de l'importance des endives

Message
Auteur
Avatar du membre
patzekiller
Amiral
Amiral
Messages : 1873
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:19
Localisation : de retour au soleil

de l'importance des endives

#1 Message non lu par patzekiller »

visiblement, les champs d'endives dans le nord de la France ont joué un role historique important en déjouant nombre d'invasions barbares ou en faisant perdre des batailles à moult envahisseurs. ce role est il bien simulé dans nos jeux?
quel est l'avis des membres?
Le meilleur plan ne résiste jamais au premier contact avec l'ennemi.
accroc à la guiness
Patrick

Avatar du membre
glider44
Grognard
Grognard
Messages : 702
Enregistré le : dim. 15 août 2010 16:50
Localisation : Nantes

Re: de l'importance des endives

#2 Message non lu par glider44 »

Pour ma part, je ne les aime que cuites...

Et je n'en démords pas...

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Fabien

Avatar du membre
lefmart
Gars à la pelle
Gars à la pelle
Messages : 3217
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 09:54
Localisation : Rochefort (17)

Re: de l'importance des endives

#3 Message non lu par lefmart »

Voila un sujet de fond, comme notre forum n'en compte plus assez. C'est amusant, on trouve mention de cette théorie chez Ekkehard d'Aura, dans son "Der Kampf des Endiviens", disponible au format crt à l'académie d'Erfurt.
Ce moine bénédictin s'interroge sur les buts de guerre d'Otton IV lors de la crise de Bouvines. Il semble certain qu'au traité de Chinon qui s'ensuivit, le roi de France insista pour s'emparer de plusieurs domaines comptant des champs de chicons. Hasard de l'histoire ou véritable enjeu, voila une passionnante discussion qui s'engage ...

Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3280
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: de l'importance des endives

#4 Message non lu par joma »

Dans certain OB ont peut trouvé le décompte du nombre de Cichorium intybus attribué à chaque unités, ce qui tendrait à renforcé l'idée que la Belgique et le nord de la France soit devenu terre de guerre au fil des siècles.

Après, ça doit être difficile à simuler, ou alors avec le système COIN peut-être ?
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

Avatar du membre
WiFDaniel
Rat de bibliothèque
Rat de bibliothèque
Messages : 6110
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 16:04
Localisation : Paris

Re: de l'importance des endives

#5 Message non lu par WiFDaniel »

Dans "la vie cachée de Rommel" on apprend qu'il a chargé son chef d'état-major de faire main basse sur les stocks avant que les autres unités arrivent. Ce serait même la raison non dite de la folle avancée de sa division en mai 1940. Il y a d'ailleurs une allusion dans les "propos de table" de Hitler - dont on se souviendra qu'il était vétégarien - quand Rommel lui rapporte 8 caisses de perles du Nord.

Mais je crois qu'expliquer les nombreux maux d'estomac de Rommel pendant la campagne de Lybie par l'incapacité de la logistique italienne à en lui fournir est apocryphe.

Avatar du membre
Byblos
Grognard
Grognard
Messages : 1062
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:54

Re: de l'importance des endives

#6 Message non lu par Byblos »

J'ai horreur des endives !

Ma maman - diététicienne de son état - avait trouvé le moyen dans ma jeunesse (et celle de mon frère) de nous faire bouffer des endives à toutes les sauces : froides découpées en morceaux assaisonnées et avec des cubes de fromages, en gratin avec du jambon et de la béchamelle (ça encore ça passait) et j'en passe et des meilleures ! (Façon de parler bien sûr)

Je ne supporte plus la vue des endives !

Et je suis du Pas de calais, alors le long des nationales dans le Pas de calais à la saison des endives il y en a des tas, des énormes tas dans les champs !

Chez nous dans le Pas de calais, on appelle les endives des chicons : Mort aux chicons :diablo:

Avatar du membre
aramis
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 352
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 16:15
Localisation : Troyes

Re: de l'importance des endives

#7 Message non lu par aramis »

Chers collègues,
Je doute fort que l'endive puisse être ou avoir été un but de guerre. En effet, comme nous le rappelle l’OEUVRE de Pierre Desproges (loué soit-il) :
Desproges a écrit :L'endive est fade jusqu'à l'exubérance.
Sa forme, qu'on peut qualifier de n'importe quoi, genre machin, est fade.
Sa couleur, tirant sur rien, avec des reflets indescriptibles à force d'inexistence, est fade. Son odeur, rappelant à l'amnésique qu'il a tout oublié, est fade.
Son goût, puisque, dit-on, de nombreux pénitents mystiques préfèrent en manger plutôt que de crapahuter sur les genoux jusqu'à Saint Jacques de Compostelle, atteint dans la fadeur gastronomique, des sommets que le rock mondial frôle à peine dans la pauvreté créatrice.
L'endive, en tant que vivante apologie herbacée de la fadeur, est l'ennemie de l'homme.
Le Sous-Lieutenant a des roubignoles, le Lieutenant des roupettes, le Capitaine des roustons, le Commandant des burnes, le Lieutenant-Colonel des burettes ; le Général a un gland orné de feuilles de chênes. Seul le Colonel a des couilles !
Un colonel.

Avatar du membre
Jirossil
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2408
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 12:43

Re: de l'importance des endives

#8 Message non lu par Jirossil »

Nous sommes pourtant le 11 novembre et pas le 1er avril! :)

Qu'en aurait dit Desproges?

""L'Endive

n.f. Sorte de chicorée domestique que l’on élève à l’ombre pour la forcer à blanchir. La caractéristique de l’endive est sa fadeur : l’endive est fade jusqu’à l’exubérance.
Sa forme, qu’on peut qualifier de n’importe quoi, genre machin, est fade.
Sa couleur, tirant sur rien, avec des reflets indescriptibles à force d’inexistence, est fade.
Son odeur, rappelant à l’amnésique qu’il a tout oublié, est fade.

Son goût, enfin, puisque, dit-on, de nombreux pénitents mystiques préfèrent en manger plutôt que de crapahuter sur les genoux jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, atteint dans la fadeur gastronomique des sommets que le rock mondial frôle à peine dans la pauvreté créatrice.
L’endive, en tant que vivante apologie herbacée de la fadeur, est l’ennemie de l’homme qu’elle maintient au rang du quelconque, avec des frénésies mitigées, des rêves éteints sitôt rêvés, et même des pinces à vélo. L'homme qui s'adonne à l'endive est aisément reconnaissable, sa démarche est moyenne, la fièvre n'est pas dans ses yeux, il n'a pas de colère et sourit au guichet des Assédic. Il lit Télé 7 Jours. Il aime tendrement la banalité. Aux beaux jours, il vote, légèrement persuadé que cela sert à quelque chose." :mrgreen:
Mais point de mention d'un quelconque casus belli... :gratte: :gratte: :gratte:
"Ce n'est pas le temps qui nous manque : c'est nous qui manquons au temps" Paul Claudel

Avatar du membre
Jirossil
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2408
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 12:43

Re: de l'importance des endives

#9 Message non lu par Jirossil »

Aramis, tu m'as grillé la priorité. :mrgreen:
"Ce n'est pas le temps qui nous manque : c'est nous qui manquons au temps" Paul Claudel

Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5511
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

Re: de l'importance des endives

#10 Message non lu par Tamerlan »

Il n'y a pourtant plus d'endives blindées aux camps de Mourmelon et de Sissonne.
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

Répondre

Retourner vers « Région sud-est (PACA, Rhône Alpes, et Corse) »