[Film] Le Chant du Loup

Pour parler films, téléfilms, documentaires et émissions de radio...
Message
Auteur
Cutback
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 363
Enregistré le : dim. 20 sept. 2009 21:19

Re: [Film] Le Chant du Loup

#71 Message non lu par Cutback »

Vu dans l’avion.
« Laissez-moi sortir !!!! »

Rien à sauver :shock:
Il n'y a pas nécessité pour vous de me faire remarquer que vous pensez que j'ai raison. Jamais. Ça tombera sous le sens. Rompez.
Colonel Gordon Tall

van heicke
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 126
Enregistré le : lun. 13 avr. 2009 14:09

Re: [Film] Le Chant du Loup

#72 Message non lu par van heicke »

Je vous trouve dur avec ce film. Certes le choix des trois acteurs jouant les officiers est pas le plus judicieux, mais l'acteur principal est crédible. Le rythme, le huis-clos, les scènes d'actions, les images et le scénario sont bien (même si le dernières scènes sont totalement kitsch). Surtout j'ai adoré la scène où l'amiral débarque dans le sous-marin en pleine guerre nucléaire et trouve rien de plus urgent à faire que d'engueuler l'équipage pour sa tenue (ca rappelle des souvenirs).

De façon générale je suis pas fan de l'idée qu'un film se fasse dézinguer s'il est français alors qu'il se ferait encenser s'il était américain (comme Soldat Ryan). Il vaut largement USS Alabama pour moi.
Top Gun 2 approche de toutes façons à grands pas pour tous nous mettre d'accord hahaha

van heicke
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 126
Enregistré le : lun. 13 avr. 2009 14:09

Re: [Film] Le Chant du Loup

#73 Message non lu par van heicke »

J'ai vu au ciné et bien aimé aussi les Confins du monde. Quoiqu'un peu long. Un seul bémol, je m'attendais à un film sur mars 1945, alors qu'en réalité il porte sur une période plus vaste, et est plus axé sur la guerre contre le viet minh

Cutback
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 363
Enregistré le : dim. 20 sept. 2009 21:19

Re: [Film] Le Chant du Loup

#74 Message non lu par Cutback »

van heicke a écrit :Je vous trouve dur avec ce film.
Juste un petit contre-argumentaire parce que je ne me retrouve pas dans ce que tu décris.

- Choix des acteurs: ce n'est pas le choix qui me gène, je les ai tous aimé dans d'autres rôles (sauf peut-être Sy).
C'est plutôt leur prestation sans intensité et sans inspiration (et donc la direction d'acteur) qui laisse un arrière goût de téléfilm...
Il y a même des scènes où on dirait que c'est la répét' qui a été gardée au montage.
Mention spéciale pour F. Civil qui surjoue toutes les situations. Y'avait que 8 jours de tournage ou quoi ???

- Le rythme: montage à la serpette, où chaque scène est la réponse à la scène précédente, sans transition ni respiration. Aucune subtilité, aucune variation de rythme. A la décharge du monteur, le scénario étant une grande ligne droite, difficile de faire autre chose...

- Les scènes d'actions: très hollywood années 90. Des gens qui crient en regardant un écran pendant que le danger s'approche. Les effets de suspens sont datés. La mode est aux scènes d'action plus silenceuse et plus viscérales (et c'est pas plus mal...). BTW, je n'ai pas d'avis sur les CGI, pas extraordinaires mais pas insupportables.

- Le scénario : complétement WTF !
Un enjeu démesuré (guerre nucléaire) monté en neige sur un pitch digne d'un forum d'ado (un néo-Daesch qui opère un vieux SNLE russe réhabilité :hein: ), le tout vécu par le prisme d'un équipage de personnages interchangeables (oh regardez, un amiral rigide mais juste... et là un autre officier rigide, mais juste aussi; oh oh: un officier obtu...mais qui reconnait vite ses fautes, ouf ). Des histoires secondaires tout aussi inintéressantes (ah, une belle romance avec une libraire "pétaradante", ça vous change un film ! .. ou pas à la réflexion). Et une conclusion brillante et tellement originale: on évite la 3ème guerre mondiale parce qu'un gentil Candide libre d'esprit et à l'oreille d'or sait distinguer la signature sonar d'un pet d'un poulpe mâle à 8000 km de là. Et aussi grâce au sacrifice des hommes de devoir (un peu rigides mais toujours justes) croisés le long du film et auxquels on s'est beaucoup attachés (euh.. non en fait). A la fin, je ne sais plus si c'est le fond ou la forme que je trouve le plus ridicule.

- Syndrome film français, qui serait aussi bien que les US mais douché par le public franchouillard, toujours prompt au French bashing. Là, je m'inscris en faux.
Je n'ai personnellement aucune sympathie pour beaucoup des grands titres que tu cites (Ryan ? 25 min de vrai film et 2h de manège pour enfants, USS Alabama ? un sommet de n'imp').
Je suis attaché au cinéma français sous (preque) toutes ces formes et le grand spectacle US n'a jamais été gage de qualité automatique pour moi (ni l'inverse d'ailleurs). J'espère être un peu cinéphile après toutes ces années - j'achète Première en kiosque tous les mois depuis mars 96 - et je sais reconnaître leurs qualités à des oeuvres modestes, à des oeuvres ambitieuses mais ratées ou à des films imparfaits.

Bref, le chant du loup, c'est tout ce que je n'aime pas.
C'est à la fois ambitieux sur le thème, le casting, les moyens...et au bout du compte c'est bâclé sur toute la ligne: l'histoire tartignole, la mise en scène plan-plan, la direction d'acteur minimaliste, le script et le montage genre feuilleton TF1.

Le problème ce n'est pas que ce soit du cinéma français.
Le problème c'est que c'est du cinéma bas de gamme malgré des moyens importants.
Il n'y a pas nécessité pour vous de me faire remarquer que vous pensez que j'ai raison. Jamais. Ça tombera sous le sens. Rompez.
Colonel Gordon Tall

Darlan
Grognard
Grognard
Messages : 475
Enregistré le : lun. 27 oct. 2008 09:05
Localisation : Picardie et Paris

Re: [Film] Le Chant du Loup

#75 Message non lu par Darlan »

Je n'ai pas autant de culture cinéphile mais je plussoie. Beaucoup de moyens pour arriver à quelque chose de médiocre (bon d'accord peut-être les 12 premières mn du film sont intéressantes )
Olivier complètement contaminé par World in Flames et fasciné par Amirauté ( redécouvert grâce à Benoit

Qui veut la paix prépare la guerre

Avatar du membre
Manfred
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3337
Enregistré le : ven. 3 oct. 2008 08:49
Localisation : (93)

Re: [Film] Le Chant du Loup

#76 Message non lu par Manfred »

Darlan a écrit :Je n'ai pas autant de culture cinéphile mais je plussoie. Beaucoup de moyens pour arriver à quelque chose de médiocre (bon d'accord peut-être les 12 premières mn du film sont intéressantes )
C'est à la 12ème minute que Réda sort du soum' avec son RPG façon rambo ou shwarzy ?
ça m'a fait sortir du film, qui pourtant partait bien.
gérant Agorajeux
rejoignez nous sur facebook pour rester informé en permanence de toutes nos nouveautés.

Avatar du membre
emmanuel
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4928
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 09:13
Localisation : Sud Caen

Re: [Film] Le Chant du Loup

#77 Message non lu par emmanuel »

A lire les 8.pages de commentaires...je m 'attendais a un.bon gros.nanard...
hormis le.rpg moyen.
le reste est haletant et.prenant desolé pour les détracteurs..
le.jeu des acteurs froid la.musique glaçante........
et l'eau tout autour....on atteint.pas das boot mais.le final en est pas loin..
PS moi j aurais vire les 12 premiére minute :mrgreen:
re PS : si pas scéne de "coucherie" l oreille d'or serai sur l'effroyable etc...etc...

voila mes 2 balles BON THRILLER

van heicke
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 126
Enregistré le : lun. 13 avr. 2009 14:09

Re: [Film] Le Chant du Loup

#78 Message non lu par van heicke »

C'est pas le meilleur film de tous les temps et je l'acheterai pas en dvd. Mais pendant deux heures au ciné j'ai passé un bon moment ...j'attends au moins ça d'un film :)

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 873
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: [Film] Le Chant du Loup

#79 Message non lu par Micke »

Je viens de voir ce film qui vient d'être mis en ligne sur C+.
Je ne vais pas m'étendre sur les différents aspects relevés par les uns et les autres lorsque le film est sorti en salle. Le film convainc le spectateur, s'il en était besoin, du niveau technique atteint par la Marine Nationale dans les sous-marins nucléaires. En tant que documentaire c'est plutôt réussi.Par contre certaines scènes donnent vraiment l'impression de voir une revue des procédures en vigueur de la Marine dans différentes situations avec des acteurs qui font ce qu'on leur a dit de faire sans grande conviction. Kassovitz en est le parfait exemple. Les rebondissements du scénario permettent de dérouler toutes les routines en vigueur et ça finit par se sentir.
Ce qui m'a d'avantage interpellé est que ce film est dans la droite ligne de la propension française à l'autodénigrement. Les scènes finales m'ont fait penser aux épisodes fratricides des combats entre les bâtiments des FNFL et de la marine de Vichy. Un cinéaste américain n'aurait jamais imaginé une sortie pareille pour ce genre de film. Son public ne l'aurait pas accepté, en tout cas pas comme cela. Comme on n'ose pas par les temps qui courent clairement désigner qui est l'ennemi on préfère bâtir un final où l'on se tire une balle dans le pied. Finalement ce film est dans la droite ligne où l'on n'ose plus commémorer Austerlitz mais où l'on envoie un navire de la Marine Nationale en Grande-Bretagne célébrer Trafalgar.

Avatar du membre
Dominique Guillemin
Grognard
Grognard
Messages : 789
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2008 19:51
Localisation : Paris

Re: [Film] Le Chant du Loup

#80 Message non lu par Dominique Guillemin »

Finalement ce film est dans la droite ligne où l'on n'ose plus commémorer Austerlitz mais où l'on envoie un navire de la Marine Nationale en Grande-Bretagne célébrer Trafalgar.
Pour la lâcheté que représente la non commémoration d'Austerlitz, je suis d'accord, mais la participation de la Marne nationale au bicentenaire de Trafalgar était un excellent coup : ce jour-là le plus grand navire de guerre présent était le porte-avions Charles de Gaulle... Et la portée du symbole n'est pas passé inaperçue outre-Manche.
Modifié en dernier par Dominique Guillemin le sam. 14 déc. 2019 19:28, modifié 1 fois.
Lloyd George: "Vous autres, français, oubliez toujours qu'entre l'orgueil et le ridicule, il n'y a qu'un pas"

Clemenceau: "Oui: le Pas-de-Calais"!

Répondre

Retourner vers « Cinéma, télévision et radio »