CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 272
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#11 Message non lu par philippe Butez »

childeric a écrit : mer. 30 sept. 2020 19:57 pour les allemands ,le plan au nord peut être d'envoyer des renforts de qualité +1 ( genre des 8-5) à Cherbourg et de les enterrer , la ville sera alors très dur et très longue à prendre
En effet, j'y ai pensé... mais n'anticipons pas.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Avatar du membre
hell on wheels
hell on wheels
hell on wheels
Messages : 9162
Enregistré le : jeu. 12 nov. 2009 23:06
Localisation : Paris outragé.... Paris martyrisé... mais Paris libéré

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#12 Message non lu par hell on wheels »

philippe Butez a écrit : mer. 30 sept. 2020 20:13
childeric a écrit : mer. 30 sept. 2020 19:57 pour les allemands ,le plan au nord peut être d'envoyer des renforts de qualité +1 ( genre des 8-5) à Cherbourg et de les enterrer , la ville sera alors très dur et très longue à prendre
En effet, j'y ai pensé... mais n'anticipons pas.
Pas d’IP en City ;)

Avec la multitude d’unité à qualité +1 que possède l’allemand, une fois qu’ils sont placés -sous un IP, difficile de les déloger (sauf sur un 1). Mais faut attaquer avec l’allié pour faire claquer deS SP à l’allemand.

Le placement des Nebelwerfers aussi est important pour les « Determined Defense »  ;)

Il y a pas mal de « p’tit trucs » sympas à faire dans les deux camps (surtout pour l’allemand quand la météo est mauvaise). Rendre une pile alliée « Desorganized » l’empêchera d’attaquer lors du même tour

L’alliée doit mettre en place des attaques dites « double lames » : la première lame est l’attaque d’un hex lors de la phase de combat et une pile juste derrière sous un marqueur « reserve » tape une deuxième fois lors de la phase de « combat reserve ». C’est la deuxième lame pour un rasage de frais :)

Faut faire saigner le teuton :)

Avatar du membre
Oddball_67
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 342
Enregistré le : dim. 21 juil. 2019 18:58
Localisation : À 5km de Saverne

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#13 Message non lu par Oddball_67 »

Merci pour ce CR qui me conforte dans ma décision de participer au P500 de la nouvelle édition
Ma collection, trop peu jouée...

Avatar du membre
SBHR
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 143
Enregistré le : mer. 27 juil. 2016 17:49
Localisation : Paris

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#14 Message non lu par SBHR »

J'incite chacun à "décortiquer" toutes les informations sur chaque counter : les chiffres, les icônes, les silhouettes... Cela apporte beaucoup d'informations historiques intéressantes.
Même si quelques unités parmi les counters n'étaient pas sur les lieux entre le 6 juin et le 27 juin (pour des raisons techniques ou des raisons qui m'échappent), l'ordre de bataille est très potable.

Une suggestion : essayer de jouer en respectant la vraie plage de débarquement de chaque unité mais, paradoxalement, pas forcément respecter la météo historique qui casse à mon sens la logique d'incertitude rencontrée lors de la bataille et permet de préparer plus en amont ses attaques ou contre-attaques (ce qui n'est pas du jeu).
Play : Normandy'44 GMT|Hearts of Iron III|Chess.
Read : Histoire de la France, des origines à nos jours (Georges Duby).
Want to buy : Armies of Oblivion|Hakkaa Päälle|Hurtgen Hell's Forest.

Avatar du membre
FinalShadow
Marie-Louise
Marie-Louise
Messages : 15
Enregistré le : mar. 21 juil. 2020 17:50
Localisation : Haguenau (67500)

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#15 Message non lu par FinalShadow »

Vraiment bien écrit et illustré, ça donne envie d'y jouer en tout cas !

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 272
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#16 Message non lu par philippe Butez »

hell on wheels a écrit : mer. 30 sept. 2020 21:07
philippe Butez a écrit : mer. 30 sept. 2020 20:13
childeric a écrit : mer. 30 sept. 2020 19:57 pour les allemands ,le plan au nord peut être d'envoyer des renforts de qualité +1 ( genre des 8-5) à Cherbourg et de les enterrer , la ville sera alors très dur et très longue à prendre
En effet, j'y ai pensé... mais n'anticipons pas.
Pas d’IP en City ;)

Avec la multitude d’unité à qualité +1 que possède l’allemand, une fois qu’ils sont placés -sous un IP, difficile de les déloger (sauf sur un 1). Mais faut attaquer avec l’allié pour faire claquer deS SP à l’allemand.

Le placement des Nebelwerfers aussi est important pour les « Determined Defense »  ;)

Il y a pas mal de « p’tit trucs » sympas à faire dans les deux camps (surtout pour l’allemand quand la météo est mauvaise). Rendre une pile alliée « Desorganized » l’empêchera d’attaquer lors du même tour

L’alliée doit mettre en place des attaques dites « double lames » : la première lame est l’attaque d’un hex lors de la phase de combat et une pile juste derrière sous un marqueur « reserve » tape une deuxième fois lors de la phase de « combat reserve ». C’est la deuxième lame pour un rasage de frais :)

Faut faire saigner le teuton :)
En effet, ces attaques doubles lames sont d'ailleurs conseillées dans les notes de conception. Mais elles demandent du monde et du ravito, et au moins au début, elles sont difficiles à mettre en place. Du coup, en tant qu'Allié j'ai essayé de jouer l'attrition en attaquant un peu partout à 3 contre 1, plutôt que de concentrer mes efforts. Bon je ne prétends pas avoir tout bon non plus...
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 272
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#17 Message non lu par philippe Butez »

SBHR a écrit : jeu. 1 oct. 2020 11:37 J'incite chacun à "décortiquer" toutes les informations sur chaque counter : les chiffres, les icônes, les silhouettes... Cela apporte beaucoup d'informations historiques intéressantes.
Même si quelques unités parmi les counters n'étaient pas sur les lieux entre le 6 juin et le 27 juin (pour des raisons techniques ou des raisons qui m'échappent), l'ordre de bataille est très potable.

Une suggestion : essayer de jouer en respectant la vraie plage de débarquement de chaque unité mais, paradoxalement, pas forcément respecter la météo historique qui casse à mon sens la logique d'incertitude rencontrée lors de la bataille et permet de préparer plus en amont ses attaques ou contre-attaques (ce qui n'est pas du jeu).
Précision: je ne joue pas la météo historique, mais seulement la tempête historique: ça fait au moins 3 tours sympas pour l'Allemand, qui pourraient autrement lui passer sous le nez.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Avatar du membre
hell on wheels
hell on wheels
hell on wheels
Messages : 9162
Enregistré le : jeu. 12 nov. 2009 23:06
Localisation : Paris outragé.... Paris martyrisé... mais Paris libéré

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#18 Message non lu par hell on wheels »

philippe Butez a écrit : ven. 2 oct. 2020 17:41
SBHR a écrit : jeu. 1 oct. 2020 11:37 J'incite chacun à "décortiquer" toutes les informations sur chaque counter : les chiffres, les icônes, les silhouettes... Cela apporte beaucoup d'informations historiques intéressantes.
Même si quelques unités parmi les counters n'étaient pas sur les lieux entre le 6 juin et le 27 juin (pour des raisons techniques ou des raisons qui m'échappent), l'ordre de bataille est très potable.

Une suggestion : essayer de jouer en respectant la vraie plage de débarquement de chaque unité mais, paradoxalement, pas forcément respecter la météo historique qui casse à mon sens la logique d'incertitude rencontrée lors de la bataille et permet de préparer plus en amont ses attaques ou contre-attaques (ce qui n'est pas du jeu).
Précision: je ne joue pas la météo historique, mais la tempête historique: ça fait au moins 3 tours sympas pour l'Allemand, qui pourraient autrement lui passer sous le nez.
Trop « impactant » sur le jeu
Trois tours de suite sans RP, sans SP et supports et connus à l’avance !
Je préfère la règle optionnelle 3 tours de « Sturm » max
Cela fait tjs «  tours sympas pour le teuton ;)

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 272
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#19 Message non lu par philippe Butez »

Pendant que je suis sur la météo : on lance 1D6 à chaque tour. 1 = tempête, 2-3 = temps couvert, 4-5-6 = temps dégagé.

Dans ma partie, si le 1 sort, on relance le dé, sauf pendant les 3 tours de la tempête historique.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 272
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR Normandy'44 (GMT, 2010-2015)

#20 Message non lu par philippe Butez »

TOUR 4 : 9 juin 1944

A partir de maintenant plus que 3 photos par tour, à la fin du tour. Du coup on verra moins bien les attaques allemandes, mais il n'y en a pas eu beaucoup.,

La météo est très clémente, les Alliés respirent mieux !

Beaucoup de renforts allemands aujourd'hui : 2 régiments (dont 1 d'Osttruppen), un bataillon, et surtout le gros de la Panzer Lehr. La situation n'est pas rose pour autant: le PA de Langrune, la station radar de Douvres et la batterie de Longues se rendent.

En plus comme il fait beau, c'est pas le moment d'attaquer et de se retrouver mitraillé par des Jabos (1 chance sur 2 d'un impact négatif).

Les Américains commencent à pester contre le bocage. Chaque haie doit être payée par le sang des GIs. Mais quand même, la 4ème US franchit le Merderet au delà de Ste Mère Eglise, et Trévières est pris.
Image

Image

Dans le secteur de Caen, la 21ème Panzer déguste. Buron est rempli d'épaves de Pz IV, mais les Canadiens n'ont pas pris la ville. Par contre, les Britanniques prennent Epron, les Panzergrenadiers abandonnent quelques 88mm et se replient dans Caen.
Autour de Tilly sur Seulles, échange d'amabilités entre la 21ème Panzer et la Lehr d'une part, avec quelques éléments des 716èmes et 352ème divisions, et en face la 51ème division et la 8ème brigade blindée : lourdes pertes des 2 côtés (on notera au passage que cette 21ème Panzer est étalée de Tilly à Ranville, pas loin d'une trentaine de km).
Image
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »