PathFinder KingMaker avis

Message
Auteur
luc30
Grognard
Grognard
Messages : 956
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:02
Localisation : NIMES

PathFinder KingMaker avis

#1 Message non lu par luc30 »

Bonjour à tous, où aux quelques uns qui passe encore par là

Un peu éloigné du wargame je me suis dit que cet avis pourrait quand même intéresser ceux qui auraient envie d'un petit RPG comme ce fût le cas pour moi.

J'ai donc choisi, après quelques hésitations, PathFinder.
Faisant fi des critiques sur la difficulté et celles sur les bugs; la plupart corrigé depuis; je n'ai écouté que les avis parlant de la qualité du scénario, de l'aspect roleplay poussé très loin...

J'ai donc essayé PF.

Au début j'étais enchanté. Une création de perso au petit oignons. Je choisi un pur magicien avec 20 d'intelligence...
Le début de l'histoire se passe bien en passant les combat en tour par tour pour comprendre ce qui se passe et pour voir agir avant que ce soit terminé.
Les conversions sont utiles et assez courtes et cohérentes. Pas de rencontres totalement inutiles et répétitives.

Je pars donc à l'aventure avec mes trois acolytes. Les premières mauvaises rencontres ne sont pas faciles mais gérable et arpentant les différentes routes j'avance un petit peu dans le scénario. Très vite il m'arrive de tombé sur des lieux ou mon niveau 2 actuel ne me laisse aucune chance. Chargement d'une sauvegarde, on part ailleurs.
Puis après quelques jolies combats usant mes personnages je m'apprête après plusieurs repos à entrer dans le premier vrai donjon de la quête principale. Et c'est là que je réalise combien ce jeu n'est pas cool.

D'abord mon équipe se voit bloqué dans le donjon. impossible de ressortir se reposer. Pourquoi pas, c'est rôleplay mais cela empêche toute récupération efficace.
Les combats sont assez tactiques au départ, quand vos persos possède encore des sorts ou des parchemins etc. Il récupère et en optimisant on n'arrive à passer quelques salles. Il n'empêche que l'on constate vite le premier déséquilibre du jeu. La faiblesse de mon magicien est criante et le nombre de raté (dés) est hallucinant; 50 ou 60% de raté.
Heureusement ma barbare fait du ménage mais cela ne suffit pas et bientôt mes persos sont affaiblis.

Je tentent des ruses; j'essaie d'attirer des araignés géantes vers d'autres ennemis (des Kobolds). Mais que nenni tout ce petit monde me fonce dessus avec bonheur (pour eux). je fuis à travers les souterrains et attire de plus en plus d'ennemi. Je meurs finalement
Je réalise là la misère de l'IA ennemi et du gameplay. Le jeu vous enferme systématiquement dans un lieu dès que vous faite une rencontres. Décider d'un replie est impossible. Quand le combat est équitable, en tant que joueur vous êtes content de continuer l'aventure mais souvent, trop souvent le combat est loin d'être équitable et progresser devient un labeur impossible.

J'étais au niveau normal. Je ne suis pas du genre à tester plein de niveau faute de temps. Certains disent qu'en passant en facile on peut se concentrer sur l'histoire et passer facilement les combats d'autres que l'on peut même y arriver en niveau difficile.

Perso j'ai laissé tombé car j'estime que si le niveau "normal" est déjà totalement déséquilibré en faveur du jeu c'est que le jeu n'est pas bon et qu'il fou en l' air toutes lses autres qualités

bosk
Grognard
Grognard
Messages : 618
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 18:55

Re: PathFinder KingMaker avis

#2 Message non lu par bosk »

Je pense que PF Kingmaker est "facile" en mode normal pour ceux qui sont habitué à PF le jdr papier (je le suis). Surtout qu'il est moins punitif que le JDR papier (beaucoup plus de possibilités de faire des repos).

Et compliqué, nécessitant une grosse phase d'apprentissage, pour ceux ne connaissant pas le JDR papier.


Le premier vrai donjon du jeu, c'est le sycomore. Il y a tout à fait possibilité d'en ressortir une fois rentré. (Si cela en est un autre, il faut me dire lequel). Mais logiquement, on y va pas avant le LVL4. On a d'autres choses à faire avant dans le scnénario.


Mais si on est "bloqué" dans un donjon, il faut avoir des provisions, c'est ce qui permet de se reposer. Il faut des provisions. Et donc penser à en avoir emporter suffisamment avant de rentrer dans le donjon.


Ensuite, il faut savoir que PF est un jeu de ressources. Et tout le sel du jeu est de savoir utiliser ses ressources.
Outre les ressources comme les provisions, il faut gérer ses ressources par personnages:
Point de vie et Sort.

Dans 90% des combats, les lanceurs de sorts ne lancent que des sorts 0 ou des carreau d'arbalète car c'est illimités. Ils ne gardent leurs sorts que pour les gros combats (cela change vers les hauts niveau quand on a beaucoup plus de sorts disponibles).

Les soins sont aussi très importants.

Franchement, magicien est très compliqué à jouer pour un joueur n'ayant jamais joué à PF le JDR papier. Il faut d'abord tenter avec un gars qui va faire ses dégâts sans sorts. Toutes les variantes de guerrier, barbare, etc. Et les variantes de prêtres (où les sorts des buffs ou des soins), paladin, rodeur, etc.

Ensuite, dans tous les cas, il faut que le groupe ait un vrai soigneur (le personnage principal ou Harrim (vers le LVL4 on récupère un soigneur bon mais ce sera dur de tenir jusque là si on connait mal le jeu)), Linzi est un peu trop légère en soin pour ce rôle.
Si on a pas eu Harrim au départ, on peut le récupérer rapidement à la 1ère sortie du comptoir si on envoit pas ch... le vagabond. Celui-ci nous indiquera où le récupérer.



PF est jeu extraordinaire, en tout cas pour ceux qui comme moi ont écumé le JDR papier, et il a vraiment fait un carton, ce n'est pas pour rien.
Mais oui, il est dur à apprivoisé pour les néophytes sur PF le JDR papier.

Avatar du membre
Manfred
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3367
Enregistré le : ven. 3 oct. 2008 08:49
Localisation : (93)

Re: PathFinder KingMaker avis

#3 Message non lu par Manfred »

PF Kingmaker : après l'avoir commencé il y a deux ans, j'avais laissé tomber par manque de temps et parce que je n'étais pas fan du faux tour par tour.
Depuis, la majorité des bugs ont été corrigés, et le "vrai" tour par tour respectant à peu près les règles du jdr papier a été implémenté, je m'y suis remis et je trouve le jeu excellent, et je joue en mode normal. Mais j'ai pas mal joué au JDR Pathfinder, et j'ai même maîtrisé une grosse moitié de la campagne Kingmaker, donc je connais les règles, qui ne sont pas évidentes à maîtriser si on n'a jamais taté du D&D et du Pathfinder.
Le jeu est difficile, mais il reste assez largement maîtrisable et finissable en mode normal. Mago en perso principal n'est pas une bonne idée, mais c'est généralement le cas dans tous les jdr vidéo. Les compagnons qu'on récupère et l'équilibre de groupe sont plutôt pensés pour un perso combattant, même si vers le niveau 5, on a assez de compagnons pour faire à peu près tous les types de groupes que l'on veut.
Mon conseil serait que tu lises quelques guides ou regardes quelques tutos car le problème vient surtout du fait que tu n'as pas spécialement bien appréhendé la façon dont le jeu se joue, ni ses règles, à l'évidence.
gérant Agorajeux
rejoignez nous sur facebook pour rester informé en permanence de toutes nos nouveautés.

luc30
Grognard
Grognard
Messages : 956
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:02
Localisation : NIMES

Re: PathFinder KingMaker avis

#4 Message non lu par luc30 »

Merci pour vos conseils et avis.

Vous devait avoir raison. D'après vos infos je cumule effectivement plusieurs mauvais élément de départ.

-perso principal: Mage en plus je ne sais pas si cela joue mais pour le Rôle play j'ai choisi de le jouer Chaotique mauvais
-pas de soigneur dans l'équipe. ça je n'ai pas choisi
-Une nana dont j'ai oublié le nom (morte vivante) qui ne peut pas récupérer de vie avec les potions de soin ou autres. Donc quand elle est au bout du rouleau. Je ne savais pas quoi trop faire. j'ai cru comprendre qu'elle pouvait drainer de la vie des ennemis vivant mais ça n'a pas fonctionné...
-La quête des baie avec les araignées; je m'en suis bien sorti. j'avais des fioles de feu. Mais impossible de récupérer les baies. A chaque fois je perdais des PV et qu'en enfin en y retournant j'ai pu en récupéré le vagabond m'a dit qu'elle étaient pourri....
-Effectivement mon premier gros donjon fût celui du sycomore. Je ne spoile pas plus. Mais j'y suis rentré alors que je n'avais passé qu'un niveau avec mes personnages. Donc évidemment au niveau 4 ce doit être plus facile
-j'ai aussi eu la rencontre avec les esclavagistes également. Impossible à battre à mon niveau.

J'aurais tendance à en conclure que je suis allé trop loin trop vite mais quand même, si bien joué à Pathfinder Kingmaker nécessite
1) d'être un bon connaisseur du jeu papier
2) de choisir le bon perso au départ qui convient au scénario et compagnons que l'on n'est pas sensé connaître à l'avance
3) De faire le bon cheminement dans les chemins pour tomber sur les quêtes dans le bon ordre et ne pas s'éloigner trop vite.
4) de tomber sur le bon soigneur quelque part dans l'histoire pour s'en sortir correctement

Cela fait beaucoup de condition pour ne pas ressentir une certaine frustration dans ce jeu

bosk
Grognard
Grognard
Messages : 618
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 18:55

Re: PathFinder KingMaker avis

#5 Message non lu par bosk »

luc30 a écrit : mar. 29 sept. 2020 17:34 Merci pour vos conseils et avis.

Vous devait avoir raison. D'après vos infos je cumule effectivement plusieurs mauvais élément de départ.

-perso principal: Mage en plus je ne sais pas si cela joue mais pour le Rôle play j'ai choisi de le jouer Chaotique mauvais
Tu as plus de mal à te faire des amis.

-pas de soigneur dans l'équipe. ça je n'ai pas choisi
Oui et non.
Suivant tes réponses à Jamandi après le dernier combat du prologue vont décider de tes compagnons.
Et suivant la réponse à je ne sais plus laquelle des questions, tu auras Valerie ou Harrim. Harrim est un soigneur. Harrim étant le chaotique, Valérie la Loyale

Si tu l'a raté, tu peux l'avoir peu de temps après ton arrivée chez oleg.
En sortant du comptoir la première fois, tu as un vagabond qui t'aborde, et si tu es gentil avec lui il t'indique où est Tartuccio, et si tu y vas et réussit un test d'éloquence, tu peux récupérer un des 2 personnages que tu as manqué au début (tu auras le dernier plus tard dans l'aventure).

Linzi soigne un peu vu qu'elle connait le sort soin, mais c'est plus de l'appoint qu'elle apporte.
Sans connaitre le jeu, c'est trop peu à elle seule, à mon sens.

Ou alors faut dormir après chaque combat.
-Une nana dont j'ai oublié le nom (morte vivante) qui ne peut pas récupérer de vie avec les potions de soin ou autres. Donc quand elle est au bout du rouleau. Je ne savais pas quoi trop faire. j'ai cru comprendre qu'elle pouvait drainer de la vie des ennemis vivant mais ça n'a pas fonctionné...
Jaethal.
Les morts vivants se soignent avec de l'énergie négative. Il faut lui lancer le sort blessure légère pour la soigner (elle le connait donc c'est cool :) )/
-La quête des baie avec les araignées; je m'en suis bien sorti. j'avais des fioles de feu. Mais impossible de récupérer les baies. A chaque fois je perdais des PV et qu'en enfin en y retournant j'ai pu en récupéré le vagabond m'a dit qu'elle étaient pourri....
En gros il faut réussir un jet de compétence nature (je ne me rapelle plus de la difficulté).
Tu jettes un dé 20 face, tu rajoutes le score de ton meilleur coéquipier dans cette carac et si tu fais plus que la difficulté tu réussis, sinon tu rates et prend des dégats.
Comme pour les pièges par exemple.
C'est pour ça qu'il faut avoir des persos qui couvrent toutes les compétences (et dans l'idéal garder l'éloquence pour son perso principal).

Ah, et pour cette quête en particulier, revenir de suite après avoir pris les baies sans dormir.
Sinon, tu peux toujours retourner au buisson, tu auras toujours les baies que tu peux cueillir.

J'aurais tendance à en conclure que je suis allé trop loin trop vite mais quand même, si bien joué à Pathfinder Kingmaker nécessite
1) d'être un bon connaisseur du jeu papier
2) de choisir le bon perso au départ qui convient au scénario et compagnons que l'on n'est pas sensé connaître à l'avance
3) De faire le bon cheminement dans les chemins pour tomber sur les quêtes dans le bon ordre et ne pas s'éloigner trop vite.
4) de tomber sur le bon soigneur quelque part dans l'histoire pour s'en sortir correctement

Cela fait beaucoup de condition pour ne pas ressentir une certaine frustration dans ce jeu
Oui.
Ce jeu a avant tout été fait par et pour des fans du JDR papier et des fans de Baldur's Gate.

Y arriver sans ce bagage peut être vite frustrant. Je connais un autre membre de cstratégikon qui a la même frustration que toi dessus.


A oui, le combat avec les esclavagistes n'est pas fait pour être gagné (même si moi je le gagne, c'est pas un combat évident).
Logiquement on le perd et on va délivrer le perso pris en esclavage. C'est le déroulement normal.

Il y a quelques combats dans le jeu qui ne sont pas fait pour être gagné (même si tu as un bonus en le faisant).

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8569
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: PathFinder KingMaker avis

#6 Message non lu par domi »

un petit mot sur les RPG , bof

mais la provoc ;
Bonjour à tous, où aux quelques uns qui passe encore par là
:dernieravertissement:

je t'invite à aller sur les site de jeux de rôles , il y aura moins de "toiles d'araignées" qu'ici.
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Verrouillé

Retourner vers « Autre univers (jeux pc, etc..) »