CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 223
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#11 Message non lu par philippe Butez »

walter.vejdo a écrit ::clap: :clap:
Merci !
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8538
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#12 Message non lu par domi »

on attend la suite, car le suspense commence à monter ! :sueur:
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 223
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#13 Message non lu par philippe Butez »

Tour 5 : 11h

St Denis est abandonné, ainsi que Pantin qui est trop exposé. La ligne française va maintenant du versant nord de Montmartre à Vincennes. Va t-elle tenir ?

Blücher arrive sur le champ de bataille et s'installe à La Courneuve. Il envoie sa cavalerie contrôler St Denis et St Ouen. Son infanterie s'aligne sur le canal de St Denis. Le moral de Paris passe à 12.

Barclay occupe Pantin (moral Paris à 11) et attaque en 3 endroits.
A Montreuil, à 2 contre 1 : 3R/0 , c'est un échec sanglant. Szewicz et les Cosaques perdent un pas, et Heilfreich disparait.

A Bagnolet, à 3 contre 1 : 1/1. Ricard perd un pas, Kretow est éliminé.

Sur le plateau : 1/1. Udom perd un pas, Curial est éliminé.

La ligne française tient ! Mais le corps de Blücher va menacer l'ouest de Paris, et Würtemberg peut prendre Vincennes à revers et camper devant Charenton.
Image
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Avatar du membre
nut
Wounded Hero
Wounded Hero
Messages : 1617
Enregistré le : dim. 9 nov. 2008 13:00

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#14 Message non lu par nut »

N'y aurait-il pas un problème d'échelle temporelle ? J'ai l'impression que les unités font bien vite les essuie-glace autour de Paris.

Sur Google Map, Pré-Saint-Gervains - Bagnolet, c'est 40 min à pied. Par les chemins de l'époque et avec le bardas, cela devait être plus, alors si on compte le temps des combats, 1h pour partir de Pré-Saint-Gervais et déloger l'ennemi à Bagnolet, cela paraît bien rapide.

L'heure d'après paf, on enquille la même à Montreuil ... et les unités continuent de cavaler ... Bon certes ils étaient rudes à l'époque ... mais cela ne devait pas aller aussi vite quand même. On a un peu l'impression qu'ils se déplacent en scooter ces braves de 1814...

Nut

Avatar du membre
El Condor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2079
Enregistré le : sam. 4 oct. 2008 09:29
Localisation : Rosny-sous-Bois (93)

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#15 Message non lu par El Condor »

nut a écrit :N'y aurait-il pas un problème d'échelle temporelle ? J'ai l'impression que les unités font bien vite les essuie-glace autour de Paris.

Sur Google Map, Pré-Saint-Gervains - Bagnolet, c'est 40 min à pied. Par les chemins de l'époque et avec le bardas, cela devait être plus, alors si on compte le temps des combats, 1h pour partir de Pré-Saint-Gervais et déloger l'ennemi à Bagnolet, cela paraît bien rapide.

L'heure d'après paf, on enquille la même à Montreuil ... et les unités continuent de cavaler ... Bon certes ils étaient rudes à l'époque ... mais cela ne devait pas aller aussi vite quand même. On a un peu l'impression qu'ils se déplacent en scooter ces braves de 1814...

Nut
Il y a des bus, le métro bien sûr, avec changement à Nation ou Chatelet, et le tramway aussi, très bien le tramway.
:dehors:
One Prez to rule them all, one Prez to find them ;
One Prez to bring them all, and to BKN bind them ;
In the land of 13S, where Prezac flows
(Extrait d'un mystérieux "serment du wargamer", non daté)

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 223
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#16 Message non lu par philippe Butez »

nut a écrit :N'y aurait-il pas un problème d'échelle temporelle ? J'ai l'impression que les unités font bien vite les essuie-glace autour de Paris.

Sur Google Map, Pré-Saint-Gervains - Bagnolet, c'est 40 min à pied. Par les chemins de l'époque et avec le bardas, cela devait être plus, alors si on compte le temps des combats, 1h pour partir de Pré-Saint-Gervais et déloger l'ennemi à Bagnolet, cela paraît bien rapide.

L'heure d'après paf, on enquille la même à Montreuil ... et les unités continuent de cavaler ... Bon certes ils étaient rudes à l'époque ... mais cela ne devait pas aller aussi vite quand même. On a un peu l'impression qu'ils se déplacent en scooter ces braves de 1814...

Nut
Métro et Tram mis à part, c'est vrai que les unités françaises font les pompiers et courent partout pour parer au plus pressé. Mais si on réduit leurs points de mouvements, l'avantage d'être sur des "lignes intérieures" va être aussi bien réduit...
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 223
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#17 Message non lu par philippe Butez »

Tour 6 : 13h

Les Français se replient une nouvelle fois, cette fois-ci sur un arc Montmartre-Charenton.

Blücher rentre dans La Villette, franchit le canal de l'Ourcq et attaque Christiani à Montmartre.

Bagnolet et Montreuil sont traversés par les troupes de Barclay de Tolly, qui s'arrêtent dans Vincennes. La Garde Royale prend le Pré St Gervais. Le moral de Paris passe à 8.

A Montmartre, Christiani tient et inflige des pertes à Panczulisew (résultat : 0/1).

A Charonne, Ledru Essart et Depreradowicz souffrent (résultat: 1/1R). Les Français reculent dans la Barrière du Trône.
Rosen occupe Charonne, le moral de Paris est à 7.

A Charenton, Bourdesoulle succombe, la ville est prise (résultat: 0/1R), et le moral de Paris descend à 6.
(désolé pas de photo pour le tour 6 ! :confus: )
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 223
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#18 Message non lu par philippe Butez »

Tour 7 : 14h

Des renforts coalisés massifs vont arriver. Le moment est venu pour les Français d'abandonner la banlieue en totalité ou presque.

(A posteriori, c'est ce qu'il ne faut absolument pas faire ! La démonstration par l'exemple suit...)
Les Français :
Image

Würtemberg passe la Seine. Montmartre, La Chapelle, La Villette, Les Maisonnettes et Belleville tombent. Le moral de Paris tombe à 1 (c'est keske je disais, à ne pas faire...).

Barclay essaie de passer la Barrière du Trône. Résultat: 1/2. Udom et Ledru Essart sont éliminés. Arrighi perd un pas mais ne recule pas.
Juste à côté, un autre combat inflige une perte à Czglokow (j'espère qu'il ne m'en voudra pas si j'écorche son nom) et un bataillon de la Garde Nationale est détruit.

A la porte de la Chapelle, gros échec pour Blücher : 5 pertes en 2 combats, zéro perte en face. La Garde Nationale s'est bien comportée !.
Image

Mais mais mais... Paris a été attaqué pour la première fois ce tour-ci, son moral passe à 0 !!! (hein que j'avais raison ?)

C'est donc une victoire coalisée....
La photo rituelle de la "dead pile":
Image

Je ferai une petite analyse le weekend prochain (normalement).
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Avatar du membre
nancy1477
Grognard
Grognard
Messages : 950
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 12:25
Localisation : NICE

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#19 Message non lu par nancy1477 »

Oui, IL FAUT TENIR ET MOURIR EN BANLIEUE (Ce n'est pas le dernier film de Mathieu Kasowitz…)

philippe Butez
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 223
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: CR La bataille de Paris (VV 114 - 2014)

#20 Message non lu par philippe Butez »

Alors voilà la petite analyse promise...

Les règles : Elles sont claires et bien écrites. Les seules précisions que j'aurais voulu y voir concernent le surempilement. Sauf erreur, je n'ai pas vu s'il était uniquement involontaire, par exemple suite à une retraite après combat. J'ai testé une attaque coalisée en surempilement volontaire, pour voir, contre Paris: un échec, mais c'est pas très significatif...
Et peut-être aussi une phrase précisant que la Garde Nationale est libre de se déplacer hors de Paris, une fois que le placement initial est respecté.

La carte : Je la trouve réussie et fonctionnelle pour un jeu de cette taille. A noter que la Seine (infranchissable sans pont) protège Paris d'une attaque par le sud-ouest après Passy. Et une unité française judicieusement placée en 1509 bloquera par sa ZOC les tentatives de passer par le sud. Les joueurs sont libres d'imaginer une rangée supplémentaire d'hex pour plus de réalisme.

Les 2 camps : Le joueur français aura clairement un rôle offensif pendant les 4 premiers tours, ne serait-ce que pour se procurer un peu d'espace. Attention de ne pas se trouver trop exposé au tour 4, car de gros renforts coalisés arrivent à ce moment-là.
Ensuite, si possible, ne pas laisser une unité de Garde Nationale toute seule dans un hex, même dans Paris, à cause de sa fragilité. C'est là que les pions leurres ont toute leur utilité.
Il faut tenir le plus longtemps possible l'arc qui va de Montmartre à Charonne via les Maisonnettes et Belleville : abandonner ces localités fait dégringoler le moral de Paris, ce qui conditionne la victoire coalisée.

Le joueur coalisé a un rôle assez facile : il faut juste garder en tête la limite du tour 8 pour remporter la victoire, sachant que rentrer dans Paris ne se fera pas sans grosses pertes. Il faut essayer d'obtenir du 4 contre 1 localement, ou essayer de passer par un hex non gardé si le joueur français est inattentif.
Blücher peut tenter de déborder les forces françaises par l'ouest (les Ternes), ou foncer droit vers la Chapelle si Marmont et Mortier sont trop avancés, ou encore les prendre en tenailles en attaquant Montmartre et les Maisonnettes.

Je n'ai fait qu'une partie-test, mais il y a à mon avis un gros potentiel de rejouabilité avec les différentes options proposées concernant le rôle de Napoléon.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »