STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Jeu 9 Juil 2020 19:09

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Great Battles Of History (GBoH) ou Au Fil De L'Epée (AFDLE) doit se faire dans leur forum qui leur respectif.



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
Message non luPublié: Mar 24 Fév 2009 21:14 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:20
Message(s) : 102
Hello la compagnie,

je prépare actuellement des set-ups aux différentes étapes de la guerre de cent ans, pour le scénario homonyme de Warriors of God, soit un scénario commençant en 1360 (d'une durée de 9 tours), en 1390 (6 tours) et peut-être un dernier commençant en 1420 (3 tours).

Aucune règle spéciale, conditions de victoires inchangées, les règles spéciales du scénario Guerre de Cent Ans s'appliquent toujours.
Il s'agit juste de prendre le conflit à un autre moment charnière, pour le plaisir de commencer avec une situation historique différente, ou de pouvoir jouer une partie plus courte. :)

Le premier c'est donc 1360, LE TRAITE DE BRETIGNY. Le Roi Jean II est en prison, l'Anglais a conquis de nombreuses provinces, et le pauvre dauphin vient juste de se défaire de la Jacquerie et de la révolte parisienne d'Etienne Marcel. Le principal semeur d'embrouilles du moment est Charles de Navarre... ;)

Hop:

1360, LE TRAITE DE BRETIGNY

La partie commence au tour 4. On ne jette que le dé anglais lors de la phase d’initiative, pour déterminer le nombre d’impulses respectives, l’initiative étant attribuée d’office au joueur français.

FORCES ET CONTROLE DES PROVINCES

JOUEUR ANGLAIS :

Angleterre :

Le Roi Edouard III avec 1 chevalier anglais
Edmond de Langley, avec 1 bombarde
Thomas de Woodstock
Robert II avec 1 homme d’armes

Irlande:

Lionel d’Anvers avec 1 homme d’armes et 2 mercenaires irlandais

Normandie:

John de Gaunt, avec 3 hommes d’armes
Jean de Grailly avec 1 homme d’armes et 2 mercenaires navarrais

Bretagne:

Jean de Montfort avec 3 hommes d’armes

Aquitaine :

Edouard de Woodstock, avec 1 homme d’armes, 1 chevalier anglais et 1 archer anglais
John Chandos, avec 1 homme d’armes

Navarre:

Charles de Navarre, avec 2 hommes d’armes

Le joueur anglais contrôle l’Angleterre, la Picardie, la Normandie, la Bretagne, l’Aquitaine et la Gascogne

JOUEUR FRANCAIS

Le Roi Jean II est prisonnier des Anglais.

Ecosse :

David II avec 6 hommes d’armes

Ile-de-France :

Charles V, avec 3 hommes d’armes, 1 chevalier français et 1 bombarde
Philippe d’Orléans, avec 1 homme d’armes

Anjou :

Bertrand du Guesclin, avec 3 hommes d’armes, 2 mercenaires lorrains et 1 bombarde
Charles de Blois, avec 2 hommes d’armes
Owain Glyn Dwr avec 1 homme d’armes

Languedoc:

Louis d’Anjou avec 5 hommes d’armes et 1 bombarde

Le joueur français contrôle l’Ecosse, l’Ile de France, la Champagne, Orléans, l’Anjou.

PTS DE VICTOIRE

La partie commence avec 10 points de victoire en faveur du joueur anglais.

Voilà, voilà... :)


Dernière édition par yrosh le Ven 29 Mai 2009 10:39, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 25 Fév 2009 23:02 
Canada Dry Italien (Modérateur)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 22 Août 2008 00:05
Message(s) : 7222
Localisation : Reims, Marne (51)
Membre d'Honneur (1) Médaille Frog of War (1) Chevalier de l'ordre du Ponton (1) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des 1000 messages (5) Médaille des comptes rendus (6)
Médaille du testeur. (1) Médaille de la chance (1) Médaille du plateau (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du photographe (1) Rencontres Lyonnaises (1) Médaille des trappistes (1)
Soldat du 4° zouave (1) convention GCACW rémoise (1) Médaille GBOH (1) Médaille des GBAR (1) Médaille de la série GCACW (1) Médaille de la Secession (1) Ordre du schtroumpf (2)
Maitre casserole (1)
Hi,

Intéressante alternative...et ça peut avoir le mérite de renouveler les parties.
Bonne idée ! :D

_________________
"Have a little charity for Bragg !" Judith Lee Hallock in Braxton Bragg & Confederate Defeat.
Lecture : L'Economie d'Ancien Régime : un monde de l'échange et de l'incertitude (Jean-Yves Grenier)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 25 Fév 2009 23:03 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 18:14
Message(s) : 995
Localisation : Grenoble
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille du testeur. (1) Médaille du Trophée (1) Rencontres Lyonnaises (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la série GCACW (1)
intéressant.
je peux savoir comment tu as estimé les forces ? as tu des sources intéressantes à citer?

_________________
Parties VASSAL: GCACW : SJW2 2 parties,1 campagne; Jours de Gloire: Saalfeld & Iena

"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 27 Fév 2009 15:37 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:20
Message(s) : 102
Merci!

Pour les sources, j'ai lu le Favier et le Minois en long, en large et en travers, un auteur anglais (désolé j'ai pas le nom sous la main), et pas mal farfouillé sur divers sites internet pour les bios, tout ça (genre savoir qui était où, est mort quand, etc... ).

Mais pour être honnête, c'est généralement très flou pour ce qui est des effectifs engagés.

Ca n'est pas très important, à mon avis. Vu l'échelle du jeu, l 'enjeu est surtout de cerner les rapports de force essentiels à un moment assez large - "autour des années 1360" pour le premier scénario par exemple - et d'essayer d'en tirer un set-up ludique. C'est d'ailleurs précisément ce qu'ont fait les auteurs du jeu, dont le placement initial ne correspond franchement pas à une situation ultra-précise des forces engagées à ce moment, mais plutôt à une "symbolisation" du rapport de forces initial, dans un but ludique.

J'ai pris le même parti, en jonglant avec la complexité des situations à un moment donné - c'est rien de le dire! - pour obtenir un set-up "ludique" correspondant grosso modo à la situation à ce moment.

Juste à titre d'exemple: notre bon Du Guesclin s'est tout de même battu, au cours de ce tour 4 (de 1360 à 1370):

- en Normandie (victoire de Cocherel contre les Navarrais/Gascons du Captal de Bush, Jean de Grailly)

- en Bretagne (défaite d'Auray où il est capturé et rançonné...)

- en Espagne! (défaite de Najera contre cet emmerd... de Prince Noir qui nous aura bien fait ch... dans l'ensemble :mrgreen: )

Pour simuler ça en un tour, hein... c'est pas possible :mrgreen:

Donc j'ai placé Du Guesclin en Anjou, avec Charles de Blois, ce qui permet au choix d'aller batailler le breton bretonnant, les Anglo-Navarrais de Normandie, ou encore tenter d'aller rouster le Prince Noir dans le sud... (bon, pour l'Espagne, on oublie...)

Autre exemple: Edouard III était encore en vie, mais il était occupé avec les affaires d'Ecosse, des problèmes intérieurs, et n'avait plus vraiment le désir de franchir la Manche, considérant que c'était à ses fils (presque tous les pions anglais à ce moment correspondent à des fils d'Edouard III... quel archer cet Edouard :mrgreen: ) de règler leurs problèmes.

J'ai donc laissé le papy Edouard dans sa salle du trône, avec juste une escorte de chevaliers, deux de ses fils affectés à ce moment dans l'île, et le prétendant pro-anglais de la courronne écossaise. Après, libre au joueur d'aller règler les affaires écossaises ou de renvoyer Edouard en France...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 28 Fév 2009 12:29 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 11 Oct 2008 12:04
Message(s) : 32
Localisation : Paris
Et tu penses que c'est équilibré ?


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 28 Fév 2009 18:22 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:20
Message(s) : 102
J'y travaille. Moult tests et maintes recherches en cours... ;]

Par Sainte Edith, ça devrait rouler là... :]


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 8 Avr 2009 15:16 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:20
Message(s) : 102
Voilà le set-up pour un départ en 1390.

Aucune règle spéciale, conditions de victoires inchangées. Les règles spéciales du scénario Guerre de Cent Ans s'appliquent toujours.


1390, ARMAGNACS ET BOURGUIGNONS. Après la victoire de Charles V le Sage, la paix semble revenu pour longtemps entre les deux royaumes rivaux. Mais Le Roi Charles VI, déjà ballotté entre ses oncles, va progressivement devenir fou, laissant la place à un conflit entre Louis d’Orléans, frère du Roi et amant de la reine Isabeau, et Philippe le Hardi, le puissant duc de Bourgogne. En Angleterre, le conflit couve également entre Richard II, le dernier des Plantagenêt, et Henri IV, le premier des Lancastre. Tout ceci sans parler des troubles en Ecosse et en Pays de Galles…

1390, ARMAGNACS ET BOURGUIGNONS

La partie commence au tour 7.

FORCES ET CONTROLE DES PROVINCES

JOUEUR ANGLAIS :

Irlande

Henri IV
John Fastolf
Thomas de Woodstock, avec 3 hommes d’armes

Angleterre :

Edmond de Langley, avec 3 hommes d’armes
Le Roi Richard II avec 1 homme d’armes et 1 chevalier anglais
Edward d’York avec 1 homme d’armes
Henri Beaufort avec 2 hommes d’armes

Picardie

Thomas de Mowbray avec 1 homme d’armes

Champagne

Philippe I avec 5 hommes d’armes et 1 chevalier bourguignon

Aquitaine :

John de Gaunt, avec 1 homme d’armes

Le joueur anglais contrôle l’Angleterre, la Picardie, l’Aquitaine, la Champagne, les Flandres, le Luxembourg et la Bourgogne.

JOUEUR FRANCAIS

Ecosse :

Robert III avec 3 hommes d’armes

Pays de Galles :

Owain Glyn Dwr avec 1 homme d’armes et 1 archer gallois
Roger Mortimer avec 1 homme d’armes et 1 archer gallois
Henry Percy

Ile-de-France :

Le Roi Charles VI, avec 3 hommes d’armes, 1 chevalier français
Louis de Bourbon, avec 1 homme d’armes
Louis d’Orléans, avec 3 hommes d’armes
Jean de Mungle avec 1 homme d’armes

Languedoc:

Jean de Berry avec 1 homme d’armes

Gascogne :

Bernard d’Armagnac avec 2 hommes d’armes

Le joueur français contrôle l’Ecosse, le Pays de Galles, la Normandie, l’Ile de France, le Limousin, l’Orléanais, l’Anjou, le Berry, l’Auvergne, le Bourbonnais.

PTS DE VICTOIRE

La partie commence à 0 points de victoire.


Dernière édition par yrosh le Ven 29 Mai 2009 10:41, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 29 Mai 2009 10:38 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:20
Message(s) : 102
Comme la pression de mes fans devenait insupportable :mrgreen: , je livre la suite et fin de mes set-up historiques pour Warriors of God.

Conditions de victoires inchangées, les règles spéciales du scénario Guerre de Cent Ans s'appliquent toujours.

1429, LA ROUTE DU SACRE. Après la désastreuse défaite d’Azincourt et le traité de Troyes qui donne le royaume des Lys en héritage aux Lancastre, la France est de nouveau au bord de l’abîme. Le dauphin Charles, méprisé, et qui doute de sa propre légitimité, règne sur le petit « royaume de Bourges » soit le tiers de la France au sud de la Loire… A Orléans, les Anglais tentent de s’emparer d’un des deux seuls ponts sur le fleuve, dernier obstacle à l’écroulement définitif du Valois. C’est alors qu’une vierge des marches de Lorraine, se prétendant envoyée de dieu, prétend inverser définitivement le cours des évènements…

1429, LA ROUTE DU SACRE

La partie commence au tour 10 et dure 4 tours. Il y a un tour supplémentaire, le tour 13 (1450 – 1453), sans apparitions de nouveaux leaders. On ne jette que le dé anglais lors de la phase d’initiative, pour déterminer le nombre d’impulses respectives, l’initiative étant attribuée d’office au joueur français.

FORCES ET CONTROLE DES PROVINCES

JOUEUR ANGLAIS

Angleterre :

Humphrey de Lancastre, avec 3 hommes d’armes et 1 archer anglais
Henry Beaufort avec 1 hommes d’armes

Ile-de-France :

Jean de Lancastre, avec 3 hommes d’armes

Orléanais

John Fastolf avec 3 hommes d’armes
Thomas Montacute avec 1 hommes d’armes, 1 bombarde et 1 archer anglais
John Talbot avec 1 homme d’armes

Un marqueur « aggressor » anglais.

Bourgogne :

Philippe II avec 2 hommes d’armes et 1 chevalier bourguignon

Le joueur anglais contrôle le Pays de Galles, l’Angleterre, la Normandie, la Picardie, l’Ile de France, la Bourgogne et l’Aquitaine

JOUEUR FRANCAIS

Charles d’Orléans est prisonnier des Anglais

Ecosse :

James I avec 4 hommes d’armes

Orléanais :

Jean de Dunois avec 3 homme d’armes
Etienne de Vignolles avec 1 homme d’armes
Gilles de Rais avec 1 homme d’armes

Berry :

Le Roi Charles VII, avec 3 hommes d’armes, 1 chevalier français
Jeanne d’Arc avec 3 hommes d’armes, 1 bombarde
Jean d’Alençon avec 1 homme d’armes

Le joueur français contrôle l’Ecosse, le Poitou, le Limousin, l’Anjou, le Berry, l’Auvergne, le Bourbonnais, la Gascogne, le Languedoc et la Provence.

PTS DE VICTOIRE

La partie commence à 20 points de victoire en faveur de l’anglais.

REGLES SPECIALES

La route du Sacre :

- le premier roi (français ou anglais) à finir une impulse de son camp en Champagne, et si cette province n’est pas contrôlée ou dominée par l’ennemi (nombre de leaders et marqueurs de contrôle dans chaque camp), gagne immédiatement 10 points de victoire.

- le premier roi (français ou anglais) à finir une impulse de son camp en Ile-de-France, et si cette province n’est pas contrôlée ou dominée par l’ennemi (nombre de leaders et marqueurs de contrôle dans chaque camp), gagne immédiatement 5 points de victoire.

L’essor de l’artillerie française:

- à partir du tour 10 inclus, la présence en bataille de canons du côté français annule les règles spéciales s’appliquant aux archers du côté anglais. Les pions archers (côté anglais) sont alors considérés comme des troupes normales et les leaders archers ne donnent aucun bonus particulier.

- à partir du tour 12 inclus, chaque canon français compte le double dans le calcul des modificateurs de résolution des sièges. La présence de 2 canons diminue donc de 4 la difficulté du siège

- quand le français est l’assiégeant, la valeur de bravoure du leader Jean Bureau, s’il est présent, est toujours utilisée pour calculer les modificateurs de résolution des sièges, même si Bureau n’est pas le commandant désigné de la zone (sa bravoure est alors utilisée en lieu et place de la valeur de celui-ci)

Voilà, voilà, l'affreux parti-pris pro-Anglois de ce jeu (règles spéciales pour les archers, rien pour l'artillerie française de Formigny et Castillon) est enfin corrigée... :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr