[Film] Lettre à Franco

Pour parler films, téléfilms, documentaires et émissions de radio...
Message
Auteur
Avatar du membre
Cassius
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2759
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 11:17
Localisation : Bry/Marne (94)

[Film] Lettre à Franco

#1 Message non lu par Cassius »

Je signale ce très bon film d'Alejandro Amenabar qui évoque les évolutions croisées de Miguel de Unamuno, grand écrivain espagnol et recteur de l'université de Salamanque, et de Franco, au début de la guerre civile. Le premier s'éloigne progressivement des Nationalistes, qu'il avait initialement soutenu tandis que le deuxième assoit progressivement son pouvoir au sein de la junte rebelle. La reconstitution est brillante, le scenario bien pensé, les acteurs remarquables...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi remué par un film au cinéma...

A noter que, encore une fois, le titre français du film bafoue totalement le titre de la version originale :"Mientras dure la guerra" ("tant que dure la guerre") faisant référence à une décision de la junte militaire confiant les pleins-pouvoirs à Franco tant que durera la guerre, et qui est abordée au cours du film...
Ma collection ici.
Mes envies du moment : Toulon 1793, Dark valley, EFS, Siege of Jerusalem, Decision at Kasserine (Compass Games).

Avatar du membre
Frederic Velasco
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 16848
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 11:00
Localisation : Paris

Re: [Film] Lettre à Franco

#2 Message non lu par Frederic Velasco »

:good:
Ni! :triste:

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4066
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: [Film] Lettre à Franco

#3 Message non lu par ulzana »

Je cite ces quelques phrases, d'un homme de culture, au départ profondément conservateur mais que la tournure des évènements va faire évoluer.
Cet épisode a été abordé dans le film de Frédéric Rossif "Mourir à Madrid.

Je viens d’entendre un cri morbide et dénué de sens : Vive la mort ! Et moi, qui ai passé ma vie à façonner des paradoxes qui ont soulevé l’irritation de ceux qui ne les saisissaient pas, je dois vous dire, en ma qualité d’expert, que ce paradoxe barbare est pour moi répugnant. Le général Millan Astray est un infirme. Disons-le sans arrière-pensée discourtoise. Il est invalide de guerre. Cervantes l’était aussi. Malheureusement, il y a aujourd’hui, en Espagne, beaucoup trop d’infirmes. Et il y en aura bientôt encore plus, si Dieu ne nous vient pas en aide. Je souffre à la pensée que le général Millan Astray pourrait fixer les bases d’une psychologie de masse. Un infirme qui n’a pas la grandeur spirituelle d’un Cervantes recherche habituellement son soulagement dans les mutilations qu’il peut faire subir autour de lui.
Vous vaincrez mais vous ne convaincrez pas. Vous vaincrez parce que vous possédez une surabondance de force brutale, vous ne convaincrez pas parce que convaincre signifie persuader. Et pour persuader il vous faudrait avoir ce qui vous manque: la raison et le droit dans votre combat. Il me semble inutile de vous exhorter à penser à l’Espagne. J’ai dit. »
Miguel de Unamuno , extrait de son discours dans l'enceinte de l'Université de Salamanque dont il était le Recteur, adressé à la plupart des généraux et leaders franquistes, dont Franco en personne, présents dans la salle
"All right sweethearts, what are you waiting for ?
Breakfast in bed?
Another glorious day in the corps !
A day in the Marine Corps is like a day on the farm.
Every meal is a banquet.
Every paycheck a fortune.
Every formation a parade. "

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: [Film] Lettre à Franco

#4 Message non lu par herodote »

Merci voilà quelque chose qui donne envie d'aller voir un film.

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 9805
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: [Film] Lettre à Franco

#5 Message non lu par Drago »

Merci pour l'info Matthieu.

Sujet glissant s'il en est, ne serait-ce que compte-tenu des Français qui ont des liaisons avec les réfugiés Espagnols de l'époque, par le sang ou par la proximité affective.
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
Zorngottes
Grognard
Grognard
Messages : 1427
Enregistré le : ven. 17 mars 2017 08:22

Re: [Film] Lettre à Franco

#6 Message non lu par Zorngottes »

J'avais hésité à créer un trad sur le sujet vu qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un film de guerre.

My 2 cents,

Film très intéressant et bien réalisé. L'acteur principal est très convaincant, contrairement à Franco qui est représenté d'une manière surprenante. Durant les deux premiers tiers du film, on dirait qu'il est arrivé au pouvoir par hasard et que ce serait plus le fait de Millan Astray que vraiment par choix.

La photographie est très jolie, la musique malheureusement un peu générique.

Une connaissance du début du conflit est un plus car je pense qu'un néophyte peut-être un peu perdu par les personnages et le contexte (guerre au Maric, Junte de defense).

J'ai trouvé le fondu de couleur sur le drapeau espagnol magnifique en début de film. Un petit détail certes, mais une mise en scène élégante.

Avatar du membre
Byblos
Grognard
Grognard
Messages : 1064
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:54

Re: [Film] Lettre à Franco

#7 Message non lu par Byblos »

Ah ben du coup celui là m'intéresse !

Répondre

Retourner vers « Cinéma, télévision et radio »