STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mar 18 Déc 2018 23:18

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


Forum consacré exclusivement à la série 'Advanced Squad Leader'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Deuxième Guerre Mondiale"



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: AAR Grenadier 2009
Message non luPublié: Dim 26 Nov 2017 18:48 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Je poursuis l'écriture de mes mémoires de grognards:
Comme évoqué dans un autre topic, Grenadier est un tournoi allemand offrant une prestation "tout compris".
En 2009, le Tournament Director était Christian Koppelmeyer. Christian était un joueur très agréable, d'une patience et d'un sourire inamovibles. Il a créé et su faire évolué Grenadier d'une rencontre axée sur des thèmes originaux ou peu usités (on retrouve cette caractéristique avec une ronde atypique en 2009) vers une organisation très appréciée et ergonomique pour un tournoi.
Malheureusement il est décédé il y a quelques années, le flambeau a depuis été repris par Michael Koch. Je tenais à rappeler la personne très sympathique qu'était Christian par ces quelques mots

Bon, je préviens, cela va être assez décevant côté performance!


Ronde1: SP110 "Chernichivo Shuffle" face à Rudi Grossoldermann

Point positif de ce tournoi, je ne jouerais pas de joueur français! C toujours dommage de participer à un tournoi étranger de de jouer face à un compatriote que l'on rencontre régulièrement (sauf si cela arrive lors des phases finales, on peut alors faire cocorico). Mon adversaire est donc Allemand comme son nom le laisserait supposer.

Nous voulons tous 2 jouer l'attaque, j'optiens le choix, mais préfère lui laisser la main pour ne pas avoir la balance contre moi (je ne me rappelle plus de quoi il s'agissait d'ailleurs!). Mon setup étant déjà prévu, je ne perds pas de temps. Les bunkers et tranchées sont placés au fond de la carte 49 courant le long du wadi, histoire de le faire courir un max et de disperser les objectifs. Mon setup reste assez classique, AT Gun prenant la rue en enfilade et ayant le pont dans sa LOS, infanterie étalée dans la menuiserie (le groupe de bâtiments avec le lumberyard) avec un sqd en avant -poste dans la petite maison dans la verte, j'ai quand même mis une tranchée entre les 2 pour permettre une retraite sans trop de casse (sinon l'avant-poste devient un vrai piège!). J'ai un groupe avec LMG et 9-1 dans le gros bâtiment objectif, plus pour protéger le Gun de l'infanterie qu'autre chose, le reste de mes gars sont dans le bunkers notamment les grosses sulfateuses, les blockhaus seront de mise pour pouvoir sortir facilement dans les tranchées et faire ainsi face à l'infanterie tentant d'approcher hors des CAs.
Rudi fait une approche prudente, même avec ses KV, l'un d'eux descend dans le wadi et se met en Crest pour poivrer la menuiserie, normal! Mes gars, sans ldr, vont très bien tenir et déverser une FP conséquente (12FP grâce au multi-hex FG) sans trop de problèmes pendant 2 ou 3 tours. Au bout du compte, je n'y perdrais qu'un seul sqd, pas cher payé pour tous les empoilages qu'ils auront engendrés!

Mes tirs se concentrent sur l'infanterie, même l'AT Gun s'y mettra (de toute manière, pas d'APCR, il ne réussira qu'à shocker un KV qui reviendra ensuite) et Rudi perd un tour au moins à botter les fesses de ces Frontoviks coincés en fond de carte. Les KVs s'avèrent très génants, masi le peu de réussite aux tirs, la tenue des mes MCs et le pédalage de son infanterie occupée à pleurer fait qu'il se doit de les risquer dans des Street Fighting pour avancer, je réussirais ainsi à en détruire au moins un tout en me repliant convenablement! Le 9-1 fait correctement son boulot, me^me si il a une défaillance passagère, il permettra surtout de sortir le crew du Gun d'un mauvais pas en exterminant un HS popov esseulé farci d'une DC (ça put toujours faire mal).

Côté Tiger, je les positionne en appui de mes bunkers, mais les KVs prudents se mettent à l'abri des bois sur mon flanc gauche. Je vois là une occasion de chasse et vais donc titiller 2KVs appuyés de loins par 3 sqds 447 CX, je fume le premier, tous ses tirs ratent, mais je ne garde pas ma fameuse ROF de 2 (aucune fois d'ailleurs de tout le scénar), ne voulant pas risquer un intensif, je décide de me repositionner et casse le moteur en démarrant!!!!! Bon, mon tiger n'est pas trop mal placé: il bloque son passage sur mon flanc gauche et possède encore une LOS sur l'arrière des bunkers! Il réussira à se débarasser du second KV et à massacrer l'infanterie popov venue le voir de plus près.
Les KVs survivants finissent par investir mes lignes, mais je tiens encore bon dans mes tranchées et mes bunkers, ainsi que dans le gros bâtiment objectif où mon crew abandonne son AT Gun inutile, attrappe la DC popov par terre et se place au RdC tandis que le 9-1 monte avec ses potes à l'étage.

Christian arrive alors pour arbiter. Il ne reste plus qu'une seule impulsion popov, j'ai un sqd qui s'est fait cassé en tentant de rentrer dans un bunker (et encore après vérif, je pouvais y rentrer sans bobos!!!), mais le bunker est encadré par 2 trenches occupées par un sqd chacune et mon gros building est défendu comme décrit juste avant. J'obtiens donc la victoire par arbitrage! Ca commence bien! :)

1-0


Dernière édition par Schrapnells le Dim 26 Nov 2017 18:50, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR Grenadier 2009
Message non luPublié: Dim 26 Nov 2017 18:49 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Round 2: AP12 "Savoia!" face à Raymond Wolozcyn

Cette ronde était déterminée d'avance. les scénars étant proposés étant tous un peu particulier, on pouvait faire son choix au préalable et Christian nous a confirmé le scénar joué par chacun 10 jours avant de telle manière que l'on puisse l'étudier. Je joue donc les poneys, parce que j'avais envie. Hellgie me souligne à juste titre que ce scénar est assez dicey, mais j'avais envie de jouer la cavalerie et je vais vraiment bien m'amuser!

Dire que Raymond est un joueur chevronné est un euphémisme, je le percevrais un peu comme un maître jedi du wargame:
Très expérimenté (il a commencé à jouer aux wargames en 1964 et à ASL depuis les débuts du jeu), calme, modeste et très sympathique. Nous voulons tous 2 joué la défense popov et Raymond gagne le camp, il me laisse l'attaque avec comme balance un pre-reg hex pour mon OBA (avec un Offboard Observer lvl 0 ayant le soleil dans les yeux, c vraiment indispensable, ça limitera l'erreur de l'OBA et donne une mission supplémentaire!).

La charge commence, ayant déjà joué et perdu ce scénar en 1 tour en attaque, j'ai retenu la leçon et lance donc une Cavalry Wave (en fait 3, pour éviter que les gars se galopent dessus, y a un peu trop de monde!). Celle-ci va se passer le moins mal possible en termes de dégâts en général, mais je vais quand même roulé assez haut et surtout perdre 2 ldrs sur 3 (les 2 DRs ayant abouti à des KIA seront sur mes groupes menés par les ldrs, ceux-ci étant pourtant non-visibles à cheval par SSR). Pas de bol, surtout que le dernier se retrouve estropié!

Bon, je perds la moitié de l'OB de départ, mais ça aurait pu êtr pire et un joueur m'indiquera (Mister T peut-être, je ne me rappelle plus!) que c'est la première fois qu'il voit autant de'Italiens vivant sur ce scénar à la fin de la charge.
Je découvre un point de règle au passage: Lors d'une impulse (Cavalry Wave, Banzaï Charge, Human Wave) si un Fire Lane est déclenchée, elle s'applique immédiatement à tous les hexes traversés par elle en plus de l'attaque sur l'hex cible, je pensais que non, ça diminu considérablement l'efficacité de ma charge, mais heureusement, les MGs popovs sont loin de moi ou mal placées (j'y ai fait très attention!). Mon OBA entre en jeu et démoli le wagon et bk le crew du Gun qui venait de débarquer (les pièces d'arty, y compris les minis MTR, sont des élèments maîtres de l'OB popov).

L'ensemble de ma cavalerie va bk dans les tours suivants en essayant de démonter et sans ldr digne de ce nom, je vais avoir le plus grand mal à réorganiser tout cela! Heureusement mon OBA s'avère très gênant et la défense est très dispersée, ce qui lui prend du temps à organiser aussi! Je réussis aussi à lui causer quelques pertes, en plus de celles ayant eu lieu lors de la charge, mais ça va pas péter bien haut (faut dire que les échanges de tirs sont du style, "2FP+1", "3FP+2" Oh! "5FP+2" j'ai une demi-molle!)

Raymond part quand même à la chasse aux bk, mais voilà que mes renforts arrivent et réussissent à bousculer, appuyés par l'OBA et en restant bien groupir ses lignes arrières. INconvénient, alors que le spopovs avaient le soleil dans les yeux au départ, là c'est moi qui l'ai!
Raymond pense manifestement à sortir ses gars (possibilité laissée au popovs à partir du tour 5 pour éviter d'atteindre le seuil faitidique des 27CVPs), mais il s'aperçoit alors qu'il me laisserait le champ libre pour remplir le second volet des VCs (occupé la majorité des FH et j'ai encore assez de popovs à me mettre sous la dent pour atteindre les 27 CVPs). Il fait alors machine arrière et va occuper la carte pas trop en LOS de mon OBA et lui assurrant de bonnes LOS sans soleil sur mes gars. Chose rare, l'un de ses tirs me fait hériter d'un berserk italien qui va donc vaillamment se faire étriper pour tenter d'ouvrir une brêche dans le dispositif rouge, l'OBA s'occupant de gêner la MMG et les MTRs avec le FFE Hindrance (car l'efficacité du 70mm sur des FH est assez discutable!).

Malgré tous mes efforts, la charge de mes gars ne se passe pas génial et j'abandonne au tour 7 faute de combattants en bon état)
Le scénar s'avère effectivement très tributaires des premiers tirs. mais si (avec des si, ma tante s'appèlerait mon oncle, mais j vais quand même oser la supposition pour le scénar) mes ldrs cavaliers n'avaient pas morflés au départ, j'aurais pu envisager une manoeuvre en étau après réorganisation des survivants de la charge (j'avais quand même un 9-2 dans le lot!). La partie fut en tout cas très agréable et très fair-play. Quelques grands moments comme le retournement de situation au tour 2 quand Raymond tire dans une melee où un cavalier italien est au prise avec un berserk popov. Cette melee bloque alors la retraite de 3 des mes unités (gros problème des charges, ça laisse des ennemis dans votre dos!). Résultat du tir NMC: mes cavaliers se cassent royalement la gueule de leur dada, mais sans bobos supplémentaires et son berserk roule.... un 6,6 et explose en plein vol! Moment important aussi quand mon unique ldr cavalier survivant estropié se sent pousser des coucougnettes et nous fait la totale: Hero et Battle Hardening! Bref, tout ça très sympa, c'était le but, même si j'ai perdu et que le scénar n'est certainement pas adapté à un tournoi!

1-1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR Grenadier 2009
Message non luPublié: Dim 26 Nov 2017 18:51 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Ronde 3: HP17 "Down Radio Road" face à Michiel Otten

Samedi matin, je suis en bonne forme. Même si je n'ai pas tout gagné la veille, je suis déjà satisfait de mon entame de tournoi, le fun étant là et c'est bien le principal!
Nous statuons sur le scénar, j'ai exclu "Elephants Unleashed" et Michiel a exclu "Searing Soltau", nous jouons donc notre second choix respectif: "Down Radio Road" et ces furieux combattants (Japs contre Marines). J'hérite des Nippons et laisse donc Michiel faire son setup.

J'ai déjà joué (et gagné!) ce scénar avec les US, je sais que le Jap n'a pas la partie facile, mais que cela se joue habituellement sur le dernier tour. Notre partie ne vas pas le démentir, pourtant je vais me bouffer les noix après celle-ci tellement je vais commettre d'erreurs! Le placement des rubbles est assez étonnant, en tant que Japonais, je démolis bien évidemment le bâtiment en pierre du fond de carte, excellente position en surplomb pour la .50 cal des renforts. Etonnament, Michiel ne place pas de Rubble sur mon chemin sur la colline, chose qui ralentit énormément le jap obligé de se farcir 6MFs pour grimper!

Tout commence très, mais alors très bien! Je réussis à rentrer dans le lard de l'US sans trop de problèmes malgré une prise de risque importante: CC de 2 sqds et 1 ldr contre un seul sqd Marine, en HtH ça peut très mal se passer!). Au tour 2 j'ai déjà réussi à liquider les 2/3 de l'OB de départ: En + du 768 zigouillé en CC (contre la perte d'un seul HS), son HIP (768/HMG + 9-1) se fait découvrir par un search de la part du fameux HS et démolir dans les grande largeurs par un Type 97 venu adjacent et chanceux aux DRs (PTC sur 1 FP puis CH sur le Gun! Random tout le monde prend!) et tout le monde finissant par mourir en AFPh sans avoir tiré un seul coup de feu.

Un de mes Type 97 mal parti (dans la LOS d'un HT dès le départ) fini par gagner son duel et flambe son opposant. Un 768 MG avec le 80 loupe ses tirs et casse ensuite, tout le monde fuyant vers le bord de carte, ils finiront en Failure to Rout, encerclés par mes chars. Enfin, ses 2 HSs placés en avant-poste vont se faire littéralement marcher dessus et disparaître sous le nombre.
Quand les renforts US arrivent, il n'y a déjà plus de ldrs US sur carte et seul un sqd et un Hero continuent à résister (et même très bien!).

Pause Suppen (miam, miam!) et retour à notre affrontement et c'est là où j'ai mis en route l'option déconne. J'empile comme un âne mes gars face au 768 et son Hero: il réussi bien son tir: 2 K/! Je veux me farcir son dernier HT et envoie tous mes chars l'encercler (l'un à son MA en vrac): résultat: L'un se fait Bazooké alors qu'il aurait pu sortir tranquille, les 2 autres sont shootés par le HT!

Arrive la fin et je peux toujours sortir le nombre nécessaire (5 sqds/AFVs), sa .50cal s'est repositionnée. Je lance donc des gars pour la faire tirer, mais comme un con, j'envoie une pile de 2 sqds (!!!) avec le ldr au lieu d'un seul!, la HMG ne garde pas sa ROF mais découpe bien mes gars: résultat: 1 seul sqd sorti. Le Ha-Go s'élance et roule sur la HMG sans trop de résultats (pas d'OVR que du TPBF, pas assez de MPs), j'envoie donc le reste de l'infanterie: sur le SFF je perdrais encore du monde: résultat des courses: 3 sqds et 1 AFVs de sortis: il ne m'en reste plus qu'un pour gagner!

Malheureusement, l'autre côté est un peu plus blindé et mon groupe va donc tenter sa chance pour se faire massacrer sur l'hex de sortie: ldr blessé, les autres réduits et PIN (si mes souvenirs sont bons!); Je suis dégoûté, alors que je tenais bien mon adversaire, je loupe la partie sur plusieurs erreurs successives:
1/ L'acharnement et le stack de les gars face à son sqd+ Hero, les types qui ne seront pas tués seront trop loin pour sortir ensuite
2/ La non sortie d'un Chi-Ha au tour précédent qui va se faire Bazooké sans problème en restant planté au milieu du champ
3/ Le stack de mon appât au dernier tour, j'économisais alors un sqd, jsute ce dont j'avais besoin pour sortir (et je ne parle pas de sqd reduced, mais de sqd plein! Je pouvais me permettre de louper un MC à ce moment-là!)
4/ L'attaque qu'en second de mon Ha-GO qui aurait pu simplement finir dans l'hex de la .50cal pour permettre à tout le monde de passer tranquilou sous le nez de la MG sans bobos!!!!!

Bref, j'ai foiré honteusement cette partie que j'aurais dû gagner 10 fois! Cette partie me fera dire que la meilleure tactique en attaque est de choper son adversaire par les couilles et de lui coller des baffes, tout cela au figuré évidemment!

1-2


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR Grenadier 2009
Message non luPublié: Mer 29 Nov 2017 14:23 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Round 4 OAF5 "Gap at Grunewald" face à Peter Struijf

Je dois affronter alors Peter Struijf. Peter est un très bon joueur; organisateur du tournoi d'Arnhem jusqu'à cette année, c'est un habitué des premières places de tournoi. Tout le temps rigolard, il est par contre un adversaire impitoyable même si il reste souple sur l'ASOP en tournoi.

Nous jouons par défaut OAF5 "Gap at Grunewald"; C'est notre second choix à tous 2. Nous voulons tous les 2 jouer le russe, mais j'obtiens le camp et lui laisse volontiers une balance assez inutile: un Hero en cadeau! Bon ses Jagdpanzer 75LL commencent HIP.
J'ai préparé ce scénar avec Hellgie et l'ai perdu avec le teuton. Les lignes allemandes sont très faibles pour tenir trois largeurs de carte et à force de filer des coups de boutoir, le Russe finit par passer. Néanmoins, Hellgie défendait l'option passage au nord du canal tandis que je préférais celle du pasage au centre dans le très grand verger de la carte 6 qui permet de roquer sur l'une ou l'autre carte.

Comme Hellgie obtint un beau succès et qu'il s'agit d'un meilleur joueur que moi, je me suis alors rangé à sa tactique, ce qui fut une erreur! Non pas que celle-ci soit mauvaise, mais surtout ce n'était pas la mienne! Il est toujours difficile d'appliquer la tactique d'un autre, on ne la maîtrise pas suffisamment.
Bref, nou commençons la partie, le popov à 8 tours pour traverser toute la longueur du champ de bataille (de la taille d'une longueur de carte) et sortir 40VP. Je suis très prudent avec mon infanterie (pourtant 3 fois plus nombreuse que la sienne) car Peter sispose de quelques MG et d'un ldr 9-2 qui, bien placés en surplomb, peuvent faire de gros dégâts.
je glisse donc le long du canal et tombe sur un Jagdpanzer IV. Ca part mal, je n'ai pas d'espace pour manoeuvrer et je ne peux le tourner, mon infanterie n'ayant pas progressé assez vite pour nettoyer les bosquets qui seraient alors sur ma route et potentiellement farcis de PF et PSK.

Comme Peter est un homme prudent, il a Boresighté les bons hexes en sortie de pont et son Jagd est appuyé de loin par son copain. En fait, j'ai donné en plein dans sa défense! J'ai beau massé les chars en face de lui pour multiplier les coups, je ne réussis qu'à immobiliser son Jagdpanze. Peter va, en plus réussir à conserver sa ROF 1 fois un tour (détruisant ainsi 2 engins) et 3 fois le tour suivant (avec 2 engins de plus!), un dernier blindé sera soufflé par le second Jagd. J'aurais eu la possibilité de démolir son Jagd avec de très bons DRs qui me sont sortis, mais manque de présence d'esprit: Il s'agissait d'un T34/85 et je n'avais pas demandé l'APCR!!! Erreur là encore!
Ensuite, un IS2 arrivé à la rescousse va se prendre un bon tir éloigné de la HMG (1.5FP à +1) et le crew va raté son MC, le stun va permettre au Jagd de la détruire tranquilou!
Donc, au tpour 3, tout est plié, 5 AFVs en carcasse et les autres plus ou moins coincés, mon infanterie à peu souffert et ce n'est pas normal comme me l'indiquera Peter.

J'ai effectivement donné en plein dans sa défense, m'arrêtant dans ses Hexes boresightés, il a eu un peu de veine aux DRs, mais j'urais pu moi aussi exploiter de bons DRs. Mais surtout, je n'ai pas été assez agressif avec l'infanterie, j'ai une bonne qualité (moral 8, bon ldrs dont un 10-2!!!!) et une supériorité numérique, par contre il y a très peu de chances qu'elle puisse traverser la carte (à la rigueur à la hussarde en Riders, mais très casse-gueule si la défense est encore en place). Donc la biffe popov doit rentrer le plus rapidement possible sans se soucier des pertes et débusquer les HIPs teutons (et marcher accessoirement sur les fans de PFs). Vu le faible nombre de son infanterie et sa mauvaise qualité (quelques Elite au milieu de 1st, 2nd et Conscrits!), j'aurais pu alors débusquer sans trop de soucis ses élèments antichars et les fumer en CC. Tout cela est vrai et j'aurais dû jouer comme cela, mais comme je l'ai dit plus haut, je ne jouais pas une tactique de ma composition, donc je la jouais mal!

J'ai alors exposé ma tactique personnelle, qui aurais en plus eu l'avantage de tourner le point fort de sa défense. Peter m'a bien indiqué qu'il aurait alors pu repositionner son jagd, mais cela aurait pris un peu de temps (2 tours), aurait un pu désorganisé sa couverture (quoiqu'il avait un 88 en background, mais il ne couvrait pas tout et puis les 10-2 servent à bousillé ce genre de truc!) et surtout le forçait à se révéler. Hellgie m'avait aussi inidiqué que le russe a intérêt à changer d'axe de progression si ça ne marche pas, l'Allemand doit alors se repositionner et ses Jagd sont moins mobiles que les blindés popovs, si la partie dure, il est évident qu'avec l'attrition, le faible dispositif allemand cédera.
Moralité, jouer votre jeu, vous serez toujours plus efficace!

1-3

Schrap


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR Grenadier 2009
Message non luPublié: Mer 29 Nov 2017 14:24 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Round 5: FF10 "BlackJack is Back" face à Michael Koch

Je finis mon tournoi en jouant face à un Allemand à nouveau. Michael Koch est un grand gaillard blond, accessoirement réserviste dans l'infanterie mécanisée de la Bundeswher (ce qui n'a aucun rapport avec notre partie, soit dit en passant!).

Nous ne voulons pas jouer le même scénar là encore et on finit par prendre le FF10 et son joujou magnifique (M26 Pershing avec Gyro, chargé ras la gueule d'APCR (C8.2 Elite) et farci à l'AL 9-1). Nous voulons tous les 2 évidemment conduire cette magnifique voiture de sport (quoique avec 12MP, c plutôt un joli bahut!), mais je n'obtiens pas gain de cause et ai la balance en lot de consolation (accroissement des CVPs nécessaires pour l'US, peu utile à mon sens).

Il faut savoir que quelques débats vont graviter autour de ce scénar. Tout d'abord, nous jouons la première version de ce scénar et non celle actualisée il y a 2 ans, quelques joueurs pnasaient alors jouer la v2. Ensuite il fallait déterminer si le stream est frigid ou frozen lors des conditions ground snow. La règle, pas super bien rédigée, il faut bien l'avouer, indique en fait que le stream est frozen, j'expliquerais la déduction dans un fil à part dans la partie règles d'ASL. La dernière polémique tient aux VCs. Si tout type d'unité compte dans les CVPs infligées, seule l'infanterie US compte dans les EVPs, attention!
Bref, j'ai une balance, mais ce scénar bascule très vite et ce n'est 4 CVP de plus ou de moins qui change grand chose, quand le teuton commence à perdre, les CVPs s'envolent très vite! Le front allemand ayant tendance à craquer d'un coup (soit on perd beaucoup d'unités, soit la biffe US passe comme à la parade!).
Je fais mon setup (de poil évidemment, vous allez vite piger pourquoi): Je ne camuche pas mes blindés (et ne crée donc pas non plus un Dummy 5/8"). Michael sait donc tyrès bien où se trouve mes blindés respectifs et ne va donc pas perdre de temps pour les annihiler l'un après l'autre. Il commence donc par mon StuG assez logiquement, celui-ci n'ayant aucune chance de démolir son M26. Pour conserver mon camo (obtenu après setup), je ne fais alors rien, espèrant utiliser mon sN en MPh suivante. Pour contrer son M26 j'ai alors l'idée débile d'envoyer un Panther faire le tour pour prendre le M26 par derrière (c un Panther très gay!).
Cette idée est débile car:
1/ je passe à 2 hex d'un BAZ (bon il ne peut me toucher que sur 5 ou 4, mais je suis alors de flanc)
2/ Je dois me farcir un ESB pour avoir assez de MPs
3/ Accessoirement le M26 peut réagir et me cracher un Valda aromatisée à l'APCR à la tronche

Les 3 points se passent bien, enfin les 2,5 premiers car, n'ayant pas d'APCR, le M26 tente l'AP classique et sort le CH qui va bien (du coup ROF!!!!) et boum plus de Panther et mon StuG est toujours dans la M E R D E ! J'oubliais de préciser qu'un sqd US assez taquin s'est positionné avec son BAZ à 2 hexes de lui!
pas de smoke au sN (erreur de règle de ma part, je ferais bouger un sqd entretemps pour placer aussi de la smoke, raté, et puis rebougerait mon StuG, encore mieux que la main de Thierry Henry mais sans la victoire au bout!), le StuG démarre voit un obus de 90 lui raser le groin de cochon (Saukopfblende, le masque de canon des StuG fin de série, c beau la culture que l'on étale comme la confiture (moins on en a, plus on l'étale!)), mais la rocket de BAZ lui perfore la tête tout en grillant celle du sqd US. 2 AFVs teutons flambés dès le 1er tour (donc 14 VP pour l'US) contre 1 Pôv HS de grillé (tout seul d'ailleurs), Je fais 6,6 sur mon MC personnel et abandonne alors la partie car je ne pense pas pouvoir résister à la marée US sans rien d'autre. Peut-être ai-je eu tort, mais je n'avais plus tellement envie de continuer pour me faire massacrer (faut dire que Michael est très baraque!)

Voilà 1-4, une seule victoire, mais je finis néanmoins 18è sur 32 grâce au bon niveau des mes adversaires (Raymond fini 2è, Peter 4è et Michael 8è) et leur bon classement Area! Va comprendre Charles!
Grenadier est un bon tournoi avec une logistique complète sans être d'un niveau trop élevé (si vous n'avez pas envie de servir de petit-dèj aux Scandinaves par exemple!) et vous pouvez jouer contre plein d'adversaires que vous ne croiserez pas habituellement (ak-frischling par exemple! ;) )

Bref, les tournois ce'st sympa, même quand on perd!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr