STRATEGIKON
http://www.strategikon.info/phpBB3/

Barbarossa derailed OCS cr rapide
http://www.strategikon.info/phpBB3/viewtopic.php?f=29&t=26390
Page 1 sur 2

Auteur:  olorin [ Dim 3 Mars 2019 14:40 ]
Sujet du message:  Barbarossa derailed OCS cr rapide

Avec Viking nous avons attaqué ce "petit " OCS qui nous ramènent sur le front de l'est.

Nous faisons la campagne (scénario 1) qui commence le 8/07/ 41 et se termine le 7/09/41 (19 tours).

Nous avons fini le tour du 15/07 (3ème tour). Viking joue l'allemand et moi le soviétique.


Au Nord: La partie nord de Vitebsk tient encore mais est encerclée. La route vers Smolensk est libre Rudnya étant tombée le 15/07 grace à un extendeur placé en 21.26. Les Russes s'accrochent encore à Velisk mais prévoient de reculer de l'autre coté de la Dwina.


Au centre Orsha est encerclée mais tient encore ainsi que Krasnoye sur la route de Smolensk. Les Russes essayent de se rétablir en avant de Smolensk en profitant du terrain (Marais, forêts…). Des renforts arrivent par la route de Moscou (merci oncle Jo).
Au sud Mogilev est encerclée, Gorki isolée et Krichev est tombée(15.07) grâce à un extendeur en 19.10 et un pont sur le Dnepr en 16.10. Les Russes refluent au sud de l'Oster et se regroupent vers Roslav.


Quelques impressions après trois tours: Cet opus est très technique au moins au début bien que ne se jouant que sur une carte avec une densité de pions raisonnable. Il demande en effet à l'allemand pas mal de réfléxion pour réussir à projeter sa ligne de ravitaillemnt au delà du Dnepr, le recours aux extendeurs étant indispensable. L'allemand doit vraiment pousser ses unités au maximum pour bousculer et déborder le soviétique en profitant de sa grande mobilité.

Pour le Russe c'est un exercice de course à pieds et de survie au quotidien. Constituée de beaucoup d'infanterie, il faut doser la résistance pour freiner l'allemand sans se faire (trop) encercler. En cas de combat le terrain seul peut l'aider car avec des ratings de 0 à 2 en général contre 4 à 5 pour son adversaire, les combats tournent à la boucherie. Et pour le joueur n'ayant jamais taté du russe version 41' cela peut être extrêmement frustrant mais courage Komrad ! c'est à la fin du Kessel que l'on compte les facsistes ! (version soviétique du fameux "c'est à la fin de la foire que l'on compte les bouses!")


Donc après 3 tours je dirais que c'est un faux "petit OCS" car il demande pas mal d'habitudes et de réflexes à l'allemand pour bien progresser et pas mal de ténacité et de sang froid au joueur russe pour ne pas sombrer dans la dépression .

Auteur:  amulius [ Dim 3 Mars 2019 15:25 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

Merci pour ce petit CR, je vais suivre avec intérêt vu que j'ai moi même le Vojd sur le dos. :mrgreen:

olorin a écrit:
Krichev est tombée(15.07) .

:shock:
C'est une blague, j'espère!
Le joueur russe avait bu ou quoi?
Dans notre partie, Krichev est tombée le 5 août. :diablo:

Auteur:  olorin [ Dim 3 Mars 2019 15:36 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

Non non le russe n'avait pas bu, y avait 2 divisions du supply le retranchement, de l'artillerie en réserve qui a fait son œuvre, mais 6 colonnes à la surprise avec + 4 de décalage y'a pas grand chose à faire à part serrer les dents et attendre des jours meilleurs ;)

Auteur:  amulius [ Dim 3 Mars 2019 15:42 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

Ok mais c'est qd même impressionnant que le joueur allemand soit déjà si loin au bout de 3 tours.
Vous avez bien fait attention que les unités eng capable ou bridge transforment le Dniepr en "Minor River"
(et non pas en "no river") dans le secteur de Moghilev?

Auteur:  olorin [ Dim 3 Mars 2019 16:35 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

Pour un extendeur chariot une minor river ce n'est que +1 au mouvement. :prof1:

Auteur:  olorin [ Sam 30 Mars 2019 12:04 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

Nous avons terminé hier soir le tour du 1er Aout 1941 (soit 8 tours de jeu).

Smolensk tient toujours grâce aux NKVD retranché dans la maison du peuple (en gros ils meurent le tour prochain :mrgreen: ). Au nord le russe s'accrochent dans les forêts au nors de la W.Dvina.

Au centre , Smolensk est encerclé, les russes se sont repliés sur Yakolev, Pochlock est tombé, Ydn'ya est défendu.

Au sud Roslavl est encerclé, les troupes russes se sont repliés derrière la Denna. Gorki encerclé tient toujours.

Le russe continue à recevoir des renforts et s'est à peu près regroupé "sur des positions prévues à l'avance" ;).


Pour le russe le terrain est toujours son meilleur allié car en 1941 y'a pas photo au niveau du combat.

Auteur:  viking [ Sam 30 Mars 2019 12:26 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

olorin a écrit:
Le russe continue à recevoir des renforts et s'est à peu près regroupé "sur des positions prévues à l'avance" ;).

Le russe peut surtout remercier mon ami, le développeur fou : depuis le tour 5, et la réalisation des deux profondes percées, au sud comme au nord, aucune Pz-Div ne s'est déplacé, ni n'a combattu, et elles stationnent à 30 km en retrait du front :siffle:

Tout le boulot est fait par les infanteries, soutenues par quelques blindés indépendants pour le rating.
L'avancée allemande est globalement historique, mais pas les moyens pour y parvenir :gratte:

Auteur:  olorin [ Sam 30 Mars 2019 14:44 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

D'un autre coté si l'allemand avait plus de supply, le jeu n'aurait aucun intérêt pour le russe qui subit déjà depuis le début sans vraiment inquiéter son adversaire en passant son temps à se regrouper le plus possible pour opposer le gras russe au rating allemand. Les attaques allemandes bénéficient d'un bonus variant de +3( au pire) à +5( au mieux ) à la surprise et aux dés de combat. Pour les combats y'a pas photos.

Ces surhommes jamais contents.

Auteur:  viking [ Dim 31 Mars 2019 00:11 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

olorin a écrit:
Ces surhommes jamais contents.

Oui :confus: ... et non :lol:

Le supply n'est qu'un aspect, c'est la construction du jeu qui m'interpelle.
Comme indiqué, l'avancée allemande au tour 8 correspond à peu près à l'historique, mais par des moyens qui ne le sont pas. L'infanterie en pointe, les Pz-Div à l'arrêt et qui ne serviront plus à rien jusqu'à leur retrait : il ne te semble pas qu'il y a quelque chose qui cloche ?

Baltic Gap a été un gros échec.
Beyond the Rhine ne permet pas un déroulement historique ( dans son message, et surtout dans son livre, Nicolas Aubin relève les mêmes problèmes ).
Smolensk est agréable à jouer, mais laisse aussi l'impression qu'il y avait mieux à faire.

Auteur:  Micke [ Dim 31 Mars 2019 14:23 ]
Sujet du message:  Re: Barbarossa derailed OCS cr rapide

Je viens de terminer une campagne complète sur Smolensk contre Amulius.
Voir compte-rendu viewtopic.php?f=44&t=24068&start=80
Mes observations rejoignent les votres: Smolensk est un opus agréable à jouer, sympathique qui demande de gros efforts de réflexion pour optimiser les moyens, assurer la logistique, franchir les nombreux cours d'eau etc.. L'ordre de bataille et les positions de départ correspondent à la réalité historique mais ensuite tout déraille mais pas au sens ou l'entend le concepteur "Smolensk Barbarossa derailed" .

L'Allemand dispose de troupes nombreuses et de qualité avec une pléthore de divisions blindées, de divisions d'infanterie et d'artillerie, une aviation performante. Il enfonce assez facilement les lignes russes pendant les 2 ou 3 premiers tours mais ensuite plus rien, tout simplement parce que les allocations en ravitaillement parcimonieuses ne permettent pas d'utilise ce splendide matériel. La pléthore d'unités d'artillerie ne sert à rien car elles coûtent beaucoup trop cher pour les faire tirer (même avec les "supply caches") , les divisions blindées si elles avancent ne peuvent pas combattre car pas assez de supply pour financer les 2. Une seule division d'infanterie en attaque coûte 1 SP. alors que le joueur allemand reçoit en moyenne 5 SP/tour.
En face des Soviétiques, certes lents et de mauvaise qualité (mais pas toujours) qui reçoivent 3 à 4 fois plus de SP que l'Allemand et qui se régénèrent trés vite. Un HQ soviétique bien positionné avec un seul SP peut fueler une bonne quinzaine d'unités indépendantes dont des divisions blindées qui comptaient pas loin de 200 chars alors qu'il faut aussi 1 SP pour fueler une division motorisée allemande réduite à 2 régiments d'infanterie motorisée et un régiment d'artillerie.
Trés vite les parties dérivent de la réalité historique. Smolensk a été prise le 16 juillet 1941. Qui dans une partie a réussi ce tour de force ?
Je comprends le parti pris du concepteur qui n'a pas voulu rendre le module trop déséquilibré et qui a ajusté l'allocation en SP pour rétablir la balance mais tout ceci aboutit à un module laissant un goût d'inachevé. J'avoue que je ne sais pas trop ce qu'il faut modifier dans les paramétres pour rétablir un minimum d'historicité (ne serait ce que pouvoir faire avancer les panzers) sans rendre les parties complétement à sens unique au profit de l'Allemand.

Page 1 sur 2 Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/