STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 15 Juil 2020 18:19

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
Message non luPublié: Sam 27 Sep 2008 08:51 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 4 Juil 2008 10:22
Message(s) : 2097
Membre d'Honneur (1) Ancien modérateur (1) Chevalier de l'ordre du Ponton (1) Ordre des anciens 2002 (1) Médaille des 1000 messages (5) Médaille de la chance (1) Médaille des trappistes (1)
Médaille de la pelle (1)
Philippe BUTEZ a écrit:
JEU: Quatre Bras , Juin 1815
Editeur: SPI


Introduction
Ligny est l'un des quatre jeux formant Napoleon's Last Battles (NLB), avec Ligny, La Belle Alliance et Wavre. Chacun de ces jeux peut être joué séparément, comme dans ce compte rendu, et la campagne complète peut être recréée en combinant les 4 cartes et en ajoutant des règles supplémentaires concernant principalement le commandement et la réorganisation. NLB a été réédité par TSR, puis par Decision Games, et a fait l'objet d'une littérature abondante. Je ne décrirai donc pas le jeu en détail, il suffit de savoir que les tours de jeu font 1 heure, qu'un hex fait environ 500 mètres, et que les unités sont principalement des brigades et des divisions. La table de combat est très classique et peu sanglante (Ar, Ae, Dr, De, Ex) et la séquence de jeu est du même tonneau, à savoir "je bouge et j'attaque, tu bouges et tu attaques". Les conditions de victoire sont mesurées en points, 1 point par point de force ennemi éliminé, 1 point par tour de jeu pour le joueur qui occupe le carrefour des Quatre Bras, et 5 points pour celui qui occupe ce même carrefour à la fin du jeu. Pour une fois je ne joue pas en solo, mais en PBEM avec un vieil adversaire et néanmoins ami, Jean Luc, qui m’a mis la pâtée un nombre incalculable de fois. Nous utilisons les règles optionnelles de malus français en cas d'échec d'une attaque de la Garde Impériale, et de bonus en cas d'attaque combinée infanterie/cavalerie/artillerie, et nous n’utilisons pas les unités optionnelles du 1er corps de Drouet d’Erlon.

Tour 1, 16 Juin, 14:00
A part l’artillerie à cheval du 3eme corps de cavalerie sous Marcillac, les Français montent au front comme un seul homme et opèrent une concentration optimale (à 5 contre 1) contre les brigades Bijlandt et Weimar de la 2eme division néerlandaise. Dans l’heure qui suit, la brigade Bijlandt disparaît de l’ordre de bataille allié, et la brigade Weimar se replie sur Gemincourt et y rejoint la batterie Van Opstal Les renforts alliés accourent du nord, mais seul le 2nd Hussards atteint le carrefour des Quatre Bras. La frêle unité de cavalerie de Merlen traverse le champ de bataille de part en part pour tenter de couvrir les approches de Thyle, à l’est du lac Materne. Commentaire du jouer allié (moi) : « ça commence pas très bien… ».

_________________
C'est quand le moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence ne résout pas tout
---
Retraité du wargame


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 6 Oct 2008 21:34 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 20:48
Message(s) : 202
Localisation : environs de Lille
Médaille des comptes rendus (1)
Tour 2, 15:00
Au final, regrouper Weimar avec Van Opstal n’était sans doute pas une bonne idée, ça laisse les Français un peu libres de leur mouvements, alors que l’idée serait de les ralentir le plus possible. Toutes les troupes françaises sont regroupées dans un arc de cercle qui va du Bois Bossu jusque Thyle, sauf la cavalerie de Lefebvre Desnoëttes qui a traversé les bois en direction de Hautain le Mont. Une attaque à 4 contre 1 sur Gemioncourt quasiment encerclé règle le sort des alliés qui l’occupaient (*ù^$#@ de ZOC !). Merlen quant à lui est écrasé par les lanciers de Pire. Commentaire du jouer allié (toujours moi) : « la situation s’arrange, moins de trucs à penser ! ». Les renforts alliés se forment sur une ligne à peu près régulière qui aurait le carrefour des Quatre Bras en son milieu, avec une brigade environ tous les 900 mètres. Les prochains renforts arriveront sur l’aile droite, mais mon aile gauche me paraît une peu légère.

_________________
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 20 Oct 2008 21:17 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 20:48
Message(s) : 202
Localisation : environs de Lille
Médaille des comptes rendus (1)
Tour 3, 16:00
La droite française continue sa tentative de déborder la gauche alliée, tentative couronnée de succès d’ailleurs. Vincke et Heisse qui étaient à l’extrémité de la ligne sont détruits dans un combat inégal, et la brigade Kempt, 1 km environ à l’Ouest, échappe à la destruction grâce à une certaine confusion dans les rangs français. La brigade Campi est en effet soumise à une série d’ordres et de contre-ordres qui l’empêche de se joindre à l’assaut. Kempt recule, mais contre attaque immédiatement et repousse Soye sur sa ligne de départ. Du coup, Kempt se retrouve bien isolé en avant de la ligne alliée qui dans le même temps a reculé.
Les troupes alliées ont en effet abandonné le carrefour des Quatre Bras et sont maintenant sur une ligne à peu près est-ouest au niveau de Hautain le Mont. Le flanc droit est renforcé par l’arrivée des brigades Halkett et Kielmannsegge et de la batterie Williamson. Mais le flanc gauche est toujours aussi exposé…

_________________
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 20 Oct 2008 21:34 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 20:48
Message(s) : 202
Localisation : environs de Lille
Médaille des comptes rendus (1)
Commentaire du joueur allié: Eh ben c'est pas de la tarte ! D'abord mon adversaire est nettement plus agressif et efficace que le Maréchal Ney. Ensuite le rapport de forces, initialement de 4 ou 5 contre 1 en faveur des Français, ne se rééquilibre pas vraiment, puisque j'ai reçu 11 unités en renfort et j'en ai perdu 6. A chaque fois, ces pertes ont été causées par des retraites en ZOC, sauf pour la cavalerie de Merlen, écrasée à 11 contre 1. Comme il n'y a pas eu de résultat d'échange (Ex), mon adversaire Jean Luc n'en a perdu aucune.

Si des joueurs ont déjà gagné avec le camp allié contre un joueur français compétent, je suis impatient de connaitre leurs recettes :clapclap: (pour la prochaine fois...)

_________________
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 27 Oct 2008 21:16 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 20:48
Message(s) : 202
Localisation : environs de Lille
Médaille des comptes rendus (1)
Tour 4, 17:00
Ce tour marque la fin du jeu. La destruction de 3 brigades alliées ne laisse plus que 6 unités sur le plateau. L’armée alliée a atteint son seuil de démoralisation, et même avec les derniers renforts devant arriver ce tour-ci, rien ne peut empêcher une extermination en détail des troupes alliées.

_________________
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr