STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 26 Mai 2019 01:30

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:56 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Compte rendu de judgeju, provenant de l'ancien forum


Hop là, petit CR sur le premier né de SPW, à savoir The Schlieffen Plan qui permet de simuler les premiers mois de la première guerre mondiale à l'ouest à l'échelle de la division.

Il s'agit du CR d'une partie solo joué via cyberboard pour permettre d'illustrer aisément le tout. L'objectif étant de faire découvrir le jeu et ses particularités et éventuellement de discuter stratégies avec ceux qui y ont déjà joué.

L'envie de faire cette petite partie est née suite au week end à Lyon où j'ai affronté le dimanche Christo1 en tant que Français.

L'échelle de jeu :

Le jeu est à l'échelle de la division, chaque hexagone représentant 20kms réels. L'objectif de l'auteur du jeu, qui édite via sa propre maison d'édition, est d'offrir une simulation de l'ensemble du 1er conflit mondial. The Schlieffen Plan fut le premier jeu de la série, et aujourd'hui, il existe 9 jeux qui permettent d'hors et déjà de couvrir l'ensemble de la 1ère guerre sur les fronts ouest, est et italien. Ne manquent que les modules sur les fronts du Caucase, de Palestine, les règles navales et politiques pour que la boucle soit bouclée ! A noter que l'auteur compte transposer son système à la seconde guerre mondiale, et même à la guerre moderne !!!

Les cartes :

L'élément qui frappe au premier coup d'oeil. Les hexagones sont en effet découpés en camembert ce qui confère aux cartes un petit air psychédélique déroutant au premier abord. On s'y fait cependant assez vite et surtout ce découpage permet de multiplier les possibilités liées au terrain. Ainsi, les terrains sont liés aux côtés des hexagones, le coût en mouvement dépendant du terrain qui couvre un côté d'hexagone donné. De même une attaque est affecté par le terrain en fonction du côté d'hexagone d'où elle provient. Et puisque une image vaut mieux qu'un long discours, un petit exemple.

Image

Sur l'image, l'hexagone 2912 est bordé par de la forêt sur 4 de ses côtés, par du terrain clair sur 1, et du terrain difficile sur le dernier. De même en fonction de la direction de l'attaque le défenseur à le choix entre le terrain des côtés d'hexagones où sont situés les attaquants et les côtés d'hexagone directement adjacent.

Les combats :

La table de combat n'utilise pas de rapport de force, mais fonctionne simplement sur le principe plus vous avez de points de force engagés, plus vous faîtes de pertes. Attaquants et défenseurs jettent un D6 sur la table pour savoir les pertes qu'ils infligent. Le défenseur dispose d'un énorme avantage en celà que en plus des bonus du terrain sa force de combat est multiplié par 2, voir 3 lorsqu'il effectue son jet (on parle de contre attaque). On obtient quasiment toujours au moins une perte ce qui rend les combats très meurtriers et réduit d'autant la force de vos troupes.

Le ravitaillement :

Le ravitaillement est simulé via la dépense de points véhiculés par les QGs. L'attaque non ravitaillée est toujours possible, mais à demi puissance. La planification et la gestion du ravitaillement sont primordials pour éviter de voir son armée combattre à demi-puissance ce qui peut avoir des conséquences desastreuses. En ajoutant le fait que le défenseur bénéficie de fort bonus en défense, il faut peser le pour et le contre avant de lancer une offensive.

L'historicité :

Les premiers tours de jeu suite à l'entrée en guerre sont "scriptés" pour reproduire les contraintes historiques de l'époque. Ainsi, pour The Schlieffen Plan, les mouvements français des premiers tours sont imposés pour simuler le desastreux plan XVII.


Sur ce, place au jeu !

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:57 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Situation initiale

Plan Allemand :

L'objectif allemand est de déborder les armées françaises par la droite en traversant la belgique. Pas moins de 4 armées sont massées sur la frontière belge, dont les puissantes 1ère et 2ème armées de Von Kluck et Von Bulow.

Image

Je décide de contourner la forteresse de Liège, qui sera réduite par l'artillerie . Une partie de la 1ère armée marchera vers Bruxelles pour menacer ensuite Lille et essayer de fixer le BEF. L'armée belge ne devrait pas constituer un problème puisque les plans de l'état major belge prévoient un retrait vers le réduit d'Anvers en cas de menace.

L'effort principal sera supporté par la 2ème armée de Von Bulow renforcée d'élément de la 1ère et de la 3ème. L'objectif est de traverser la Meuse au sud de Namur et d'attaquer en force entre Sambre et Meuse pour déboucher au nord de l'Oise. Avec un peu de chance et de la vitesse, il est envisageable de séparer le BEF des armées françaises. Malgré tout le corps expéditionnaire anglais sera une grosse épine dans la réalisation de ce plan.

A noter que l'axe d'attaque se trouve plus à l'est qu'historiquement alors que déjà à l'époque le plan Schlieffen préconisait de longer la Manche, ce que Von Moltke n'avait pas respecté !

Image

Plan français :

Côté français, un écran de cavalerie, composé du corps Sordet, sera envoyé dans les Ardennes pour ralentir la progression allemande. La 5ème armée tentera d'établir un front continu avec le BEF et réagira en fonction des événements.

Image

Sur le reste du front le plan XVII sera scrupuleusement appliqué. Les troupes françaises devront se mettre rapidement en position pour attaquer sur l'ensemble du front et reprendre l'Alsace et la Lorraine ! En terme de jeu, les unités françaises doivent rentrer au plus vite et par le plus court chemin dans une ZOC ennemie, et ont obligation d'attaquer au tour 4. L'idée est de tenter de concentrer l'effort sur les points faibles du dispositif allemand pour limiter les pertes, qui seront sans aucun doute nombreuses, et, pourquoi pas, tenter de briser le front, tout celà en respectant les contraintes fixées par le jeu... Le terrain dégagé à l'est de Metz paraît particulièrement approprié.

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:57 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Bonne idée le FOW spécial WWI !!!

Christo, pas de soucis pour un CR sur notre partie d'Italian Front, mais çà risque d'aller moins vite qu'en solo. :)

Concernant la cavalerie, pour moi il faut pas hésiter à la sacrifier, son seul et unique objectif au départ étant de ralentir l'avance ennemie ! Mais bon je continue le CR, car je parle justement de l'utilisation de la cavalerie.

AOUT 1914 - TOUR 1 et 2


Les troupes allemandes pénètrent en Belgique. Face à eux, seul le corps de cavalerie du commandant Sordet s'oppose aux cavaliers allemands dans les Ardennes.

Image

Note : Les ZOCs sont "poreuses" en celà qu'elles n'empêchent pas le mouvement mais le gênent (+1PM pour entrer ou sortir d'une ZOC). Par ailleurs les ZOCs empêchent d'utiliser le mouvement en colonne qui permet d'augmenter sa capacité de mouvement de +50%. Il est cependant possible d'effectuer des attaques en mouvement pour "forcer" le passage, mais celà est difficile. Bien placer ses corps de cavalerie permet donc de ralentir l'adversaire. Le positionnement du 9ème corps de cavalerie allemand me semble d'ailleurs optimal car il gêne considérablement les mouvements des divisions de cavalerie française (qui démarrent dans l'hex 1913) en les empêchant d'avancer trop loin.

Un assaut limité contre la forteresse de Liège voit l'anéantissement d'une division d'infanterie allemande complète. Devant la menace d'un encerclement , le haut commandement belge ordonne la retraite des divisions en garnison à Liège, laissant la forteresse à la merci de l'artillerie allemande. Dans les Ardennes, le corps Sordet ne peut s'opposer à la progression allemande. Une division est envoyé vers le nord de la Belgique, une autre se retranche près de la forteresse de Givet, tandis que la troisième est anéantie par deux divisions d'infanterie allemandes. Pendant ce temps, l'artillerie de siège approche lentement de Liège...

Image

Note : Les divisions belges à Liège doivent retraiter et rejoindre des unités amies dès qu'elles sont attaquées. L'allemand a donc tout intérêt à lancer une attaque suicide sur Liège avec une division pour provoquer ce retrait. Attaque suicide car une forteresse se défend à 3x sa puissance contre une attaque d'infanterie, soit 108 pour Liège ! Autant dire que la division ne survit pas... L'avantage de cette attaque est que les unités belges n'exercent plus de ZOC (une forteresse n'en exerce pas), ne gênant plus le mouvement des allemands, et que la forteresse devient encore plus vulnérable à l'artillerie de siège. Attention cependant, pour que celà fonctionne il faut laisser une chemin de retraite aux unités belges !

Note bis : Lors du deuxième tour j'ai fait reculer les 2 divisions de cavalerie françaises survivantes. Je pense que ce fut une erreur, car les allemands ont pu se déplacer rapidement par la suite.

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:57 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Août 1914 - Tour 3

Les troupes allemandes continuent à avancer en Belgique sans rencontrer d'opposition sérieuse. Deux divisions d'infanterie et une division de cavalerie franchissent la Meuse et la forteresse de Givet est partiellement encerclée. 5 divisions d'infanterie allemande partent à l'assaut de la forteresse (40 points de force), mais contre toute attente la garnison tient ! Les forts de Liège sont quand à eux écrasés sous les obus. Leur chute n'est plus qu'une question de jours... Malgré la résistance de Givet, le plan allemand se déroule parfaitement bien, et les divisions se préparent en vue d'un assaut en force contre la 5ème armée française...

Image

Note :
Je pense que l'utilisation de la cavalerie française ne fut pas optimale, et que le franchissement de la Meuse aurait pu être retardé d'un tour en étant plus aggressif.

Le Haut Commandement français de son côté sous-estime l'offensive allemande en Belgique et le plan XVII est maintenu malgré les rapports alarmants envoyés par Lanzerac. D'ailleurs la progression en alsace du sud ressemble à une promenade de santé. Mulhouse est reprise, déclenchant de grands mouvements de joie chez la population et plusieurs éléments de la 1ère armée atteignent le Rhin ! Le général Castelnau lance quand à lui une violente offensive en Lorraine qui tourne à la déroute pour les allemands obligés d'abandonner leurs positions. Les pertes sont sensibles des deux côtés (5 Points de Force côté français, 7 côté allemand, soit à peu près une division pour chaque camp), mais la victoire française est indiscutable. Cependant Castelnau décide de ne pas avancer ce qui provoque la colère de Joffre.

Image

En Belgique, à l'appel du Prince Albert, l'ensemble de l'armée belge, à l'exception de la garnison de Namur se replie vers Anvers. La route de Bruxelles est ouverte...


Image

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:57 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Août 1914 - Tour 4

Les troupes allemandes continuent à progresser en Belgique. Coup dur pour les belges, la forteresse de Liège doit capituler, Bruxelles est prise par la 18ème division d'infanterie et une division de cavalerie allemande est signalée au nord de la forteresse de Condé ! Surtout, les unités lancées entre Sambre et Meuse arrivent au contact de la 5ème armée. Von Bulow lance deux violentes offensives pour disloquer le maigre front français. Von Moltke est confiant... Mais contre toute attente, les français s'accrochent au terrain refusant de plier ! (si le défenseur subit au moins la moitié de ses PFs en perte il doit retraiter. Pourtant les statistiques étaient bonnes...). La bataille est sanglante, les pertes nombreuses, l'équivalent de deux divisions allemandes et presque une et demi côté français. Von Moltke est consterné par cette défaite. Le doute s'installe chez les allemands...

Image

Côté français, malgré les demandes de renforts répétés de Lanzerac, le plan XVII est déclenché. Sur l'ensemble du front, l'élite de l'armée française s'élance à l'assaut. L'offensive à outrance est la clé de la victoire et l'élan patriotique des troupes doit tout emporter sur son passage. Le retour à la réalité est douloureux. Partout les français sont repoussés en subissant des pertes sévères ! Quasiment toutes les divisions engagées perdent 1/3 de leur effectif. L'équivalent de 10 divisions est perdu pour un gain quasi nul ! Seul Castelnau a obtenu un succès local en lorraine qui ne peut effacer ce cuisant échec. La situation est critique. Les pertes allemandes ne représentent que le tiers des pertes françaises, mais les hommes sont maintenant durement éprouvés par la violence de cette guerre...
Heureusement pour Joffre, le BEF obtient un brillant succès. Opérant sa jonction avec la 5ème armée, il lance une contre offensive sur la rive droite de la Meuse et repousse 3 divisions allemandes, mettant Von Bulow dans une situation préoccupante. Lanzerac quand à lui, soucieux de préserver son armée décide de quitter ses positions et recule en bon ordre.


Note :
Du fait de l'avance allemande, la 5ème armée aurait du lancer des attaques si elle restait sur ses positions (obligation d'attaque sur des unités ennemies en ZOC). Cette armée n'ayant pas d'obligation de mouvement j'ai préféré l'ôter du front pour lui éviter des offensives couteuse qui n'auraient rien donné.

Image

Commentaire : L'élan allemand a été sérieusement mis à mal par la contre attaque du BEF suite aux deux offensives ratées. La 5ème armée est encore en bon état et il risque d'être difficile de la faire céder. Peut être que le salut se trouve plus à l'ouest pour Von Moltke...
Côté français, le plan XVII a fait très mal. La plupart des unités de premières lignes sont maintenant entamées. Heureusement à partir du prochain tour, les armées françaises retrouvent leur liberté de mouvement.

Ravitaillement :
Un petit point sur le ravitaillement. Le premier chiffre représente le ravitaillement au départ, le second, celui à la fin du tour 3, et enfin le troisième celui à la fin de ce tour.

ENTENTE :

1ère armée : 50 / 44 / 32
2ème : 50 / 45 / 29
3ème : 40 / 40/ 22
4ème : 30 / 30 / 30
5ème : 50 / 50 / 40
BEF : 30 / 30 / 26
Belges : 20 / 20 / 20

ALLEMAGNE :

1ère armée : 100 / 91 / 81
2ème : 100 / 93 / 78
3ème : 75/ 75 / 75
4ème : 50 / 46 / 41
5ème : 50 / 50 / 41
6ème : 50 / 46 / 45
7ème : 25 / 25 / 18

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:58 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Août 1914 - Tour 5

Von Bulow doit percer le front français. L'échec des jours précédents l'ont mis dans une situation plus que difficile et il n'a pas le choix s'il veut conserver sa place. Occupant promptement les positions abandonnées par les français il concentre ses troupes en vue de porter un coup fatal à la 5ème armée de Lanzerac. Sur sa gauche Von Hausen et le Prince Wilhelm vont eux aussi passer à l'offensive pour soutenir son effort.


Image

Les combats sont violents. Les français, épuisés par les attaques incessantes, finissent par céder. Sur près de 40kms, le front français se déchire, les armées allemandes progressant rapidement vers l'Aisne. Les pièces du 12ème régiment d'artillerie sont abandonnées dans la débâcle (l'artillerie ne peut pas retraiter... Il faut donc faire attention à son placement). Derrière la rivière, le vide... L'ensemble du dispositif français est menacé par la progression allemande... Sur la gauche de la 2ème armée, l'offensive du Prince Wilhelm se termine dans un bain de sang. Les français se sont défendus vaillamment et les pertes allemandes sont astronomiques (17 contre 4 aux français !!! Dur, dur...). Mais cette victoire ne peut occulter le fait que les allemands ont percé !

Image

Prenant enfin conscience du danger Joffre ordonne à toutes les armées de se replier sur leur position de départ et de se placer sur la défensive. Sur la gauche française, des renforts sont envoyés en toute hâte pour tenter de rétablir le front. La 5ème armée se retranche tant bien que mal derrière l'Aisne. Ses hommes n'ont pas connu le repos depuis plus d'une semaine maintenant...

Image

Ravitaillement :

ENTENTE :

1ère armée : 32
2ème : 29
3ème : 20
4ème : 26
5ème : 36
BEF : 26
Belges : 20

ALLEMAGNE :

1ère armée : 66
2ème : 68
3ème : 61
4ème : 38
5ème : 32
6ème : 45
7ème : 15

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:58 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Août 1914 - Tour 6

Alors qu'à l'ouest les armées allemandes remportent de brillants succès, à l'est la 8ème armée est menacée par deux armées russes. La situation est si préoccupante qu'ordre est donné de prélever des troupes sur la 2ème armée allemande pour contrer l'avancée russe. Von Bulow est furieux, car ce n'est pas moins de 4 divisions qui lui sont ôtées, autant de divisions qui risquent de lui manquer...
Malgré tout, Von Moltke prépare un plan d'opération sensé mettre les alliés à genoux, l'encerclement du Corps Expéditionnaire Anglais. Si l'élite de l'armée alliée se laisse prendre au piège, la victoire est assurée... Pour ce faire, Von Kluck doit attaquer vers le sud entre Maubeuge et Condé, zone faiblement tenue par quelques éléments de cavalerie. Von Bulow devra lui réorienter son effort principal vers l'ouest. Les deux forces auront Laon pour objectif commun. Les 3ème et 4ème armée devront quand à elle maintenir la pression, en attaquant sur l'ensemble du front, et tenter de traverser l'Aisne.


Image

Partout les alliées doivent céder. Les deux branches de la pince de Von Moltke repoussent aisément leurs adversaires et progressent de plusieurs kilomètres. L'Aisne est franchie et en Lorraine, des éléments de la 6ème armée s'infiltrent entre les positions des 1ère et 2ème armées françaises. Partout les troupes de l'Entente sont sur le reculoir...


Image

Image

Commentaire :

Dur, dur pour les alliés... Gros dilemne en perspective ! A priori la ligne de front est enfoncée, et il est peu probable qu'il soit possible de la rétablir. Seul le BEF est encore capable de lancer une contre-attaque, mais le faire risque de l'affaiblir irrémédiablement. Et d'ailleurs où la lancer vu que çà craque de partout ???
La question est maintenant où constituer un front solide ? Le terrain est desespérement clair, les renforts peu nombreux bien qu'enfin la capacité ferrovière de la France soit disponible. Les prochains tours vont être très chauds !

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Schlieffen Plan - SPW
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 07:58 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 15:36
Message(s) : 1776
Médaille des 10 ans (2) Médaille de la bataille (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du blog (1) Rencontres Lyonnaises (1)
Baroudeur ardéchois (1) Médaille de Cannes (1) Médaille de la Grande guerre (1)
Août 1914 - Tour 6

Malgré la poussée allemande, Joffre ne se laissa pas abattre. Utilisant les quelques trains peuvant de nouveau circuler normalement, 4 divisions fraîchement débarqués des colonies et 3 divisions de réserve furent envoyées sur la gauche française pour rétablir le front. Une nouvelle ligne de défense s'organisa, s'articulant autour de Laon. Cet afflux de renforts permit de relâcher la pression pesant sur le BEF, et le général French décida d'en profiter pour contre attaquer les éléments avancés de la première armée allemande. L'attaque fut planifié avec minutie et les professionnels anglais réussirent à repousser les troupes de Von Kluck reconquérant le terrain perdu à l'ouest de Maubeuge. Ce succès parachevait le rétablissement du front français.

Plus à l'est les 1ère et 2ème armée française contre attaquèrent pour briser le saillant allemand en Lorraine. Malheureusement l'offensive échoua de peu et les pertes furent terribles des deux côtés.


Image

_________________
Napoléon 1806 - Pour suivre l'avancée du projet :
https://www.facebook.com/shakosgames/


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr