STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Sam 23 Fév 2019 21:18

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 09:43 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Voici le compte-rendu d'une partie de HERE I STAND organisée le 16 mars dernier à Paris au GPS

Les participants se préparent et s’échauffent chacun à leur façon :

· On réfléchit à sa stratégie (Le Habsbourg, à droite, alias FranckyB). « Comment vais-je pouvoir les enfumer ? ».
· On organise son espace de travail (Le Protestant, alias El Condor). « Une Bible en carton, des crayons. J'ai tout ! ».
· On révise les règles à la dernière minute (Le Pape, alias EFG_Piotr). « Comment est-ce qu’on brûle des hérétiques, déjà ? »
· Ou on fait la pose (Le Français, à gauche, alias Rork). Il est très important de donner une belle image de soi pour la postérité. « Sir, vous avez une mèche qui dépasse ! ».

Image


Deux autres partis sont absents de la photo :

· Le Turc (pas encore arrivé au moment de la photo. alias rien du tout puisqu'il n'est pas sur le forum mais nous l'appellerons Roland). En retard ? Le fourbe, préparerait-il une attaque surprise ?
· et l’Anglais (derrière l’objectif, toujours furtif, alias AtoutHasard).

Enfin, vous observerez au milieu de la photo, les lieux de nos futurs forfaits : la carte et la foule de pions qui l'entoure.

Maintenant que les présentations sont faites, voyons le déroulement des opérations.

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 10:08 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Tour 1


Les 95 thèses de Luther obtiennent un certain succès dans le nord de l’Allemagne. L’expansion religieuse s’effectue dans 4 nouvelles régions (Brandenburg, Magdeburg, Stettin et Lübeck).
Le Protestant gagne ensuite la diète de Worms contre le Pape et s’attribue Leipzig.

Image
Luther est tout émotionné et s’en trouve sens dessus-dessous.


LE BAL EST OUVERT !!!!!


Au déploiement de printemps le turc glisse vers Nezh, le Habsbourg vers la Navarre, l’Anglais à Calais et le Français à St-Dizier. Ce dernier joue également une carte de déploiement de printemps qui lui permet de s’installer en Italie.

Image

Observez bien mes seigneurs, comment Charles l’espagnol darde ses regards vers Bordeaux.


Impulsion 1
· L’Ottoman se renforce de 4 réguliers en jouant sa carte d’origine (Les Janissaires).
· Le Habsbourg construit deux nouvelles flottes à Barcelone.
· L’Anglais lance une conquête outre-atlantique avec un bonus de +2 grâce à la carte de la variole (Smallpox).
· Le Français lève deux mercenaires à St-Dizier et va assiéger Metz.
· Voyant cela, le Pape excommunie François Ier par une bulle papale. :banned: « On ne combat pas entre chrétien quand les infidèles sont à nos portes ! » s’époumone-t-il. :mad: Il a sûrement du avaler une pâte de travers. Les catholiques de St-Dizier et de Grenoble s’agitent ce qui coupe les lignes françaises vers Metz et vers l’Italie.
· Le Protestant insensible aux agitations de ce monde fait deux actions de traduction de la Bible en allemand. :lettre:

Image

Une première impulsion de préparation. Un Français d’emblée offensif mais qui déplait tant au Pape, qui préfèrerait une croisade contre le turc, qu’il émet une excommunication contre le roi très peu chrétien.


Impulsion 2
· Le Turc dépense une action pour mettre le siège devant Belgrade.
· Le Habsbourg en réaction lève 2 unités à Vienne.
· L’augmentation du prix des habits (carte 72) enrichit l’Angleterre et le Habsbourg (1 carte de plus chacun) et Henri VIII lève deux mercenaires à Londres. « Il est l’or, mon seignor ! »
· Le Français calme l’agitation de St-Dizier et se jette à l’assaut de Metz qui tombe aussitôt. « Cause toujours mon bon pape. Je fais ce que je veux. » :langue:
· Le Pape lève un régulier à Rome. « Puisque c’est comme çà, je vais parler ton langage. Mauvais fils de l’Eglise ! » :brian:
· Le Protestant reste dans ses livres et fait trois nouvelles actions de traduction du nouveau testament en allemand. :lettre:

Image

Le Turc lance les grandes opérations ce qui commence à inquiéter le Habsbourg qui préfère se renforcer à Vienne. L’économie est florissante en mer du Nord et les pays riverains (Habsbourg et Anglais) s’enrichissent. La paix durera-t-elle ? Les opérations victorieuses du Français semblent continuer à inquiéter le Pape qui préfère développer ses affaires temporelles plus que spirituelles. Le Protestant se fait encore discret mais fourbit ses armes pour mieux charmer les âmes.


Impulsion 3
· Les fortes émotions auront eu raison de notre pape Léon X qui meurt en laissant la place à Clément VII. Le Turc pour fêter l’avènement du nouveau Pape se jette sur Belgrade qui tombe (4 touches turques contre 1 seule au Hongrois). :costaud:
· Le Habsbourg translate Charles V à Vienne, lève deux nouvelles unités et envoie des colons dans le Nouveau Monde.
· Le Nouveau Monde attire toujours autant l’Anglais qui se tourne vers l’Ouest en envoyant un explorateur. Il lève également une unité de mercenaires.
· Le Français construit un château pour fêter honorablement la prise de Metz (Et la mort de Léon X soufflent tout bas les courtisans). :blingbling:
· Le Pape lève deux nouvelles unités en utilisant sa dernière carte d’origine (3 PC).
· L’enthousiasme pour la nouvelle religion se développe à nouveau en Allemagne grâce à Catherine de Bore, une groupie de Luther (2 nouvelles régions se convertissent : Hambourg et Brünswick).

Image

L’avènement de Clément VII est salué par la chute de Belgrade face aux ottomans et par l’extension de la foi protestante. Le Habsbourg, tout comme le Pape, s’en inquiètent et se renforcent encore et encore à Vienne et à Rome dans l’attente d’un affrontement direct.
L’Anglais et le Français semble loin de ces considérations et gèrent leurs affaires intérieures.


Impulsion 4
· Le Turc continue sa progression vers le Nord et s’empare de la région de Mohacz.
· Le Habsbourg sabote la tentative de conquête anglaise dans le Nouveau Monde. :diablo:
· Henri VIII, rouge de colère, ne peut supporter que son neveu par alliance agisse d’une façon aussi ingrate et outrancière. « C’est la guerre !!! ». Il lève 4 unités de mercenaires et va mettre le siège sous Anvers. :mad:
· Le protestant termine la traduction du Nouveau Testament en allemand et étend la foi protestante dans trois nouvelles régions (Bremen, Erfurt et Breslau).

Image

Un incident dans le Nouveau Monde met fin à la paix entre l’Angleterre et le Habsbourg. La foi protestante continue à s’étendre en Allemagne grâce à la traduction du Nouveau Testament.


Impulsion 5
· L’Anglais lance un assaut sur Anvers mais échoue et perd 2 unités de mercenaires. Comme quoi, les décisions prises sous la colère ne sont pas toujours porteuses de fruits.
Au final, l’Anglais devra se retirer d’Anvers, l’hiver arrivant.

Phase de Nouveau Monde

Image


Magellan découvre, pour le compte de l’Espagne, le passage des 40 rugissants au sud des Amériques et fait le tour du monde.
L’Anglais échoue à sa tentative d’exploration.
L’Espagnol conquiert le pays des Incas mais n’établit aucune colonie.


Un premier tour où le Turc, le Français et le Protestant se feront conquérant et où le Habsbourg se sera mis presque toute l’Europe à dos sauf le Pape.

Points de Victoire à la fin du premier tour
1. Pape : 16 PV
2. Habsbourg : 15 PV
3. Français : 15 PV
4. Turc : 10 PV
5. Anglais : 9 PV
6. Protestant : 3 PV

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 10:16 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Sep 2008 19:50
Message(s) : 794
Localisation : Nantes
Médaille de l'administrateur (1) Ordre des anciens 2002 (1) Opérations extérieures (1) Médaille des comptes rendus (1) Médaille de la Nantaise (1) Convention Big Red One (3) Médaille du front est (1)
Ordre du schtroumpf (1) Croix tarte au citron (1)
Très bon CR sur un jeu excellentissime :clap:
La suite, la suite, la suite...

_________________
Il est très curieux de constater que dans l'armée, les statistiques le prouvent, la mortalité augmente bizarrement en temps de guerre - Alphonse Allais


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 10:30 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Tour 2


Lors de la phase de diplomatie, une alliance franco-anglaise est signée et le Pape et le Habsbourg officialisent la leur, qui dans les faits était déjà opérationnelle.

Image


L’Anglais obtient par le biais d’un espion vénitien :loupe: les plans de guerre du Habsbourg : des émissaires espagnols essaient d’agiter l’Ecosse ce qui inquiète Henri VIII. :gratte:

Impulsion 1
· Le Turc glisse d’Istanbul à Mohacz et lève 2 unités.
· Le Habsbourg lève 2 unités.
· L’Anglais également.
· Le Français va à Grenoble et lève lui aussi 2 unités.
· Le Pape engage le siège de Florence après avoir levé 2 unités. :priere2:
· Le Protestant fait une action de traduction. :lettre:

Image


Une ouverture où tout le monde fourbit ses armes et se renforce. Le Pape montre toujours plus d’intérêt pour les questions temporelles que spirituelles et le Protestant semble montrer un peu d’essoufflement (Une seule action de traduction !).


Impulsion 2
· Le Turc se dirige vers Buda où un combat s’engage contre les Hongrois. La victoire turque est écrasante (5 touches contre 1) et les premières tranchées sont creusées devant la ville. Les troupes hongroises sont si faibles que le Habsbourg reprend la main et entre automatiquement en guerre contre l’empire ottoman.
· Charles Quint lève deux nouvelles troupes, puis de Vienne tente de sauver Buda. Suliman esquive cette armée de secours et lève le siège.
· L’Anglais lève un mercenaire à York (Il s’agit d’intimider les écossais) et envoie un nouvel explorateur vers le Nouveau Monde.
· Le Français envoie Charles de Bourbon commander l’armée de Milan.
· Le Pape lève une unité et une escadre puis lance l’assaut sur Florence après avoir creusé quelques sapes (Carte N°28). L’attaque est disputée (1 touche partout) mais la faible défense de Florence ne suffira pas à repousser les armées papales. La ville tombe et les Médicis sont à nouveau chassés. :sos:
· Luther publie un traité qui convaincra les villes de Kassel et d’Innsbrück. :good:

Image


La Hongrie jette ses dernières armes dans la bataille et se meurt lentement sous les hordes d’infidèles. Heureusement Charles V veille pour tenter de la secourir. Mais jusqu’à quand ?
Pendant ce temps, le Pape se fout des turcs et des discussions allemandes (dont il ne comprend pas un traître mot d’ailleurs, il faut le dire !) et ne pense qu’à agrandir ses territoires sous le regard désapprobateur de François Ier qui envoie son général Charles de Bourbon pour essayer de calmer les ardeurs séculières de notre très Saint-Père.


Impulsion 3
· Suliman le Magnifique appelle ses janissaires et lève quatre nouvelles troupes.
· Charles V vend les Moluques (2 cartes de plus). :baver:
· La colère gronde toujours en Angleterre. Henri VIII n’en peut plus des Habsbourg qui ne cessent de lui saboter ses expéditions et de fomenter des incursions écossaises. Il décide de se séparer de Catherine d’Aragon et demande le divorce. Bien évidemment, le Pape ne veut rien entendre à cette histoire (« çà veut dire quoi divorce ? Encore un de ces jargons saxons ! ». :ispice:
· François Ier, quant à lui, fait appel aux banquiers augsbourgeois, les Fugger, auprès desquels il obtient un prêt bien rondelet (2 cartes de plus dont une gagée sur le prochain tour). :cigare:
· Le Pape pour fêter la prise de Florence ordonne que l’on brûle des livres mais il ne convaincra personne en Allemagne de revenir à la foi catholique.
· Luther publie un nouveau traité qui n’aura pas plus de succès que le feu de joie clémentesque.

Image


Chacun s’observe et le statut quo règne. Les haines se renforcent.


Impulsion 4
· Finalement, le Habsbourg abandonne son idée de soutien à une invasion écossaise et préfère envoyer des colons dans les Amériques. L’intimidation anglaise aura porté ses fruits. :mrgreen:
· Charles de Bourbon lance enfin ses armées pour libérer Florence du joug infâme du Pape. François Ier le suit et arrive à Turin. :france:
· Clément VII sent le vent tourner et décide de lever 4 unités de mercenaires en consommant sa carte « Bulle papale ». (Voilà une bien étrange façon de buller).
· Luther continue ses travaux d’hérétique en achevant de traduire l’ancien testament en allemand. Le succès sera au rendez-vous puisque 4 nouvelles régions (sur 6) se joindront à la nouvelle foi (Munster, Cologne, Mainz et Trier).

Image


Un pape qui rigole moins et un protestant tout en joie.


Impulsion 5
· Charles V lève trois unités en prévision des futures campagnes ottomanes.
· La maladie se déclare dans les rangs des défenseurs papaux de Florence. Un tiers de leurs effectifs s’évanouit. C’est le résultat des cadavres de pestiférés envoyés par les français par dessus les remparts. :moi:
· Face à l’adversité et au revers terrestre de fortune, notre Saint-Père se retourne vers les questions spirituelles et décide d’engager un débat. Eck est envoyé et gagnera face à Carlstadt. Mainz reviendra au catholicisme. :sage:

Image


L’invasion française en Italie progresse et oblige le Pape a redevenir plus modeste sur ses ambitions territoriales. Ce dernier défoulera ses aigreurs sur les porteurs de la Religion Prétendue Réformée (RPR).


Impulsion 6
· Charles V envoie Sébastien Cabot vers le Nouveau Monde avec pour ordre de faire de nouvelles découvertes.
· François Ier arrive à Florence pour renforcer Charles de Bourbon après avoir laisser quelques renforts à Milan. L’assaut est lancé et les défenseurs papaux feront piètre figure face aux armées françaises (3 touches contre 0). Florence tombe aux mains des français. Les Médicis sont rétablis mais deviennent des vassaux de la couronne du Roi très Chrétien (toujours excommunié, rappelons-le). :costaud:

Image


Du haut des tours florentines, la magnificence du Roi de France resplendit sur l’Europe. (Ou tout au moins sur le plateau


Impulsion 7
· Charles V rapatrie une partie de ses forces stationnées à Buda vers Vienne. Il renforce par ailleurs son armée navarraise et ordonne au duc d’Alva d’aller poser le siège sous les murs de Bordeaux.

Impulsion 8
· L’assaut est lancer sur Bordeaux et se résoudra par un échec retentissant (2 pertes). Les trompettes sonnent pour fêter le reflux espagnol.

Image


Impulsion 9
· Du coup, Charles V préfère dépenser ses derniers doublons pour un nouveau voyage d’exploration.

Phase de Nouveau Monde

Image


Cabot découvre, pour le compte des espagnols, les grands lacs d’Amérique du Nord
Rut apporte à la couronne anglaise le Saint-Laurent.
L’établissement d’une nouvelle colonie espagnole échouera.


Lors de ce deuxième tour, la puissance française se fait de plus en plus jour et le Pape l’apprend à ses dépens. Et pour avoir perdu de vue les questions qui agitent l’Allemagne, il le paiera également en voyant peu à peu glisser les régions allemandes en dehors de la sphère catholique. L’Anglais, le Habsbourg et le Turc n’auront abouti qu’à maintenir un fragile équilibre.

Points de Victoire à la fin du deuxième tour

1. Français : 18 PV
2. Habsbourg : 17 PV
3. Pape : 14 PV
4. Ottoman : 10 PV
5. Anglais : 10 PV
6. Protestant : 6 PV

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Dernière édition par AToutHasard le Dim 8 Mai 2011 18:46, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 10:49 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mar 30 Sep 2008 08:57
Message(s) : 1169
Localisation : Troyes
Médaille des 10 ans (2) Ordre des anciens 2006 (1) Baroudeur ardéchois (1) Médaille des marseillais (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Merci pour ton CR :clap:

juste deux petites questions :
Citer:
Lors de la phase de diplomatie, une alliance franco-anglaise est signée et le Pape et le Habsbourg renouvellent la leur.

Comment le Pape et le Habsbourg pouvaient-ils être alliés au premier tour ?

De la même façon, pourquoi l'anglais demande-t-il le divorce au beau milieu d'un impulse ? Cela se fait à la phase diplomatique normalement.

Sinon, j'attends la suite, et je suis curieux de savoir comment le français va se tirer de ce démarrage sur les chapeaux de roues, et s'il ne va pas trop regretter son absence au nouveau monde...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 10:59 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Tour 3


Lors de la phase de diplomatie, le Pape et le Habsbourg maintiennent leur alliance tout comme le Français et l’Anglais.

Impulsion 1
· Les mercenaires de Charles V demandent à être payés. Ils savent que face aux turcs, le combat sera dur et ils préfèrent tenir leurs soldes avant et en profiter. Charles V est dans l’obligation de dépenser 5 PC pour tous les garder. :confused:
· Jean Zapolya revigore l’enthousiasme hongrois et 4 nouvelles unités de volontaires réguliers surgissent à Buda. :)
· Le pape Clément VII meurt et Paul III est élu. « Habemus papam !!! ». :moi3:
· Henri VIII lève deux nouvelles unités et de Calais va poser le siège sous Anvers avec une belle, grande et forte armée (12 unités). :viking2:
· François Ier envoie ses armées (7 unités) assiéger Navarre. (On dirait qu’il n’a pas digérer l’épisode de Bordeaux).
· Le nouveau pape reprend la main sur les affaires spirituelles et avec l’aide d’Erasme lance la contre-réforme à l’assaut de l’Allemagne hérétique. Le succès sera écrasant (4 réussites sur 4) et les régions d’Innsbrück, de Zurich, de Trier et de Cologne rejoindront le giron de la Sainte Eglise catholique apostolique et romaine. Voilà un Pape qui ne mange pas que des pâtes à ses repas ! :mort:
· Luther n’est pas en reste et suite à un nouveau traité, Cologne et Mainz basculeront à nouveau dans la foi protestante.

Image


La chrétienté catholique reprend du poil de la bête autant en Hongrie face aux turcs, qu’en Allemagne où le nouveau pape fait des prodiges. Charles V a de son côté fort à faire pour lutter contre les turcs et contre l’alliance franco-anglaise.


Impulsion 2
· Suliman lève deux unités.
· Charles V s’acoquine avec les banquiers d’Augsbourg, les Fugger, pour obtenir un prêt (2 cartes de plus dont une gagée sur le prochain tour).
· La flotte anglaise bouche l’entrée du port d’Anvers. Henri VIII se jette ensuite à l’assaut des murs de Anvers. Mais la ville résiste (2 pertes chacun).
· Le français lève une escadre et lance un voyage d’exploration. Il tente aussi de prendre Navarre mais échoue (1 perte chacun).
· Le Pape publie une bulle pour recruter deux unités de réguliers.
· Les amis de Luther publie un nouveau traité qui a une grande écoute à Trier et à Nuremberg.

Image


Charles V résiste de toute part mais ses adversaires n’ont pas dit leur derniers mots. Paul III quant à lui ne semble pas vouloir abandonner les questions territoriales au Roi très peu chrétien (puisque toujours excommunié). Mais ce choix laisse le champ libre à Luther pour reconquérir le terrain en Allemagne.


Impulsion 3
· Suliman continue d’entraîner son armée à Belgrade. 3 nouvelles unités arrivent en renfort.
· Charles V envoie les 4 unités de Valladolid au secours de Navarre. Une bataille s’engage. 4 unités de mercenaires à la solde des espagnols rejoignent au dernier moment les unités de Valladolid (Carte des « Lansquenets »). L’armée française tiendra cependant le choc mais se verra très affaiblie (3 pertes contre 4 pour l’espagnol). Par ailleurs, les troupes de Buda quitte la Ville pour Pressburg. :duel:
· Henri VIII fait entériné son divorce par Cranmer et épouse Anne Boleyn. Ce mariage se révèlera stérile à la plus grande ire du roi. :gourdin:
· L’armée française sous les murs de Navarre se replie sur Bordeaux et se renforce de 3 unités.
· Le pape recrute deux unités et envoie son armée à Modène pour couper la liaison entre Florence et Milan.
· Les protestants s’attèlent à continuer la traduction de la bible, mais cette fois, en anglais (1 action).

Image


Les principaux évènements à noter sont le retrait français d’Espagne et le remariage de Henri VIII.


Impulsion 4
· Le Turc lève quatre nouvelles unités et lance une nouvelle campagne contre Buda.
· Le duc d’Alva rassemble ses forces en Navarre.
· Le Français envoie conquérir le Nouveau Monde (+2 avec la carte « Petite vérole »).
· Un mariage diplomatique s’opère entre Rome et Gênes. La présence française indispose les deux parties. :amour:
· Les protestants publient deux nouveaux traités qui rencontrent un immense succès dans les auditoires de Worms, Augsbourg, Zurich et Regensburg.

Image


Les ennemis de la Sainte-Eglise reviennent en force en Hongrie et en Allemagne. Mais le vent semble tourner en Italie en faveur de Rome qui trouve à Gênes un nouvel allié.


Impulsion 5
· Le Turc lance l’assaut de Buda avec 9 unités. La ville résiste (2 touches chacun).
· Charles V s’abouche avec les chevaliers de Saint-Jean pour nuire au commerce méditerranéen (Le turc perd une carte de 3 PC). Les fruits de ces rapines vont alimenter les dons pour la construction de la basilique de Saint-Pierre de Rome.
· François Ier fait construire un nouveau château à la mode italienne sur les bords de Loire. Parce qu’il le vaut bien ! :blingbling:
· Paul III lance un nouveau débat en Allemagne. Eck s’y colle contre Carlstadt. Luther décide de le remplacer. Les premiers discours ne convaincront personne et l’on fera appel à Campeggio et à Melanchton pour essayer de faire pencher la balance. Finalement Campeggio l’emportera et Augsbourg reviendra à la véritable foi catholique. :ecoute:
· Luther fait continuer la traduction de la bible en anglais et publie un traité en Allemagne. L’audience sera immédiate et Augsbourg et Innsbrück préfèreront la nouvelle religion.

Image


Les images et les mots prévalent sur les armes. Château et église se bâtissent à la plus grande joie des badauds. Cela n’empêchera pas la progression de l’hérésie et des infidèles.


Impulsion 6
· Suliman finit par prendre Buda (4 pertes contre 2). Il se renforce par ailleurs. Quand François Ier apprend la nouvelle de la chute de Buda, il ne peut s’empêcher de narguer son adversaire de toujours et lui envoie ces quelques mots écrits de sa plus belle plume : « Fais-moi mal, Charles ! ». :mrgreen:
· Contrit, Charles V lance un nouveau voyage d’exploration et déploie ses flottes. :confused:

Image


Dure vie que celle d’empereur du Saint-Empire Romain Germanique !


Impulsion 7

· Charles V continue d’organiser des voyages outre-atlantique et envoie de nouveaux colons. Il recrute 1 mercenaire et attaque la flotte du port de Marseille. Ce sera une défaite avec une escadre de perdue. :navion:
· Henri VIII termine le siège d’Anvers (4 pertes contre 2) et envoie un explorateur outre-atlantique. :costaud:

Image


L’évasion et les rêves de conquête outre-atlantique permet à certain d’oublier les misères du gouvernement.


Phase de Nouveau Monde

Les Amériques finissent d’être découvertes. Les Anglais découvrent le Mississipi et les Français l’Amazonie. Les Français conquiert également le pays Maya tandis que les Espagnols soumettent les Aztèques.

Points de Victoire à la fin du troisième tour

1. Français : 21 PV
2. Habsbourg : 18 PV
3. Ottoman : 16 PV
4. Pape : 14 PV
5. Anglais : 13 PV
6. Protestant : 9 PV

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 11:24 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Tour 4


Les richesses du Nouveau Monde affluent en Espagne et le Habsbourg se retrouve avec 4 nouvelles cartes. Les autres joueurs se préparent à verser une larme devant les difficultés que va devoir affronter notre empereur. « Autant de cartes, mais c’est impossible de choisir ! » :triste:
A la phase de diplomatie, le Pape et le Habsbourg renouvellent encore leur alliance mais l’alliance franco-anglaise n’est pas renouvelée sans pour autant que les deux pays s’en trouvent fâchés.

Impulsion 1
· Le Turc recrute des corsaires à Alger.
· Le Habsbourg réagit aussitôt en envoyant sa flotte. Un combat naval s’engage. Les 12 escadres espagnoles battent les 9 escadres ottomanes (7 touches contre 4). Barberousse en reste tout piteux. :confus:
· L’Anglais recrute deux nouvelles unités à York et permet au Pape de se proclamer le défenseur de la Foi (1 carte de plus pour l’anglais). La contre-réforme progresse à Londres, Regensburg et Genève. Voilà comment le pape remercie une action de conciliation de la part d’Henri VIII ! Tout se perd même les bonnes manières ! :shock:
· François Ier recrute deux nouvelles unités de mercenaires et passe les Alpes jusqu’à Turin.
· Paul III continue la contre-réforme à grand renfort de petit bois pour brûler des livres. Trier et Augsbourg passent sous le giron de Rome. Le sud de l’Allemagne sert décidément de grande piste de valse : « Et 1, et 2, et 3, et on recommence … mais dans l’autre sens, cette choix-ci ! » :dancing:
· Luther contre-attaque en reprenant les âmes de Trier à l’aide d’un traité. :skywalker: Il persévère par ailleurs dans sa traduction de la Bible. :prof:

Image


Le Habsbourg obtient un très grand succès face aux ottomans sur les mers et la contre-réforme progresse à grands pas. La France poursuit ses rêves d’Italie.


Impulsion 2
· Le Turc ne s’avoue pas vaincu en Méditerranée et lève une flotte.
· La ligue de Schmalkalden est proclamée sous la pression du Habsbourg. Seule l’Allemagne du Sud reste fidèle à son empereur. Désormais, la guerre est ouverte entre les forces protestantes et le Saint-Empereur Romain germanique. Au sud de l’Europe, la flotte espagnole continue son chemin en mer ionienne. :duel:
· Henri VIII envoie des colons en Amérique.
· François Ier investit la ville de Ravenne. Drôle d’idée quand on pense que c’est un port et que le François n’a aucune flotte pour en faire le blocus. Peut-être souhaite-t-il admirer les magnifiques mosaïques byzantines qui ornent les églises de la ville. :pasbien:
· Le Pape, de son côté, garde les pieds sur terre et s’allie les services du renégat, Charles de Bourbon, traître à son Roi. Ce dernier surgit de nulle part et prend le contrôle de Dijon pour le compte du très heureux Saint-Père. :joie:
· Les forces protestantes se renforcent faiblement à Mainz. Une unité de mercenaires les rejoint.

Image


Charles V va devoir gérer un nouvel ennemi, tout comme François Ier qui se retrouve avec un traître sur ses arrières à la solde de son pire ennemi, le Pape, qui refuse toujours de lever l’excommunication.


Impulsion 3
· Suliman envoie une flotte en Egée et 5 troupes engagent le siège de Rhodes.
· La flotte espagnole ravitaille Ravenne empêchant les français d’établir un siège total. (Les mosaïques vous ont-elles plu, Sire ? » :cool: ). Une autre flotte espagnole revient devant Marseille. C’est une nouvelle défaite (1 touche contre 1). (Ne cherchez pas à comprendre, notre espagnol n’a pas encore compris que pour entrer dans une ville, le mieux c’était de le faire par terre :fou1: ).
· L’Anglais recrute une troupe de mercenaires et va mettre le siège sous les murs de la forteresse de Bruxelles.
· Le Français est contraint de lever une unité à Paris pour contrecarrer les plans du Pape.
· Charles de Bourbon, pas très intimidé par cette nouvelle unité, met le siège devant Paris. :bagarre:
· La clique de Luther finit la traduction du Nouveau Testament en Anglais. Norwich, Lincoln et York se convertissent à la nouvelle foi. Un traité publié en Allemagne convertit Basel. :priere:

Image


François Ier est bien dans l’embarras. Un mauvais placement planétaire sans doute. Henri VIII continue sa conquête lente mais méthodique des Pays-Bas espagnols. Il s’agit de ne pas se mettre à dos les riches communes flamandes. La réforme passe la manche mais reste toujours inexistante en France.


Impulsion 4
· Charles V fait une ouverture diplomatique à son fidèle allié de Rome. Ce dernier reçoit des richesses provenant du Nouveau Monde (1 carte de plus de la main du Habsbourg) tandis que Charles V en reçoit le double (2 cartes de plus).
· Henri VIII décide de trancher les liens qui le liaient à Anne Boleyn. La pauvre femme en perdit la tête. Il se remarie avec Jane Seymour mais là encore, aucune progéniture ne viendra. Le stress du pouvoir sûrement qui lui aura noué l’aiguillette ! :mad:
· François Ier sacrifie les revenus destinés à un nouveau château pour recruter de nouveaux mercenaires à Rouen et pour les envoyer contre Charles de Bourbon à Paris. L’attaque échoue et le siège est maintenu (3 pertes contre 1).
· Le Pape privilégie les armes aux mots et lance un assaut contre Paris. Charles de Bourbon y épuise ses troupes qui s’évanouissent dans la nature et Paris s’en trouve finalement saine et sauve. Ah ! Quelle noblesse dans l’effort ! :triste:
· Philippe de Hesse lève une unité supplémentaire à Mainz.

Image


Les amours entre catholiques perdurent plus que jamais même si le Pape et ses alliés de circonstance s’avèrent être de piètres généraux. Plus de peur que de mal, finalement pour le français. Henri VIII reste obsédé par sa descendance et a perdu toute morale chrétienne.


Impulsion 5
· Suliman est atteint par le démon de minuit et rejoint à toute hâte Istanbul pour satisfaire les désirs ardents de Roxelane. :baver:
· Charles V se frotte les mains et en profite pour se renforcer.
· L’Anglais lève des renforts à Calais qui vont rejoindre le siège de Bruxelles. L’assaut est lancé et Bruxelles tombe. :costaud:
· Une nouvelle unité de mercenaires rejoint l’armée de Montmorency à Paris.
· L’allié de Rome, Gênes, opère en mer tyrrhénienne et retourne la région de Turin en sa faveur. Les Français d’Italie se retrouvent couper de la France.
· Luther et Zwingli organise le colloque de Marburg. Suite à cela, les régions de Londres, Portsmouth, Bristol, Augsbourg et Strasbourg quittent majoritairement la foi catholique.

Image


Le protestantisme montre un net regain tandis que le Pape se préoccupe plus des affaires terrestres. Il faut dire que l’épouvantail français fait son effet même s’il est plutôt malmené ces derniers temps. L’Angleterre fête les victoires de son Roi toujours invaincu et Roxelane récompense les exploits de son sultan Suliman le magnifique.


Impulsion 6
· Le Turc déploie une flotte devant Alger
· Le duc d’Alva depuis l’Espagne va poser le siège devant Marseille avec seulement 5 unités (Aucune remarque, s’il vous plaît ! C’est déjà mieux que des flottes :mrgreen: ).
· Après Ravenne, charmé par les contes qu’on lui rapporte et les promesses de gloire et de richesses, François Ier décide de visiter les canaux vénitiens. Mais avant, il choisit de s’allier avec la ville marchande.
· Paul III lève de son côté une nouvelle troupe et relance la contre-réforme en brûlant des livres à la plus grande joie des habitants d’Augsbourg et de Strasbourg.

Image


La France malgré les vicissitudes tient bon et séduit toujours. Le Pape aussi séduit toujours mais à la mode italienne, très chaleureusement.


Impulsion 7
· Le duc d’Alva continue le siège de Marseille qu’il prend grâce notamment au renfort inopiné de mercenaires suisses (4 touches contre 2).
· Le siège de Wittenberg est engagé plus au Nord par Charles Quint en personne avec une armée de 7 unités.

Impulsion 8
· De nouveaux mercenaires arrivent à Barcelone. Le siège de Wittenberg ne progresse que très lentement (1 touche contre 0) :zzz:

Impulsion 9
· Une nouvelle unité de mercenaires arrivent à Naples. Wittenberg se rend à Charles V. Frédéric de Saxe est capturé.
· La chute du centre historique de la nouvelle foi, n’en réduit par pour autant la ferveur populaire : Frédéric le Sage convertit à sa cause Augsbourg et Regensburg.

Image


Les armes mêmes victorieuses ne font pas taire les pasteurs protestants, et même emprisonnés, les esprits restent ce qu’ils sont : libres.


Points de Victoire à la fin du quatrième tour
1. Français : 21 PV
2. Habsbourg : 21 PV
3. Protestant : 17 PV
4. Ottoman : 16 PV
5. Anglais : 16 PV
6. Pape : 14 PV

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Dernière édition par AToutHasard le Lun 3 Oct 2011 20:29, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 11:40 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Tour 5


Les richesses d’outre-atlantique arrivent en moins grand nombre mais continuent à enrichir la France et l’Espagne (1 carte de plus chacun).
Souhaitant se débarrasser de cette épée de Damoclès, l’Angleterre déclare la guerre à L’Ecosse.
Au contraire, la France souhaite faire la paix avec le Habsbourg. Ce dernier, magnanime, lui accorde et lui rend Marseille (2 PV vont au Habsbourg mais le Français récupère un centre-clé de 2 PV également). C'est vraiment rendre un grand service au Français ! :pasbien:
L’alliance entre Rome et Vienne est maintenue.

Impulsion 1

· Suliman, ragaillardi par Roxelane, lance l’attaque contre Vienne. Un combat s’engage contre l’armée de Charles V. Ce dernier attaque par surprise l’armée ottomane et déploie ses redoutables tercios. Cela ne suffira pourtant pas à repousser les turcs sanguinaires. La défaite est cuisante (9 touches contre 6). Charles se replie sur Linz et Suliman montre un sourire carnassier et satisfait. :mrgreen: :diablo:
· Charles de Bourbon après s’être enfuit pitoyablement de l’île de France, va vendre ses services au Saint-Empereur Romain germanique et s’installe à Prague.
· Henri VIII se remarie à nouveau avec une fervente protestante, Anne de Clèves. Une fille naîtra de ce mariage qu’il prénommeront Elisabeth. Henri toujours sans héritier mâle, décidera quand même de se séparer de cette femme et lui fera couper la tête. :execution:
· François Ier, qui a passé l’hiver dans les voluptés vénitiennes, rejoint Milan. Il s’agit de reprendre Turin.
· Pendant ce temps, Paul III se concentre à continuer la contre-réforme en faisant brûler des livres à Augsbourg. Roxelane appelle à nouveau Suliman à Istanbul. L’insatiable ! Un soldat si victorieux mérite une double récompense. Il file à tout vent, la lance en avant, affrontant tous les temps pour rejoindre sa chère et tendre.
· Philippe de Hesse lève deux mercenaires et lance son armée (6 unités) contre les restes de celle de l’empereur (1 seule unité). Charles de Bourbon arrive toutefois à rejoindre l’Empereur. Cela ne suffira pas à freiner l’enthousiasme des protestants qui infligent une nouvelle défaite à Charles V et à son frère Ferdinand (3 touches contre 2). Ils doivent retraiter sur Prague.

Image


« Un empereur sur un mulet essayant de fuir à travers l’Allemagne ses ennemis qui ne lui laissent aucun répit. Voilà l’image qui marquera ce siècle. Le respect du rang piétiné. Vienne saccagée et humiliée. On ne sait plus distinguer l’empereur du vacher. Misères d’un temps où on écoute davantage les voix des hérétiques et des infidèles que la Voix de Dieu. Il est tant, fidèles parmi les fidèles, de vous lever et de porter l’étendard de la Croix ! Dieu vous appelle ! » (discours de Paul III diffusé sur les ondes de Radio-Vatican le 2 novembre 1536).


Impulsion 2

· Ibrahim, en l’absence de Suliman continue la traque de l’empereur et investit la région de Prague. Charles V et son frère arrive à s’échapper pour rejoindre Wittenberg.
· Charles V se téléporte ensuite jusqu’en Espagne abandonnant son frère aux affaires d’Allemagne (« Tu veux cette couronne, mon frère ? Prends-la, je te la donne ! Mais prends-en soin comme je l’ai fait moi-même. », paroles rapportées par des témoins de la cérémonie d’adieu entre l’empereur et son frère à Wittenberg).
· Henri VIII met le siège sous les murs d’Edimbourg et déploie sa flotte en mer du Nord afin d’en assurer le blocus.
· François Ier reprend la région de Turin.
· Paul III envoie 4 unités de Rome jusqu’à Nice sur laquelle il met la main.
· Les protestants achèvent les troupes habsbourgeoises de Wittenberg en répandant la maladie dans leur camp.

Image


La mauvaise étoile s’acharne sur Charles V tandis que tous ses ennemis (Presque l’Europe entière) reprennent des couleurs.


Impulsion 3

· Ibrahim prend Prague en un seul assaut. Toute la Bohême passe sous le joug ottoman.
· De retour en Espagne, Charles V s’affaire à lever deux nouvelles flottes.
· Henri VIII lance un assaut contre Edimbourg qui s’épuise mais résiste toujours (2 touches anglaises contre 0).
3 nouvelles unités françaises sont levées à Marseille.
· Le Pape fait à nouveau brûler des livres et rallie Wittenberg. Un succès d’estime puisqu’il s’agit du foyer du protestantisme en Allemagne.
· Philippe de Hesse lève deux mercenaires et met le siège sous les murs d’Augsbourg.

Image


Les hordes d’infidèles menacent l’Europe toute entière maintenant que le dernier rempart autrichien est prêt à tomber … Mais l’Europe s’en fout.


Impulsion 4

· Les troupes ottomanes font tomber Vienne et de nouveaux corsaires apparaissent à Alger.
· En réaction, L’Espagnol envoie à nouveau ses flottes devant Alger.
· Henri VIII prend Edimbourg et lève une unité régulière à Anvers.
· François Ier construit un nouveau château. La renommée et la gloire n’en finit plus de tomber sur lui.
· Paul III n’en est pas davantage impressionné et pose le siège sous les murs de Marseille aidé par la flotte génoise. Lui aussi tient à sa gloire et continue la construction de la basilique de Saint-Pierre de Rome et fait progresser la contre-réforme à Regensburg.
· Philippe de Hesse s’use contre Augsbourg (0 touche contre 3) et Luther, par un traité, reconquiert les âmes de Strasbourg et de Wittenberg.

Image


C’en est fini du rempart anti-ottoman, Vienne est tombée. Malgré cela le Pape et la France préfère construire de beaux monuments et se voiler la face. Les protestants n’ont d’yeux que contre les catholiques et Henri VIII mène ses petites affaires sur son île.


Impulsion 5

· 4 nouveaux corsaires apparaissent à Alger. Une sortie est ensuite faite pour chasser les espagnols. La victoire est assurée (4 touches contre 2). Les espagnols retraitent dans le golfe du Lyon.
· La comète de Halley passe dans les cieux et terrorise les esprits infidèles (quels ignares !) (Une carte en moins pour le Turc)
· Les mercenaires papaux demandent à être payés avant de combattre contre les français. Les promesses de paradis ne suffisent pas et Paul III se voient obligé de dépenser une fortune pour les maintenir (3 PC).
· Un assaut contre Marseille est quand même lancé et s’avère peu efficace jusqu’à ce que l’artillerie de siège commence à tirer et entame plus sérieusement les défenses marseillaises. Mais la ville tient.
· Philippe de Hesse est renforcé par deux unités de mercenaires. Un nouvel assaut est lancé mais c’est un nouvel échec (0 touche contre 2).

Image


Esprits simples et mauvais généraux : La foi reste bien mal servie.


Impulsion 6

· La flotte turque poursuit la flotte espagnole dans le golfe de Lyon. Cette dernière esquive mais est contrainte de livrer bataille le long des côtes barbaresques. La victoire est, cette fois, espagnole (5 touches contre 3). La flotte turque se replie dans le port d’Alger. La flotte de Barberousse en provenance de la mer Ionienne attaque à son tour la flotte espagnole, mais là encore, c’est une défaite ottomane. :zik2:
· Une guerre de paysan éclate en Allemagne et tout le Nord se retrouve agité. :gourdin:
· François Ier est reconnu comme maître de l’Italie et s’accapare de la victoire définitive. :france:
· Philippe de Hesse continue le siège d’Augsbourg, toujours sans succès, et rétabli le calme dans certaines régions allemandes.

Image


François Ier illumine l’Europe de sa gloire pour son valeur au combat, ses qualités diplomatiques et son soutien aux arts.


Points de Victoire à la fin du cinquième tour
1. Français : 25 PV
2. Ottoman : 20 PV
3. Habsbourg : 20 PV
4. Anglais : 20 PV
5. Protestant : 16 PV
6. Pape : 15 PV

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 11:41 
Membres FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Nov 2010 20:24
Message(s) : 980
Localisation : 92 - Courbevoie
Médaille des comptes rendus (1) Traducteur (1) Médaille du photographe (3) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1)
Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) Fondu de la Bourguignonne (1)
Et le gagnant est


Image

_________________
"De qui se moque-t-on, ici, par Jupiter? Le plus grand cirque de Rome, 250000 spectateurs, dont Jules César soi-même! Et tout çà, pour voir des imbéciles s'amuser à des petits jeux d'atrium! ... BATTEZ-VOUS!!!"
Jules César (Astérix gladiateur)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 12:51 
Grognard

Inscrit(e) le : Jeu 23 Sep 2010 09:06
Message(s) : 789
13° stratège (1)
Super CR, merci ATH.

Et bravo Rork pour la victoire !

Je pense qu'il y a toutefois une coquille, car tu signales la chute de Prague antérieure à celle de Vienne, alors que les photos montrent un contrôle de marqueur turc à Vienne et à Prague à la fin de l'impulsion en question (et que sans Vienne l'Ottoman n'a pas de ligne de communication pour faire l'assaut de Praque :mrgreen: )

HumphreyB a écrit:
Comment le Pape et le Habsbourg pouvaient-ils être alliés au premier tour ?

De la même façon, pourquoi l'anglais demande-t-il le divorce au beau milieu d'un impulse ? Cela se fait à la phase diplomatique normalement.


Le Pape et le Habsbourg sont alliés au premier tour parce que c'est dans le setup.
L'Anglais demande le divorce par l'utilisation de sa home card Six Wives of Henry VIII. Ce n'est qu'à la phase diplomatie suivant que le Pape donne sa réponse.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr