STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 11 Déc 2019 20:52

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Ven 6 Mai 2011 14:25 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 28 Sep 2008 10:51
Message(s) : 1463
Localisation : Lyon
Membre d'Honneur (1) Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2002 (1) Médaille des petits posteurs (1) Grand collectionneur (1) Médaille du plateau (1) Organisateur de conventions (2)
Rencontres Lyonnaises (2) Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Rencontre de Villeurbanne ASL (1) Convention Big Red One (1) convention GCACW rémoise (1) Médaille Advanced squad leader (1)
Médaille de la Secession (1) Médaille napoléonienne (1) Maitre casserole (1)
Dextraze a écrit:
Je vais prendre la nuit pour réfléchir à l’avenir de ce CR…


Ouah, l'excuse moisie pour arrêter et te mettre à la Moscowa :lol: :lol: :lol:


Ceci dit, je ne l'avais pas vu non plus .... perturbant ce truc :gratte: ... par contre, ça doit simplifier la vie sur une grosse bataille.

_________________
Fabrice RANDEAU

XXXe Week end ludique de la DOUA du 30 juin au 01 Juillet 2018


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 6 Mai 2011 15:31 
Wounded Hero
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 9 Nov 2008 13:00
Message(s) : 1590
Médaille Frog of War (2) Médaille des 10 ans (1) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2005 (1) Médaille des comptes rendus (3) Médaille du samaritain (1) Médaille du testeur. (1)
Médaille du jeu solo (1) Médaille de la chance (1) Médaille des conventions (1) Médaille du photographe (2) Médaille du Trophée (1) Rencontres Lyonnaises (1) Fou de Bourgbarré (1)
Soldat du 4° zouave (1) Convention Big Red One (2) 13° stratège (1) Médaille GBOH (1) Médaille Au fil de l'épée (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille napoléonienne (1)
Petit calimero (2) Ordre du schtroumpf (1) Croix tarte au citron (1) Médaille de la pelle (1) Médaille du FCSOP (1)
Ben parti pour parti, termine la partie quand même !

Si ce n'est pour toi, fais le pour nous ! :priere2:

(Marre de ces gens qui terminent pas leurs CR, surtout quand ils sont biens ! :diablo: ) :)

Nut


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 8 Mai 2011 02:53 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 3 Oct 2008 03:06
Message(s) : 77
Localisation : Hong Kong
Ordre des anciens 2003 (1)
On continue! Je désirais d’abord et avant tout tester les ML, je corrige mon erreur, qui ne s’avère pas aussi catastrophique que je l’imaginais au premier abord. Première conséquence, le front a fondu quelque peu. Deuxième conséquence, les tirailleurs français perdent de la puissance de feu (seulement 3 incréments peuvent tirer). Il en va de même pour les unités en ligne (4 incréments peuvent tirer).

14h20
Tour marqué par des échanges de tir. Les pertes commencent à se faire sentir de part et d’autre. Les Brits souffrent davantage, car leurs bataillons sont minuscules, la pénalité au moral se fait sentir plus vite : -6 lorsque plus de 50% de pertes pour un bataillon/régiment [17.3.3] et –6 supplémentaire lorsque plus de 50% pertes dans ce combat [17.3.4]. Même avec un bon moral, la pénalité de –12 fait mal. Résultat, deux bataillons anglais déroutent (plus grand désordre - sic) à la suite de la phase de tir.
La division de cavalerie Franceschi est arrivée à 10 hex des Brits et doit donc terminer sa marche administrative avant d’en atteindre la destination. Comme le général Franceschi se trouve à moins de 10 hex de Soult, il pourra être activé par le MU du corps au prochain tour.

Photo : Vue générale du champ de bataille à la fin du tour 7 (14h20)
Image


14h40
Le MU de Soult sort le premier, ce qui n’est pas une bonne chose car les Brits vont rompre le contact. La division Franceschi se déploie à l’Est du Rio Monelos ce qui permettra à Mermet de traverser sans craindre une attaque de la Reserve Division.

Au centre, deux batteries d’artillerie sont maintenant en position. Les Français ont un avantage important en artillerie, mais ils n’en ont pas bénéficié, le terrain étant très peu propice à la manœuvre de cette arme (2 PDM par hex hors route). Même chose pour la cavalerie qui peine en dehors des sentiers. Cependant, la division de dragons de la Houssaye prend finalement position derrière le centre français, prête à exploiter une faiblesse de la ligne Brits.

Pour contrer l’avancée de Delaborde, le petit escadron du 15th Light Dragoons va tenter une charge d’opportunité pendant le mouvement du 3/70 de ligne. Jusqu’à maintenant, la cavalerie n’était pas intervenue.

La zone d’opportunité se limite aux deux hex devant l’unité de cavalerie [19.14.2].
Les Dragoons doivent passer un jet de moral. OK.
Le 3/70 doit aussi réussir un jet de moral (Roll to Stand) avec un modificateur de –3 (chargé par de la cavalerie légère). OK. Conséquemment le facteur de tir défensif sera doublé et augmenté d’une colonne de décalage [19.1.2]. Mais les Français ratent piteusement la cible.

Mêlée : Les Dragoons attaquent à 7 contre 12(le 3/70 a déjà subi une perte), donc 1 contre 2. Un magnifique 63 est roulé, résultat : DD1, ce qui correspond à Désordre + Recul d’un hex. En quittant la ZoI des Dragoons, le 3/70 subit une perte supplémentaire [16.7.3], non sujette à un jet de moral. Les Dragoons avancent dans l’hex évacué, ils finissent en désordre et épuisés (exhausted).

Cette première charge de la partie s’est avérée très facile à résoudre. Le processus est fluide, mais encore une fois, il serait bien d’avoir un diagramme de processus (je vais finir par m’y mettre…).

Je viens aussi de constater qu’il n’y plus d’état « fatigué » (tired) pour la cavalerie dans cette version du Règlement. La cavalerie est soit prête (ready) ou épuisée (exhausted).

Les MU Brits sortent successivement, ce qui permet de poursuivre la marche à la mer…

Photo : Fin du tour 8 (14h40)
Image

Dex

_________________
www.lesbatailles.com


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 17 Mai 2011 14:47 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 3 Oct 2008 03:06
Message(s) : 77
Localisation : Hong Kong
Ordre des anciens 2003 (1)
Et ça continue. Deux tours tout en mouvement...

15h00
En effet, les Brits vont devoir accélérer le mouvement, surtout la 1st Division à l’Est du Rio Monelos. Dilemme : laisser les Frenchies s’approcher de la cote et « menacer » la flotte ou tenir le plus longtemps possible au risque de perdre l’armée? C’est la deuxième option qui est retenue. La 1st Division recule en bon ordre, avec les light co. déployées en tirailleurs.

Franceschi est hors de commandement (11 hex de Soult), mais il peut tenter une activation sur initiative[8.5], ce qu’il réussit et crée ainsi un MU supplémentaire pour les Français. Il va mettre de la pression sur les Brits en poussant sur leur droite.

Le 19e dragon charge et anéantit le King’s Own qui était dangereusement isolé, épuisé et désorganisé devant la division Delaborde. Normalement, la cavalerie légère peut reculer devant une charge de cavalerie lourde (ce qui est le cas des dragons, puisqu’ils ont moins de 12 PDM [19.12.1]), mais la situation ne le permet pas, car le King’s Own est épuisé et en désordre [19.5.1]. Ça sera donc la curée. Cette « brillante charge » permet de libérer la route à la division Delaborde.

Deux contraintes importantes pour les Français : il est difficile pour Soult de maintenir tous ses divisionnaires à distance de commandement et l’artillerie n’est vraiment pas efficace, longue à déployer et très peu mobile face à l’Anglais qui recule sans cesse.

Photo : situation à la fin du tour 9 (15h00)
Image


15h20
Moins de chance cette fois avec Franceschi qui dort sur son cheval en attendant des ordres qui ne viennent pas! Son inaction donne du temps aux Brits qui en profitent pour déployer deux carrés sur le flanc menacé.

Soult bouge le premier, ce qui permet aux Brits de rompre le contact une fois de plus, sauf autour et à l’intérieur du village de Oza où les tirs se poursuivent. La 1st Division a presque complété le franchissement du Rio Monelos.

Photo : situation à la fin du tour 10 (15h20)
Image


Dex

_________________
www.lesbatailles.com


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 17 Mai 2011 19:24 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:59
Message(s) : 1698
Localisation : Reims
Officier de Strategikon (1) Médaille des 10 ans (1) Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des comptes rendus (1) Médaille des petits posteurs (1) Organisateur de conventions (1) Médaille des conventions (2)
Rencontres Lyonnaises (1) Médaille des trappistes (1) Soldat du 4° zouave (1) Baroudeur ardéchois (1) Médaille des marseillais (1) Médaille de Cannes (1) convention GCACW rémoise (1)
Médaille GBOH (1) Médaille de la série GCACW (1) Médaille OCS (1) Médaille de la Secession (1)
Fichez-moi ces anglais à la mer :shark:

Vive l'Empereur !


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 22 Mai 2011 15:41 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 3 Oct 2008 03:06
Message(s) : 77
Localisation : Hong Kong
Ordre des anciens 2003 (1)
15h40
Franceschi se réveille. Une charge « massive » sur les petits bataillons de 300 hommes est tentante. Mais il n’y a pas suffisamment de PDM (2 PDM en terrain clair +4PDM pour descendre la pente). Il fait donc avancer prudemment sa division en veillant à demeurer hors de portée des tirailleurs anglais. Ce mouvement amène la cavalerie française à moins de 10 hex de Santa Lucia, il faut maintenant vérifier l’appui qu’apportera la Royal Navy aux fantassins britanniques (Naval Commitment) : un magnifique 66 est roulé, ce qui entraîne un « Major Support ». Malheureusement, un seul navire de ligne, mais tout de même le plus puissant, est désigné pour canonner les Français. Le HMS Victory, avec une puissance de feu de 80 lorsque la cible est à moins de 12 hex, prend position sur le « Regroup Shit » (mon interprétation) et tirera avec l’artillerie.

Quant à Soult, il poursuit le déploiement de la division Mermet sur sa gauche (les Suisses tirent de la patte ou se font prier, c’est selon). Au centre Merle occupe maintenant le village de Oza. Au Nord-Est de ce village, Delaborde en personne se met à la tête du 86e de ligne et ordonne un assaut sur le 50th Foot qui est en désordre.

Les tirailleurs français reprennent contact avec l’aile gauche des Brits. De ce côté, les Français craignent l’effet dévastateur des canons du HMS Victory…

Pendant la phase de feu, le dernier incrément du 50th Foot disparaît. Le 86e de ligne qui avait déclaré un assaut sur ce bataillon se retrouve en « Mayhem » (chaos) [16.2.5] et poursuit sur l’unité qui se retrouve derrière, une light co. du 36th Foot déployé en tirailleur. Cette dernière se replie sur le gros du bataillon tout en envoyant une volée qui cause un incrément de perte au 86e de ligne. C’est donc ce bataillon qui recevra l’assaut des Français. Roll to Close et Roll to Stand réussissent, mais les Brits infligent 3 incréments de perte aux Français!

Huzzah![16.1.1.3.c.]. Le 36th tente de renverser la situation. Malheureusement (?) malgré les nombreux malus, les Français roulent 65 au Roll to Stand et le Huzzah ne va pas plus loin.

Reste à terminer l’assaut, le 86e de ligne est toujours l’assaillant, le combat se déroule à 32 contre 15, soit 2-1. Encore beaucoup de chance du côté français : DR. Le 86e de ligne termine son assaut désorganisé et surtout dangereusement loin des lignes françaises…

Un mot sur les pertes. Les troupes légères des deux côtés ont beaucoup souffert. Plusieurs bataillons anglais ont perdu la moitié de leurs effectifs, ce qui n’est pas un grand exploit puisque plusieurs ont seulement 5 incréments et parfois moins. Il n’y a toutefois pas encore de changement de niveau de moral [21.4].

Photo : situation à la fin du tour 11 (15h40)
Image


16h00
La division Delaborde se retrouve sans commandant, ce dernier est isolé avec le 86e de ligne. Le MU de Soult n’inclura donc pas cette division. Quant à Franceschi, il réussit son jet d’initiative et forme un MU avec sa division de cavalerie légère.

Au centre, le 17e dragons avance vers le 71th Foot qui tente sans succès de former un carré et se retrouve en désordre. La light co. en tirailleurs est éliminée, car elle ne peut se replier sur ou derrière une unité en bon ordre [19.4.2 et 19.11]. Le 17e dragons finit son mouvement fatigué, mais toujours en bon ordre, car il n’y a pas eu de mêlée [19.10].

La 2d Division réduit sa ligne et en profite pour assaillir le 86e de ligne avec deux bataillons. Le plus intéressant reste à venir. Franceschi, à défaut de pouvoir faire une « Grande charge massive », profite de la faiblesse de l’aile droite anglaise pour ordonner une charge du 1er hussard sur le 52th Foot (3 incréments, le minimum pour former un carré) qui ne réussit pas la manœuvre et se retrouve en désordre. Le Roll to Stand est tout de même réussi, mais sans colonne de décalage pour le tir défensif. Les hussards charge avec un rapport de force de 4-1 et infligent un DR. La poursuite de 4 hex [19.11.1] anéantit le petit bataillon anglais.

Finalement, le 8e dragons tente de renouveler l’exploit des hussards sur le 20th Foot. Plutôt que de tenter de former un carré, expérience pas très concluante jusqu’à maintenant, les fantassins Brits décident de recevoir la charge en ligne. Le Roll to Stand est réussi, encore une fois sans colonne de décalage pour le tir défensif. La mêlée se déroule à 2-1 et se conclue par un « blanc », si bien que les dragons doivent « rebondir » (Bounce) et subissent une perte [19.9.2].

On peut constater que l’utilisation de la cavalerie est toujours très délicate. L’arme est puissance, mais se retrouve souvent très vulnérable après une charge. C’est le cas ici, avec deux régiments « en l’air » pendant au moins un tour. Pour compenser, les Français gardent deux autres régiments qui peuvent couvrir les éclopés et continuer d’intimider les Brits.

Photo : situation à la fin du tour 12 (16h00)
Image

Dex

_________________
www.lesbatailles.com


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 10 Juil 2011 13:09 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 3 Oct 2008 03:06
Message(s) : 77
Localisation : Hong Kong
Ordre des anciens 2003 (1)
Retenu loin de la table de jeu pendant quelques semaines, je vais tenter de terminer rapidement ce petit CR.

16h20
Franceschi ouvre le tour avec une charge du 22e de chasseurs sur le flanc du 22d Foot. Malgré le désavantage de la pente ("Charging up a slop +9" sur le "Roll to stand"), l’effet psychologique (-12 sur le “Roll to Stand”, annulant par le fait même l’effet de la pente) et physique (valeur de mêlée x2) d’une charge de flanc n’est pas négligeable. Les Brits ratent le jet de moral et la mêlée se termine par la capture du bataillon. Soult poursuit avec plusieurs assauts de la division Mermet. Une charge du 27e de dragons se termine par un résultat « blanc » les cavaliers français sont repoussés - "bounce" - avec une perte. La Houssaye à la tête du 18e de dragons charge le 92d Foot entraînant sa déroute (il était déjà en désordre). Pendant la phase de feu, le 22e de chasseurs qui était aussi en désordre à la suite de sa charge réussite, déroute après avoir subit deux incréments de perte et raté le jet de moral consécutif. Le HMS Victory pulvérise 3 incréments du 26e chasseurs qui garde héroïquement le moral!

La position du Brits ne s’améliore pas. La structure de commandement qui permet seulement d’activer une division à la fois, contrairement au Français qui peut presque toujours activer l’ensemble de ses troupes, est très pénalisante et la mort de l’ADC de Moore n’arrange rien.

16h40
Le dilemme pour sir Moore est toujours le même : ordonner l’embarquement ou attendre encore un peu. Difficile de juger du bon moment étant donné les difficultés de commandement expliquées plus haut.

Franceschi, hors de la zone de commandement de Soult, ne réussit pas son jet d’initiative, ce qui met en danger les régiments de cavalerie très exposés.

Les Brits bougent les premiers, la 1st Division recule vers Santa Lucia sans provoquer de charge d’opportunité des dragons. Pendant les tirs d’artillerie, le HMS Victory annéantit 5 (!) incréments du 15e de dragons. Au centre, une autre charge des dragons de La Houssaye permet de capturer un bataillon anglais.

Il faut maintenant faire le bilan des pertes et des déroutes. Les Français s’en sortent plutôt bien. Trois régiments de cavalerie sont en déroute (PGD) ou détruits. Un seul bataillon est éliminé. Il faut préciser cependant que plusieurs bataillons sont dangereusement réduits, particulièrement dans la légère où l’on n’en retrouve plusieurs à plus de 50%. Il sera intéressant de voir l’évolution de tout cela à 17h40.

Quant aux Brits, huit bataillons sont en déroute ou détruits. Ce qui déplace le niveau de moral d’un cran et pénalisera les jets de moral par –3. Les deux batteries d’artillerie et l’escadron de cavalerie ont aussi disparu. Finalement, Hardinge, ADC de Moore, a été tué.

Photo: situation à la fin du tour 14 (16h40). A noter : le mouvement tournant des dragons sur la droite et la tentative le rétablissement de la ligne britannique.
Image

17h00
Au centre, deux charges infructueuses des dragons ont forcé le 51st Foot King’s Own à se mettre en carré. Occasion en or pour le 36e de ligne qui monte à l’assaut. Le carré est désorganisé et l’assaut se déroule à 5-1, ce qui entraîne une autre reddition. Toujours le HMS Victory qui désintègre 4 incréments de dragons…

Franceschi reçoit un feu bien ajusté et se retrouve démonté et contusionné… de retour dans une heure.

En cette fin de tour, toute la ligne est au contact. Plusieurs bataillons légers réduits à 2 incréments! La division Mermet menace maintenant dangereusement la droite anglaise. Le 4/31e léger peut franchir la rivière et pénétrer dans Santa Lucia, menaçant ainsi la voie de retraite.

Photo : situation à la fin du tour 15 (17h00)
Image


Dex

_________________
www.lesbatailles.com


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 20 Juil 2011 07:30 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mer 15 Oct 2008 21:33
Message(s) : 146
Localisation : Vendée
Après plusieurs années de mise au placard des jeux de cette série, du fait de l'arrivée des concurrents PC, Je me remets au système pour réveiller les jeux endormis dans le placard.
Je vais donc démarrer une partie sur vassal avec les règles XXX.
Je ne peux préjuger du résultat mais je crains que les interactions fréquentes, quand elles sont liées à la décision du joueur en réaction, ralentissent considérablement la fluidité.
J'ai en revanche testé récemment le système Teissier Tactiques napoleon avec le concepteur lui même, sur Quatre bras. C'est vraiment un système conçu pour le pbem. Un tour est bouclé assez rapidement, sans aucune perte d'intérêt. Les règles de cavalerie sont vraiment allégées et on peut avoir le plaisir de terminer enfin une partie. Les règles de commandement d'inspiration multiple incitent à garder de bonnes réserves, l'engagement d'une formation la fatigant au bout de quelques tours.
Daniel


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 3 Sep 2011 13:29 
Pousse pion
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Ven 3 Oct 2008 03:06
Message(s) : 77
Localisation : Hong Kong
Ordre des anciens 2003 (1)
La bataille s’est conclue pendant l’été. Voici donc un bref aperçu des derniers moments

17h20
Soult a dégagé la division Merle qui entreprend un mouvement tournant sur la gauche.
C’est décidé, sir Moore déclare l’évacuation de l’armée. La 1st Division (Guard) est désignée comme arrière-garde. Le synchronisme est bon, puisque le MU Brits est le dernier à sortir de la tasse.
Au moment de déclarer l’évacuation, il y a 7 bataillons anglais éliminés, il en reste donc 24 toujours au combat.

Les tours suivants, nous assistons à une utilisation à outrance de la cavalerie française sur les faibles bataillons anglais, passablement désorganisés. Malgré cela, Soult ne réussira pas à empêcher les Anglais de se mettre en sécurité derrière les murs de la ville.

Photo : fin du tour 16 (17h20). On remarque la brèche entre les deux divisions britanniques et les bataillons en colonne de marche qui se dirigent vers le port. Les Français sont en mesure de leur faire payer cher cette cacade. Les gros régiments français en deuxième ligne attendent le moment propice pour monter à l’assaut.
Image

17h40
Coup de chance, le MU Brits est tiré le premier, ce qui leur permet de bouger deux fois de suite et donc de prendre de la distance. Et surtout de réduire la brèche qui s’est formée entre la Reserve Division et les Guards. Sans cet heureux hasard pour eux, les Français auraient probablement réussi à couper la retraite à cette division d’élite. La mort de Paget est par contre à déplorer…
A la fin du tour, les Anglais ont 8 bataillons éliminés.

18h00
Les Brits débutent encore le tour, ce qui constitue une occasion en or de mettre à l’abri des assauts les colonnes de route qui tentent de s’embarquer.

L’embarquement se déroule de façon très ordonnée. A 18h00, l’éponge est jetée. Le bilan est le suivant :

Pertes britanniques : 11 bons d’infanterie, 1 escadron de cavalerie et 2 batteries d’artillerie. 20 bataillons sont évacués par la Royal Navy, mais leur effectif tourne autour de 50%, sauf pour la Reserve Division.

Pertes françaises : 4 bons d’infanterie, 5 régiments de cavalerie. Plusieurs formations sont réduites au niveau de compagnie, particulièrement chez les bataillons légers français. Le moral a toutefois tenu bon.

La règle permettant l’évacuation me laisse songeur. En effet, si l’embarquement est décrété en début de partie, même avec le sacrifice d’une division d’arrière-garde, il y a fort à parier que le Français ne pourra empêcher une victoire anglaise. Il faudrait tester cette stratégie...

Photo : situation finale, fin du tour 18. Les Brits ont réussi à mettre les milices espagnoles, mais surtout le mur, entre eux et les Français. L’embarquement se fera sans souci. C'est le temps de préparer le bivouac...
Image

Dex

_________________
www.lesbatailles.com


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 3 Sep 2011 16:54 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 10:59
Message(s) : 1698
Localisation : Reims
Officier de Strategikon (1) Médaille des 10 ans (1) Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des comptes rendus (1) Médaille des petits posteurs (1) Organisateur de conventions (1) Médaille des conventions (2)
Rencontres Lyonnaises (1) Médaille des trappistes (1) Soldat du 4° zouave (1) Baroudeur ardéchois (1) Médaille des marseillais (1) Médaille de Cannes (1) convention GCACW rémoise (1)
Médaille GBOH (1) Médaille de la série GCACW (1) Médaille OCS (1) Médaille de la Secession (1)
Bravo pour cet excellent CR :clap: :clap:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr