[CR] vive le roi, charles 1er le pas content

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
Fix
Maitre Fix
Maitre Fix
Messages : 4449
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:49

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#21 Message non lu par Fix »

qu'il faille préparer la NMA c'est un fait, mais ça n'est pas forcément un problème. Si c'est préparé ça ne pose plus de problème, et je n'ai pas tendance avec le parlementaire à courir après le royaliste, mais à quadriller le territoire pour utiliser l'interception.

quand aux écossais, si ils sont attaqués à +3 ça fait en face un chef au moins à 2 (genre charles) et 3 vétérans et 1 milice. moi je veux bien, mais un royaliste qui divertie autant de monde (ou que je vois préparer une telle armée pour ça) je te fais un fairfax gonflé aux hormones pour aller raser une fois le roi partis. Je suis prêt à le faire sans problème ;)

mais bon on a tous une approche différente de toute façon et tel ou tel camps nous plairas plus ou moins. personnellement je n'ai jamais réussit à comprendre comment jouer correctement le grec à sword of rome, alors que c'est sensé être le camp le plus fort, alors que je manie sans problème les gaulois et les etrusco samnites, qui sont considerés comme les plus aptes à se faire peter le citron ;)
C'est une question de façon de jouer et de manière d'appréhender le jeu je pense, et bien heureusement nous ne sommes pas tous pareil ;)
chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte... (Albert Cohen)

Savez-vous ce que disent les arbres lorsque la hache entre dans la forêt ? "Regardez : le manche est l'un des nôtres…" (Sorj Chalandon)

jojo
Grognard
Grognard
Messages : 789
Enregistré le : jeu. 23 sept. 2010 09:06

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#22 Message non lu par jojo »

Avoir quatre chefs à un d'activation (ou trois si Rupert est viré) contre un n'est pas si grave, car c'est à une période où les deux camps manquent cruellement de brigades. D'une on ne peut en activer qu'un par carte, ou alors c'est une campagne et le niveau d'activation n'est pas important. De deux un chef parti par monts et par vaux c'est une carte pour partir, et au moins une carte pour le renforcer lors des tours suivants. Parce que bizarrement ce sont les armées actives qui prennent les horreurs de la guerre.

Bref la situation parlementaire avec la NMA ne me paraît absolument pas mauvaise, surtout qu'elle modifie radicalement l'initiative. Avant NMA le Royaliste à l'initiative, il peut prendre position à un endroit et y être le plus fort (généralement le Nord je pense, avec une manoeuvre à tenter de couvrir Scarborough/Hull avec une brigade et de chasser Faifax de Wakefield). En revanche dès que vient la NMA c'est l'inverse, le Parlementaire décide où il est fort et avec une armée en limite de l'Est et des Midlands il devrait pouvoir couvrir le siège de Newark qui lui accordera l'Est et rester à portée des infrastructures à la limite entre le Sud et les Midlands.

Avatar du membre
Midomar
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 151
Enregistré le : lun. 26 juil. 2010 22:47

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#23 Message non lu par Midomar »

Je me rappelle d'un réel soulagement quand est arrivée la NMA...
Enfin, je pouvais me promener sans craindre la moindre interception
Je pouvais tranquillement placer mes contrôles en nargant les petites armées royalistes
Armées royalistes qui sont obligées de se regrouper pour faire jeu égal et donc perdent des généraux (actifs).

Rappel : les armées données à un général restent avec lui tant qu'elles ne sont pas éliminées. Donc pour faire une grosse armée, il faut regrouper les généraux... Donc avoir 4 chefs à 1 n'est pas un gros avantage s'ils sont tous les quatre sur la même case :mrgreen:


Il faut avouer que j'étais particulièrement exsangue en troupes avant l'arrivée de la NMA. Certaines régions ne pouvaient plus recruter. Le royaliste (particulièrement méchant et mesquin :siffle: ) me poursuivait partout. Quelle joie de pouvoir enfin lui montrer mes biscottos et marcher la tête haute...

greg
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 254
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 10:40

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#24 Message non lu par greg »

Perso, j'aurai tendance à penser que le jeu avantage le royaliste surtout après le déclenchement de l'évènement "New Model Army".
C'est aussi l'avis de mon partenaire de jeu... Je suis plus partagé. Nous avons 3 parties à notre actif pour l'instant; le débat est en tout cas intéressant.

Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1828
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#25 Message non lu par judgeju »

Pour les Ecossais, de toute façon le Royaliste doit faire quelque chose pour les contrer. Donc autant y mettre les moyens. Le problème c'est que quand tu vois une grosse armée qui t'attaque et que ça sent le sapin, tu disperses au vue des avantages conférés par une victoire majeure ou décisive pour l'adversaire. Sauf que les Ecossais ne peuvent pas disperser. Donc ils sont parfait pour se faire taper dessus bien fort. Vu que tu sais à peu près où et quand ils arrivent, c'est pas compliqué. Une victoire décisive, c'est 2 cartes d'activation en plus, donc 2 activations où le Parlementaire va regarder gentiment le Royaliste jouer tout seul.

Concernant l'événement NMA, le Parlementaire perd TOUS ses LNs. Hors Fix l'a bien dit, le jeu est un jeu de contrôle avant tout, et un des meilleurs moyens pour faire basculer une zone, c'est bien les LNs. Quand à avoir 1 chef à 1 d'activation ou 4, désolé, mais j'ai fait mon choix. La mobilité est plus importante que la taille des armées dans le jeu sachant que les batailles ne sont pas l'élément décisif.

Enfin pour finir, j'ai l'impression que vous avez jamais pris dans la figure Mr James Graham dans le dernier tour de jeu... Genre "Game Breaker" de fin de partie, y'a pas mieux... et ah, tiens, c'est une événement ROYALISTE ! :hein: Et là, vous pouvez jouer aussi bien que vous le voulez ou gérer au mieux la NMA, si le Royaliste l'a en main, vous pouvez rien y faire.

Donc une victoire décisive contre les Ecossais + James Graham = 4 activations en plus pour le Royaliste sur la fin de partie. Çà fait beaucoup pour un seul homme. Rien que ça, ça fait pencher la balance côté Charles.
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Avatar du membre
Midomar
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 151
Enregistré le : lun. 26 juil. 2010 22:47

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#26 Message non lu par Midomar »

Ben non, je n'ai pas Graham dans la figure
Il fait quoi cet event ?

Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1828
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#27 Message non lu par judgeju »

Midomar a écrit :Ben non, je n'ai pas Graham dans la figure
Il fait quoi cet event ?
Le parlementaire doit défausser 2 cartes de sa main...

Donc, je vous laisse imaginer l'impact au dernier tour de jeu...
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Avatar du membre
Fix
Maitre Fix
Maitre Fix
Messages : 4449
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:49

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#28 Message non lu par Fix »

je ne trouve pas, pour 2 raisons
- En premier l'isolation se faisant en début de tour et non en fin de tour, ça ne provoquera pas de départ massif de point de contrôle au dernier tour par coupure subite
- en second je n'ai que rarement vue un jeu se jouant sur la dernière activation, et ma fois si je perd au dernier tour aussi juste à cause de cette carte, ça me semblera pas un honte, ça sera une victoire royale à l'arraché et tout peut arriver. C'est le jeu, et c'est pas pire qu'avoir une main pourri en cours de jeu ou tu peux ensuite te taper une bonne isolation des familles (comme ici geronimo a subi par 2 fois), surtout qu'à UKC avec la power base ça pardonne pas en dessous d'un certain niveau.

bref non ça me choque pas :)
chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte... (Albert Cohen)

Savez-vous ce que disent les arbres lorsque la hache entre dans la forêt ? "Regardez : le manche est l'un des nôtres…" (Sorj Chalandon)

Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1828
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#29 Message non lu par judgeju »

Oui, enfin ça peut permettre au royaliste de prendre le contrôle d'Economic Areas ou de faire basculer une région sans que tu ne puisses rien y faire. Et si la partie est serré, ça suffit pour la faire basculer, et c'est très frustrant car tu ne peux rien y faire.

Je pense donc toujours que la fin de partie est à l'avantage du royaliste. Cela n'empêche pas que le jeu est très bon, mais il me semble qu'il y a deux trois trucs à faire pour rééquilibrer les fins de partie.
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Avatar du membre
Fix
Maitre Fix
Maitre Fix
Messages : 4449
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:49

Re: [CR] vive le roi, charles 1er le pas content

#30 Message non lu par Fix »

tu sais dans ce jeu que de toute façon le dernier tour sera juste et qu'il faut la jouer défensif autant que faire se peux. non ça me gène pas du tout, pas plus que certaines autres cartes fortes dans d'autre jeu (genre un bon wargame a twillight, ça vous remet un homme en place :D), et ça force à ne pas vouloir la jouer juste juste, mais à être offensif en prenant un avantage plus large sur l'adversaire. pas besoin d'avoir la carte en question d'ailleurs, il suffit d'un tirage pas terrible avec plein d'events voir même d'events de l'adversaire, et le dernier tour est mal barré si l'autre a de l'activation. Bref non pour moi c'est un aléa du jeu mais pas une faiblesse du jeu. Mais ça n'engage que moi ;)
chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte... (Albert Cohen)

Savez-vous ce que disent les arbres lorsque la hache entre dans la forêt ? "Regardez : le manche est l'un des nôtres…" (Sorj Chalandon)

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »