STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 26 Juin 2019 02:09

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Règles du forum


Forum réservé exclusivement aux discussions sur 'World In Flames'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Deuxième Guerre Mondiale"



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Jeu 31 Jan 2019 10:18 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Jeu 29 Nov 2018 07:27
Message(s) : 7
Juste le japonais avait oublier que Tokyo était protéger par de la dca du coup elle n a pas defendu


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 31 Jan 2019 10:37 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Salut à tous.

Aujourd'hui au programme septembre octobre 1941, un tour largement impacté par les aléas météorologiques :)

Je m'étais trompé dans la date de reprise de la campagne : ce n'était pas samedi dernier mais samedi qui arrive. J'ai hâte de reprendre, nous n'avons pas joué depuis mi décembre :roll:

J'ai bossé sur un nouvel outil de prise de notes pour essayer d'améliorer la vitesse et ne pas perdre d'éléments de jeu en cours de route, je le teste ce week-end.

Bonne lecture à tous !

Septembre / octobre 1941

Date de la partie : 15 / 12 / 18

Introduction

La ténacité des défenses espagnoles et la mobilisation massive de troupes britanniques ont sauvé l'Espagne (et les alliés) d'un désastre.

Les positions ont été renforcées, sont solides à présent et les forces de l'axe ont perdu de leur superbe du début de guerre. L'empire japonais a beaucoup souffert aussi à l'est, au nord face à l'ogre russe et au sud face au début de la contre-attaque chinoise. C'est peut-être à un tournant de ce début de conflit que l'on assiste sur ce début de conflit mondial.

L'automne et l'hiver qui s'annoncent risquent de voir l'attaque en Espagne s'enliser ou avorter mais les préparatifs du côté japonais semblent annoncer du mouvement sur le front pacifique...

Europe occidentale

Signe d'un possible infléchissement du conflit, les alliés prennent l'initiative sous une météo exécrable de ce début septembre.

Le 04 septembre, le Common Wealth sort de nombreuses flottes de croiseurs rapides pour escorter les convois de l'empire colonial. Les généraux profitent de l'initiative pour charger des renforts dans les transports pour renforcer encore l'Espagne.

A Barcelone, l'artillerie allemande maintient la pression et parvient à bousculer 1 division d'infanterie ainsi que Franco, présent sur le front pour coordonner les défenses. La tempête qui sévit en zone nord tempérée prive les forces de l'axe de leur aviation et limite considérablement leur potentiel offensif.

Les forces terrestres allemandes continuent toutefois de renforcer leur ligne d'attaque au sud de l'Europe : il est possible que la guerre de mouvement se transforme en guerre de position au grand soulagement des forces alliées qui craignaient une blitzkrieg dévastatrice...
Au nord, la Wehrmacht détruit sans aucun problème le noyau de résistance qui avait éclos aux Pays-Bas pendant l'été.

Le 20 septembre, les forces allemandes se déploient dans le golfe de Gascogne et le même jour parviennent à désorganiser les dernières forces encore opérationnelles dans Barcelone.

Les défenses fragilisées attendent anxieusement l'assaut dans leurs retranchements. Les jours passent mais rien ne bouge. Le climat catastrophique de ce début d'automne et l'incapacité aérienne ont dissuadé les assaillants de lancer l'assaut : il est vrai que les Allemands ne disposent quasiment plus de réserves sur le front et d'autres pertes limiteraient drastiquement les possibilités d'attaques futures.

Le temps qui passe sert toutefois les défenseurs et Churchill en profite pour déguster un excellent bourbon avec ses généraux. L'heure n'est cependant pas à l'inaction et la météo qui s'améliore à partir du 10 octobre permet aux alliés de débarquer une unité d'infanterie motorisée à Gibraltar.

Le 22, la marine royale britannique envoie dans le golfe de Gascogne 260 hydravions escortés de plus de 500 chasseurs : les appareils trouvent la flotte ennemie mais ne parviennent pas à occasionner de dégâts significatifs.

Le 27, la R.A.F. lance un assaut massif sur les usines allemandes avec le soutien de nouveaux bombardiers de qualité : Lille, Paris, Lyon et Stuttgart subissent de sérieuses avaries.

Pourtour méditerranéen

Début septembre, les flottes aériennes italiennes et allemandes envoient en mer une véritable armada : plus de 1200 appareils amphibies escortés de 260 chasseurs. Malgré la quantité d 'astronefs, les unités britanniques gagnent au jeu du chat et de la souris...

Le 17, les mêmes avions trouvent la flotte alliée, la Luftwafe perd 247 DO 18 G ainsi que leurs pilotes mais l'assaut est un succès : 2 croiseurs légers (Tromp et Heemskerck) sont coulés et un autre (le Bonaventure) est
endommagé.

Le 20 septembre, les avions fondent de nouveau sur leur cible. Le duel aérien tourne à l'avantage des alliés et 245 Z 501 italiens sont abattus mais le croiseur léger De Ruyter et 200 000 tonnes de métaux sont coulés.

Europe orientale

Il ne se passe pas grand chose du côté russe à part d'importants mouvements de troupes par rail depuis la Russie orientale jusque sur la ligne de défense face aux forces du reich.

Front pacifique

Dès mi-septembre, de nombreux bateaux de transports japonais s'engagent dans des manœuvres qui semblent indiquer un futur mouvement de grande envergure.

Les britanniques, prévenus par leur allié chinois de cette agitation, déplacent leurs convois basés à Ceylan vers l'Afrique afin d'éviter des pertes inutiles en cas d'attaque nippone.

La Chine communiste continue sa stratégie de contre-attaque initiée durant l'été. 100 % de la flotte aérienne soit 750 chasseurs sont envoyés sur la ligne de front, ils sont interceptés par 250 bombardiers et autant de chasseurs japonais.

Les combats sont intenses : l'aviation chinoise perd 260 I 16 (10) mais force les chasseurs nippons à rentrer à la base. Les chasseurs chinois de tête à court d'essence sont forcés de décrocher mais ils parviennent à détruire l'escadre de Ki 27 b adverses.

Les forces terrestres lancent alors l'assaut sur les positions japonaises : les Chinois perdent 1 divisions d'infanterie et les défenseurs une division d'artillerie.

Petit à petit, la ligne de front des forces impériales se fragilise alors que les forces chinoise se renforcent.

Positionnement américain

Dès début septembre, la flotte américaine patrouille sur la côte est pour protéger les convois britanniques.

Début octobre, le gouvernement des Etats Unis poursuit sa politique de restrictions en direction des Japonais en votant un embargo sur l'export de pétrole vers l'empire du soleil levant.

Données techniques

Déclarations de guerre / invasions : Non

Bombardements stratégiques : - 1 Lille / - 1 Paris / - 1 Lyon / -1 Stuttgart


Dons Allemagne donne 2 pts. de pétrole et 2 ressources à Italie / CW donne 1 pétrole birman à Chine

Initiative : axe 1 / alliés 10 + 2 Initiative : alliés

Météo : 10 / 9 + 1 / 4 + 1

Prises de guerre : Non

Options américaines : options 31

Jet de partisan 9 (Suède / Italie / Roumanie / Turquie / Afghanistan / Iran / Australie / Birmanie / Chine).

1 partisan présent en Chine

Choix d'action

ITALIE : C / T
ALLEMAGNE : T / C
JAPON : N / T
U.R.S.S. : C / C / C
U.S.A. : C / P / P
C.W. : N / C / A
CHINE : T / T / T
FRANCE : P / P / P

Bonus de + 1 à l'axe sur l'initiative

Liste des pertes

ITALIE : 1 naval (Z 501)
ALLEMAGNE : 1 bombardier (DO 18 G) / 1 pilote
JAPON : 1 division d'artillerie / 1 chasseur Ki 27 b
C.W. : 1 croiseur léger endommagé (Bonaventure), 3 croiseurs légers coulés ( De Ruyter / Tromp et Heemskerck) / 1 convoi détruit
ESPAGNE : /
U.R.S.S. : /
CHINE : 1 chasseur I 16 (10) et une division d'infanterie
FRANCE : /

Production finale

Italie (11 + 0 Oil) / Allemagne (14 + 1 Oil) / Japon (10 + 0 Oil) / URSS (18 + 2 Oil) / USA (10 + 5 Oil) / CW (13 + 4 Oil) / Chine (5 + 0 Oil) et France (0 + 0 Oil)

ITALIE : 3 milices / 1 pilote
ALLEMAGNE : 1 garnison / 1 pilote / 1 chasseur / 1 bateau / 5 pts d'offensive
JAPON : 1 pilote / 3 avions / 2 bateaux
U.R.S.S. : 1 QG d'infanterie / 1 blindé / 2 chasseurs / 2 pilotes
U.S.A. : 1 PA / 2 avions de PA / 1 pilote / 1 QG d'infanterie / 1 sous-marin
C.W. : 3 milices / 3 avions P.A. / 5 bateaux
CHINE : 1 chasseur
FRANCE : /


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 1 Fév 2019 19:12 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Lun 27 Oct 2008 09:05
Message(s) : 341
Localisation : Picardie et Paris
Des Dornier DO 18 G je ne connais pas. C'est peut-être des Do 17

_________________
Olivier complètement contaminé par World in Flames et fasciné par Amirauté ( redécouvert grâce à Benoit

Qui veut la paix prépare la guerre


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 1 Fév 2019 23:23 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Salut Darlan !

Il n'y a pas d'erreur, le DO 18 G est un hydravion allemand.

Tu peux trouver des photos sur Internet si tu veux te marrer un brin : le coucou en question ne ressemble à rien ;)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 4 Fév 2019 09:09 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Lun 27 Oct 2008 09:05
Message(s) : 341
Localisation : Picardie et Paris
C'est vrai, nom d'un chien, je l'avais oublié tellement il était moche :mrgreen:

_________________
Olivier complètement contaminé par World in Flames et fasciné par Amirauté ( redécouvert grâce à Benoit

Qui veut la paix prépare la guerre


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 6 Fév 2019 22:33 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Salut à tous ! C'est mercredi, c'est compte-rendu .... enfin presque.

Le CR n'est pas tout à fait finalisé, je le posterai demain.

Pour vous faire patienter, je vous donne le résumé des pertes au bout de 2 ans de guerre (de septembre 1939 à décembre 1941).

Le Commonwealth a subi des pertes hallucinantes, il me faudra améliorer grandement mon niveau de jeu pour la fin de partie et tirer les enseignements nécessaires en vue d'une prochaine campagne...

Liste des pertes campagne WIF 2018 2019

S / O 1939

POLOGNE : 6 infanteries, 1 division d'infanterie, 1 chasseur, 1 bombardier, 1 croiseur léger, 1 convoi.
DANEMARK : 2 croiseurs légers endommagés, 2 tankers, 1 convoi.
ALLEMAGNE : 1croiseur léger endommagé.
COMMON WEALTH : 1 sous-marin endommagé.

N / D 1939

COMMON WEALTH : 1 bombardier tactique
HOLLANDE : 1 chasseur / 1 milice / 1 infanterie / 2 tankers / 3 convois
BELGIQUE : 2 infanteries / 1 cavalerie / 2 convois
CHINE : 2 milices / 1 garnison / 1 division d'infanterie / 1 cavalerie
ALLEMAGNE : 1 division de garnison / 1 chasseur / 1 hydravion
JAPON : 2 milices / 2 divisions d'infanterie

J / F 1940

CHINE : 1 partisan
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie / Konigsberg, Karlsruhe, Leipzig et Köln / Deutschand endommagé
FRANCE : 2 corps d'infanterie / 1 corps d'infanterie motorisée
ITALIE : 1 homme grenouille

M / A 1940

ITALIE : Taranto / Conte de cavour / 1 division d'infanterie
ALLEMAGNE : 1 bombardier tactique / 1 pilote
C.W. : Southampton / Newcastle / Emerald endommagé / 1 infanterie motorisée
CHINE : 1 chasseur / 1 pilote / 1 division d'infanterie
FRANCE : 1 garnison / 1 milice / 2 corps d'infanterie

M / J 1940

ITALIE : 7 convois / 1 tanker / 2 Croiseurs légers coulés (San Georgio / Colleoni), 1 Croiseur lourd coulé (E di Savoia) et 2 Croiseurs légers endommagés (Diaz / Bari)
ALLEMAGNE : 1 cuirassé endommagé (Gneisenau) / 1 croiseur léger coulé (Emden) / 1 SM type IXA endommagé / 1 Stuka (BT) / 1 Messerscmidt (Ch) / 1 pilote / 1 garnison / 1 corps d'infanterie / 1 infanterie motorisée et une division blindée break down.
JAPON : 1 milice / 1 corps d'infanterie
C.W. : 1 croiseur lourd coulé (Australia) / 3 croiseurs légers coulés ( Coventry / Erebus / Orion) et 5 croiseurs légers endommagés (Shropshire / Penelope / Neptune / York / Camberra) / 1 corps mécanisé
CHINE :1 corps d'infanterie / 1 corps de cavalerie
FRANCE :3 milices / 4 corps d'infanterie / 2 garnisons / 1 corps de cavalerie / 1 division d'artillerie

J / A 1940

ITALIE : 1 QG d'infanterie / 1 corps d'infanterie / 1 croiseur léger endommagé ( Cadorna) et 4 croiseurs légers coulés (Bande Nere / Barbanio / Montecoculli et Attendolo)
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie / 1 division d'infanterie / 1 division SS / 2 chasseurs ( He 100 et He 112b) / 2 bombardiers (Do 17z et Ju 88a1) et 3 pilotes
JAPON : 1 milice
C.W. : 1 corps d'infanterie / 2 territoriales égyptiennes / 1 division d'artillerie / 1 chasseur (hurricane) / 1 TRS coulé / 1 croiseur lourd coulé (Norfolk) / 5 croiseurs lourds endommagés (Sussex / Devonshire / Shefield / Edinburgh et Glowcester) / 2 cuirassés endommagés (Worspite et Repulse) / 2 croiseurs légers coulés ( Ajax et Danae) / 4 croiseurs légers endommagés (Arethusa / Achiles / Perth et Leander)
CHINE : 2 corps d'infanterie
FRANCE : 1 DCA / 2 garnisons / 1 QG d'infanterie (Billote) / 1 corps d'infanterie

S / O 1940

ITALIE : 1 croiseur lourd endommagé (Abrusi) / 2 croiseurs légers coulés (Diaz et Guisano) et 1 convoi coulé
ALLEMAGNE : 1 division motorisée
JAPON : /
C.W. : 6 convois coulés / 3 convois endommagés / 3 tankers endommagés / 1 croiseur léger endommagé (Durban)
CHINE : /
FRANCE : 1 milice / 1 garnison / 2 Porte avions (Béarn et Corm. Teste)

N / D 1940

ITALIE : 4 croiseurs lourds endommagés (Garibaldi / Pola / Gorizia et Zara) / 2 croiseurs lourds coulés (Firune et Duca d'Aosta ).
ALLEMAGNE : 1 division d'infanterie
JAPON : 1 milice
C.W. : 1 bomb. tactique (Blenheim) / 1 pilote / 1 convoi coulé / 1 croiseur léger endommagé (Despatch) / 2 croiseurs lourds coulés (Dawnless et Cornwall) / 1 croiseur lourd (Berwick) et un cuirassé (Resolution) endommagés.
CHINE : 1 division d'infanterie / 1 chasseur (P 36)
FRANCE : 2 milices / 1 croiseur léger endommagé (Emile Bertin) / 1 croiseur lourd coulé (Primaguet)

J / F 1941

ITALIE : /
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie / 1 milice / 1 division d'infanterie
JAPON : 2 milices / 1 corps d'infanterie / 1 bombardier D1A2 / 1 pilote
C.W. : 3 convois
CHINE : 1 division d'infanterie
FRANCE : 2 milices

M / A 1941

ITALIE : 1 milice / 1 tanker
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie / 1 milice / 1 garnison / 1 corps d'infanterie motorisée / 1 corps mécanisé / 1 division blindée / 1 bf 109 E7 / 1 bf 109 E3 / 1 bf 109 E1 / 1 pilote
FRANCE : 3 corps d'infanterie / 1 milice / 2 tankers / 6 convois / 1 D520 S / 1 D 510 / 1 P36 / 1 pilote

M / J 1941

ITALIE : 1 chasseur (MC 200) / 1 bombardier SM 79 II
ALLEMAGNE : 3 bombardiers (DO 17 M, Ju 87 b1 et Ju 87 R) / 1 division d'infanterie motorisée / 2 pilotes
JAPON : /
C.W. : 2 chasseurs (Hurricane / Gladiator P.A.) / 1 croiseur léger (Artewelde) / 2 croiseurs légers endommagés (Dehli et Capetown) / 4 convois et 3 tankers coulés / 1 tanker endommagé
ESPAGNE : 2 garnisons / 3 corps d'infanterie / 1 corps de cavalerie / 1 division d'infanterie / 1 corps de la garde
U.R.S.S. : /
CHINE : /
FRANCE : 1 corps d'infanterie / 3 tankers et 3 convois coulés / 1 croiseur léger (Jeanne d'Arc) / 1 cuirassé endommagé (Lorraine) / 4 chasseurs (1 D520 S, 1 MB 152, 1 MS 406 et 1 MS 410) / 3 pilotes

J / A 1941

ITALIE : /
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie, 1 corps d'infanterie motorisée, 1 milice, 2 croiseurs légers coulés (Karlsruhe et Königsberg), 1 croiseur lourd coulé (Blücher) et deux croiseurs lourds endommagés (NürnBerg et Seydlitz)
JAPON : QG Terrauchi, 2 territoriales, 1 milice, 2 garnisons, 1 corps d'infanterie motorisée, 1 division d'infanterie, 1 Ki 21 / 1, 1 zéro A6M2 et 2 pilotes
C.W. : 2 avions de PA (Baffin / Gladiator), 2 pilotes, 2 porte avions (Illustrious et Victorious), 3 croiseurs légers endommagés (Curlew / Colombo et Dido), 7 croiseurs légers coulés (Cardiff / Caradoc / Curacoa / Durban / Calypso / Penelope et Despatch), 1 croiseur lourd coulé (Exeter) et 2 croiseurs lourds endommagés (Glasgow et Liverpool), 2 convois et 4 tankers coulés / 1 convoi endommagé
ESPAGNE : 2 corps d'infanterie, 1 garnison, 1 division d'artillerie
U.R.S.S. : 1 corps d'infanterie, 1 division de cavalerie et 1 division d'infanterie
CHINE : 1 P 36 et une division d'infanterie

S / O 1941

ITALIE : 1 naval (Z 501)
ALLEMAGNE : 1 bombardier (DO 18 G) / 1 pilote
JAPON : 1 division d'artillerie / 1 chasseur Ki 27 b
C.W. : 1 croiseur léger endommagé (Bonaventure), 3 croiseurs légers coulés ( De Ruyter / Tromp et Heemskerck) / 1 convoi détruit
ESPAGNE : /
U.R.S.S. : /
CHINE : 1 chasseur I 16 (10) et une division d'infanterie

N / D 1941

ITALIE : /
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie / 1 division d'infanterie
JAPON : 1 corps d'infanterie
C.W. : 1 croiseur léger endommagé (Ceres) / 2 croiseurs légers coulés ( Cairo et Naiad) / 1 cuirassé coulé (Renown) / 1 T.R.S. Détruit / 1 pilote / 1 Albacore / 1 Vildebeset
ESPAGNE : 1 corps d'infanterie motorisée / 1 division d'infanterie motorisée
U.R.S.S. : /
CHINE : /


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 7 Fév 2019 15:53 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Bonjour à tous !

Chose promise, chose due ;)

A suivre le compte-rendu de novembre décembre 1941. Ca bastonne sur tous les fronts ...

Novembre décembre 1941

Date de la partie : 15 / 12 / 18 et 02 / 02 / 19

Introduction

L'Espagne, pour l'instant et malgré les pertes, tient toujours et, si l'issue est incertaine pour la péninsule ibérique, l'axe perd, de toute façon, du temps. Cela laisse le temps à l'armée soviétique de « muscler son jeu » et sa force de frappe face au Reich.

L'étincelle de l'attaque russe contre le Japon a déclenché le détonateur en Asie et il est fort probable que le front pacifique s'enflamme à son tour : les préparatifs japonais laissent planer peu de doutes à ce sujet.

Le non renforcement des positions anglaises asiatiques et le manque d'anticipation des gouvernants du Commonwealth risquent de coûter cher à l'empire britannique...

Europe occidentale

Les Anglais poursuivent leur stratégie de défense de Gibraltar et débarquent des troupes montagnardes dans le port. L'axe, de son côté, déploie sa flotte dans le golfe de Gascogne, espérant trouver les convois alliés faiblement escortés.

Le 15 novembre, face à cette menace, la Royal Navy envoient une flotte face à la flotte allemande mais celle-ci ne trouve pas trace des ennemis. Peine perdue aussi pour les sous-marins de la KriegMarine qui ne détectent pas les convois.

Le 20 novembre, l'artillerie de la Wehrmacht désorganise le haut commandement espagnol présent dans Barcelone puis les troupes lancent l'assaut sur le territoire à l'ouest de la capitale catalane. L'attaque est un succès : 1 corps d'infanterie motorisée en défense est détruit et l'ost allemande resserre encore l'étau autour de la cité sans prendre aucune perte.

Le soir du 29 novembre, alors que les sous-marins restent inopérants face aux convois adverses, la Luftwafe envoie avec le soutien italien 780 bombardiers tactiques sur Barcelone. Le résultat est sans appel : la totalité des troupes en défense est désorganisée et toutes les lignes de communication dans la ville sont rompues.

Le matin du 30, les forces terrestres combinées de l'axe lancent un assaut massif avec le soutien côtier de la marine italienne et le support de l'aviation. Les Espagnols mobilisent la totalité de leur aviation tactique soit 240 bombardiers pour tenter de réduire leur désavantage. Ceux-ci parviennent, une fois de plus à passer, et renforcent le potentiel défensif bien fragile de la cité.

Avec une part de chance non négligeable (et le soutien aérien), Barcelone s'en tire plus que bien en ne perdant qu'une division d'infanterie motorisée. Les pertes allemandes s'élèvent à une division et un corps d'infanterie.

Pourtour méditerranéen

Le Commonwealth, dès le 03 novembre, sort une flotte en Méditerranée ouest accompagnée par 250 chasseurs et 480 appareils amphibies. L'objectif est d'assurer un soutien de bombardement côtier sur Barcelone en cas d'attaque.

L'axe riposte immédiatement en envoyant pas moins de 1800 appareils en patrouille : 750 amphibies allemands et 550 hydravions italiens escortés de 500 chasseurs transalpins eux aussi. Une fois encore, la supériorité aérienne de l'axe est incontestable.

Les forces aéronavales combinées surprennent les forces anglaises dont l'aviation se fait étriller : une escadre d'Albacore et leurs pilotes ainsi qu'un groupe de Vickers Vildebeest sont détruits.

La D.C.A. des navires réduit l'impact des forces ennemies mais le bilan est lourd : la Royal Navy perd le cuirassé Renown, les croiseurs légers Cairo et Naiad et le Ceres est gravement touché.

Ayant perdu son aviation, la flotte anglaise n'a d'autre choix que de quitter la zone de mer, l'abandonnant aux adversaires.

Europe orientale

Peu de mouvements sont à signaler du côté est de l'Europe à part l'arrivée de renforts sur la frontière roumaine et le rapatriement méthodique par trains des troupes orientales russes.

Front pacifique

Du côté pacifique, les Britanniques, craignant une attaque nippone, déplace son unité de transports indiens jusqu'à Zanzibar pour le mettre à l'abri.

Le 08 novembre, les forces chinoises nationalistes quant à elles, continue leur contre attaque. Elles envoient leur aviation tactique pour tenter de désorganiser le point fragile du front japonais sans effet notoire. Qu'à cela ne tienne, les valeureuses troupes chinoises lancent l'assaut qui échoue sans occasionner de pertes significatives d'aucun des deux côtés.

Le 10 novembre, le Japon déclare la guerre au Commonwealth provoquant la colère des Etats-Unis.

Le 11 novembre, les forces nippones lancent une super offensive. C'est un véritable tsunami qui déferle sur les positions anglaises pas ou bien trop peu défendues.

Une attaque du port de Singapour détruit une unité de T.R.S. de sa majesté avant que les amiraux n'aient eu le temps de la préserver.

Après avoir bombardé plusieurs positions anglaises avec des succès divers, les troupes japonaise débarquent et s'emparent de nombreuses positions : Colombo, Rabaul, Java, Bornéo, Sumatra, Brisbane, Palenbang, balik Papan et Sura Baya.

Une deuxième vague d'attaque, début décembre, parachève les conquêtes. Les forces japonaises se massent autour de Singapour, s'empare des ressources de Malaisie et conquiert l'Australie faisant main basse sur les ressources de l'île tout en portant un coup dur à la capacité de production britannique.

L'attaque japonaise est un vrai succès, facilitée il est vrai par la négligence et le manque d'anticipation du gouvernement du Commonwealth, trop préoccupé par ses déboires successifs en Europe de l'Ouest.

Positionnement américain

Les Etats Unis sont très contrariés par l'offensive violente des Japonais et le congrès vote à l'unanimité une augmentation de le production de guerre américaine et entérinent la possibilité pour l'Etat américain d'aider ses alliés Français et Britanniques à la construction d'unités militaires.

Certains politiques minoritaires commencent à évoquer l'éventualité d'une entrée en guerre du géant américain.

Données techniques

Déclarations de guerre / invasions : le Japon déclare la guerre au Commonwealth

Bombardements stratégiques : Non

Dons Allemagne donne 2 pts. de pétrole et 2 ressources à Italie / CW donne 1 pétrole birman à Chine

Initiative : axe 3 / alliés 10 + 1 Initiative : alliés

Météo : 6 / 10 + 1 / 7 + 2

Prises de guerre : Le Japon capture Colombo / Rabaul / Palenbang / Balik Papan / Tarakan / Sura Baya / Melbourne / Camberra / Java / Bornéo / Sumatra / Brisbane

Le Japon envahit la Malaisie et l'Australie.

Le Japon capture 2 ressources en Malaisie et 3 ressources en Australie
Le Commonwealth perd 2 ressources en Malaisie et 3 ressources en Australie (+ les usines)

Options américaines : options n° 22 et 27

Jet de partisan 3 (Belgique / Espagne / Finlande / France / Yougoslavie / Portugal / Indochine / Japon / U.R.S.S.) Pas d'effet

Choix d'action

ITALIE : C / C / C
ALLEMAGNE : C / C / C
JAPON : N / C / T
U.R.S.S. : C / C / P
U.S.A. : C / P / P
C.W. : C / N / P
CHINE : T / P / P
FRANCE : P / P / P

Liste des pertes

ITALIE : /
ALLEMAGNE : 1 corps d'infanterie / 1 division d'infanterie
JAPON : 1 corps d'infanterie
C.W. : 1 croiseur léger endommagé (Ceres) / 3 croiseurs légers coulés ( Cairo, Hermione et Naiad) / 1 cuirassé coulé (Renown) / 1 T.R.S. Détruit / 1 pilote / 1 Albacore / 1 Vickers Vildebeest
ESPAGNE : 1 corps d'infanterie motorisée / 1 division d'infanterie motorisée
U.R.S.S. : /
CHINE : /
FRANCE : /

Production finale

Italie (8 + 2 Oil) / Allemagne (16 + 2 Oil) / Japon (13 + 3 Oil) / URSS (18 + 2 Oil) / USA (20 + 5 Oil) / CW (13 + 3 Oil) / Chine (5 + 0 Oil) et France (0 + 0 Oil)

ITALIE : 1 milice / 1 pilote / 1 naval
ALLEMAGNE : 1 pilote / 1 chasseur / 5 pts d'offensive / 2 corps d'infanterie
JAPON : 1 QG d'infanterie / 2 chasseurs / 6 points de convoi
U.R.S.S. : 2 territoriales / 2 avions de transport / 3 pilotes
U.S.A. : 3 avions de PA / 2 pilotes / 3 bateaux / 2 sous-marins
C.W. : 4 territoriales / 3 avions P.A. / 6 bateaux / 1 pilote
CHINE : 1 chasseur / 1 corps d'infanterie
FRANCE : /


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 9 Fév 2019 08:32 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Lun 27 Oct 2008 09:05
Message(s) : 341
Localisation : Picardie et Paris
Ah oui quand même :!: :!: :!: L'Australie conquise, ce n'est pas un mince exploit :!: :!: J'avais réussi à débarquer mais je je n'ai pas eu le temps de la conquérir !
Les corps d'armée de garnison doivent vraiment être plus puissants qu'auparavant pour pouvoir en faire des divisions :!:

_________________
Olivier complètement contaminé par World in Flames et fasciné par Amirauté ( redécouvert grâce à Benoit

Qui veut la paix prépare la guerre


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 9 Fév 2019 10:04 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Jeu 29 Nov 2018 07:27
Message(s) : 7
Image


https://servimg.com/view/19613788/57

petite photo du coté japonais

l’Australie n était pas du tout défendu il n'y a eu aucun combat grosse erreur de CW c'était comme un cadeau du nouvel an


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Fév 2019 22:37 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Jeu 8 Août 2013 14:24
Message(s) : 26
Bonsoir à tous !

J'ai du retard dans les CR mais la campagne suit son cours.

Très prochainement, les prochains tours seront publiés.

A Darlan : j'ai vérifié les pions d'avions français et ils ont bien des P 36 dans leur force pool. Nous nous étions posé la question et je t'avais dit que je vérifierai, c'est chose faite.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr