Metz , de Sedan ?


Merci aussi pour le lien vers le jeu. Même si je suis plus blindé/avions , la carte est juste magnifique et très détaillée.
Le court métrage a été filmé au château du Bourg-Saint-Léonard en Normandie ( le réalisateur est caennais )

Avatar du membre
Albatros
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 370
Enregistré le : dim. 3 mai 2009 22:12
Localisation : Arras (62)

Re: 1870 Court métrage

#8 Message non lu par Albatros »

ulysse57 a écrit : - un des consultants historique n’étant autre que M. Pzryzbilski , on peut être certains de que le background historique soit respecté.
Peut-on etre certains que le réalisateur a pris en compte les remarques du conseiller historique ? Il y a avait un conseiller historique sur le film Joyeux Noël, or le "background" est assez branlant dans ce film.

Par exemple ça m'a bien fait tiquer qu'ils parlent du "front" alors que cette notion est apparue en 1914. Une facilité pour aider le spectateur a comprendre l'idée exprimée, mais historiquement fausse.

A part ça, les acteurs qui parlent avec autant d'énergie qu'une moule, alors que ce sont des mecs en uniforme, en guerre, et un peu virils, c'est franchement irréaliste. Et ce ton posé, calme, se trouve dans bon nombre de production actuelles. Les acteurs ne savent plus jouer, ils ne font que répéter les tics appris a l'école de comédie. Quand le mec traite les autres de laches déserteurs, il a autant d'émotions dans la voix qu'un mec blazé sous prozac.
Pareil après avoir achevé un ennemi d'une balle dans la tete, (ce qui prduit une bonne dose d'adrénaline chez un homme normalement constitué) il a une petite voix douce et posée pour dire "l'armée est pas loin, allons-y"

De nos jours, avec tous les amateurs pointilleux sur tel ou tel sujet, faire une reconstitution précise des uniformes ou armes n'est pas un exploit, c'est devenu le minimum. C'est donc dans la précision des mots employés et dans le jeu des acteurs qu'il faut trouver la touche en plus. Force est de constater que la touche en plus n'y est pas du tout.

Il n'y a que l'originalité du sujet qui sauve ce court métrage.
"Non, votre martyre n'est pas fini, mes camarades, et le fer vous blessera encore, lorsque la bêche du paysan fouillera votre tombe."
R. Dorgelès aux disparus sur la terre a personne.

Laurent Philippe
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 361
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 12:07

Re: 1870 Court métrage

#9 Message non lu par Laurent Philippe »

Je viens de le voir ce petit film. J'ai vu sur leur casquette 101.
Donc, je pense 101ème régiment d'infanterie. Je regarde sur wikipédia.
Dissous en 1862...

Sinon, intéressant à voir le Chassepot en action.

Avatar du membre
Danjou
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 323
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 22:42
Localisation : Toulon

Re: 1870 Court métrage

#10 Message non lu par Danjou »

Albatros a écrit : dim. 6 sept. 2020 00:54
ulysse57 a écrit : - un des consultants historique n’étant autre que M. Pzryzbilski , on peut être certains de que le background historique soit respecté.
Peut-on etre certains que le réalisateur a pris en compte les remarques du conseiller historique ? Il y a avait un conseiller historique sur le film Joyeux Noël, or le "background" est assez branlant dans ce film.

Par exemple ça m'a bien fait tiquer qu'ils parlent du "front" alors que cette notion est apparue en 1914. Une facilité pour aider le spectateur a comprendre l'idée exprimée, mais historiquement fausse.

A part ça, les acteurs qui parlent avec autant d'énergie qu'une moule, alors que ce sont des mecs en uniforme, en guerre, et un peu virils, c'est franchement irréaliste. Et ce ton posé, calme, se trouve dans bon nombre de production actuelles. Les acteurs ne savent plus jouer, ils ne font que répéter les tics appris a l'école de comédie. Quand le mec traite les autres de laches déserteurs, il a autant d'émotions dans la voix qu'un mec blazé sous prozac.
Pareil après avoir achevé un ennemi d'une balle dans la tete, (ce qui prduit une bonne dose d'adrénaline chez un homme normalement constitué) il a une petite voix douce et posée pour dire "l'armée est pas loin, allons-y"

De nos jours, avec tous les amateurs pointilleux sur tel ou tel sujet, faire une reconstitution précise des uniformes ou armes n'est pas un exploit, c'est devenu le minimum. C'est donc dans la précision des mots employés et dans le jeu des acteurs qu'il faut trouver la touche en plus. Force est de constater que la touche en plus n'y est pas du tout.

Il n'y a que l'originalité du sujet qui sauve ce court métrage.
A priori il n'y avait pas de budget "professionnel"

https://www.ouest-france.fr/normandie/a ... au-4065500

Répondre

Retourner vers « Cinéma, télévision et radio »