De la vérité de la bataille de Marathon

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Great Battles Of History (GBoH) ou Au Fil De L'Epée (AFDLE) doit se faire dans leur forum qui leur respectif.
Message
Auteur
Avatar du membre
allalalai
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2312
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 15:42
Localisation : Embrun

De la vérité de la bataille de Marathon

#1 Message non lu par allalalai »

Salut à tous,
Petite question sur la bataille de Marathon : j'évoquais ça pour mes 6e, et je me suis rendu compte qu'on trouve deux organisations, deux sens à la bataille lorsque l'on chercher des plans de cet engagement.

Sens 1 : de l'intérieur vers la côte
http://antikforever.com/Cartes/carte_marathon.gif
https://www.kartable.fr/ressources/hist ... athon/4866
http://www.histogames.com/HTML/chronolo ... rathon.php

Sens 2 : le long de la côte
https://www.military-history.org/articl ... -myths.htm

Alors, quelle version faut-il adopter ?
Allalalai, Indiens, Zoulous, coloniades et hommes plus forts du bouclier !

Avatar du membre
matlamenace
Grognard
Grognard
Messages : 547
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:56
Localisation : Lorient - 56

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#2 Message non lu par matlamenace »

Il me semble que l'on a pas plus d'infos que cela. Et sans doute que l'on en aura pas plus...a moins de trouver des photos d'époque... :mrgreen:

Avatar du membre
allalalai
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2312
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 15:42
Localisation : Embrun

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#3 Message non lu par allalalai »

Ok, c'est ce qu'il me semblait aussi après lectures, mais j'avais besoin d'être sûr.
Allalalai, Indiens, Zoulous, coloniades et hommes plus forts du bouclier !

Avatar du membre
Patricus
Consul de la rosette lyonnaise
Consul de la rosette lyonnaise
Messages : 1350
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 13:47
Localisation : Lugdunum
Contact :

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#4 Message non lu par Patricus »

l'idée c'est qu'ils les attaquent après le débarquement

Avatar du membre
allalalai
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2312
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 15:42
Localisation : Embrun

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#5 Message non lu par allalalai »

Oui, j'ai bien compris...Mais suivant la configuration, les Perses ont le marais derrière, l'eau sur leur gauche, un relief sur leur droite, comme déploiement on fait mieux quand même :) Non ou alors Miltiade est un génie...Je lui attribuais plus le statut de héros :mrgreen:
Allalalai, Indiens, Zoulous, coloniades et hommes plus forts du bouclier !

lugbar
Grognard
Grognard
Messages : 1063
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 21:34
Localisation : Rueil Malmaison (Region Parisienne Ouest)

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#6 Message non lu par lugbar »

Dans Land Battles in 5th Century BC Greece de Fred Eugene Ray, se trouve une description complète de la bataille basée sur Delbruck.

Les Grecs se sont installés dans la vallée de Vranas faisant face à l'Est, la plaine côtière étant nord sud.
Cette vallée permettaient aux Grecs de protéger leurs flancs par des pentes boisées contre la cavalerie et empêchaient aussi les Perses de quitter la plaine côtière. Des arbres ont été abattus sur l'un des flancs pour réduire toute possibilité de débordement.

La plaine côtière était marécageuse au nord et au sud et ne pouvaient fournir très longtemps du ravitaillement aux Perses. En sortir par une autre voie que la vallée de Vrana aurait permis aux Grecs une attaque contre une armée en mouvement en séparant les Perses de leur flotte. Ne voyant pas d'alternative que de rembarquer avec le risque de se faire attaquer dans le dos à ce moment compliqué, ce sont les Perses qui ont attaqué les positions grecques dans la vallée.

C'est bel et bien une bataille rangée et non une bataille de rencontre au moment du débarquement des Perses.

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3289
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#7 Message non lu par Semper Victor »

Il y a deux livres relativement récents, et tous les deux excellents sur la bataille :

- The First Clash, de James Lacey
- La bataille de Marathon, de Patrice Brun
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
allalalai
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2312
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 15:42
Localisation : Embrun

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#8 Message non lu par allalalai »

Du coup, ils sont perpendiculaires à la mer ou en diagonale en suivant Leof Marathonos ?
Allalalai, Indiens, Zoulous, coloniades et hommes plus forts du bouclier !

lugbar
Grognard
Grognard
Messages : 1063
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 21:34
Localisation : Rueil Malmaison (Region Parisienne Ouest)

Re: De la vérité de la bataille de Marathon

#9 Message non lu par lugbar »

allalalai a écrit :Du coup, ils sont perpendiculaires à la mer ou en diagonale en suivant Leof Marathonos ?
Le texte de Hérodote ne le dit pas, donc tout ce qui est écrit sur la direction de la bataille n'est que supposition des nombreux historiens et archéologues des trois derniers siècles.

Dans Lost Battle, Philip Sabin est plus simple.
La plaine côtière fait environ 3 km sur 6 (et cela ne tient pas compte de la profondeur des vallées),
la charge des Athéniens s'est faite sur 8 stade (soit 1.5km),
la taille du front estimé est de 600 à 800 mètres,
donc la position de la côte et des marais n'a que peu d'influence sur la bataille.

Quelques certitudes, les Athéniens se sont placés au départ en hauteur et avaient des abattis pour empêcher une prise de flanc de la cavalerie perse.
Il y a eu plusieurs jours d'attentes avant le début des combat.
Les hoplites ont chargé les Perses pour réduire le temps d'exposition au tir des Perses.
Les Grecs n'ont pas été pris de flancs. Donc le front Perse n'est pas plus large que le front grec. Le nombre des Perses est à revoir fortement à la baisse en général.
Après la charge, la ligne grecque s'est regroupée avant de recommencer la poursuite plus prudemment et les Perses ont pu se retirer. C'est durant la poursuite finale que les Athéniens ont eu le plus de pertes.
Il n'y a eu que 192 pertes chez les Athéniens.

Répondre

Retourner vers « Antiquité - Moyen-Age »