STRATEGIKON
http://www.strategikon.info/phpBB3/

La Foi et le Glaive - Questions et réponses
http://www.strategikon.info/phpBB3/viewtopic.php?f=7&t=20564
Page 1 sur 4

Auteur:  Patrice [ Sam 30 Jan 2016 17:58 ]
Sujet du message:  La Foi et le Glaive - Questions et réponses

C'est en des temps lointains et reculés que je posais des questions sur La Foi et le glaive. En dépoussiérant mon jeu, je suis retombé dessus presque par hasard, et bien sûr l'envie de vous en faire profiter m'est venu immédiatement :mrgreen:

I) : Un joueur qui lance une guerre sainte peut-il communier avec d'autres joueurs ?
Jamais.

II) : La religion hérétique de Byzance peut-elle être tolérante ?
Cela dépend des parties : aux joueurs de fixer la règle avant.
Commentaire personnel : je trouve que cette réponse, c'est du grand foutage de gueule.

III) : Deux tiers de population différents, mais qui tolèrent tous les deux une religion donnée, laissent-ils passer un groupe de prêtres de cette religion ?
Non.

IV) : Que devient un chef spirituel qui achève la phase de mouvements empilé avec une unité militaire non tolérante (cas possible si le mouvement du chef spirituel s'est révélé impossible et a été annulé) ?
Il est retiré de la carte, pour être replacé sur son centre de foi au début de la phase 12.

V) : Des prêtres dont les religions se tolèrent mutuellement se combattent-ils normalement si aucun ne reçoit d'ordre de communion ?
Oui.

VI) : Comment se gère l'émigration de plusieurs tiers juifs dans une même province ?
Considérez qu'ils émigrent l'un après l'autre (ils ne sont pas détruits). Si plusieurs joueurs font émigrer trop de tiers juifs dans un province (un seul joueur n'ayant pas le droit d'écrire de tels ordres), les conversions en excès, tirées au sort, sont annulées.

VII) : Le bonus militaire dû à la présence d'un chef spirituel (ayant reçu un ordre de défense) sur son centre de foi est-il annulé par la présence d'un autre chef spirituel ?
Non.

VIII) : Lors de la résolution des conflits, une unité militaire bénéficie-t-elle du soutien de tiers qui tolèrent sa religion ?
Non.

IX) : Que se passe-t-il lorsqu'un schisme génère plus de quinze tiers de religion mineure ?
Une ou plusieurs religions mineures supplémentaires apparaissent.
Si plusieurs joueurs ont prophétisé le même schisme, ils contrôlent chacun une religion mineure. Dans ce cas, les joueurs se partagent les tiers en se mettant d'accord. sinon, c'est le joueur victime du schisme qui décide comment se fait la répartition.
Commentaire personnel : j'aurai préféré qu'on limite le nombre de tiers schismatiques, mais bon, ce n'est que mon avis...

Auteur:  Patrice [ Sam 30 Jan 2016 18:07 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Pour la question II, un bon compromis serait que la religion hérétique de Byzance puisse être tolérante, mais jamais envers une religion déjà tolérée par la religion officielle. Ca resterait bien dans l'esprit du jeu.

En clair, une religion ne peut être tolérée que par une seule des deux religions majeures byzantines.

Auteur:  Patrice [ Sam 30 Jan 2016 18:12 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Pour continuer à en causer, je pense que c'est une erreur de priver la religion hérétique de Byzance de son chef spirituel :gratte:

En effet, les chefs spirituels sont une règle optionnelle. Un byzantin bon mathématicien, mais mauvais seigneur, ne pourrait que s'opposer à ce qu'elle soit jouée, puisque ça pénalise, sans contrepartie, sa religion hérétique qui perd ce précieux avantages quand toutes les autres religions majeures l'auront.

Il peut vite arriver à la conclusion qu'il vaut mieux que personne n'ait de chef spirituel.

Au tour 1, ça enlève à la religion hérétique de Byzance (laquelle, ne l'oublions pas, reste une religion majeure) la possibilité d'avoir 25 tiers convertis, et donc 5 prêtres d'ordonnés au lieu de 4. Le genre même de truc qui peut faire effet boule de neige, mais qui du coup est impossible pour la religion hérétique.

Et puis, je ne pense pas que cette pénalité soit justifiée. Bref, encore une fois, ce n'est que mon avis, mais je le partage :mrgreen:

Auteur:  caporal casse pompon [ Mar 9 Fév 2016 11:38 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Tiens justement, j'ai une partie par correspondance en cours avec des joueurs chevronnés qui ont fait, depuis le temps, des arbitrages sur les règles parfois un peu trop concises.

L'arbitrage qui me gêne le plus est le suivant, j'aurai aimé ton avis éclairé :

-Pour qu'il y ait schisme, il faut que la religion soit coupée en 2 et uniquement 2 parties > du coup si une religion est dispersée, aucun schisme possible. Je trouve ça absurde tant ludiquement que du point de vue "contexte" (mais ça simplifie drôlement la résolution). La règle sur ce point est très peu explicite n'envisageant jamais ce cas de figure pourtant facile à rencontrer. Pour moi, chaque partie est susceptible de donner un schisme différent.


Autre arbitrage qui paraît logique :

-Un Edit de tolérance n'implique visiblement pas les armées des joueurs (sauf pour autoriser les mouvements) qui continuent les massacres de prêtres (l'inverse n'est dit nulle part dans la règle). de plus, des combats entre armées n'invalident pas les édits > Il n'est donc question là que de religion.

Auteur:  caporal casse pompon [ Mar 9 Fév 2016 11:42 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Patrice a écrit:

IX) : Que se passe-t-il lorsqu'un schisme génère plus de quinze tiers de religion mineure ?
Une ou plusieurs religions mineures supplémentaires apparaissent.
Si plusieurs joueurs ont prophétisé le même schisme, ils contrôlent chacun une religion mineure. Dans ce cas, les joueurs se partagent les tiers en se mettant d'accord. sinon, c'est le joueur victime du schisme qui décide comment se fait la répartition.
Commentaire personnel : j'aurai préféré qu'on limite le nombre de tiers schismatiques, mais bon, ce n'est que mon avis...


Dans notre partie, nous avons décidé qu'un schisme impliquant plus de 15 tiers est impossible, c'est logique avec la règle qui limite les religions mineures à ce nombre.

Auteur:  Patrice [ Mar 9 Fév 2016 14:10 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Salut Caporal :)

caporal casse pompon a écrit:
Tiens justement, j'ai une partie par correspondance en cours avec des joueurs chevronnés qui ont fait, depuis le temps, des arbitrages sur les règles parfois un peu trop concises.
Content d'apprendre que ce jeu est encore pratiqué :cool: Il y a pas de mal de petits détails non gérés, ce qui nécessite parfois des règles maison. J'espère que les réponses ci-dessus vous aideront ;)

caporal casse pompon a écrit:
L'arbitrage qui me gêne le plus est le suivant, j'aurai aimé ton avis éclairé :
Soit, mais je ne me considère pas ze spécialiste sur ce jeu :prof1:

caporal casse pompon a écrit:
-Pour qu'il y ait schisme, il faut que la religion soit coupée en 2 et uniquement 2 parties > du coup si une religion est dispersée, aucun schisme possible. Je trouve ça absurde tant ludiquement que du point de vue "contexte" (mais ça simplifie drôlement la résolution). La règle sur ce point est très peu explicite n'envisageant jamais ce cas de figure pourtant facile à rencontrer. Pour moi, chaque partie est susceptible de donner un schisme différent.
Effectivement, ce que tu me décris est une modification pure et simple des règles. Chaque partie peut simplement donner une schisme différent. En revanche, je ne vois pas ce que votre modif simplifie comme résolution, car :
- un joueur n'est autorisé à prophétiser qu'un seul schisme par tour de jeu ;
- toutes les provinces schismatiques doivent être reliées entre elles (sinon le schisme est un échec).
Personnellement, je ne suis pas favorable à cette modification de règle, car elle ouvre la voie à des abus : un joueur malin veillera à avoir quelques tiers dispersés pour éviter les schismes. De plus, comme un schisme doit comporter au moins 3 tiers, considérez-vous un seul tiers isolé comme une partie coupée ?

caporal casse pompon a écrit:
Autre arbitrage qui paraît logique :

-Un Edit de tolérance n'implique visiblement pas les armées des joueurs (sauf pour autoriser les mouvements) qui continuent les massacres de prêtres (l'inverse n'est dit nulle part dans la règle). de plus, des combats entre armées n'invalident pas les édits > Il n'est donc question là que de religion.
Peut être que je comprend mal ce que tu veux dire, mais il n'y a la dedans nulle logique, et aucun arbitage nécessaire :hein:

Page 8 des règles, II.4 (* Massacre par les unités militaires) :
Chaque joueur qui possède un groupe de prêtres dans une province où se trouve une unité militaire d'une autre autre religion retire l'un de ses prêtres de cette province.
Exception : Cf. Edits de tolérance (II.7) et Guerres Saintes (II.8).

Page 10 des règles, II.7, paragraphe 1 tiret 1 :
- les prêtres de la religion tolérée peuvent traverser des provinces où se trouvent une unité militaire de la religion qui les tolère (Cf. II.2), et ne sont plus massacrés par cette unité s'ils s'y arrêtent (Cf. II.4).

Je ne m'explique pas à quel moment vous avez pu penser que les édits de tolérance ne concernaient pas les unités militaires, et qu'elles continuaient à massacrer les prêtres tolérés :gratte: En revanche, les édits n'ont effectivement aucune incidence sur les combats, puisque les tiers ne soutiennent même pas les unités militaires qui les tolèrent (cf. les réponses ci-dessus).

Auteur:  Patrice [ Mar 9 Fév 2016 14:19 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

caporal casse pompon a écrit:
Dans notre partie, nous avons décidé qu'un schisme impliquant plus de 15 tiers est impossible, c'est logique avec la règle qui limite les religions mineures à ce nombre.
Ben comme tu vois, monsieur AWE m'a fait une réponse bien différente. Ceci dit, ça n'implique pas que votre solution soit mauvaise ;)

Moi, j'aurai limité les dégats à 12 tiers, nombre bien religieux pour le chrome, mais qui permet aussi à la nouvelle religion mineur d'ordonner 3 prêtres à la phase 12, et qui dispose ainsi de tous ses pions, mais dont 3 prêtres qui pourront au moins tenter de protéger ces nouveaux fidèles/hérétiques :cool:

Je me suis toujours étonné que dans les règles, il n'ait pas été prévu que les prêtres présents dans les zones schismatiques puissent passer à la nouvelle religion mineure. Ca pourrait obliger le bénéficiare à faire des choix.

Une remarque néanmoins, il y a une religion mineure (je ne sais plus laquelle) qui dispose de 14 pions, et non de 15 :roll:

Auteur:  Patrice [ Mar 9 Fév 2016 14:21 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Et comme on est entre connaisseurs, tu penses quoi de mes propositions sur l'Empire Byzantin ? :mrgreen:

Auteur:  rulx [ Jeu 11 Fév 2016 11:12 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Je suis en contact avec Bruno l'éditeur et un des auteurs de ce jeu.
Pouvez vous synthétiser vos questions car il a des problèmes pour accéder au forum ?

Auteur:  Patrice [ Jeu 11 Fév 2016 14:25 ]
Sujet du message:  Re: La Foi et le Glaive - Questions et réponses

Ben en fait, pas que des questions, mais des suggestions :
Patrice a écrit:
Pour la question II, un bon compromis serait que la religion hérétique de Byzance puisse être tolérante, mais jamais envers une religion déjà tolérée par la religion officielle. Ca resterait bien dans l'esprit du jeu.

En clair, une religion ne peut être tolérée que par une seule des deux religions majeures byzantines.
et
Patrice a écrit:
Pour continuer à en causer, je pense que c'est une erreur de priver la religion hérétique de Byzance de son chef spirituel :gratte:
Et aussi mieux préciser la règle sur les schismes, dans le cas où cela concernerait plus de 15 tiers.

Ha oui une question encore quand même. Pour les conversions de masses, si on a que 9 prêtres, le chef spirituel peut-il faire le dixième ?

Page 1 sur 4 Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/