STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mar 18 Juin 2019 17:15

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Lun 28 Avr 2014 10:17 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Oct 2008 19:51
Message(s) : 759
Localisation : Paris
Historien (1) Médaille des scribouillards (1) Médaille du Trophée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille navale (1)
Saganami Island Tactical Simulator n'est pas un nouveau jeu mais il est peu connu, de même que son éditeur Ad Astra Games. C'est pourquoi je profite d'une partie d'initiation que j'ai faite samedi avec Vince WG (merci à lui !)pour le présenter sur le forum. Cela a sûrement déjà été fait, mais un petit up d'un jeu méconnu n'est jamais inutile, surtout si cela peut susciter des vocations ! ;)

Fiche BGG ici : http://boardgamegeek.com/boardgame/17022/saganami-island-tactical-simulator

Ce jeu de combats spatiaux se déroule dans l'univers de la série de romans "Honor harrington", de David Weber et met en scène l'affrontements entre diverses nations ressemblant fort aux puissances des XVIIIe-XIXe siècle... mais dans l'espace. Les "gentils" sont un clone improbable de la Grande-Bretagne victorienne, pour le vernis aristocratique et traditionnel, et de l'Amérique du 20e siècle pour la liberté de moeurs et le dynamisme économique pour donner le très libéral royaume de Manticore ; les "méchants" sont un mélange caricatural de France révolutionnaire pour sonidéologie égalitariste et la puissance massive qu'elle peut mobiliser et du "meilleur" de la Russie soviétique, bureaucratie et police politique, le toute formant la République de Havre. La caractérisation des personnages et, à mon goût, bien limitée, et Weber n'est pas un grand écrivain mais il excelle dans deux domaines qui doivent lui valoir la complaisance et l'intérêt des wargamers que nous sommes : une géopolitique de son monde futuriste passionnante, et une mise en scène cohérente et détaillée des stratégies des différentes factions ainsi que des tactiques de combat de leurs matelots de l'espace...

Par une série de justifications techniques pas trop ridicules si on en accepte le postulat, l'auteur a fait en sorte que la tactique des vaisseaux spatiaux dans son monde ressemble fort à celle des vaisseaux à voiles du XVIIIe siècle : tir par bordées, combat en ligne, différentes classes de navires, etc. Du moins au début, car la technologie évolue au fil du temps dans la série de romans. Toujours est-il que cela permet à l'auteur de jouer avec les codes du roman maritime, genre dans lequel excellent les anglo-saxons (Cf. le cycle Hornblower, créateur du genre, pour ne citer que lui), ainsi qu'avec ceux du technothriller à la Clancy (dans l'espaaaaace intersidéral).

Le jeu lui-même, édité par Ad Astra Games (site ici). Sa principale et impressionnante caractéristique est d'arriver à représenter les évolutions des vaisseaux en vrai 3D sur une surface plane (carte d'hexogones banale). Pour cela, il faut maîtriser un certains nombres d'aides de jeu dont le principe est finalement assez simple, mais la compréhension initiale pas évidente du tout ! :gratte: La courbe d'apprentissage du jeu est raide comme les falaises de la pointe du Hoc ! Je ne vous cache pas que c'était d'ailleurs un des buts de la partie de samedi que de me faire "tutorer" dans le système par Vincent...

Le second point délicat, une fois maîtrisées les bases du jeu, c'est de savoir quoi faire de ses vaisseaux pour parvenir à un résultat tactique satisfaisant. En effet, la seconde grande particularité du jeu est de simuler un mouvement newtonien conforme au lois de la physique dans un espace sans friction : plus que des "points de mouvements" comme dnas les jeux navals, c'est votre accélération qui compte seule, et le vecteur que vous impulsez à vos bâtiment dans l'espace. L'accélération est cumulative, pour freiner, il faut donc se retourner et donner de la poussée dans l'autre sens. On ne tourne pas vraiment non plus : on pivote pour générer une accélaration dans un sens différent... qui change donc votre vecteur. Les habitudes des autres jeux en 3D, type combat aérien, ne sont donc pas transposables dans un tel milieu sans friction, et il faut absolument se projeter plusieurs tour à l'avance pour imaginer où va se trouver votre bâtiment sur son élan actuel. Et avec un cumul éventuel d'accélération, ça va très vite !

Les combats, eux, se règlent de façon fluide et assez élégante : les salves de missiles, quelques soient le nombre d'engins, (jusqu'à 3 par tour) sont codées par les joueurs puis résolus sur nue table unique qui prend en compte les ECM, les défenses actives, etc. Puis les dégâts sont localisés (chaque type de vaisseau à sa propre fiche) et donnent lieu aux classique perte de points de coques / armes / senseurs, etc. qui dégradent votre beau vaisseau spatiaaaaal. A très courte portée, des lasers ou grasers (gros lasers) viennent renforcer la puissance de feu de la missilerie, en rappellent un peu les caronnades de la marine à voile.

Bref, un jeu très pointu, mais passionnant si la thématique d'un "vrai" combat spatial en 3D et à mouvement newtonien vous intéresse. A noter que l'éditeur commercialise des figurines pour ce jeu, et même un ingénieux système de bases flexibles qui permettent de faire adopter à vos fig toutes les directions que vous souhaitez (60° vers tribord et 120° de roulis ? Pas de problème !)

En tous cas, moi, je suis près à refaire une partie pour confirmer ma toute nouvelle compréhension des mécanismes du jeu !
:)

_________________
Lloyd George: "Vous autres, français, oubliez toujours qu'entre l'orgueil et le ridicule, il n'y a qu'un pas"

Clemenceau: "Oui: le Pas-de-Calais"!


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 28 Avr 2014 11:31 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:32
Message(s) : 639
Localisation : Bordeaux
Médaille des 10 ans (1) Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des comptes rendus (1) Rencontres Lyonnaises (1) Rencontres bordelaises (1)
J'adore cette serie, effectivement weber ne sais pas trop développer ces personnages, et les recits de la vie intime sont vraiment le point faible des romans. Il est beaucoup plus doué pour raconter tous ce qui est militaire, politique et géostratégique.

J'ajouterais dans les qualités la description de la vie militaire et des aspects non seulement stratégique mais aussi tactique des combats spatiaux. j’apprécie également le fait que le monde n'est pas si manichéen que ça, surtout passé les premiers tomes.

J'ai joué au jeu une fois, dans un pbem dirigé par Brazouck. J'ai bien apprécié même si comme tu le dis la courbe d'apprentissage est raide, on a un peu l'impression d'être un cadet qui a besoin de passer de nombreuses heures dans le simulateur pour arriver à enfin dégager des tactiques cohérentes. J'avais vraiment l'impression de retrouver les combats des romans, et l'aspect si particulier de la mécanique newtonienne bien décrit pas Weber. Du coup j'ai trouvé que c’était non seulement un bon jeu mais aussi un bon rendu des livres. Avec comme défaut de demander de l'investissement (même si mes impressions sont basées sur une seule partie).


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 28 Avr 2014 12:59 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Oct 2008 19:51
Message(s) : 759
Localisation : Paris
Historien (1) Médaille des scribouillards (1) Médaille du Trophée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille navale (1)
J'ai vu le sympathique CR de votre partie posté par brazouk : ce fut un élément de motivation pour me lancer enfin moi-même alors que j'ai le jeu depuis plusieurs années... Si vous remettez-ça, cela pourrait m'intéresser.

_________________
Lloyd George: "Vous autres, français, oubliez toujours qu'entre l'orgueil et le ridicule, il n'y a qu'un pas"

Clemenceau: "Oui: le Pas-de-Calais"!


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 20 Mai 2014 13:32 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 30 Sep 2008 16:08
Message(s) : 218
Médaille des 10 ans (1)
J'aime bien la série 'Honor Harrington" mais c'est trop copié (comme évoqué par l'auteur lui-même dans la préface) sur les combats aéronavales de la seconde guerre mondiale. Je préfère de loin les combats spatiaux de "la flotte perdue" de Jack Cambell qui sont dans un espace relativiste (proche de la vitesse de la lumière et grande distance) et donc plus réaliste (et sortant des sentiers battus). Pour ne rien gacher l'histoire est originale.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 13 Sep 2014 17:53 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mar 25 Jan 2011 17:18
Message(s) : 414
Localisation : (Sur Garonne) Grenade
Personnellement, j'aime beaucoup l'univers, il m'a accompagner toute l'année scolaire dernière, mais, j'ai bien peur qu'investir dans le jeu soit inutile, je n'ai aucun joueur capable de s'impliquer assez dans un telle jeu et aussi complexe. Mais, il est clair que j'adorerai prendre les commande du Fearless et rejouer la bataille de Basilic.

Petite question, le jeu gère comment les nacelles de missiles et les BAL ?

_________________
Variation de D&D du Second Corollaire de Forsyth

"La lumière au bout du tunnel est sans doute un dragon."


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 14 Sep 2014 13:20 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Oct 2008 19:51
Message(s) : 759
Localisation : Paris
Historien (1) Médaille des scribouillards (1) Médaille du Trophée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille navale (1)
Les BAL ne sont pas pris en compte : le jeu et ses suppléments ne vont pas si loin dans la chronologie de la série Honor Harrington.

Ce qui est dommage dans cet univers, c'est de ne pas avoir un jeu à l'échelle stratégique et "opérationnelle" (conquête des système) : les descriptions des grands engagements sont encore plus intéressantes que celles des escarmouches et la prise en compte des innovations technologiques prendrait tout son sens.

_________________
Lloyd George: "Vous autres, français, oubliez toujours qu'entre l'orgueil et le ridicule, il n'y a qu'un pas"

Clemenceau: "Oui: le Pas-de-Calais"!


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 15 Sep 2014 09:02 
Grognard

Inscrit(e) le : Ven 28 Jan 2011 07:57
Message(s) : 1055
Localisation : Brest
Médaille des comptes rendus (1) Médaille du testeur. (2) Médaille du Trophée (1) Médaille Au fil de l'épée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille napoléonienne (1) Médaille navale (1)
BAL, je ne sais pas. Les capsules te bouffent ton accélération mais permettent de tirer une flopée de missiles; c'est du simple.
A savoir que le jeu de base est plutôt orienté escarmouches, il n'y a pas de supercuirassés ou autre.
On trouve par contre assez facilement d'autres vaisseaux.

_________________
Lannes/Ney - Pultusk 1806 / Bernadotte - Prusse 1806 / Napoléon - Autriche 1809 / Rosenberg - Bavière 1809
En cours de design : Austerlitz 1805 : Rising Eagles ; Montenotte 1796
Sur table : Rising Eagles, Napoleon against Europe, Les Maréchaux III


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 15 Sep 2014 10:08 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Oct 2008 19:51
Message(s) : 759
Localisation : Paris
Historien (1) Médaille des scribouillards (1) Médaille du Trophée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille navale (1)
La dernière extension mis en ligne les dreadnought et superdreadnought, mais je ne l'ai pas celle-là : je ne suis qu'il y ai une inétrêt à jouer des bâtiments dont la raison d'être est de consituer le "mur" de la flotte dans un jeu d'escarmouche.

_________________
Lloyd George: "Vous autres, français, oubliez toujours qu'entre l'orgueil et le ridicule, il n'y a qu'un pas"

Clemenceau: "Oui: le Pas-de-Calais"!


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 15 Sep 2014 22:55 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mar 25 Jan 2011 17:18
Message(s) : 414
Localisation : (Sur Garonne) Grenade
Le problème d'un mur avec ce système qui a l'air très précis, c'est qu'il regroupe une vingtaine de vaisseau minimum opérant de concert contre une formation adverse organisé à peut près de la même manière, sur des vecteurs d'approche différent... Du coup, ça doit être un cauchemar à gérer ! ;)

_________________
Variation de D&D du Second Corollaire de Forsyth

"La lumière au bout du tunnel est sans doute un dragon."


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 16 Sep 2014 08:49 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Oct 2008 19:51
Message(s) : 759
Localisation : Paris
Historien (1) Médaille des scribouillards (1) Médaille du Trophée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille navale (1)
Oui, c'est pratiquement impossible à faire : VinceWG a trouvé le bon qualificatif pour ce jeu, un jeu d'escarmouche. Un jeu à l'échelle des grandes batailles aurait toute sa signification dans cet univers.

_________________
Lloyd George: "Vous autres, français, oubliez toujours qu'entre l'orgueil et le ridicule, il n'y a qu'un pas"

Clemenceau: "Oui: le Pas-de-Calais"!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr