STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Ven 15 Nov 2019 12:10

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
Message non luPublié: Sam 12 Oct 2019 16:34 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
La situation stratégique:

Après avoir chassé Soult du Nord du Portugal, Wellington envisage de se lancer dans une campagne audacieuse le long de la vallée du Tage, pour profiter des armées espagnoles encore en lice.


Image

Voici les objectifs de Lord Wellesley Duke of Wellington: en jaune les villes qui rapportent 1 PV chacune :
de gauche à droite moitié nord de la carte, Trujillo, Talavera, Tolède , Aranjuez
et au sud sud est, Ciudad Real.

En Orange au nord est, MADRID, qui rapporte 5 PV.
La capitale espagnole est l'objectif principal.



Image

Les forces impériales de Joseph Bonaparte doivent garder Madrid et , si possible, au moins deux des trois villes qui la bordent à l'ouest et au sud.
Talavera est un passage quasi obligé pour une offensive anglo espagnole sur la capitale, car c'est la seule route Ouest-Est de Plasencia où se trouve le corps de Wellington vers Madrid.
Les autres axes sont des chemins qui coutent 2 PM (au lieu d'1 PM par espace par une route).




Image

Historiquement les anglo espagnols ignoraient que Napoléon avait donnée l'ordre à trois corps français (ceux de SOULT, MORTIER et NEY) de faire mouvement sans tarder vers le sud pour couper Wellington de ses arrières.
Les trois carrés bleu ciel représentent ces renforts qui pourront arriver 5 tours après l'apparition de l'évènement FOY, par un des points du bord Nord de la carte.

Le joueur allié, lui , connait cette arrivée sur la carte, mais ignore quand (le français l'ignore aussi)
et où chacun d'entre eux entrera (le joueur français, lui, le sait car il doit le prévoir et l'écrire sur un papier.

Le joueur Français, pour chaque corps de renfort, doit arbitrer entre renforcer la défense de Madrid et l'avancée sur les lignes de communications de Wellington pour le couper de ses bases à l'ouest.





Image

Comment les forces impériales sont elles positionnées ?

En bleu foncé:
à gauche , le 1er corps de Victor , juste à l'ouest de Talavera
En haut , à Madrid Joseph avec la division Dessoles et la garde royale
et en bas au sud est, le IVe corps de Sebastiani





Image


La menace principale viendra de l'ouest avec le corps de Wellington en rouge à Plasencia,
et en vert l'armée d'Estremadure de Cuesta à Almaraz (position stratégique du fait du pont sur le Tage), et un peu plus vers l'est à Arzobispo l'avant garde d'Albuquerque







Image


L'autre menace viendra du sud est où l'armée de la Mancha de Venegas , en vert, bien décidé à foncer sur Madrid vers le nord si le IVe corps de Sebastiani faisait mouvement vers Victor plus à l'ouest.



Image

Cette image récapitule l'ensemble des forces en présences et leurs objectifs.



Image

Joseph se retrouve dans la position centrale affectionnée par son frère Napoléon.
Il analyse correctement la situation et comprend qu'il doit combattre Wellington et son allié espagnol avec ses forces réunies,
cela mettrait Venegas en capacité de se glisser vers Madrid.



Image

Et le joueur allié sera certainement plus offensif avec l'armée de Venegas qu'historiquement.

Laisser Sebastiani face à Venegas, exposerait le corps de Victor et les forces de Madrid réunies aux coups de Wellington appuyé par Cuesta et Albuquerque.





Image

Wellington doit prendre de gros risques en s'enfonçant plein Est, avec un seul corps (qui n'est pas encore celui, très efficace, qu'il deviendra par la suite) et un allié espagnol pas très fiable.
Heureusement, les trois corps français du nord, mettront du temps avant de descendre vers le sud et de devenir un danger pour ses lignes de communications, il espère donc aider les espagnols à se frayer un chemin vers Madrid.
Puis il rebroussera chemin vers son sanctuaire au Portugal.

Le joueur allié bénéficie au début avec ses alliés d'une supériorité numérique nette face aux forces de Joseph, il lui faut provoquer une bataille décisive et infliger des pertes aux français, ou, si ces derniers s'esquivent, prendre des villes clefs et surtout Madrid.

Le problème est d'avancer sans perdre, du fait de la fatigue, trop de points de force en route.


Cette campagne en terre d'Espagne est assez singulière, Wellington s'étant exposé, par la suite il n'évoluera qu'avec une grande prudence
et sans compter sur ses alliés espagnols.

Le joueur français a la possibilité de remporter des succès sur les armées espagnoles ou de tenter de vaincre Wellington de façon frontale comme historiquement à Talavera, ou en le coupant de sa ligne de retraite.

Les forces espagnoles peuvent être employées de façon plus hardies qu'historiquement, voire être lancées sur des chemins de traverse pour contourner les forces françaises ou les forcer à se disperser.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 20 Oct 2019 17:11 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Image

Image

Image

Image

18 Juillet

Cuesta avance de 40 km jusqu'à Oropesa, laissant la moitié de son armée trainer sur 30 km derrière lui.
Wellington est 40 km derrière.

Joseph prévoit une concentration devant Talavera, il avance de 30 km vers Victor avec les 9000 h de Dessoles, la Garde royale suit de près.

Victor est resté immobile à Santa Ollala faute d'activation, en plus deux de ses divisions démoralisées faute de ravitaillement.


Sebastiani tente de rejoindre Victor , ses divisions sont dispersées sur plus de 50 km, la cavalerie de Merlin assurant l'arrière garde.

Quant à Venegas il n'a pu avancer que de 20 km avec le tiers de ses divisions, le reste est resté sur place.




19 juillet


Image

Wellington est encore loin derrière Cuesta


Image

Venegas a du mal à faire suivre ses échelons arrières (le fait qu'il ne soit pas connecté avec son général en chef Cuesta ne lui donne pas le +1 au D6 de commandement et cela fait une grosse différence (sur un D6+mod de 5+ activation complète, de 3 à 4 activation de moitié de mouvement, de 2ou- pas de mouvement) et surtout il craint de subir 4+points de fatigue ce qui dépasserait le moral de ses unités et lui causerait une perte à chaque division...il avance donc prudemment.

Sebastiani se traine sur plus de 50 km, mais il est hors d'atteinte de Venegas, seule la cavalerie légère de Merlin reste à proche distance des espagnols de Venegas.

Victor est toujours immobile car il rallie les "fatigués" du manque de ravitaillement




20 juillet

Image

Wellington double Cuesta et entre le premier dans Talavera, le général en chef espagnol le rejoint dans la soirée.
Seules quelques divisions se trainent 20 à 50 km derrière.


Le Roi Joseph arrive enfin à Santa ollala où il rejoint Victor.

Mais que fait Sebastiani ? "Il devrait être déjà là !" s'exclame Joseph Bonaparte.



Image

Il est encore à 60 km soit au moins deux jours de marche.



Image

"Que dois je faire ? Que ferait mon frère ?
Je dois attendre l'arrivée du IVe corps.
J'ai laissé 2000 fantassins et 500 cavaliers à Madrid, au cas où les espagnols se montreraient trop hardis et essaieraient de reconquérir leur capitale par un coup de main.
Mais s'ils peuvent y envoyer deux ou trois divisions ce serait une autre affaire…
Pour l'instant ils avancent comme des tortues, je peux concentrer mes forces.
Mais dois je attaquer ?
Ou attendre que des renforts du Nord me parviennent.
Et Soult qu'attend il pour venir me secourir ?
Il a trois corps sous ses ordres, autant que mes 50 000 h...
Mon frère lui a t'il donné l'ordre de descendre dans le sud ?
Je n'ai aucune nouvelles de France, les guérillas capturent nos courriers, il nous faut plusieurs escadrons de cavalerie pour être sûr de passer.
Je suis fait pour gouverner, pas pour conquérir, encore moins pour pacifier des contrées si rebelles.
Pourquoi ai je accepté ce trône ? Pourquoi ne suis je pas dans un palais italien ou en Hollande dans une contrée civilisée ?


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 30 Oct 2019 08:49 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Du 21 au 24 Juillet


Wellington et Cuesta s'efforcent de franchir le rio Alberche sans offrir à Joseph l'opportunité d'attaquer une des deux armées alliées séparément.

De toute façon, Joseph ne peut se permettre de passer à l'offensive tant que le IVe corps de Sébastiani ne l'a pas rejoint.


Image



Image



Image

Sébastiani arrivant lentement en ordre dispersé, lorsque une patrouille de chasseurs à cheval découvre que Vénégas a réussi à prendre Aranjuez et à foncer vers le nord, la route de Madrid lui est ouverte !

Il fait aussitôt prévenir Joseph par une estafette.



Image

"Malédiction ! Wellington et Cuesta m'ont bien eu avec leurs lentes manœuvres, comme s'il craignaient ma petite armée…
Pendant ce temps, ce pleutre de Vénégas manœuvrait dans mon dos.
Comment a t il fait ?
C'est pas possible qu'il ait emmené avec lui toute son armée !
Est ce un bluff pour me donner de l'inquiétude pour ma ligne de communication avec la capitale ?
Ou bien aurait il de quoi en chasser les 2 500 hommes que j'y ai laissé ?

Je ne peux prendre un tel risque...Je dois donner l'ordre à Sébastiani de foncer sur Madrid avec au moins deux divisions,
ce qui signifie que je ne pourrai compter sur elles pour accepter une bataille contre Wellington et Cuesta."








Image





Image








Image


Image

"Les guérillas me tiennent informé jour après jour des déplacements du IVe corps français de Sébastiani,
pour l'instant ce dernier n'est encore qu'à 20 km de l'armée principale de Bonaparte.

Cuesta me presse d'attaquer...mais je connais le personnage, une fois engagé je risque de ne pouvoir vraiment compter sur lui,
il est urgent d'attendre encore...Si le IVe corps s'éloigne plus avant vers Madrid, nous aviserons."


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 30 Oct 2019 09:11 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mar 30 Sep 2008 17:59
Message(s) : 1076
Localisation : Nord
Médaille de la Nantaise (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille napoléonienne (1) Médaille du FCSOP (1)
Comment joues-tu les leurres sachant que tu es seul ?
Et l'effet de "surprise" de Vénégas ? Tu as une petite routine permettant de simuler le brouillard de guerre ? Ou tu fais comme si en te mettant dans l'état d'esprit des commandants, même si tu as une vue "hélicoptère" ?


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 30 Oct 2019 10:24 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Lannes1800

Mon but est d'essayer le jeu pour voir ce qu'il pourrait donner en situation normale (un contre un minimum)
pas d'optimiser pour gagner contre moi même ce qui serait absurde car ce jeu prend tout son sel par le fog of war.
Je mets donc une partie des leurres en évidence pour que ceux qui lisent le CR les voient.

Le story telling, parce que le wargame, pour moi, c'est avant tout cela, (se ) raconter des histoires, et revivre l'Histoire.
Je lis souvent, et c'est ce qui me fascine dans les wargames: refaire l'Histoire en restant assez proche des conditions qui la firent.

Enfin, quand j'aime un jeu, ou que je le trouve intéressant, j'ai envie de faire partager mon intérêt.

A l'inverse, il y a des séries de wargames (dont j'ai au moins un opus) dont je n'ai jamais fait de CR, ce n'est pas par hasard.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 30 Oct 2019 10:38 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Lannes1800

Le système de tirage de marqueurs de fatigue est vraiment surprenant,
Les divisions qu'il emmène avec lui ont pu avancer sur plusieurs points tout en restant en deçà du seuil; de risque alors que les suivantes ont avancé à l'allure d'un escargot.
Je n'avais pas prévu l'échappée sauvage de Vénégas… , bien au contraire je pensais faire avancer Vénégas de façon groupée vers Madrid.

Le design de Joseph 1809 est très réaliste, il n'y a pas eu le moindre combat pour l'instant, que des manœuvres, et beaucoup d'incertitudes sur ces dernières.
Et puis ça va finir par déboucher sur des affrontements le temps d'une journée ou deux.

Comparé au système OSG (OK, leurs cartes sont magnifiques, c'est vrai) où les brigades se déplacent avec la fluidité de l'armée US de Patton (Je pense Spanish Quagmire) , on est, (c'est mon point de vue) avec les Maréchaux, dans un autre monde….beaucoup plus représentatif de la réalité historique napoléonienne en Espagne.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 30 Oct 2019 10:40 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Image

" Je suis à moins de 30 km de Madrid, j'ai deux divisions d'infanterie (Castejon et Zerain) soit 9000 hommes et deux batteries d'artillerie.
Plus de trois fois plus que la garnison française de la capitale.
Je serai accueilli comme le libérateur, ma fortune faite...j'aimerais voir la tête de cette vieille baderne de Cuesta quand il apprendra ça."




Image

"Il nous faudrait attaquer, attaquer !
Cet anglais temporise sans cesse, alors que nous lui offrons une opportunité en or de battre l'armée de Bonaparte.
Si j'avais ses hommes sous mon commandement, nous serions déjà en marche vers la victoire !
Que le seigneur Dieu nous préserve des incapables de la sorte…"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr