Page 1 sur 1

Avec les commandos du Liptako Opération Barkhane

Posté : lun. 18 mars 2019 16:29
par ulzana
Dans ce magazine Le Point N° 2426 du 28 février 19, cet article nous plonge dans l'opération Barkhane.

"Une colonne de 30 picks ups menée par quatre véhicules de commandos français de la 27e brigade d'infanterie de montagne,
sillonne un reg déshérité...
"l'air d'une caravane manouche...uniformes dépareillés, mitrailleur touareg vêtu d'un anorak, un autre d'un masque de ski, les commandos français portent la barbe."

"Dé silhouetter l'aspect martial des véhicules,... renverser le principe d'imprévisibilité..."

Cette spécificité française remonte au temps des troupes méharistes stationnées aux confins de l'Empire.
"de jeunes lieutenants en pantalon blanc tenaient des fortins dans les sables, leur engagement valait sacerdoce, sobres et seuls, ils étaient des moines veillant dans le néant."

"La nuit, un commando lit "L'escadron blanc" de Joseph Peyré 1934, "roman de ces luttes corsaires" à la lumière rouge d'une lampe frontale.
Mais la geste ancestrale des escadrons méharistes -bivouacs et contre feux- se trouve appuyée par des drones et des Atlantic 2 détectant les moindres mouvements dans les éboulis."

Sur un ciel empli de milliards d'étoiles se découpent deux mitrailleurs sur un pick up "seuls dans l'obscurité", une photo qu'on penserait tirée d'un film de guerre intergalactique, qui me fait penser aux écrits de St Exupery , du vent, du sable et des étoiles, la colonne mène une guerre dont seule la France semble capable, une guerre de débrouille dans un océan de sable, une guerre de renards du désert: "partir à l'ennemi dans la nuit en quinze minutes, sans un mot !"
"Des motocyclettes jaillissent et criblent la colonne "
L'ennemi prêt à tout pour tuer un français, "ils sont prêts à mourir" pour un trophée...
"Ils nous suivent partout sans que nous soupçonnions leur présence"

"Nous sommes les pionniers de la ruée vers l'ouest en territoire comanche..."

"En Afghanistan les commandos de montagne acquirent leurs lettres de noblesse dans ces combats d'ombre et de poussière.
Aujourd'hui, au Mali, lorsqu'un poste du désert est attaqué les autorités déploient ces montagnards à bord des hélicoptères NH-90.
A force de circuler entre les avalanches , on sait guerroyer dans l'incertain..."

L'article est de Sylvain Tesson , un écrivain qui les a accompagné durant trois semaines.
A l'instar d'un Kessel ou d'un St Ex, une plongée dans une guerre inconnue menée par des frères d'armes isolés dans l'immensité d'un monde dur et féérique.

Re: Avec les commandos du Liptako Opération Barkhane

Posté : lun. 18 mars 2019 20:04
par David JULIEN
Un lien vers les photos du reportage.
http://www.thomasgoisque-photo.com/site ... -w8JTHBcIM
Vous noterez que les GCM ont les mêmes montures que nos alliés nigériens. ;)