STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 20 Nov 2019 22:42

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


Forum consacré exclusivement à la série 'Advanced Squad Leader'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Deuxième Guerre Mondiale"



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 12:35 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
J'initie ici les AARs de mes tournois passés. Je remonte loin avec le tournoi de Villeneuve d'Ascq de 2009!
Faut bien commencer à un certain moment. Cela permet aussi de voir évoluer le niveau d'un joueur au fil du temps (enfin j'espère!)

Salut,

Comme l'année dernière, Cartouche 7.62 et moi-même nous sommes rendus à Villeneuve d'Ascq pour l'édition de l'ASL Ring (19è du nom). Ma dulcinée a eu la gentillesse de nous amener à bon port et je remercie encore Mémenne d'être venu nous chercher les samedi et dimanche matin à notre hôtel.

L'entame va s'avérer ardue. En effet, l'ASL Ring oppose en première ronde les "forts" aux "faibles", et je suis évidemment dans la seconde catégorie, ce système n'est absolument pas pernicieux car il permet en fait de faire un premier départage logique et chuter face à un "fort" est bien plus lucratif que face un plus "faible".

Résultat des courses, j'affronte Philippe Briaux, joueur chevronné si il en est, classé dans le peloton de tête de l'Area. Cela faisait déjà quelques années que nous nous croisions à Nîmes, mais je n'avais encore eu jamais l'occasion de jouer face à lui.
Nous optons pour SP164 "Tanks but no tanks" et le camp tiré au sort me désigne comme le défenseur.
J'opte pour une défense basse pour éviter toute vague humaine d'emblée, je me distingue des autres joueurs qui ont tous opté pour une défense haute voire tout en avant! Le début est donc forcément bien calme et je ne suis même pas sûr que la MMG située dans le clocher n'ait tiré au premier tour! En fait tout se passe plutôt bien, avec quelques troupes popovs broken et une propension aux DRs élevés de la part de Philippe. Je réussi à replier mon premier rideau défensif sans soucis.
La seule chose m'enquiquinant, une erreur de ma part d'ailleurs, sera le fait que je doive réorienter un des mes AT Guns, faisant obliquer les T26 vers les bois qu'ils n'hésiteront pas à traverser (j'avais oublié cette possibilité!). En attendant, le popov est bloqué à la jonction des 2 cartes et je n'ai encore perdu personne pour l'instant (j'ai même un valeureux sqd qui fait de la résistance de manière outrancière) et mon sniper harcèle on ne peut mieux ses troupes.
Mes renforts arrivant, je décide de leur faire traverser la carte pour renforcer ma défense, choix tactique discutable mais tout de même valable, si ils se retrouvent bloqués, ils pourront toujours distraire des troupes ennemies. Mais comme je suis trop gourmand, j'ai l'idée totalement géniale de leur faire finir leur tour en Open Ground en bord de carte alors même que ses renforts doivent rentrer le tour suivant!
Philippe envoie tout d'abord un valeureux Commissaire avec un DC se faire casser la tête, objectif atteint avec un 3KIA, des morceaux du commissaire sont encore dans les branches! Puis la cavalerie des 2 BTs arrive pour m'overruner joyeusement la tronche (les 2 à la suite)!
Ma jolie pipile de renforts se trouve alors réduite à un trentaine de fuyards apeurés!

Ne craignant plus que je prenne le bâtiment situé dans son dos et débarassé des mes renforts, Philippe peut alors se concentrer sur le bâtiment principal. pour cela un berserk initie la danse et bien qu'il mourrut dans d'atroces souffrances, il lui permet de se débarrasser de mes renforts avec un failure to rout
Le rouleau compresseur rouge va alors faire son oeuvre, les chars pénétrant sans réelle opposition, seul un T26 succombant face à un37L, il vont ainsi me bloquer tout possibilité de retraite. Le soviet réussi à nettoyer l'église, mais ne peut rien faire pour me chasser du bâtiment en fond de carte et la présence d'un simple conscrit dans le bâtiment situé sur ma gauche peut me laisser espérer que le crew d'un de mes AT Guns puisse l'occuper sur un sprint final. Malheureusement le-dit crew va craquer sur un NMC tout bête à 1 hex du bâtiment. Il est 4 heures du mat', Philippe m'a logiquement battu malgré des DRs lui en voulant quelque peu.
L'erreur majeure fut indéniablement la manoeuvre totalement stupide de mes renforts! Sans cela et installé tranquillement dans le dos du popov, j'aurais certainement eu une pression bien moindre sur mes gars!

Retour dodo à l'hôtel pour 4 heures de sommeil et en route pour de nouvelles aventures!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 12:37 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Ronde 2

Il est 9 heures du matin et la fatigue ne se fait pas tellement sentir (tant mieux car fatigue du matin, chagrin!).
Je me trouve opposé à Ungern pour cette deuxième ronde située sous le signe des troupes finlandaises. Il s'agit d'un sujet difficile à exploiter pour trouver des scénarii dans le cadre d'un tournoi comme plusieurs joueurs me l'indiqueront (dont les organisateurs). En tout cas, les 3 scénars proposés sont vraiment bien trouvés.
Ungern et moi-même avons justement entamé une campagne via VASL dernièrement, mais c'est tout de même la première fois que nous jouons ensemble. Nous choisissons VB3 "Shooting Lodge" car il s'agit du plus classique des 3 proposés. Nous voulons tout de même jouer chacun le Finlandais et j'hérite donc logiquement des popovs avec la balance à mon avantage (2 x 527 remplacé par des 628).

Je pense tout d'abord attaqué sur ma droite, dans la verte, mais avec une colline boisée me masquant quelque peu aux vues du promontoire central qui se trouve d'ailleurs être l'objectif! Mais examinant plus avant son dispositif, je me doute fortement que sa HMG se situe au ras des pâquerettes (et non en hauteur comme je l'avais moi-même placé) et qu'elle pourrait très vite saturer ma zone d'entrée en open de son feu!
Je change donc mon fusil d'épaule et rentre par la gauche, à l'abri des bois, mais avec le risque de manger de l'OBA de 70 dans les gencives! Tant pis, on foncera! Davai!

mon entrée sur cartes ne soulève pas une agressivité délirante de la part mon adversaire qui se contente de skulker patiemment en attendant que son OBA me démolisse, heureusement pour moi, la précision n'est pas au rendez-vous et je réussis à prendre pied en bas de la colline donnant accès à la route, indipensable à mes T50 pour filer sur l'objectif.
L'OBA se cherchant encore, je commence à grimper en envoyant tout d'abord les blindés, l'ATR se dévoile, mais ne cause aucun dégâts, j'overrune un sqd mais sans résultats probants, au moins il est freezé, l'infanterie tâche alors de suivre. Ma tactique étant de coller aux basques des Finnois pour ne pas lui laisser le temps de se regrouper et pour rendre l'emploi de son OBA plus délicat.
Ungern s'aperçoit alors qu'il a oublié ses Wires situés justement en bas de la colline alors que je suis déjà passé. Il m'avouera plus tard avoir eu une migraine lancinante tout au long du tournoi, chose que je connais bien pour l'avoir expérimenté auparavant, ce qui explique ses oublis de fortif.
En attendant, je continue à courir dans les bois escarpés derrière ses Finnois, je l'allume en AFPh avec moult patate (18FP 0 si mes souvenirs sont bons!) pour me retrouver direct avec un Fanatic et un Hero devant moi!!! Pas grave, j'ai un vaillant frontovik qui s'est amusé à trimbaler son FT depuis le bas de la colline, il va donc s'en servir... pour me vomir un lamentable 12! Qu'à cela ne tienne, ses troupes sont CX et en infériorité numérique, j'ai un 9-1 avec moi, je leur saute dessus pour les finir au couteau!
Je positionne mes chars en attendant en appui direct face au promontoire, car Monsieur veut rameuter sa HMG en urgence et j'ajoute ma pile de 447+LMG en appui aussi pour faire bon poids, là aussi en bas et en face du promontoire dans les bois. Et c'est là ou l'OBA de Monsieur se réveille et vient me matraquer tout se beau monde avec comme résultat 2 sqds dégradés en conscrits (tout le monde broken, évidemment!) et un T50 Schock!

Je devrais donc me passer d'une partie de mes troupes pour le reste du scénar, elles passeront leur temps en bas. je n'ai pas tellement d'autres choix que de foncer. Heureusement, le CC m'est favorable et je n'y perds personne et hérite même de l'ATR! les troupes venues aider leurs potes se font chaudement accueillir et fondent donc logiquement. Je vais pouvoir tenter de passer le pont et il me reste encore 3 ou 4 impulsions. Malheureusement, cela est trop peu pour mes chars (dont le Schock s'est bien remis) car il n'ont pas le temps de faire une gymnastique pour remonter sur la route, je décide donc de descendre dans le ruisseau et de remonter par l'autre côté de l'objectif, même si cela m'imposera plusieurs Bog Check (sortie du ruisseau et passage dans un Wire, qu'il n'aura pas oublié celui-ci). Il faut dire que le T50 est Low Ground Pressure, ça rassure. L'un des T50 étant, lui, déjà sur la route, on lui demande donc de foncer en avant, mais il ne comprend manifestement rien car il loupera tous ses tests d'initiative (ils sont radioless) et restera donc comme un con au beau milieu de la route.

Mes frontoviki vont alors s'élancer vaillamment, m'étant préalablement débarassé des servants de la HMG et la radio de l'OBA ayant rendu l'âme. Ne voulant pas tout risquer par le pont, certains passent par le ruisseau et vont passer le Double Crest en APh, quittes à se retrouver CX! Le passage sur le pont se fait alors en "flaque" pour étaler au max les troupes et limiter les tirs de riposte. les T50 étant passé de l'autre côté et le Finnois ayant eu une pression constante sur ses DM et ses renforts.
Ungern se retrouve alors avec des troupes éparpillés, bloquées par mes T50 à poste sur la colline, et broken pour pas mal d'entre-elles. Il me concède alors la victoire.

Je reconnais que la balance m'a été fort utile, ayant mis un coup de collier sur la fin, le moral de 8 et le petit FP supplémentaire par sqd ont fait du bien; malheureusement, l'oubli d'Ungern au sujet de ses Wires est aussi très important, même si on ne peut pas savoir comment j'aurais manoeuvré si il me les avait révélé à temps.

Je suis à 1 victoire et 1 défaite, mais confiant, la mi-tournoi est toujours un moment important et la ronde 3 va être tendue, les scénars étant des modèles de technicité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Sam 11 Nov 2017 12:41 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
3è ronde:

Je m'apprête à affronter Hellgie. la ronde promet d'être ardue avec des scénarios assez denses en troupes comme SX5.2 "where the iron crosses grows" ou encore DB35 "A hotly contested crossroads" ou bien avec des véhicules difficiles à traiter ou manoeuvrer comme AP41 "the Meat grinder"; nous optons d'ailleurs pour ce dernier.

je laisse le choix du camp à hellgie, privilégiant de toute manière le soviétique et ne voulant pas hériter de la balance teutonne assez violente (Russian crew Inexperienced!); Hellgie préfère jouer l'Allemand de toute façon, mais il me semble me rappeler que nous avons tout de même tirer le camp aux dés.

je m'attelle donc à un setup popov qui de toute manière ne peut durer face à la poussée allemande dans ce scénario, dixit Disrupt Michael qui joue le même scénar. Avec 8 malheureux sqds et 2 ldrs pour tenir toute la largeur d'une carte, je ne peux que lui donner raison, diffcile de songer à un défense à outrance! L'appui des 2 KV-2, du 76LL et du Truck AA sont appréciables (tout comme la HMG d'ailleurs), mais ne peuvent en aucun cas faire des miracles, ça va être serré; le buit du jeu étant de gagner aux points, je compte tout de même démolir un maximum de teutons et plus spécialement ses blindés, le reste des points étant collecté grâce à la main-mise sur les bâtiments multi-hexes.
les renforts sont intéressants, 2 BT7 et un BT7A d'appui rapproché. Là encore, pas des miracles à attendre, mais des engins qui sont suffisamment menaçants pour espérer saigner du bon aryen.

Hellgie est un joueur très technique, maîtrisant particulièrement bien les règles; ma défense basse ne semble pas l'enjoindre à la charge de cavalerie à fond les manettes et je n'aperçois en fait que quelques HS de reco, dont 1 ou 2 se mangent des rafales de MGs de la part d'un KV et de la HMG. La majorité des casques à boulons restant dans l'expectative, tout spécialement ses Pz IV très précautionneux , hellgie occupe consciencieusement les buildings multi-hex de la carte 56 et attends ses renforts et les miens!

Les Pz III ennemis pouvant entrer aussi bien à ma droite qu'à ma gauche et sur toute la longueur des 2 cartes, pas cool avec mes 3 pôv' clampins en "couverture". Je cherche donc à me parer des 2 côtés pour éviter tout mouvement à revers. Sur ma doite, un KV2 déjà là depuis le début et l'ATR sont suffisants, surtout que les Alleamnds n'ont pas massés de troupes de ce côté pour l'instant. J'en profite pour commencer à replier quelques gaillards. Par contre, pour ma gauche, où se trouve mon 76LL, je n'ai que peu d'options, le Gun est dans un bois, non encore détecté, mais incapable de voir tout mouvement sur l'extrémité de mon flanc droit. J'expédie donc mes 2 BT7 de renforts en couverture de ce côté-ci, alors même que Hellgie ne sait absolument pas où se trouve mon 76LL!!! Cette idée tordue amène mes BT7 à s'isoler, car j'ai envoyé le BT CS vers le centre pour contrer la biffe allemande approchante.

Arrivée des Pz III, qui chosissent bien évidemment mon flanc gauché pour rentrer, pas tous ensemble par contre; Le premier s'approche et le combat tournoyant s'engage! Jeu dans lequel les cahrs popovs sont habituellement mal à l'aise, pénalisés par leur absence de radio et leur Restricted Slow Turret les obligeant à être BU; mes 2 tirs (First et intensif) manquent d'ailleurs le PzIII qui n'hésite aps à s'arrêter adjacent au BT et à le fumer en Bounding! Génial! Le second BT voyant encore 2 Pz risquant d'arriver sur lui se met alors en motion pour mieux s'échapper ensuite; mais ce diable de teuton récidive avec le second PzIII et réussit à nouveau son coup! Dur, dur, les 2 BTs en vrac sans aucun résultat de leur part! Hellgie prend alors l'avantage au point. Le 76LL réussit tout de même à s'offrir le 3è PzIII, mais le mal est déjà fait. Non seulement, je cours après les CVPs, mais en plus je suis menacé d'être pris à revers! De l'autre côté, l'infanterie allemande continue d'approcher sous le couvert de la smoke offerte par ses Pz IV en Prep.

Je décide alors d'envoyer un KV-2 pour traiter la menace des PzIII. Affolement de ceux-ci quand il voit arriver le mastodonte et toute la panoplie y passe: Motion attempt, sD et recherche d'APCR et tout échoue... sauf le dernier tir d'APCR! Réalisé à 2 hexes, le blindage frontal du KV-2 n'y résiste pas et voci encore 5 points supplémentaires pour Hellgie (le Crew réussissant à évacuer l'engin).
Cela devient décidément très difficile, c'est alors que els DRs s'y mettent aussi, 2 ou 3 casualty MC, le BT7A qui serre son moteur au démarrage et le Truck AA qui casse son MA au mauvais moment; de son côté Hellgie casse aussi quelques MA, mais se garde bien de tenter toute réparation. Avec plus qu'un seul KV-2, mon infanterie a bien du mal à résister aux vélléités teutonnes, je réussis tout de même à détruire un Pz IV supplémentaire avec l'ATR, mais Hellgie prend déjà pied dans les bâtiments de la carte 49, c'est d'ailleurs à ce moment-là que mon Truck me lâche. Je suis alors bien incapable de l'en chasser et j'abandonne la partie à la fin du tour 4. Ce scénar s'est avéré bien éprouvant pour les nerfs avec les DRs. Hellgie a su bien mieux gérer ses forces que moi et surtout exploiter leurs points forts; il m'avouera aussi qu'en l'absence de mes BT sur mon fameux flanc, il se serait probablement avancé sous le nez de mon 76LL qui prenait en enfilade toute une rue. Bref, j'ai encore merdé avec les renforts sur cette partie, les DRs n'ont fait que m'achever.

Un scénar vraiment palpitant et sûrement rejouable un bon nombre de fois!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Ven 17 Nov 2017 11:04 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Ronde4 facultative

Je finis relativement tôt ma partie contre Hellgie et doit attendre le départage entre Cartouche 7.62 et minimal62.
On me désigne ce dernier comme adversaire nocturne. nous ne sommes pas tous 2 de première fraîcheur, ayant quelques heures de sommeil en retard, nous commençons la partie vers 23h30. Pour faire simple nous tombons d'accord sur DB058 "The Vossnack Church" car ce scénar nous paraît court (4.5 tours) et ne contient que de l'infanterie.

De tous les scénars que j'aurais joué ce w-e, ce sera le seul à m'avoir déçu. Non pas qu'il soit déséquilibré, au contraire il l'est certainement, mais parce qu'il n'est vraiment pas marrant à jouer. Pas de manoeuvres possibles, setup étriqué et défense forcément très statique (pour ma part, le sort me désigne l'attaque).

je lance mes troupes à l'assaut de la fameuse église, profitant de l'absence de MMG prenant en enfilade la rue.
Une LOS mal appréciée va néanmoins poser un premier problème aboutissant à la descente de mon kill stack (les fameuses LOS passant entre les 2 petites maisons du même hex!) alors même que je ne l'avais pas avancé pour le laisser à l'abri derrière l'obstacle! Bon pas grave, je réussis à traverser et mes autres troupes avancent de manière circonspecte, mais sans accrocs pour l'instant.

Je prends pied dans le cimetière, le nettoie de ses défenseurs et me voici prêt à partir directement dans le bâtiment. mais Minimal réussit à me faire craquer mes gars et la valse à 2 temps des déroutes/avances commence. la MMG placée dans le clocher harcèle mes troupes, mais sans grands résultats. Plus haut mes troupes de seconde ligne préfèrent reculer quand une grosse HMG se dévoile pour éviter un tir pouvant être assez méchant.

Minimal ne peut pas tellement manoeuvrer et ne va réussir à amener dans l'église que peu de renforts des autres groupes. celui sur sa gauche se fait bien accrocher par mes troupes ayant progresser avec précautions dans la verte (en fait la blanche car nous sommes ground snow et je finirais par les détruire, mais en y mettant le temps (2 tours de joueurs pleins). Les combats dans l'église sont asse violents avec des tirs très délicats allant du 10FP+2 jusqu'au 24FP +1, mais sans gros, gros dégâts de part et d'autre faut dire. Mes 447 ayant retrouvé un peu de courage se lance à l'assaut à leur tour en passant dans la rue, mais en faisant bien attention à s'étaler, la MMG dans le clocher est toujours là et continue à allumer tout le monde mais toujours sans résultats probants!!!! l'un de mes sqd disparaît en Failure to rout après avoir fuit dans la crypte.

Je pense débloquer la situation en étripant le seul 666 restant au RdC de l'église à bout portant, mais ce dernier ne trouve rien de mieux que de me sortir un Hero en HoB!!!! Génial, maintenant, il riposte à 14FP 0!!!! La MMG de clocher continue invariablement à chanter sans résultats, mais mon groupe d'appui feu est toujours coincé en CC contre des troupes US qui n'en finissent pas de mourir (j'aurais pu finir la melee plus vite si j'avais fait un meilleur choix de ratio à un moment donné, mais bon)
Finalement le 666 crque, laissant le Hero seul, mais nous somme alors à ma dernière impulsion et la MG dans le clocher résiste toujours malgré ses piètres performances; Or, je n'ai plus le temps de grimper tout là haut pour lui coller des gifles!!!! J'aurais par ailleurs dû déployer avant de pouvoir monter, me voici donc perdant pour un truc aussi débile!!!!

Minimal qui ne s'est pas franchement amusé durant la partie est comme moi, assez dégoûté par la tournure du scénar, très bourrin, très statique, aucune manoeuvre!

Je suis éreinté après cette 3è défaite et vais me coucher en me demandant si ASL, j'en fais pas un peu trop (bref, une jolie crise de Foie), heureusement, la ronde du lendemain va me réconcilier avec mes pions


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Ven 17 Nov 2017 11:05 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
Ronde 5

J'aborde la ronde du dimanche matin un tantinet fatigué, mais bien moins que prévu. Le rodage des tournois passés semble avoir fonctionné. J'affronte Roland Pirard, un joueur belge que je ne connaissais pas. Par élimination, nous jouons FT105 "Smashing into Vlasotince", scénar que j'avais placé en premier choix et que j'ai déjà joué une fois face à Barns.

N'ayant pas de camp privilégié, le sort me désigne comme le Bulgare (je l'avais joué côté Allemand face à barns).
Mon choix d'OB est vite fait, je privilégie la puissance blindée avec le groupe A et ses 2 StuGIIIG et ses 2 PzIVH. De plus, il s'agit du groupe conférant une plus grande souplesse avec l'infanterie nombreuse et des SWs pas trop balourdes à trimbaler

Le dispositif défensif est assez simple. Mes flancs sont fortement tenus par chacun un StuG et un Kill Stack équipés de toutes les SWs légères et menés chacun par un 8-1, celui du flanc droit est carrément sur la carte 11, tandis que je suis nettement plus en retrait à ma gauche, placé sur la carte 49. Une des 2 MMG est logiquement placée dans le clocher avec le dernier ldr, un 8-0, la grande quantité d'Open Ground devant compenser l'absence de DRM de la part de ce dernier. La dernière MMG est placée en face de la rue descendant de la colline. Quand au 50L, j'en adopte un de Boudewijn (un joueur néerlandais), car j'ai apparemment oublié d'en amener un. Je le place sur ma gauche, couvrant le petit espace bien découvert au pied de la colline, le long du bois. En fait il est simplement massé avec mon combo Kill Stack/StuGIIIG.

Mes Pz IV tiennent la colline seul. Leur 10FP de MG (présence d'une AAMG pour chacun) pouvant se charger de l'infanterie allemande qui sera à poil au milieu de la verte. je ne place aucune infanterie par ici, car les possibilités de repli sont quasi nulles étant donné le plateau totalement dégarni à part une haie certainement plus utile à l'Allemand qu'au Bulgare.
Je n'hésite pas à placer mes AFVs CE, malgré le moral de 7 des équipages. cela me permet d'employer les AAMGs et d'accroître mes chances au TH lors des premiers tirs et les chars SS ont des facteurs de MGs assez minables. Je compte sonner le SS le plus rapidement possible et me payer un ou 2 chars avant de replier mes troupes vers l'église. Dans la précipitation, j'oublie totalement ma fortified Location!

La partie s'engage et le SS étale bien ses entrées. un premier HS de reco se pointe sur ma droite et je la joue au moral en l'allumant avec un de mes Kill Stack, résultat KIA! Ca devrait faire réfléchir. Roland cherche à profiter de l'avantage en MFs des ldrs et avance un Kill Stack, je déclenche alors la MMG, 2 FP-2 sur une grosse pipile, ça ne se refuse pas. Je dois déclencher un 1MC qui PIN le ldr et un sqd et fait bk tout le reste. un H39 esseulé s'avance alors imprudemment sur la colline pour tâcher de prendre à revers/ de flanc mes PzIV tournés plutôt vers la gauche, mais je n'hésite pas et l'allume à son dernier MP, le bénéfice du CE se fait sentir car cela me fait un TH de 7, le char flambe. les autres chars se massent sur ma gauche au pied de la colline. Seul un B1bis va chercher un position HD derrière un mur sur ma gauche et se jète ainsi... en plein dans hex Boresighted du StuG du coin! Même HD et ayant bougé, la cible est difficile à manquer là encore et le B1 bis flambe sans problème!

Prep suivante, je décide de titiller son infanterie avec le même StuG grâce à une LOS pas évidente. Là je rate, frustré de rater une occasion aussi bonne, je décide de faire un Intensif, me diasnt que même en cas de malf, j'ai toujours le 50L dans le coin. Et ben, ça ne loupe pas! un joli 11 ouvre la voie pour ses blindés au prochain tour. Pourtant, je décide de laisser mes Pz IV en position sur la colline. La poussée SS reprend, sur ma droite, son infanterie joue à cache-cache, cela me convient très bien, il n'approche donc pas pendant ce temps-là. A gauche, il fonce; mon Kill Stack et ma MMG dans le clocher retiennent bien son infanterie, mon StuG réussit un motion attempt et est alors BU pour éviter tout problème face à un B1bis qui s'arrête Adjacent. Mon 50L joue très bien son rôle en flambant un Hotchkiss venu appuyé le-dit B1bis. la situation est donc sous contrôle, même si elle n'est pas des plus confortables!
RPh suivante, le StuG motion répare son Gun!!!! Aide appréciable, je tente donc ma chance en Bounding face au B1bis. celui demande un gun Duel emporté sans problème, mais le blindage du StuG est décidément un trop gros morceau et le second B1bis flambe à son tour, protégeant donc tout mon joli petit monde avec la smoke ainsi répandue aidée par celle du hotchkiss voisin! mes PzIV reviennent vers le centre sans problème, tandis que mon flanc doit se replie sans plus de soucis. tout se déroule à merveille. Ma MMG dans le clocher a bien fait quelques siennes (casse puis réparation, puis un obus de 47 d'un Somua sur la tronche a fait fuir les servants au 1st level), mais mes Kills Stacks sont très bon, ainsi que le 50L qui s'attaque à l'infanterie, faute de cibles blindées. ma seconde MMG file dans l'église, au cas où la première ne puisse revenir, mais ce sera un peu superflu.

La partie se joue vraiment quand le gros Stack SS avec 9-2 tente de s'approcher avec un 548 et son FT, tout le monde craque avec ELR au passage, seul un sqd résiste avec création d'un Hero. En fait, j'ai déjà réussi à replier correctement tout mon petit monde et n'est en fait perdu pas un seul homme. Mes plans de feu sont donc assez denses et mes possibilités de tirs très nombreuses. Le SS, ayant pas mal de monde à la ramasse et plus de la moitié de ses chars démolis ne va pas réussir à forcer mes défenses et ce malgré un PzIV qui prend un sniper sur la gueule qui le met STUN. La meilleure illustration est l'assaut d'un 548 pour prendre position, aidé du 9-2. Pas moins 6 tirs vont se succéder, dont bien évidemment seul le dernier le cassera.

face à un défense aussi solide et le fait que mes troupes soient déjà repliées pprès de l'église et^ptrête à occuper tous les étages pour compliquer le nettoyage. Roland préfère abandonner en fin de tour 5.

A mon sens, le SS doit attaquer comme un forcené. Mais si le Bulgare opte pour le groupe A avec des chars aussi efficaces contre les AFVs que contre l'infanterie et surtout si il s'appuie correctement tous les 4. la tâche du joueur allemand me semble alors extrêmement difficile.

Je fini donc le tournoi sur une victoire et un score de 2 contre 3 défaites. Mon classement s'améliore légèrement par rapport à l'an dernier, mais uniquement par le fait que mes adversaires victorieux aient un ELO plus élevés que l'an passé car je remporte pas plus de victoire. 15è sur 24, c correct, mais je n'ai pas atteint mon objectif d'être dans les 10 premiers.
C bête, je vais obliger de revenir l'an prochain! :mrgreen:

Schrap
PS: w-e génial, gros shoot d'ASL et on revient chez soi avec l'envioe de jouer encore plus, merci à tous les organisateurs et à leurs familles pour cette 19è édition vraiment excellente


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Lun 20 Nov 2017 13:41 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Mar 8 Nov 2016 08:05
Message(s) : 79
Localisation : Belgique
Un AAR bien savoureux, qui donne envie. Ton avatar, c'est quand tu roules 12? :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: AAR ASL Ring 2009
Message non luPublié: Lun 20 Nov 2017 16:57 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 20 Oct 2014 09:40
Message(s) : 78
C'est le mode commissaire politique! :diablo:
J'ai surtout regardé Burn After Reading ce w-e et le personnage de Malkovitch est décidément aussi drôle que dangereux!

Guillaume


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr