STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 20 Nov 2019 23:55

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Sam 24 Oct 2009 16:32 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 12:20
Message(s) : 86
World In Flames Côté Axe

Après mon triomphe avec les Alliés (voir ce fabuleux AAR ici, avec des photos nombreuses dès le mois de juillet 1940 http://www.leqg.org/forum/viewtopic.php?f=77&t=7632), la revanche se lance et cette fois, je vais jouer les forces de l’Axe (Allemagne, Italie et Japon). L’ennemi tiendra les Alliés et est avide de prendre sa revanche.

Notre partie précédente est restée dans les esprits : le Reich tenait encore Moscou en février 1944 et pourtant il n’en restait plus rien en septembre 1945 :twisted: . L’Italie s’était effondrée comme un château de carte dès 1942, montrant par là une grande vulnérabilité. Le Japon conquérant s’était fait grignoter sans jamais pouvoir reprendre le territoire perdu et avait terminé la partie sans plus tenir quasi aucun objectif. En 1944, le poids monstrueux de l’économie alliée s’était tout simplement fait sentir : offensives chits sur offensives chits :P .

Ces observations sont à la base de ma stratégie pour cette partie. Je crois désormais (et l’ennemi pense de même) que certaines parties précédentes ont été stoppées trop tôt, pour cause de « victoire alliée désormais impossible ». La façon dont tout a basculé la partie précédente nous a fait forte impression (URSS qui n’avance quasi pas pendant 18 mois puis la tornade en été 1944, avec au même moment le débarquement Anglo-Saxon en France, la Wehrmacht était complètement accculée).

Paradoxalement, je ne vais pas tenter la guerre courte, pour vaincre avant l’explosion de puissance des alliés (c’était ce que mon adversaire avait tenté et les conditions lui étaient vraiment très favorables : une campagne de France incroyablement rapide et peu coûteuse, un seul offensive chit utilisé notamment), mais la guerre longue. Le but est d’une part de saigner au maximum les ressources des alliés pour les empêcher d’atteindre trop rapidement cette immense supériorité en moyens, ce qui implique une vigoureuse bataille de l’Atlantique, quasi inexistante l’autre partie, et d’autre part d’offrir une forteresse Europe plus solide qu’elle ne l’était la partie précédente, ce qui passe par la fermeture de la méditerranée afin de mettre à l’abris le ventre mou de l’Axe, l’Italie. Et si les conditions sont vraiment très favorables, peut-être tenter l’opération Lion de Mer… 8-)

Pour le Reich, le but est donc d’écraser la France et de poursuivre ensuite contre l’Espagne, avec Gibraltar au bout du chemin. L’Afrikacorps devra soutenir l’Italie, qui vise Suez principalement., avec des objectifs intermédiaires comme Malte ou Chypres. La méditerranée fermée, les lignes de communication anglaises seront considérablement étendues et les convois particulièrement vulnérables. Le Japon devra naturellement soutenir cet effort de son côté, l’océan Indien est dans sa ligne de mire. Cette puissante base acquise, une visite de courtoisie sera lancée auprès du camarade Staline, si possible en été 1942 : l’Axe a pour vocation de dominer le monde, pas d’attendre que les ploutocrates efféminés trouvent en eux assez de courage pour écraser sous un déluge de matériel les intrépides impérialistes.




Septembre / Octobre 1939. Mise en bouche pour le Reich

Cette partie voit une nouveauté majeure par rapport à toutes les précédentes : nous allons utiliser la table de combat 2D10, qui changerait énormément de choses (plus grande importance de la coopération interarmes, villes industrielles plus difficiles à prendre etc etc) et que nous n’avons jamais essayé. Cette innovation me décide à bouleverser mes habitudes : je place en effet pas moins de 75% de la Wehrmacht à l’est. Ignorant tout de cette table, je préfère en effet éviter les mauvaises surprises et rater complètement ma partie par un échec précoce en Pologne. Un apprentissage sans risques qui risque de retarder d’autant l’offensive à l’ouest. L’URSS masse ses troupes à la frontière Roumaine.

Maigre garnison à l’ouest

Image

La guerre est déjà déclarée en Chine

Image


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 24 Oct 2009 16:44 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 12:20
Message(s) : 86
La guerre à l’ouest

Le Reich déclare la guerre à la Pologne (+1 us chit) et, menée par Rundstedt et Bock, la Wehrmacht écrase tout sur son passage : les Polonais sont matraqués par la Luftwaffe, Danzig est pris d’assaut et la flotte Polonaise se saborde. Choqués par cette lâche agression, France et Angleterre déclarent la guerre au Reich (-1 us chit), les trois pays lèvent leurs réserves, la deuxième guerre mondiale vient de commencer. Pendant que les Français ramènent leurs troupes de Tunisie puis de Syrie, le Bomber Command fait décoller tous ses bombardiers pour un raid surprise à longue distance : le Reich hausse les épaules, c’était prévu et les meilleurs unités de la Kriegsmarine sont bien à l’abris dans les ports de Prusse Orientale. Seuls quelques croiseurs légers sont en danger en Allemagne. Mais, première surprise de la guerre, les bombardiers anglais ne vont pas si loin : ils lâchent leurs bombes à la frontière Germano-Danoise ! Les troupes allemandes discrètement stationnées là pour une prochaine invasion échappent cependant aux bombes, ainsi que Leeb, dans les forêts d’Allemagne, bombardé lui par les Français. « Ils veulent la guerre, ils l’auront ! Mais que le monde en soit témoin : le Reich est l’agressé et non l’agresseur :P ! » affirme le Führer.

L’Abwehr révèle au grand jour des documents prouvant sans équivoque la complicité des autorités Danoises dans le bombardement anglais et la guerre est aussitôt déclarée : la Wehrmacht s’empare de Copenhagen en même temps que de Varsovie. Les Polonais ont été massacrés, l’armée allemande est intacte et commence à se redéployer vers l’ouest. Profitant d’un beau temps persistant, le Reich déclare la guerre à la Hollande et prend Rotterdam d’assaut, capturant dans la foulée 25% de la flotte Hollandaise tandis que la Luftwaffe endommage un transport dans Amsterdam. Le reste de la flotte rejoint Londres quelques jours avant la chute d’Amsterdam, le gouvernement Hollandais se réfugie à Batavia et promet de poursuivre la lutte jusqu’à la victoire. Quelques torpilles saluent sa fuite honteuse : les U-Boats font leur apparition le long des côtes du Sénégal, bien loin de leurs bases, mais les alliés comprennent qu’ils vont devoir prendre cette menace avec le plus grand sérieux.


A l’Est, le camarade Staline exige la cession de la Bessarabie Roumaine et, lâché par Berlin, Bucharest ne peut que céder. Hongrois et Bulgares avancent aussitôt leurs propres revendications, la Roumanie cède une fois encore, dépecée par ses puissants voisins, mais avide de revanche. En méditerranée, Balbo débarque à Tobrouk, au grand désespoir de l’Angleterre, qui expédie de son côté Gort et l’élite de l’armée en France, secteur principal du front.

Image


La guerre du pacifique

Dans le pacifique, Umezu, renforcé par des troupes venant de Manchourie, lance l’offensive : chute de Chengchow, des dizaines de milliers de civils sont massacrés (+1 us chit) puis traversée en force du grand fleuve Hang Kiang. Retranchés dans Si An, les communistes chinois restent indifférents devant les défaites de leurs « alliés » nationalistes. Ceux-ci remportent néanmoins un succès plus au sud : Yamamoto, débarqué du Japon avec des renforts, lance en effet l’assaut à partir du sud et de Canton, mais est repoussé avec de lourdes pertes.


Conclusion du tour

Chute de la Pologne, du Danemark (=> Baltique fermée) et des Pays-Bas, quasi sans pertes. Pour l’apprentissage de la table 2D10 par contre, c’est un peu raté : il y avait une trop grande disproportion des forces. Cerise sur le gâteau, le transport Hollandais endommagé est capturé.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 24 Oct 2009 16:45 
Pousse pion

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 12:20
Message(s) : 86
Novembre / Décembre 1939. Le pari Belge


Les Alliés gagnent l’initiative, une fine pluie tombe sur l’Europe et c’est sous un temps gris et brumeux que Wavell débarque à son tour en France avec des renforts : le corps expéditionnaire Anglais est à son maximum (les mauvaises langues affirment qu’ils ont amené le mauvais temps avec eux, mais ces puissantes unités seront très utiles pour la future bataille de France). Le Reich décide alors de tenter un coup de poker : une déclaration de guerre prématurée à la Belgique (+1 us chit)! Pari audacieux, une partie de la Luftwaffe et Von Runsdtedt étant toujours sur le front Polonais. Liège et Anvers tombent, mais Bruxelles résiste farouchement, les troupes Françaises pénètrent aussitôt dans le plat pays, mais la capitale est encore hors de leur portée (les Anglais ne sont pas invités, les relations Franco-Anglo-Belges n’étant pas au beau fixe).

Paniqué, l’OKW relance l’assaut : les pertes sont terribles, mais une unité blindée s’empare de Bruxelles, la Dyle est entièrement franchie, le pari allemand semble avoir réussi, mais Berlin presse Rome de renforcer toujours plus Tobrouk : la menace sur l’Egypte doit faire hésiter Londres, massivement engagée à l’ouest. Mais la menace est Française et non Anglaise : le général Georges, profitant d’un inespéré retour du beau temps, contre-attaque vigoureusement. L’aviation française est décimée au-dessus de Bruxelles et les Stukas apportent un massif soutien défensif… En vain ! Malgré de lourdes pertes, les troupes françaises exterminent les blindés du Reich et reprennent laborieusement la capitale Belge, mais leurs lignes sont très fragiles. La Wehrmacht paye cependant au prix fort son attaque prématurée : les moyens manquent pour contre-attaquer efficacement et l’OKW décide de se renforcer sans prendre de risque. Une action de passe Italo-Nippone permet de mettre fin au tour, coup de chance pour l’Axe. Le gain de l’initiative sera crucial au prochain tour et devrait déterminer le succès ou non du pari Belge : si le Reich l’emporte, il devrait avoir l’occasion d’isoler Bruxelles. Dans le cas contraire, c’est mal parti…

Image

Dans le pacifique, le général Yamamoto s’empare d’une ressource chinoise après de violents combats : des unités blindés manquent cruellement, chaque mètre de terrain gagné se paye au prix fort.

Les Etats-Unis prennent parti pour la Belgique, brillamment défendue par la France (+1 us chit) et décident d’autoriser l’envoi de ressources à la Chine, ce qui provoque de vives tensions avec Tokyo.


Conclusion du tour

Le pari Belge était audacieux (pluie, troupes et aviation encore en partie à l’est) et a bien failli tourner au désastre. Le prochain tour déterminera s’il fut avisé ou non, en attendant les pertes sont rigoureusement semblables et assez lourdes ( 17 BP).


A suivre : Bruxelles dans la tourmente


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 25 Oct 2009 01:17 
Rat de bibliothèque
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 16:04
Message(s) : 5957
Localisation : Paris
Médaille des petits posteurs (1) Médaille de la chance (1) 13° stratège (1) Médaille OCS (1) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:
Cerise sur le gâteau, le transport Hollandais endommagé est capturé.


Petite faute d'inattention des allies sans doute: ce TRS aurait du etre place a Batavia a l'abri de tout avion allemand :)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 26 Oct 2009 10:34 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:41
Message(s) : 1067
Localisation : Garons (Nîmes)
Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des petits posteurs (2) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:
Je crois désormais (et l’ennemi pense de même) que certaines parties précédentes ont été stoppées trop tôt, pour cause de « victoire alliée désormais impossible ». La façon dont tout a basculé la partie précédente nous a fait forte impression (URSS qui n’avance quasi pas pendant 18 mois puis la tornade en été 1944, avec au même moment le débarquement Anglo-Saxon en France, la Wehrmacht était complètement accculée).


Qu'il est agréable de lire ceci. Merci pour ce retour d'expérience très intéressant !

_________________
Pierre (WIF addicted)
Partie en cours par VASSAL : WIFFE RAW7 Fascist Tide (Camp Allié - MJ44)
Traduction en cours : FA III (encadrés verts et options - y/c errata)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 26 Oct 2009 10:36 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:41
Message(s) : 1067
Localisation : Garons (Nîmes)
Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des petits posteurs (2) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:
Le but est d’une part de saigner au maximum les ressources des alliés pour les empêcher d’atteindre trop rapidement cette immense supériorité en moyens, ce qui implique une vigoureuse bataille de l’Atlantique, quasi inexistante l’autre partie, et d’autre part d’offrir une forteresse Europe plus solide qu’elle ne l’était la partie précédente, ce qui passe par la fermeture de la méditerranée afin de mettre à l’abris le ventre mou de l’Axe, l’Italie. Et si les conditions sont vraiment très favorables, peut-être tenter l’opération Lion de Mer… 8-)


Intéressant ceci. Ton adversaire a juré craché qu'il ne passait jamais sur ce site ?

_________________
Pierre (WIF addicted)
Partie en cours par VASSAL : WIFFE RAW7 Fascist Tide (Camp Allié - MJ44)
Traduction en cours : FA III (encadrés verts et options - y/c errata)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 26 Oct 2009 10:40 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:41
Message(s) : 1067
Localisation : Garons (Nîmes)
Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des petits posteurs (2) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:
L’Abwehr révèle au grand jour des documents prouvant sans équivoque la complicité des autorités Danoises dans le bombardement anglais et la guerre est aussitôt déclarée


:lol:

_________________
Pierre (WIF addicted)
Partie en cours par VASSAL : WIFFE RAW7 Fascist Tide (Camp Allié - MJ44)
Traduction en cours : FA III (encadrés verts et options - y/c errata)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 26 Oct 2009 10:44 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:41
Message(s) : 1067
Localisation : Garons (Nîmes)
Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des petits posteurs (2) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:
Dans le pacifique, Umezu, renforcé par des troupes venant de Manchourie, lance l’offensive : chute de Chengchow, des dizaines de milliers de civils sont massacrés (+1 us chit) puis traversée en force du grand fleuve Hang Kiang.


L'hex de Cheng-Chow est vraiment vulnérable en début de partie. Peut-être vaut-il mieux laisser ville ouverte ? Ce ne change rien pour les chits.

_________________
Pierre (WIF addicted)
Partie en cours par VASSAL : WIFFE RAW7 Fascist Tide (Camp Allié - MJ44)
Traduction en cours : FA III (encadrés verts et options - y/c errata)


Dernière édition par Pedros le Lun 26 Oct 2009 10:47, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 26 Oct 2009 10:46 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:41
Message(s) : 1067
Localisation : Garons (Nîmes)
Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des petits posteurs (2) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:
Conclusion du tour

Chute de la Pologne, du Danemark (=> Baltique fermée) et des Pays-Bas, quasi sans pertes. Pour l’apprentissage de la table 2D10 par contre, c’est un peu raté : il y avait une trop grande disproportion des forces. Cerise sur le gâteau, le transport Hollandais endommagé est capturé.


Très bien rédigé et structuré, ce CR :clapclap:

_________________
Pierre (WIF addicted)
Partie en cours par VASSAL : WIFFE RAW7 Fascist Tide (Camp Allié - MJ44)
Traduction en cours : FA III (encadrés verts et options - y/c errata)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 26 Oct 2009 10:51 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:41
Message(s) : 1067
Localisation : Garons (Nîmes)
Ordre des anciens 2006 (1) Médaille des petits posteurs (2) Médaille World in flames (1)
Danton a écrit:

Conclusion du tour

Le pari Belge était audacieux (pluie, troupes et aviation encore en partie à l’est) et a bien failli tourner au désastre. Le prochain tour déterminera s’il fut avisé ou non, en attendant les pertes sont rigoureusement semblables et assez lourdes ( 17 BP).


A suivre : Bruxelles dans la tourmente


Oui, d'une façon générale, on dirait que l'Axe consomme beaucoup de BP et de Chit US joufllus (ceux de 39, miam), en ce début de partie.
Une partie qui s'annonce passionnante.

_________________
Pierre (WIF addicted)
Partie en cours par VASSAL : WIFFE RAW7 Fascist Tide (Camp Allié - MJ44)
Traduction en cours : FA III (encadrés verts et options - y/c errata)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr