STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 16 Déc 2018 05:42

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


Forum consacré exclusivement à la série 'Advanced Squad Leader'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Deuxième Guerre Mondiale"



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Une journée à Grenadier
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 12:27 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Il faut se garder des images dantesques et impitoyable des tournois.

Le pire du pire de la rigueur en tournoi que j'ai pu croiser est la non-reprise de mouvement systématique. Une fois qu'un mouvement a été effectué, il ne peut être refait. Déjà, c'est un principe cardinal au sujet des véhicules AMHA (ben oui, si il y a des Guns HIP en face, ce serait un peu trop facile).

Il n'y a pas d'orthodoxie de l'ASOP si c'est ce que vous craignez. Du moment que l'on reste dans les limites du raisonnable.

A l'inverse, l'émulation créée par un tournoi (on joue des joueurs que l'on n'aurait certainement jamais joué par ailleurs, on découvre des points de règle, des tactiques) m'a toujours été bénéfique.

Je me rappelle très bien l'appréhension d'un pote lors du tournoi d'Arnhem quand il a découvert son adversaire suédois (Melvin Falk). Les scandinaves ayant un très bon niveau de jeu et jouant souvent accompagné d'un breuvage éthylé, il a craint s'ennuyer et se faire exploser dans une partie sans réels échanges.
Que nenni! après sa partie (qu'il perdit pourtant), je lui demandai son ressenti et il me répondit enthousiasmé:
"Ben cela ne s'est pas du tout passé comme je le pensais!
Melvin m'a sorti quelques coups ingénieux (en défense) qui me serviront par la suite. Mais surtout on a fait le débrief de la partie et il m'a donné son analyse de l'attaque."

Bref, ne craignez pas trop les tournois. Certes, on peut se prendre des gamelles, mais elles sont toujours instructives et 99% des joueurs accepteront volontiers de discuter des parties jouées et débriefer dessus, même si vous ne les connaissiez pas 24h avant et que l'on ne parle pas la même langue!
Pour les 1% restants, il suffit de les laisser se morfondre dans leur coin, ils ne font généralement pas long feu!

Guillaume
PS: Je vais rapatrier quelques AARs de mes tournois passés. En espérant casser le mythe!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une journée à Grenadier
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 14:14 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 8 Nov 2016 08:05
Message(s) : 49
Localisation : Belgique
Ce que dit le Schrap est rigoureusement exact, mais cela a été plaidé à de nombreuses reprises sans résultat. Alors?

Il y a un paradoxe: les joueurs qui ne viennent pas en tournoi sont plus compétitifs que les autres. Pourquoi? Parce qu'ils ne supportent pas la possibilité de repartir d'un week-end en s'étant pris une taule. Je passe sur le statut de conjecture (ce n'est qu'une probabilité). Parce que si effectivement ils se prennent une taule, ils ne vont retenir que çà et çà va leur faire mal au Q. Ils pourraient retenir l'intensité des parties, les faits de jeu pittoresques, les points de règles appris, les conversations et les rigolades entre joueurs, mais non ils ne vont pas retenir çà, ils ne vont retenir que le résultat numérique, sec, du week-end.
Dans ces conditions, leurs critiques à deux balles sur les tournois, il faut les prendre comme un simple mécanisme de défense psychologique. Qui ne trompe personne (ou presque).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une journée à Grenadier
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 16:19 
Critical hit
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 21:24
Message(s) : 2968
Localisation : Talence (33)
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des petits posteurs (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du photographe (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille des blindés de Saumur (1) Médaille de l'Ecole de Guerre (1)
A l'OPJH 2017 nous avons eu 80 participants aux divers tournois et je n'ai pas entendu un seul rouspétage.
J'ai m^me eu un: "je me suis fait éclater, mais je me suis éclaté". :mrgreen:

_________________
SWAG
OPJH 2018


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une journée à Grenadier
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 17:48 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Ah, ah!
Sacré Mister T, je reconnais bien là ta passion pour ce jeu :mrgreen: !

Perso, j'adresse mon propos aux indécis et surtout à ceux ayant une appréhension. Je cherche à démontrer que cette dernière n'a pas lieu d'être.
Si au milieu, il y a des vrais grincheux misanthropes, je les range dans la même catégorie que les 1% de rabats-joie évoqués dans mon post précédent.

Pour un tournoi, il faut savoir lâcher prise ou plutôt sortir de sa zone de confort sur plusieurs points.
Tout d'abord on jouera avec des adversaires au départ inconnus, éventuellement étranger.
Les scénars sont inclus dans une liste, ce n'est généralement pas de la figure libre.
Le rythme est aussi contraint avec jusqu'à 5 parties parfois dans un we.

Ca peut faire peur, mais c'est justement la force des organisateurs de proposer des scénars alléchants, des appariements cohérents et un suivi du timing du tournoi bien calibré. Je tiens d'ailleurs à tirer mon chapeau à ceux-ci, surtout que la logistique est à rajouter à tout cela.

L'investissement en tant que participant vaut largement le coup car on prend un gros fix ludique et, perso, je repars toujours gonflé à bloc de ces rencontres.

Le seul inconvénientdu tournoi tiendra à la trèsfaible probabilité de jouer un scénar "exotique".
Débarquement, nuit et HASL sont rarement au RDV, mais cela se comprend et ne représente qu'une portion infime d'ASL et probablement l'une des plus compliquée

Schrap


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une journée à Grenadier
Message non luPublié: Mer 15 Nov 2017 00:59 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Sam 7 Mai 2016 21:06
Message(s) : 44
J'ai beau ne pas avoir trop l'esprit de compétition, je ne suis pas a priori contre l’idée d'aller faire un tournoi un de ces jours, ne serait-ce que pour avoir une bonne dose de parties en FtF. Par contre ce qui me retient un peu, c'est que je ne suis pas super rapide a jouer...

Ca, et le fait que transporter plein de matos, en n'ayant pas de voiture, c'est un peu particulier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une journée à Grenadier
Message non luPublié: Ven 17 Nov 2017 10:55 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Phil D a écrit:
J'ai beau ne pas avoir trop l'esprit de compétition, je ne suis pas a priori contre l’idée d'aller faire un tournoi un de ces jours, ne serait-ce que pour avoir une bonne dose de parties en FtF. Par contre ce qui me retient un peu, c'est que je ne suis pas super rapide a jouer...

Ca, et le fait que transporter plein de matos, en n'ayant pas de voiture, c'est un peu particulier.


Ah, j'ai commencé comme cela il y a plusieurs années (j'ai une bagnole que depuis 2010).
La vitesse de jeu s'acquiert avec le temps et on s'aperçoit d'ailleurs que l'on ne fait pas plus d'erreurs qu'en jouant moins vite, on se fatigue moins et on apprend à vérifier les points de détails ensuite (le calcul de DRMs par exemple). Sur la durée on acquiert des automatismes sur les situations les plus fréquentes.

Pour le transport, j'ai solutionné la chose en ne prenant que le matos légers (infanterie, SWs, ldrs, marqueurs), les cartes/Overlays, la tour à dé et le pocket rule book.
Le matos lourd, lui, ne pouvant pas varier (Guns, Vehicles) est trié avant. Ceci limite énormément la quantité de matos embarqué. Evidemment, cela n'est valable qu'avec un connaissance des scénars joués (ou voulant être joués). De toute manière, on trouve souvent des adversaires ayant ce qu'il faut. Par expérience, ce sont les cartes et overlays qui posent le plus de soucis de disponibilité.

POur le déplacement, j'ai eu la chance de bénéficier de joueurs pouvant me véhiculer. Soit avec mon binôme régulier (Stephan si tu nous lis... ), soit avec d'autres joueurs que je rejoignaient sur Paris.

Evidemment, ta localisation joue fortement et la proximité du lieu de tournoi facilite grandement les choses.
L'idéal reste donc de:
1/ trouver un système de rangement léger et peu encombrant. les boîtes d'allumette ou les les rangements type Racco sont légions chez les joueurs ASL. Perso, j'ai opté pour les sacs de congélation et un regroupement des pions avec un catégorisation a minima (toutes les LMGs sont ensembles par exemples), les couleurs de nationalité permettant de trouver plus facilement. Gros inconvénient, si je paume le sac, je paume toutes mes LMGs!!!!
2/ Trouver un ou des joueur avec qui partager la route et/ou la chambre. Ca limite les coûts, c'est plus convivial et ça favorise l'émulation.
C'est généralement de cette façon que se crée des épicentres de joueurs, c'est malheureusement quand il y a clairsemage que cela se délite. En tout cas, faut garder la foi!

Schrap


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr