STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 21 Août 2019 07:17

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


Forum réservé exclusivement aux discussions sur 'World In Flames'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Deuxième Guerre Mondiale"



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
Message non luPublié: Jeu 21 Fév 2019 15:04 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Lun 27 Oct 2008 09:05
Message(s) : 352
Localisation : Picardie et Paris
Merci pour la vérification, c'est quand même curieux :gratte:

_________________
Olivier complètement contaminé par World in Flames et fasciné par Amirauté ( redécouvert grâce à Benoit

Qui veut la paix prépare la guerre


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 7 Mars 2019 16:42 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Jeu 29 Nov 2018 07:27
Message(s) : 7
Coucou.

Juste un petit message pour excuser la personne qui rédige les comptes rendus. Il as un nouveau job qui lui prend beaucoup de temps.

Nous sommes à l heure actuelle en juillet août 42 sur la partie


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 7 Mars 2019 17:59 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 20 Nov 2010 09:59
Message(s) : 79
Blutchi a écrit:
Coucou.

Juste un petit message pour excuser la personne qui rédige les comptes rendus. Il as un nouveau job qui lui prend beaucoup de temps.

Nous sommes à l heure actuelle en juillet août 42 sur la partie


Est ce que tu peux au moins nous faire un petit résumé !!!

On est impatient de connaître la suite.

:clap:


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Mars 2019 23:01 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Salut à tous !

Désolé pour le retard dans les CR :confus:

Comme l'a dit mon collègue Blutchi, mon nouveau travail me prend beaucoup beaucoup de temps.

Beaucoup de choses ont évolué sur notre campagne : nous sommes en septembre octobre 1942 et ça bagarre de partout.

Le CR de janvier février 1942 est quasiment finalisé et sera posté normalement avant la fin de semaine ;)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 21 Mars 2019 11:20 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Lun 27 Oct 2008 09:05
Message(s) : 352
Localisation : Picardie et Paris
Super :razz: , nous l'attendons avec impatience. Fais pas attention à nous, le boulot et la vie de famille avant tout

_________________
Olivier complètement contaminé par World in Flames et fasciné par Amirauté ( redécouvert grâce à Benoit

Qui veut la paix prépare la guerre


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 21 Mars 2019 13:45 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Jeu 29 Nov 2018 07:27
Message(s) : 7
Moi je dit surtout arrête de polluer le fond des océans avec tes convois..... :siffle:


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 19 Avr 2019 08:36 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Jeu 29 Nov 2018 07:27
Message(s) : 7
Bonjour,

Juste pour vous dire nous allons commencer l année 1943 samedi.

En 42 le russe a déclaré la guerre à l axe qui était occupé sur le front ouest imaginer le résultat vous le contrasterais dans les comptes rendu.

Le japonais à enfin déclarer la guerre au usa


Pour les détails je laisse notre chef compte rendu les faire


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 16 Mai 2019 21:26 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Bonjour à tous !

Je sors de ma longue retraite pour reprendre les CR de notre partie.

Désolé pour le retard pris :confus:

Au programme le tour de janvier février 1942, le tour de mars avril est en cours de rédaction et sera posté prochainement.

Nous jouons après demain et sommes arrivés en mars avril 1943 : beaucoup d'événements se sont déroulés en un an de campagne ;)

Je vais tacher de rattraper mon retard !!


Janvier / février 1942

Date de la partie : 16/02/19

Introduction

Viva Espana ! Madrid et Barcelone tiennent toujours pour l'instant. Si l'offensive de l'axe ne peut, à terme, échouer, le Common Wealth gagne de précieux mois pour protéger Gibraltar, la Méditerranée et l'Afrique du Nord.

A l'Est, le doute subsiste sur les intentions japonaises : les positions américaines sont fragiles mais le Japon manque d'infanterie dont une partie s'embourbe sur un front stagnant en Chine.

Europe occidentale

Les forces alliées sont les premières à se manifester au cœur de cet hiver 1942.
Les avions britanniques attaquent la flotte allemande basée à Brest dès le février : 250 appareils amphibies, 560 bombardiers tactiques et 240 chasseurs d'escorte fondent sur le port.occupé.
La visibilité, mauvaise, nuit au succès de l'opération qui avorte sans aucune perte d'aucun côté.

Le lendemain, la Kriegsmarine envoie 260 hydravions en patrouille en Golfe de Gascogne.
Le 10 janvier, les amiraux du Common Wealth déploient une vaste flotte d'escorteurs pour protéger ses convois entre le Nouveau Monde et les côtes du Royaume-uni. La marine américaine, en complément, escorte aussi les navires marchands anglais au large de sa côte orientale.

Le 12, la flotte allemande investit le Golfe de Gascogne pour tenter de détruire les convois ennemis, sans succès toutefois. La Luftwafe se met aussi en action et envoie 245 bombardiers stratégiques sur les usines de Birmingham dont le ciel n'est pas défendu : les usines très endommagées ne pourront produire durant les prochains mois.

Après l'Angleterre, c'est l'Espagne qui souffre de la pression offensive de l'axe. L'artillerie allemande et italienne pilonne Madrid et Barcelone : les troupes de défense sont complètement désorganisées suite au déluge de feu.

Le 20 janvier, les travaux de fortifications de Gibraltar sont achevés. Rien ne peut garantir que le port demeure allié mais les attaques de l'axe devront être puissantes pour avoir une chance de percer.

Le 25 janvier, l'assaut est donné simultanément sur Madrid et sur Barcelone. L’attaque sur Barcelone profite d'un soutien puissant de la flotte italienne mais aucun des assauts de bénéficie d'appui aérien. L'axe n'ayant pas remplacé ses pertes en aviation manque de bombardiers.

L'attaque sur la capitale madrilène est un échec : la Wehrmacht perd deux corps d'infanterie alors que les défenseurs ne déplorent qu'une garnison détruite. Madrid tient, pour l'instant...

La situation est moins brillante à Barcelone : Franco et tout son état-major sont capturés par Guderian et les défenses sont balayées par la puissance de l'attaque. Le soutien côtier a bien joué son rôle et le drapeau allemand flotte sur la capitale catalane.

Le 03 février, la R.A.F., fâchée par la prise de la ville espagnole, envoie 780 de ses meilleurs appareils stratégiques sur les villes françaises : Lyon et Lille sont durement touchées.

La fin de l'hiver ne verra pas de nouvelles offensives de l'axe en Espagne. Le Royaune-Uni en profite pour réorganiser et renforcer ses positions à Madrid avec l'arrivée d'un Q.G. britannique à Gibraltar.
Barcelone, au cœur du dispositif d'attaque de l'axe ne pourra être secourue, elle est perdue.
Fin février, la Luftwafe redéploient plusieurs centaines d'avions à portée de Madrid.

Pourtour méditerranéen

Début janvier, le C.W. dépêche en Méditerranée occidentale 245 chasseurs et autant d'appareils amphibies pour tenter de limiter le soutien potentiel de la flotte italienne contre Barcelone.

Presque en même temps, l'axe envoie une patrouille dans le même zone constituée de 250 chasseurs italiens, 265 hydravions transalpins et 240 appareils amphibies allemands.

Les recherches dans la mer intérieure ne donnent rien mais la flotte alliée surprend la Kriegsmarine déployée en Golfe de Gascogne. Les croiseurs lourds Prinz Eugen et Admiral Hipper sont endommagés du côté de l'axe alors que les britanniques voient deux de leurs croiseurs légers coulés (Calcutta et Caledon) et un troisième touché sans être détruit (Mendez Nunez).

3 jours plus tard, c'est l'armada italo-allemande qui se fait surprendre en Méditerranée occidentale. Les duels aériens sont d'une rare violence et tournent nettement à l'avantage des alliés : l'armée de l'air de l'axe perd 245 He 115b, 250 chasseurs Falco 1, autant de bombardiers Z 506B et 260 pilotes sont tués ou portés disparus.

Malheureusement pour les alliés et malgré cette éclatante victoire tactique, il reste largement assez de bombardiers dans l'armada de l'axe pour déborder la D.C.A. et causer de lourds dégâts aux bâtiments alliés : 4 croiseurs légers sont coulés (Euryalus, Navarra, Dorsetshire et Sheffield) et 2 croiseurs lourds subissent des avaries sérieuses (Cleopatra et Phoebe).

Il y a eu peu d'affrontements en Méditerranée durant l'hiver mais ils furent violents.

Europe orientale

Les forces russes massent des troupes sur la frontière Est de l'empire allemand. Le statu quo entre les deux pays demeurent pour l'instant mais l'entente germano-soviétique semble de plus en plus compromise...

Front pacifique

Du côté asiatique, suite aux attaques japonaises, le C.W. se résout à tenter de sauver ce qui peut l'être.
Le 8 janvier, la flotte de Durban, sous la menace d'une attaque portuaire imminente, tente, un peu précipitamment peut-être, de forcer le blocus japonais.

Ce n'était manifestement pas une idée pertinente car la flotte britannique est interceptée par les bâtiments nippons. Le bilan est lourd : le croiseur léger Terror est coulé, le porte-avion Eagle est détruit, l'Adélaïde est endommagé et la Royal Navy perd également 1 200 000 tonnes de carburant et 800 000 tonnes de marchandises.
La flotte aurait sûrement moins souffert si elle était restée au port...

En Chine, le 18 janvier, les forces nationalistes attaquent de nouveau et détruisent 1 corps d'infanterie japonais.
Le pays du soleil levant ignore cette perte et organise ses lignes de convois pour pour ramener le pétrole nouvellement acquis.

Début février, la flotte aérienne japonaise lance un raid massif sur la capitale Chung King : plus de 1000 bombardiers et 760 chasseurs nippons se confrontent à 100 % de la chasse chinoise nationaliste soit 760 chasseurs.

Le choc est violent pour les appareils chinois : 240 P 36 chinois sont perdus dès le début du combat et 250 BF2 c sont détruits dans un combat d'opportunité en faveur des Japonais. Les défenseurs fuient le combat pour sauver ce qui reste de leur chasse anéantie.

Les stratégiques impériaux, gênés par la valeureuse chasse chinoise, ne parviennent pas à générer de dégâts significatifs sur les usines de la capitale nationaliste.

Les troupes britanniques situées en Nouvelle-Zélande se déplacent dans Wellington afin de parer à un éventuel débarquement ennemi alors qu'une unité montée japonaise s'installe dans Hong Kong et qu'un corps d'infanterie et une garnison débarquent en Chine pour renforcer le front.

Fin février, l'axe désorganise la milice de Delhi, dernier rempart défensif de Singapour, et s 'empare de la cité dans le foulée.

Positionnement américain

Les États-Unis dénoncent leur accord commercial l'Italie et augmente leur production militaire de façon significative.

De plus, les pouvoirs politiques légitiment l'escorte des convois britanniques par les bâtiments de guerre américains en Atlantique Nord.

Données techniques

Déclarations de guerre / invasions : le Japon envahit Singapour et Honk Kong
l'Allemagne envahit Barcelone


Bombardements stratégiques : - 2 Birmingham (C.W.)
– 1 Lille – 1 Paris – 1 Prague (Allemagne)

Dons Allemagne donne 2 pts. de pétrole et 2 ressources à Italie
CW donne 1 pétrole à la Chine
USA donne 5 B.P. À C.W.

Initiative : axe 2 / alliés 6 + 1 Initiative : alliés

Météo : 5 + 2 / 2 + 1 / 7

Prises de guerre : Barcelone : - 1 usine Espagne / + 1 usine Allemagne

Options américaines : Option 34 neutre / Option 29 contre l'Allemagne / Italie

Jet de partisan  ? / 1 partisan en Chine

Choix d'action

ITALIE : C / C
ALLEMAGNE : C / C
JAPON : C / C
U.R.S.S. : C / C/ C
U.S.A. : C / C / C
C.W. : N / C / C
CHINE : T / T / P
FRANCE : P / P / P

Liste des pertes

ITALIE : 2 avions (1 Z 506 B / 1 Falco)
ALLEMAGNE : 1 bombardier (He 115 b) / 1 pilote / 3 corps d'infanterie et 1 corps d'infanterie motorisée, croiseurs lourds Prinz Eugen et Admiral Hipper endommagés
JAPON : 1 corps d'infanterie
C.W. : Milice de New Delhi / 1 corps blindé espagnol / 1 garnison espagnole / QG Franco / Porte-avions Eagle / 8 croiseurs légers coulés (Hermione / Navarra / Calcutta / Terror / Caldon / Euryalus / Dorsetshire / Sheffield) / 6 tankers et 1 convoi coulés, Croiseur léger Mendez Nunez endommagé, deux croiseurs lourds touchés (Cléopatra et Phoebe) / Adelaïde endommagé.
CHINE : 2 avions (P 36 / BF 2 c)
FRANCE : /

Production finale

Italie (6 + 2 Oil) / Allemagne (29 + 3 Oil) / Japon (16 + 3 Oil) / URSS (32 + 2 Oil) / USA (30 + 5 Oil) / CW (20 + 0 Oil) / Chine (5 + 0 Oil)

ITALIE : 2 avions (1 naval / 1 tactique)
ALLEMAGNE : 3 corps d'infanterie / 2 chasseurs / 2 pilotes / 10 pts. d'offensive
JAPON : 1 QG blindé / 1 corps d'infanterie / 2 avions P.A.
U.R.S.S. : 2 corps d'infanteries / 1 garnison / 1 blindé / 2 avions (chasseur / tactique) / 4 pilotes
U.S.A. : 1 garnison / 1 QG blindé / 3 avions PA / 3 pilotes / 4 bateaux / 3 sous-marins
C.W. : 4 territoriales / 1 QG blindé / 3 avions PA / 1 pilote / 7 bateaux
CHINE : 1 corps d'infanterie / 1 chasseur
FRANCE : /


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr