STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 17 Fév 2019 12:04

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: [CR ATS] Massacre à la MG 42
Message non luPublié: Mar 19 Avr 2011 20:06 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Prologue
A ATS, un « 10 » lancé est toujours un échec automatique. Il faut s’attendre à obtenir un 10 pour 10 lancers en moyenne. Mais voilà, dans cette partie, il va y avoir onze « 10 » de lancés sur 53 jets, soit plus de 1 sur 5. Et si je vous dit que 9 des 11 fumble concernent le même camp, les braves Rangers, cela donne une idée de la tournure des évènements.

Pourtant, les Rangers ont des atouts dans leur manche sur ce petit scénario. D’abord ce sont des squads survitaminés, et justement, il ne peut pas leur arriver grand chose question moral hormis un « 10 » sec.. En plus, ils bénéficient par SSR d’un avantage de +2 sur l’initiative, combiné avec ma propre house rule d’initiative favorisant le nombre de chefs présents, ils forment une troupe redoutable …. Sauf s’ils lançaient des « 10 » d’affilée ….

ATS : BLOODY OMAHA
Scénario 1 : Plan Two (traduire Plan B)
VIERVILLE, 0630 h, 6 juin 1944.


La mission de la compagnie C du 2nd Ranger Battalion est de sécuriser le flanc oust d’Omaha à la Pointe de la Percée. Mais les DD de soutien n’ayant jamais pu accoster, la plupart du matériel lourd ayant disparu dans les LCA coulés, la poignée de Rangers restant décident d’ignorer les canons à neutraliser et d’aller droit devant, soit grimper les falaises, de balayer les différents nids de résistance présents, et de reprendre plus tard la mission.
Ce qui reste de la compagnie C sera rejointe bientôt par une section de compagnie B du 116th RCT.
En face, des éléments du 11/III/726 Infanterie Regiment, équivalent à une section de soutien, occupent des emplacements du Wn 73. Ils disposent de 3 Tobruk. Chose curieuse, un Tobruk ne peut contenir que 2 sp et une arme. Il y a bien un crew et une MMG 42 qui ont leur place toute trouvée. Il y a bien un autre craw, mais le reste de l’armement de soutien est constitué de 2 mortiers de 50 et un de 81, inutilisables dans un tobruk. Bref, 2 Tobruk sur 3 seront obligatoirement vides. Ils pourront servir de repli aux leaders ou aux squads réduits plus tard..
Une section doit venir prêter main forte aux défenseurs plus tard.

Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 19 Avr 2011 20:27 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Tour 1
Le capitaine regroupe sous ses ordres le plus grand groupe possible avec 3 squads, un BAR, et un NCO (le sgt Stein). Le sgt Eschelmann reste en arrière avec un BAR. Martin décide de ruser tel le Sioux et de ne pas attaquer de front les Teutons, mais de redescendre sur la plage et de prendre les Frisés sur le flanc, à l’aide de fumigènes et multiples artifices, pendant qu’Eschelmann et les renforts fixeront les Boches.
Dans un premier temps, il se contente donc de descendre dans la maison Gamber (c’est une pente raide ; on passe d’une hauteur de 50 à 20).

Image

Tour 2
Les Allemands obtiennent l’initiative malgré leurs malus (ce ne sera pas la dernière fois). Mais ils ne font rien avant de connaître les mouvements des Ricains. Martin descend sur la plage toujours en pente raide, mais en laissant Stein et un BAR à la Maison Gamber. Dire qu’ils se sont crevés le trognon à grimper les falaises.
Le cpt Stultz de son côté compte bien accueillir son invité comme il se doit. Il déplace la MMG 42 sous le Tobruk près de la plage et se place en personne au dessus pour diriger les tirs. De même, le mortier de 81 s’avance pour avoir une vue sur toutes les hauteurs en face.
Eschelmann profite des mouvements allemands pour courir à son tour se planquer dans la maison Gamber avec le sgt Stevens, responsable du BAR et rejoindre Stein.

Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 19 Avr 2011 21:24 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Tour 3 (1ère partie) : Jusque là ça va !

Les ricains regagnent l’initiative
Le sgt Stein sort de Gamber House (1) et fait tirer son BAR sur le groupe du cpl Laursen (2). Mais les mitrailleurs ont oublié leur viseur dans le LCA (premier 10 lancé). Toutefois, l’arme ne s’enraye pas (Règle optionnelle : sur un 10 roulé, je relance et l’arme s’enraye sur un nouveau 10). Un peu vexé, le sgt Mitchell, responsable du BAR, en remet une couche (3) et manque une seconde fois d’enrayer son arme (deuxième 10 roulé). Sans doute, le BAR est-il resté trop longtemps dans l’eau. (Règle : une arme peut utiliser toute sa ROF lors d’un tir d’assaut).
Laursen ne réplique pas car il attend de pied ferme le capitaine Martin. En revanche, le mortier de 81 envoie la purée sur le brave Stein (4)… mais le mortier a été monté à l’envers (troisième 10 roulé).

Le sgt Eschelmann sort à son tour de Gamber House et balance une grenade fumigène sur la plage (5), toujours sans réaction de Laursen qui attend son heure. Aussi Eschelmann poursuit-il son chemin en se mettant hors de vue de Laursen, et demande au sgt Stevens d’utiliser son BAR sur le mortier de 81 qui vient de tirer. Stevens a du gardé, lui, son BAR au sec. Car si à la première rafale, il n’obtient rien (6), la deuxième atteint l’équipe du mortier allemand qui s’en trouve réduite (7). Le moral de l’équipe tient bon, surtout avec la présence du capitaine Stultz juste à côté (Règle : A ATS, les unités amies dans un rayon de 1 hex apportent leur soutien aux tests de moral).

Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 19 Avr 2011 22:13 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Tour 3 (2ème partie)

La MG 42, ça fait mal !

Mais à ce moment, accourt en renfort de l’intérieur des terres, le caporal Bozemann avec un squad armé d’une LMG 42 (8). Les Ricains n’ont pas gardé la possibilité de riposter sur ce renfort pourtant attendu. Ils vont le regretter.
Certes, le mitrailleur allemand est en mouvement d’assaut (GF/2) mais sa LMG 42 a une ROF de 3. Le premier tir passe largement au-dessus des têtes de Stein et Mitchell (9). Mais la seconde rafale coupe en deux le sgt Mitchell (10) (Règle optionnelle : j’utilise la répartition aléatoire des pertes, et Mitchell subit tout seul le C2). Le sgt Stein ne s’en remet pas (MC2 : quatrième 10 roulé). Le mitrailleur allemand satisfait balance sa 3e rafale sur Eschelmann et Stevens (11) et arrive à blesser Eschelmann, ce qui le démoralise complètement (cinquième 10 roulé).

Image

Go, go, go !
Bon, les tirs de suppression n’ont rien donné, et les suppresseurs se font fait hachés menus. Le capitaine Martin n’a pas le temps pour un plan C. Il faut y aller. Après une courte prière, le groupe Martin s’élance dans les galets (12). Le crépitement tant redouté de la MMG 42 retentit à travers le rideau de fumée (13), mais heureusement personne n’est atteint.
Tout le monde souffle un grand coup, car en en se précipitant dans la fumée (14), les Rangers échappent en même temps aux tirs de la MMG 42…
.. Mais pas aux hommes de Laursen (15). Ces derniers sont néanmoins gênés par leurs mortiers légers (Règle : une arme légère porté diminue la puissance de feu d’une unité de 1, une arme moyenne de 2), et encore plus par la fumée. Mais les deux groupes de combat dirigés par Laursen réussissent tout de même à occasionner des pertes à un groupe de Rangers.
Petite cause, grand effet ! Le moral des Rangers est en béton, mais un squad craque quand même (sixième 10 roulé).
(Martin a bien appelé un Medic, mais le grand vétéran Général Schlomo Panzer lui rappelle par radio que les Médics sont précieux, et qu’on en confie pas à une poignée de barbouzes en balade sur la plage.)

Martin tente de rendre la monnaie avec ses deux squads valides, mais avec une puissance de feu réduite par l’assaut et la fumée. Cependant, à sa propre surprise, le caporal Laursen, trop exposé, est blessé. Le squad accompagnant le valeureux sous-officer s’effondre dans un premier temps, avant de hurler sa rage et sa haine face au monde entier (septième et huitième 10 roulés). (Règle : une unité faisant deux 10 de suite à un test de moral devient Courageuse et se trouve immunisée aux futurs tests de moral). Ce n’est pas vraiment ce que Martin attendait de ses tirs.
Les nouveaux héros teutons ne peuvent pas utiliser leur mortier car trop près de leur cible, mais leurs copains à côté l’utilisent, en vain (16). (En fait, je ne suis pas sûr que j’ai le droit d’utiliser les armes de soutien d’une unité ayant déjà tiré avec ses propres armes, mais je ne trouve pas de règle disant le contraire).

Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 19 Avr 2011 22:35 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Tour 3 (suite et fin).

La cavalerie arrive !

C’est au tour des renforts ricains d’arriver. Le sergent Kennedy emmène avec lui 3 fiers squads de Rangers et un BAR. Kennedy observe l’hécatombe devant lui, et jette un œil sur le responsable de ce massacre, Bozeman.
Sans hésiter, il ordonne l’assaut du groupe de mitrailleurs (17). Le tir vengeur blesse Bozeman et entraine des pertes au groupe de fantassin (18). Le Sgt Melahn, tireur du BAR, tente bien d’en remettre une couche (19) mais en vain.
La LMG 42 n’a pas été détruite, et Bozeman et ses landser ne sont pas hommes à se laisser démoraliser pour si peu.

Image

Phase d’Infiltration. Surprise, les Allemands gagnent de nouveau l’initiative. Ce qui permet à Laursen de se soustraire au combat au corps à corps que les Rangers de Martin avaient bien envie de mener.

Fin de Tour. Martin décide alors de rester sur place et redonner des couleurs à son groupe démoralisé, pour repartir d’un bon pied. Tout de même, la fuite de Laursen contrarie frtement ses plans. Kennedy va aider Stein à se remettre sur pied, et Eschelman entame une bavette avec Johnny le Marcheur pour se redonner du moral.

Situation à la fin du tour 3: Laursen a échappé à la mêlée
Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 19 Avr 2011 23:38 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Tour 4 : This is the end !

Pour les Rangers, tout espoir n’est pas perdu, malgré un départ chaotique. Il leur suffit de prendre l’initiative (et avec leurs bonus, ils en ont toutes les chances), de compter sur leur moral de fête (seul un 10 les démoralise dans la plupart des cas), et Martin a encore 2 grandes fumigènes et une au phosphore à utiliser à bon escient. Y’a qu’à quoi !

Patatras. Ca commence mal, les Teutons remportent une nouvelle fois l’initiative.
Le capitaine Stultz en est ravi et hésite sur les nombreuses cibles qui s’offrent à lui. Laursen attendant encore de pied ferme les Rangers de Martin, ces derniers restant hors de vue de sa MMG 42, il décide d’utiliser sa terrible MaschineGewehr contre les troupes imprudemment rassemblées de Kennedy (1). 3 Tirs à GF 14, on peut faire des dégâts.

Image

Le premier tir est un réglage qui ne provoque que quelques pertes dans un squad, et sans conséquence sur le moral des Rangers.
Mais la deuxième rafale est on ne peut plus précise (1 lancé ; MC5). Elle décime une bonne partie des squads de Kennedy. De plus, le Sgt Stein et 2 squads sur 3 sont démoralisés.
La troisième rafale est moins précise (C1) mais blesse le sergent Kennedy lui-même. Surtout le dernier squad est démoralisé et un autre va jusqu’à lever les bras en signe de reddition. Alors même que le sergent Melahn, porteur du BAR, entonne l’hymne national et montre ses fesses à toute la Normandie (neuvième et dixième 10 lancés = Courage).

Image

Pour le capitaine Martin, le choix est difficile. Ou il reste sur place, à l’abri de la MG 42 et utilise toute sa puissance de feu (GF 36) sur Laursen, ou il bouge avec une puissance moindre mais tout de même raisonnable (GF 20). Vu la déculottée de Kennedy, et l’arrivée prochaine de plusieurs renforts allemands, il décide qu’il faut jouer le tout pour le tout.
Avant de s’élancer à l’assaut des positions allemandes, il fait tirer tous ses hommes et … rien (onzième 10 lancé). Pas une balle n’atteint un soldat teuton.
Les Rangers ne se sont pas encore élancés que Larsen, tout heureux d’avoir encore tous ses doigts, réplique. Avec la même puissance de feu que Martin, le résultat est loin d’être le même (C5). Le capitaine Martin tombe le premier, et tous ses squads sont sévèrement étrillés.

Image

Les tests de moral ne sont pas effectués. Au vu de la situation, tous les hommes valides lèvent les bras en l’air. That’s Bloody Omaha

Conclusion : ben, j’ai encore quelques entrainements à faire avant le gros scénario simulant tout le débarquement. Sur un petit scénario, la malchance exceptionnelle aux dés est encore plus terrible, combinée avec l’efficacité des MG 42 et leur ROF 3. Au moins, je sais ce qui m’attend dans les prochains scénarios, et je comprends qu’il y ait dans les planches, des pions de Héros.

[A vendre] super d10 vert. Parfait pour joueur de Wiffe (sauf pour les recherches navales).

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Avr 2011 00:04 
Docteur es-citation
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 21 Août 2008 13:01
Message(s) : 1959
Localisation : Saint-Gaudens (31)
Ordre des anciens 2002 (1) Médaille des 1000 messages (2) Médaille des petits posteurs (6) Académicien (1) Médaille des Binouzards (1) Médaille GBOH (1) Médaille des GBAR (1)
Médaille ATS (1) Médaille WWIII (1)
Dans les petits scénarios les coups de malchance ne pardonnent pas, j'en conviens. Merci pour ton chouette CR ! :clap:

_________________
"À la guerre il est important de savoir reconnaître l’ennemi. Car, sans ennemi, la guerre est ridicule."
Pierre Desproges

Ma ludothèque
Mon autre loisir favori


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Avr 2011 08:18 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 20:34
Message(s) : 1890
Localisation : Dans mon rulebook d'ASL
Médaille de la bataille (1) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille Advanced squad leader (1) Médaile de la SF (1) Médaille navale (1) Ordre du schtroumpf (1)
En effet, CR intéressant, merci.

C'est pas un peu galère niveau empilement d'avoir des pions broken ?

Disclaimer : Ceci n'est pas une critique d'ATS en faveur de vous savez qui :mrgreen:

_________________
https://www.youtube.com/channel/UC-ATsV ... DC0ZIkDTDQ

Jeux et tutos

Citer:
Sulu: Object approaching at light speed. No visual contact yet.
Spock: Really?


________________........._
\__(=======/_=_/.____.--'-`--.___
.............\.\......`,-,---.___.----'
........._--`\\-------'./
........'---._________|]


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Avr 2011 08:21 
Docteur es-citation
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 21 Août 2008 13:01
Message(s) : 1959
Localisation : Saint-Gaudens (31)
Ordre des anciens 2002 (1) Médaille des 1000 messages (2) Médaille des petits posteurs (6) Académicien (1) Médaille des Binouzards (1) Médaille GBOH (1) Médaille des GBAR (1)
Médaille ATS (1) Médaille WWIII (1)
Brazouck a écrit:
C'est pas un peu galère niveau empilement d'avoir des pions broken ?

Disclaimer : Ceci n'est pas une critique d'ATS en faveur de vous savez qui :mrgreen:


Sincèrement pas tant que ça. Et puis ça permet d'avoir 4 niveaux de pertes par squad avec l'utilisation combinée des marqueurs casualties. ATS est assez lourd sur les marqueurs mais je crains que ce ne soit l'apanage des jeux tactiques toutes époques confondues (GBoH ou Musket & Pike par exemple).

Pas de souci Brazouck, à chacun de trouver son plaisir de jeu avec son système préféré. ;)

_________________
"À la guerre il est important de savoir reconnaître l’ennemi. Car, sans ennemi, la guerre est ridicule."
Pierre Desproges

Ma ludothèque
Mon autre loisir favori


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Avr 2011 08:35 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Brazouck a écrit:

C'est pas un peu galère niveau empilement d'avoir des pions broken ?

Disclaimer : Ceci n'est pas une critique d'ATS en faveur de vous savez qui :mrgreen:


Non, sur de petits scénarios, il n'y a pas de souci d'empilement. Sur les gros, j'évite, tant que faire ce peut, les marqueurs de mouvement, sauf en cas de Continual Mouvement (les véhicules déclarent qu'ils sont toujours en mouvement à la fin de leur impulse).
En effet, une autre différence ASL-ATS est les 4 pas de perte et la trouvaille des points de sp.

Et ne t'inquiètes pas ! Toujours pas de litige chez moi entre ASL et ATS, je joue aux deux ! :) (avec le risque de parfois utiliser les règles de l'un pour l'autre)

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr