STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Lun 17 Juin 2019 19:06

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 10 Mars 2019 20:39 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 5 Nov 2015 08:25
Message(s) : 43
Localisation : Montpellier/Millau
Je viens de voir que VV avait mis en ligne les errata:

Errata et précisions
1.1.2 - Les unités de cavalerie des corps de réserve autrichiens sont considérées comme les
divisions de cavalerie lourde françaises.
1.1.3 - Précision
Les pions généraux servent à localiser l’armée qu’ils commandent sur la carte. Les unités qui
constituent cette dernière son placée dans leur ordre de bataille (voir 1.2). Par la suite nous désignerons
ce marqueur sous l’appellation de général ou armée indistinctement.
Note : Davout a une initiative de 3 tant que Napoléon est absent.
Empilement - Précision
Seules les divisions d’infanterie en ordre comptent pour l’empilement.
Les divisions des corps de réserve autrichien (cavalerie ou Grenadiers), les divisions de cavalerie
(lourde ou légère) françaises, les divisions d’infanterie en désordre et les garnisons ne comptent pas.
Ceci est valable que ces unités soient présentes physiquement sur la carte ou dans l’ordre de bataille
d’un général.
3.1 - St Sulpice et Montbrun appartiennent au IIIe corps et Espagne au IIe et se déploient avec
leurs corps respectifs.
Correction : Pibram = Pibrans ; Mulheim = Mülhdorf sur la carte.
7.2 - Précision
Déplacer une unité, un corps ou une armée, d’une connexion consomme :
8 - Précision
Les batailles se déroulent après la phase de mouvement. Il y a une bataille dans chaque cas ou un ou
plusieurs généraux sont entré en contact avec un ou plusieurs généraux – ou unités non désorganisées
– ennemis (voir 7.2.5).
8.5.3 - correction
Un joueur peut utiliser une division pour décaler le rapport de force d’une colonne vers la droite sur
la Table des batailless’il est l’attaquant et vers la gauche s’il est le défenseur.
Pions événements - Précisions
Montbrun : Réorganise la division de Cavalerie légère pendant la bataille
Nansouty : Réorganise une des divisions de Cav. lourde pendant la bataille
Saint-Sulpice : Réorganise une des divisions de Cav. lourde pendant la bataille


Je n'ai pas encore testé le jeu, j'attendais ces errata justement, j'ai hâte de m'y mettre, la situation a l'air intéressante.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 11 Mars 2019 10:08 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Lun 16 Juil 2012 10:00
Message(s) : 55
Localisation : BORDEAUX
La Living Rule en français, qui reprend l'intégralité des errata est aussi sur le site de Vae Victis.
J'y ai apporté les dernières précisions hier. Attendez peut-être un jour ou deux qu'elles soient intégrées.
Bonnes parties :razz: et surtout faites moi des retours ;)

_________________
Il n'est pas d'activité humaine plus soumise aux caprices de la fortune que la Guerre. Clauzewitz


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 12 Mars 2019 12:35 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 5 Nov 2015 08:25
Message(s) : 43
Localisation : Montpellier/Millau
Deux petites parties jouées, deux victoires françaises.
La première a vu une alternance d'erreurs stupides de la part des deux joueurs (oubli des garnisons, mauvaises appréciations des forces en présence, etc.), rien que de très classique.
L'autrichien scellant son sort en attaquant Landshut avec la pauvre armée d'Hiller, alors qu'en face on trouvait Davout avec le 3e Corp au complet, plus deux divisions bavaroises, le tout bien au chaud dans une forteresse. Bref, un massacre et l'autrichien qui casse au moral 3 tours après.
Deuxième partie bien plus intéressante, bien que conclue au tour 6 et sans l'entrée en jeu de Napoléon.
Nous avions joué avec placement autrichien libre. Le conseil Aulique avait tenté de regrouper le gros des forces autrichiennes dans les armées de Charles et de Bellegarde au sud avec comme objectif de foncer vers Augsburg. Après un premier accrochage indécis, encore une fois à Landshut, mais cette fois entre Davout et les bavarois d'un côté et 12 divisions autrichiennes, plus la réserve, de l'autre (grâce à une marche au son du canon réussie de Bellegarde), la catastrophe intervint au tour 5 quand Davout (avec son corp au complet plus les bavarois) attaqua Hohenzollern esseulé à Osterhofen (avec seulement le 4e Corp autrichien sous son commandement). Après une brève cannonade et une poursuite, Linz était en vue des avant garde françaises.
Le seul espoir Autrichien était de prendre Augsburg (Ratisbonne ayant été prise par une division autrichienne qui en avait chassé la garnison française laissée par Davout au tour précédent).
L'autrichien avait regroupé six divisions et la réserve sous Charles pour mener l'attaque initiale, comptant sur l'arrivée, après une marche au son du canon, des armées d'Hiller (deux divisions, depuis Donauwerth) et de Bellegarde (cinq divisions, depuis Neuburg).
En face Massena disposait seulement des IVe et IIe corps, plus une division bavaroise et deux divisons de cavalerie lourde.
Les deux marches au son du canon autrichienne ayant réussi, il ne restait plus à Massena, après une bataille épique, que la division Legrand, le reste de son armée ayant été désorganisé par les furieux assauts des autrichiens.
Mais, comme à Essling, Massena avait tenu à un contre deux (le "1" sur le dernier dé autrichien ayant bien aidé... :lol:)
Davout n'avait plus qu'à rentrer triomphalement dans Linz pour sceller le succès français.

Bref, on s'est bien amusé. ;)
Je ne vois pas de problème majeur (je connais très mal la campagne de 1809, je ne suis pas le meilleur juge), le jeu a l'air équilibré, à tester à nouveau !

La seule chose qui me chagrine un peu c'est le fait que le bonus des corps de cavalerie passe d'un +1 au dé (dans l'opus Waterloo) à un décalage de colonne. Je trouve, mais je me trompe peut-être, que c'est un peu trop puissant.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 12 Mars 2019 15:00 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 2 Août 2016 14:15
Message(s) : 247
Tu donnes envie
Quelle a été la durée des parties ?


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 12 Mars 2019 17:40 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 5 Nov 2015 08:25
Message(s) : 43
Localisation : Montpellier/Millau
Disons trois quart d'heure par parties, en connaissant bien le système de Waterloo mais en étant un peu "dissipés".
On n'a pas cherché à trop optimiser, et on a été franchement mauvais. Genre il était évident que dans la 2e partie il m'aurait fallu reculer, dès lors que le français savait que mes armées principales étaient enfermées dans la nasse et que la voie de Linz était ouverte. Bah non, je me suis obstiné, et ça a quand même failli marcher parce qu'au moment de la bataille de Landshut Massena était en train de se promener rive nord loin de l'action.
À voir ce que le jeu pourrait donner avec deux bons joueurs. :confus:


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 13 Mars 2019 18:19 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Lun 16 Juil 2012 10:00
Message(s) : 55
Localisation : BORDEAUX
Merci de ce retour Toorop! Très intéressant :razz:
Je suis ravi que tu mettes en avant l'équilibre du jeu et la durée des parties inférieure à une heure (c'était l'un de nos buts). Content surtout que ton partenaire et toi aient pris plaisir à jouer (but principal ;) ).
Ce jeu est typiquement du genre "espace contre temps". Temps pour réorganiser l'armée et repartir à l'assaut. Ne pas oublier que si les français de gagnent pas, ce sont les autrichiens qui l'emportent. Il faut donc prendre quelques risques au début pour gagner du terrain sans perdre trop de moral et savoir reculer habilement dans la deuxième partie du jeu.

Pour ce qui est du +1 de cavalerie lourde en décalage de colonne, nous l'avons voulu par symétrie par rapport à la TRC. A voir en effet si cela est trop puissant. Après tout ce n'est qu'une arme à un coup ;)

_________________
Il n'est pas d'activité humaine plus soumise aux caprices de la fortune que la Guerre. Clauzewitz


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 14 Mars 2019 12:22 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Dim 10 Mars 2019 19:25
Message(s) : 6
J’ai quelques questions par rapport aux règles.

1) Empilement: les limites de l'empilement sont-elles en vigueur à tout moment durant la partie? Même durant le mouvement ou la réorganisation? Suite à une bataille ou a une réorganisation, y a-t-il un coût pour placer les unités en trop dans la zone adjacente?

2) Calcul du moral: se fait-il après chaque bataille et seulement pour les unités qui étaient en bon ordre avant la bataille?

3) Poursuite: les poursuivants peuvent-ils bifurquer durant la poursuite, càd ne pas suivre la direction des unités en déroute pour par exemple encercler des unités ennemies?

4) Marche au canon: la restriction quant aux unités désorganisées s'applique-t-elle seulement pour les unités qui iront livrer bataille ou est-ce que la seule présence d’unités désorganisées dans une zone exclue la possibilité d’utiliser cette option?

5) Les événements tactiques Saint-Sulpice, Nansouty et Montbrun sont-ils jouables plus d’une fois durant une même bataille?

Merci d'avance pour ces précisions.

jf


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 14 Mars 2019 17:14 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Lun 16 Juil 2012 10:00
Message(s) : 55
Localisation : BORDEAUX
Salut,

Merci pour tes questions, dont les réponses sont toujours source de clarifications (enfin j'espère ...).
1) Empilement : Les limites d'empilement sont applicables à tout moment. Se souvenir que les unités désorganisées ne comptent pas dans l'empilement, seules les divisions d'infanterie comptent. Si la limite d'empilement doit être dépassée alors il faudra déplacer au coût normal, les unités en trop.

2) Calcul du moral : le curseur est ajusté après chaque événement entraînant une modification. Le plus souvent après une bataille. Les unités désorganisées ne participant pas à la bataille elles n'entraînent pas de perte de moral.

3) Poursuite : non, les unités poursuivant doivent emprunter le même chemin que les unités qu'elles poursuivent durant la phase de poursuite.

4) Marche au canon : cette option a pour but d'amener du renfort à la bataille en cours et donc d'y envoyer des unités en ordre. La présence d'unités désorganisées n'empêche pas l'utilisation de l'option.

5) Evènements tactiques : les évènements sont défaussés une fois utilisés. Donc ils ne servent qu'une seule fois. Cependant, si un joueur dispose de Nansouty ET Saint Sulpice, il pourra utiliser les deux mais une seule fois chacun.

_________________
Il n'est pas d'activité humaine plus soumise aux caprices de la fortune que la Guerre. Clauzewitz


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 14 Mars 2019 17:28 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Dim 10 Mars 2019 19:25
Message(s) : 6
Merci bien


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 16 Mars 2019 01:16 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Dim 10 Mars 2019 19:25
Message(s) : 6
Un dernière question sur la règle d'empilement:
la poursuite fait-elle partie intégrante d'une bataille en rapport à cette règle? Par exemple, si la poursuite se fait sur une distance de deux cases et que la première est en terrain difficile, la limite de 3 unités s'applique-t-telle lors du passage des poursuivants? La règle sur la poursuite se trouve bien sous la section 8 mais j'ai un doute.

merci encore

jf


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr