STRATEGIKON
http://www.strategikon.info/phpBB3/

Red Factories
http://www.strategikon.info/phpBB3/viewtopic.php?f=47&t=26415
Page 1 sur 2

Auteur:  BugDany [ Ven 8 Mars 2019 18:15 ]
Sujet du message:  Red Factories

Ouverture de boîte sur Strategeek.net :)

Auteur:  rikou [ Ven 8 Mars 2019 23:09 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

merci :razz:

Auteur:  michoD [ Dim 24 Mars 2019 03:38 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

bonjour.
une étite question.
au vu du nombre de planches de pions , faut il avoir la boite beyond valor pour jouer a red factories? c est assez tentant. mais je ne suis qu au sK1.
merci pour vos reponses.

Auteur:  Mister T [ Dim 24 Mars 2019 08:35 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

michoD a écrit:
bonjour.
une étite question.
au vu du nombre de planches de pions , faut il avoir la boite beyond valor pour jouer a red factories? c est assez tentant. mais je ne suis qu au sK1.
merci pour vos reponses.


Sans vouloir répondre sur l'aspect matériel à ta question, je note quand même que Red Factories (comme son prédécesseur Red Barricades) exige déjà une très bonne maîtrise des règles du full ASL. Donc tu risques de te péter un neurone :) en faisant l'impasse sur les échelons intermédiaires d'apprentissage.

Auteur:  Mister T [ Mar 23 Avr 2019 15:55 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

BugDany a écrit:
Ouverture de boîte sur Strategeek.net :)


Pour aller (un peu) plus loin

Red Factories (RF) est paru. Pour tout ceux qui ont goûté à l’univers des usines de Stalingrad, cela évoque naturellement des longues soirées de batailles sauvages pour quelques hexagones-clés, il y a bien longtemps, lorsque Red Barricades (RB) est sorti au début des années quatre-vingt dix et qu’il s’est imposé comme la référence en la matière de campagne historique ASL (HASL). RB a ensuite été brièvement vendu avec la deuxième édition de Beyond Valor avant de devenir indisponible. Pour ceux qui sont venus à l’ASL sur le tard, RF offre la possibilité de jouer à Red Barricades. Pour les vétérans, RF ajoute Red October (RO) dans la boîte. Red Barricades, c’est l’usine de canons sur la Volga. Red October, c’est l’aciérie juste à côté (et construite au début du XXe siècle grâce aux emprunts auprès des épargnants français). Les deux usines ont été attaquées par les forces de Paulus sensiblement à la même période donc il est possible d’avoir un produit intégré avec 4 cartes connectées au lieu de 2.

Donc RF= RB+RO

MMP a donc réédité Red Barricades en tant que composante de RF et on retrouve les mêmes composants avec une nette volonté de « sanctuarisation ». Les modifications sont quasiment inexistantes, tout a été reconduit à l’identique. Tout juste peut-on noter qu’il est désormais impossible de mettre le feu volontairement dans le but de bloquer l’attaquant, ce qui n’était ni réaliste dans ce contexte, ni plaisant pour le jeu. Ce parti-pris de stabilité peut se comprendre pour les campagnes, où de toute façon les aspects d’ajustement lié à l’équilibre sont finalement secondaires. On aurait pu toutefois attendre quelques ajustements de certains « petits scénarios » de Red Barricades, dont l’âge révèle certains déséquilibres. Le seul ajustement visible concerne le scénario massif de RB, the Last Bid, où deux 8-3-8 ont été remplacé par deux 4-4-7. A ces 7 scénarios de la première vague, MMP a rajouté 7 autres scénarios qui étaient parus dans des publications AH/MMP ou chez des éditeurs tiers. La volonté de sanctuariser la carte est symbolisée par la mise à disposition d’une planche d’overlays qui modifient quelques hexagones de la carte pour tenir compte des recherches effectuées après la chute de l’URSS (voir à ce sujet le livre très complet de l’Australien Jason Mark). Mais l’application de ces overlays reste facultative. Sinon, on trouve aussi six planches d’overlays qui permettent d’appliquer sur la carte (à l’aide de colle non permanente que les joueurs d’ASL connaissent bien) l’image de chaque usine (28!) lorsqu’elle a été éventrée par les combats et les incendies plutôt que d’utiliser un pion « factory gutted ». Les huit planches de pions fournies permettent de compléter son ordre de bataille allemand et soviétique pour représenter la quantité de troupes sur carte pendant les campagnes. Grossièrement il d’agit d’une dotation similaire à celle de Red Barricades. Les vétérans, eux, pourront profiter de l’occasion pour renouveler leurs pions blanchis sous le harnais.
Il existe aussi sur les planches un jeu de pions First Fire-SW, First-Inherent qui sont un peu plus pratiques à utiliser car les pions système ne permettaient pas de distinguer si on avait fait tirer une arme de soutien ou la puissance de feu intrinsèque du squad. On trouve aussi des pions First Fire-BMG/CMG/AAMG pour savoir quelle arme d’un véhicule a ouvert le feu.

RO (Red October) constitue la partie originale de RF avec ses deux nouvelles cartes, 7 nouveaux scénarios et trois campagnes. La carte est évidemment différente, avec un gros bloc d’usines légèrement plus concentré que celui de RB. On trouve tout autour un univers de voies ferrés, entrepôts, réservoirs éventrés et autres ruines, débris et trous d’obus saupoudrés sur l’ensemble de la carte, parfait pour l’embuscade. Les nouveaux types de terrains (peu nombreux) font l’objet de quelques ajouts très succincts dans les règles. La prise en main sera donc immédiate pour ceux ayant joué à RB. Les tables d’achat pour RO sont globalement identiques à celles de RB. On note juste que l’Allemand pourra toucher un Stuka de plus s’il fait l’achat de soutien aérien. Il pourra aussi acheter des compagnies d’infanterie de seconde ligne pour boucher les trous. Le Soviétique pourra quant à lui s’acheter une paire de canons de 122mm. Sinon on retrouve la large palette de véhicules, canons, compagnies d’infanterie et modules d’artillerie déjà présente dans RB. Il semble toutefois que la qualité et la quantité des forces soviétiques soient plus importante, donc l’attaque allemande pourrait avoir plus de mal à progresser que dans le secteur RB. A confirmer. En particulier, le secteur des fours Martin devrait s’avérer une noix particulièrement dure à casser (ce secteur a résisté de façon particulièrement acharné). Les défenseurs bénéficient d’un +6 TEM contre l’artillerie! En plus les cheminées de cette usine offrent d’excellents points de vue aux tireurs d’élite, donc le SAN frappe plus fort dans ce secteur.

Un choix fort de design a été réalisé pour RO: les compagnies d’infanterie ne sont plus équipées de HMG. Il est vrai que pendant les campagnes RB, on avait tendance à un peu trop facilement accumuler du matos pour ensuite en faire des « kill stacks » entravant les manœuvres. Il faudra, soit trouver un appui-feu ailleurs, soit aller piocher dans la table d’autres types de soutien, cela pouvant aussi inclure la section d’armes lourdes. Ou alors y aller à la pelle et au couteau…
Autre choix de design, il ne sera plus possible de toucher des chefs 10-3 et 10-2 lorsqu’on achète de l’infanterie et qu’on réussit un jet de dé heureux lors de l’achat. Désormais ceux-ci n’apparaîtront plus que par l’aguerrissement au combat des chefs de rang inférieur (9-2). Il faudra les mériter…

Ces deux changements vont plutôt dans le bon sens pour un encore meilleur rendu historique et/ou ludique.

Trois campagnes sont proposées, de respectivement de 9, 5 et 16 journées. Elles s’ajoutent aux 4 campagnes de RB déjà connues. De plus, il est possible de connecter les CG I et II de RB et RO pour en faire un énorme chaudron pouvant être joué (au moins!) à quatre. Pour ceux allergiques aux campagnes, il est possible de jumeler le mega-scénario de RB (The Last Bid) et celui de RO (Men of Steel).

Véritable pièce de collection pour les aficionados, certes onéreuse, Red Factories est un investissement sur le long terme et nulle doute qu’il produira ses dividendes quand ceux qui l’auront acheté pourront mobiliser le temps nécessaire à s’immerger dans son fascinant environnement.

Auteur:  hardrada [ Mer 24 Avr 2019 16:43 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

Merci d'avoir pris le temps d'écrire cette description particulièrement bien détaillée - effectivement cela donne envie de s'y (re)mettre.
Je n'oublierai jamais mon premier placement en tant que russe dans les usines : si peu de troupes pour autant d'espace...

Auteur:  barns [ Jeu 25 Avr 2019 10:43 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

140 euros je ne l'ai pas trouvé super cher en rapport des produits de bounding fire.

Auteur:  domi [ Jeu 25 Avr 2019 13:52 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

hardrada a écrit:
Merci d'avoir pris le temps d'écrire cette description particulièrement bien détaillée -..


+1 :good:

Auteur:  ulzana [ Ven 26 Avr 2019 11:09 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

Mister T


Citer:
Un choix fort de design a été réalisé pour RO: les compagnies d’infanterie ne sont plus équipées de HMG. Il est vrai que pendant les campagnes RB, on avait tendance à un peu trop facilement accumuler du matos pour ensuite en faire des « kill stacks » entravant les manœuvres. Il faudra, soit trouver un appui-feu ailleurs, soit aller piocher dans la table d’autres types de soutien, cela pouvant aussi inclure la section d’armes lourdes. Ou alors y aller à la pelle et au couteau…
Autre choix de design, il ne sera plus possible de toucher des chefs 10-3 et 10-2 lorsqu’on achète de l’infanterie et qu’on réussit un jet de dé heureux lors de l’achat. Désormais ceux-ci n’apparaîtront plus que par l’aguerrissement au combat des chefs de rang inférieur (9-2). Il faudra les mériter…



Merci pour ces explications très instructives.

Les combats pour le complexe d'usines de l'ex Red barricades étaient particulièrement adapté au système ASL, qui permet d'avoir du monde sur la carte, et de mener des opérations de grande envergure.
La tactique des killer stacks était très utilisée, un leader 9-2 et surtout 10-2 et l'humongus 10-3 !

En mettant 3 unités d'infanterie avec un tel leader, équipés de LMG, voire de MMG on obtenait "la puissance de feu d'un croiseur"
avec une certaine capacité d'immunité contre les échecs au test de moral grâce au leader d'exception.
Ce qui pouvait inciter l'adversaire à choisir d'autres cibles "non protégées " par un tel leader, pour des résultats au tir plus efficaces.

Auteur:  Mister T [ Sam 27 Avr 2019 09:44 ]
Sujet du message:  Re: Red Factories

hardrada a écrit:
Je n'oublierai jamais mon premier placement en tant que russe dans les usines : si peu de troupes pour autant d'espace...


Les premiers tours de campagne, le camp russe est toujours proche de la rupture, pas facile à gérer.

Page 1 sur 2 Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/