STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Ven 15 Nov 2019 11:09

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 17 Fév 2019 12:31 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Image


Les deux brigades de Brunswickois se déploient en avant de la Bergerie, Picton fait reculer les bataillons de Pack sur les faibles hauteurs, les combats autour de Piraumont continuent, les rifles repoussant les assauts mais perdent des effectifs qu'ils ne peuvent remplacer faute de réserves.


Image

"Enfin ! Alten arrive avec Colin Halkett (des britanniques sans expérience) et Kielmansegge (des Hanovriens solides)
Puissent les Brunswickois tenir le temps qu'ils se déploient…"



Image


Image








17h

Image

Le fracas des artilleries couvre un moment de réorganisation des deux cotés.



17h15

Image

Image

Piré lance une nouvelle fois ses cavaliers à la charge contre les Brunswickois qui tiennent la ligne de front

Le 5e lancier à droite se heurte à un carré inébranlable qui délivre un feu meurtrier à quarante pas, le 1er chasseur aussi voit les brunswickois parvenir à former un carré, qui va bientôt se déliter car près de lui le 6e chasseur charge un bataillon qui ne parvient pas à se mettre en carré et prend la fuite.

Image


cette panique se propage tout autour,
les troupes du Duc partent en désordre vers Quatre Bras.






Image



Image

Puis c'est au tour des cuirassiers de Kellermann de charger,
le 11e reste un peu en retrait tandis que le 8e aborde le 33rd "west riding" 1st Yorkshire qui n'a vu arriver les cuirassiers que lorsqu'ils devinrent visibles en émergeant de la douce crête du Bati St Bernard, à peine à deux cent mètres, trop tard pour se mettre en carré.

Image

Le choc est terrible, les britanniques surpris en flagrant délit, en colonne de compagnie désordonnée, les anglais sont sabrés, les deux tiers seulement parviennent à s'enfuir dont la moitié seulement sera ralliée.

Leur drapeau est pris par un maréchal des logis...




Le 11e cuirassiers continue sur sa lancée, fonce sur le 69th South Lincolnshire batallion 100m juste derrière avec une batterie à pied déployé juste devant.

Image

Cette fois les anglais on eu le temps de se mettre en carré, les artilleurs se réfugient à l'intérieur, de toute façon ils ne pouvaient tirer sur les cuirs sans risquer de toucher leurs camarades du 33rd en fuite.

Image

Leur tir discipliné, à moins de trente pas, abat plusieurs chevaux qui s'écroulent dangereusement près des premiers rangs.
Les cuirassiers, brisés, se retirent en désordre...



Image

à coté du 2/69th , deux autres carrés le 2/30th Cambridgeshire et le 2/73rd Highland, forment un mur désormais infranchissable.


Image

Piré avait envoyé sa batterie à cheval sur la douce crête du Bati St Bernard, d'où elle pouvait avoir un champ de tir idéal sur les britanniques plus bas.

Image

Elle est rapidement déployée, le carré du 2/73 est masqué par les ondulations de terrain et celui du 2/30 par les cuirassiers en déroute mais celui du 2/30 représente une cible idéale à 500m.
Boulets et obus s'abattent sur ce dernier, les recrues anglaises, se débandent et rompent la formation pour s'enfuir vers l'arrière.


Image

Colin Halkett assiste, impuissant à la déroute de la moitié de sa brigade en quelques minutes.




Image

Image

Dans le bois de Bossu, un affrontement sans gloire, sous l'ombre des frondaisons, entre les légers de Jérôme et les Nassauviens qui doivent céder du terrain.

Jérôme qui avance à gauche du bois, avec quatre bataillons des 1er et 2e léger, à 200m à peine des bataillons anglais ce Colin Halkett.




Image

La ferme de Piraumont vient de tomber.


Image

Enfin, nous sommes sur le point de prendre l'ascendant sur Wellington, les hollando belges de Perponcher et les Brunswickois sont en déroute,
les britanniques devant Quatre Bras sont encore là mais une partie d'entre eux s'est repliée, quant aux écossais de Picton, ils ont reculé et sont harcelés par nos voltigeurs, Piraumont est prise, Thyle bientôt aussi.

Mais Foy et Bachelu m'envoient des courriers me disant que leurs bataillons ont subi des pertes sévères, qu'ils ne sont plus en mesure de partir à l'assaut. Il n'est donc possible pour ces deux divisions que de maintenir des lignes de tirailleurs.
Piré a fait charger ses régiments à trois reprises, ses chevaux sont fatigués, les pertes, sans être immenses, ont émoussé la combativité de ses chasseurs et lanciers.

Seule la division de Jérôme est encore capable de fournir un effort décisif.
Ainsi que Kellermann qui a des réserves…


Score (depuis le score précédent)
Moral Anglo allié 47 -25 (pertes) +20 renforts d'Alten= 42

Moral français : 75 - 14= 71


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 23 Fév 2019 12:21 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
17h30


Image

La 6e division de Jérôme avance dans le Bois de Bossu et le long de celui ci, les batteries d'artillerie françaises se positionnent sur les douces élévations du Bati St Bernard, pour pilonner le centre anglo allié.


17h45

Image

Image




Image

Quatre de mes cinq batteries d'artillerie sont enfin en place, leur feu foudroie les anglais, leurs bataillons en carré se re déploient pour tenter de minimiser les pertes.
Je lance tout le monde à l'attaque pour en finir
Les fantassins de Jérôme à gauche, les cavaliers de Piré et de Kellerman à droite de la ferme de le Bergerie.


Image

Image

Kellermann envoie le 8e cuirassier dans le creux,

Image

le 44e East Essex de la brigade Pack ne le voit arriver que trop tard pour former le carré, ce bataillon a subi 50% de pertes et malgré sa valeur n'a plus le ressort pour réagir à temps.

Image

Les anglais sont littéralement balayés par la charge, ils doivent s'enfuir dans le plus grand désordre.

Les cuirassiers se gardent bien de poursuivre leur proies car d'autres bataillons britanniques seraient prêts à les recevoir.






Image

Le 11e, descendu dans le creux, remonte et se retrouve face à un carré solide d'un bataillon de Landwher hanovrienne de Lüneberg,
son feu abat une centaine de cavaliers, brisant net la charge, le 11e cuir se replie en désordre.

Image








Image

Le 6e lancier surgit devant le 92nd Gordon Highlander qui, surpris par l'apparition des lourds cavaliers émergeant des hauts seigles, n'a pas eu le temps de se mettre en carré.

Image

Mais c'est un bataillon d'élite, malgré les pertes déjà subies, les écossais se battent comme des démons
Un combat acharné s'engage, avec de lourdes pertes des deux cotés, les lanciers ne parviennent pas à l'emporter et doivent se replier.




Image

Le 5e lancier tombe sur le bataillon Munden de Landwher hanovrienne, qui n'a pas le temps de se mettre en carré, venant juste de changer de formation pour échapper en partie aux tirs d'artillerie.
Les hanovriens inexpérimentés sont rudement malmenés et s'égaillent en déroute vers le hameau de Quatre Bras.

Les lanciers continuent sur leur lancée et manquent de capturer Wellington en personne avec ses aides de camp, ce dernier parvient à leur échapper in extremis.
Mais le feu des skirmishers anglo alliés embusqués derrière les haies des jardins de la Bergerie descend plusieurs lanciers et provoque leur repli précipité.

Image

Au sud, les lignards du 1er et 2e de ligne de Soye nettoie le Bois de Bossu, forçant les Nassauviens à reculer.
Au nord du bois les légers de Bauduin se heurtent aux hanovriens de Kielmannsegge.



Image

Je n'ai échappé à ces lanciers que grâce à l'intelligence de mon cheval qui a su flairer le danger à temps, c'était moins une…
Je salue les Guards qui arrivent au Quatre Bras, cette division de 4 gros bataillons de 1000h est la meilleure de mon armée,
avec eux, rien ne peut nous arriver…
Les français ont certainement épuisé leur cavalerie, leur infanterie est fatiguée sauf dans le bois de Bossu,
Les brigades Kempt et Kielmannsegge ont peu donné, nous allons contre attaquer !



Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 24 Fév 2019 09:14 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Nov 2010 15:42
Message(s) : 2068
Localisation : Embrun
Médaille des comptes rendus (1) Concepteur de jeu (1) Graphiste (1) Médaille de l'antiquité (1) Petit plaisantin (1) Médaille du FCSOP (1)
Une telle carte avec des symboles OTAN, sacrilège !!!! ;)
Superbe CR.

_________________
Allalalai, Indiens, Zoulous, coloniades et hommes plus forts du bouclier !


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 24 Fév 2019 10:58 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
de 18h à 18h45


Image

Sentant les Hanovriens sur le point de perdre pied,
Les légers de Jérôme pensaient être sur le point de déboucher hors du bois de Bossu pour enfin déborder le carrefour de Quatre Bras.




Image

Lorsque un long mur rouge en mouvement apparait :
Les Guards viennent d'entrer dans le bois de Bossu, permettant aux hanovriens de Kielmannsegge, épuisés, de se replier.

4000 h d'élite, frais, engagés d'un bloc, contre les bataillons fatigués de la 6e division.

La puissance de feu britannique érode les dernières ressources mentales des français qui refluent en désordre.



Image

Image

Les français s'emparent des jardins et des bâtiments de la ferme de la Bergerie


Image

Wellington a fait déployer de nouvelles batterie d'artillerie britanniques et hanovriennes, qui ciblent les cavaliers français, les obligeant à se replier.
Elles font alors des tirs de contre batterie sur les batteries françaises.



Image


La 6e division est obligée de céder du terrain, les Guards avançant dans le Bois de Bossu, les abords de ce dernier deviennent vulnérables sur leur flanc gauche et doivent reculer.

Les défenseurs de la ferme de la Bergerie se retrouvent isolés, entourés de toutes parts par des skirmishers alliés, assaillis par des bataillons hanovriens et britanniques qu'ils ont de plus en plus de mal à repousser.

Image

Picton fait avancer en ligne les bataillons de pack et de Kempt qui font refluer les voltigeurs français, les bataillons de Bachelu n'ayant plus la force
d'affronter en formation leurs adversaires.

Image

Pour les tirailleurs français c'est un véritable crève cœur de devoir reculer et perdre un terrain si difficilement gagné…




Image



Image

Les britanniques du 69th parviennent à pénétrer dans les jardins et des bâtiments de la ferme de la Bergerie,
la défense devient impossible, les survivants s'enfuient tandis que leurs adversaires avancent de tous cotés.




Image

Ney fait charger les cuirassiers de Kellermann pour donner de l'air à ses troupes et donner un coup d'arrêt à l'avance anglo alliée.

Image

Mais ils se retrouvent face à des murs de baïonnettes…


C'en est trop, même pour ces cavaliers vétérans de multiples campagnes, fusillés par les feux des carrés, laissant plusieurs des leurs sur le terrain, ils se replient au galop.



Image

La division de Jérôme est en pleine retraite.

Image

"Je n'ai plus de réserves, j'ai trop attendu avant d'attaquer, laissant le temps à l'ennemi de voir arriver ses renforts ,
j'aurais du aller chercher les autres brigades de Kellermann, la cavalerie légère de la Garde de Desnoettes,
mais il est trop tard…
La prochaine fois j'engagerai, au plus vite, sans tarder, toute ma cavalerie disponible ….


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 24 Fév 2019 11:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 18:14
Message(s) : 915
Localisation : Grenoble
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille du testeur. (1) Médaille du Trophée (1) Rencontres Lyonnaises (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la série GCACW (1)
ulzana a écrit:
Micke

Hex= 100m

unité= bataillon d'infanterie, régiment de cavalerie, batterie d'artillerie, compagnie de tirailleur.

Système: en partie celui de Joseph Balkoski (Ney vs Wellington de SPI, dans Stategy and tactics n°74 may/june 1979) (pions avec tout ce que cela entraine, table de tir, mouvements , le système de comptage du moral d'armée et d'autres points)
le mien pour le reste.


j'ai cru que c'était le système la bataille mais avec des pions refaits. y'avait déjà une carte de style Rick Barber dans les S&T de 1979 ou bien c'est un montage de ta part ?
beau CR sinon

_________________
Parties VASSAL: GCACW : SJW2 2 parties,1 campagne; Jours de Gloire: Saalfeld & Iena

"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 24 Fév 2019 11:35 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 3 Jan 2011 11:35
Message(s) : 928
Localisation : Juno beach - Normandie
Europa (1) Médaille de l'époque moderne (1)
C'est à la base le système de Wellington's victory

_________________
Veni Vidi et j'en reviens pas !


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 24 Fév 2019 11:48 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 18:14
Message(s) : 915
Localisation : Grenoble
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille du testeur. (1) Médaille du Trophée (1) Rencontres Lyonnaises (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille de la série GCACW (1)
oui connais bien wellington's victory. je ne savais pas que ney vs wellington avait une carte de barber... parce que cellle de WV était plutôt palichonne avec ses courbes de niveaux

_________________
Parties VASSAL: GCACW : SJW2 2 parties,1 campagne; Jours de Gloire: Saalfeld & Iena

"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 24 Fév 2019 12:23 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
La carte est un agrandissement en A0 de la partie utile de la carte du jeu "incredible courage 100 days Quatre Bras" de grognards inc

carte de Rick Barber en effet


Rien à voir avec la carte de Ney vs Wellington de ST 74 par SPI qui est plutôt terne


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 25 Fév 2019 13:53 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3370
Score final


Moral français: 71-25 (pertes) = 56
Moral Anglo allié 42+20 (arrivée de Cooke et sa division de Guards) - 14= 48


Victoire marginale alliée

Les anglo alliés ont perdu 5 700 h (dont une petite majorité de Nassau et de hollando belges et de Brunswickois)
essentiellement du fait des tirs d'artillerie et des charges de cavalerie, et de façon moindre du fait des tirs de tirailleurs et des unités sans formation dans le Bois de Bossu, encore moindre du fait des tirs des colonnes françaises (et quasiment pas de combats en ligne)

les français ont perdu 3 400 h, très majoritairement du fait du feu d'infanterie, des bataillons en ligne ou de la part des Guards dans le Bois de Bossu,
la cavalerie française, très engagée a subi des pertes sensibles aussi.

Les débuts ont été laborieux pour les français, s'ils avaient eu l'audace de foncer au centre d'emblée, ils seraient parvenus dans Quatre Bras, mais auraient eu aussi peut être plus de pertes.




Image

"Heureusement que Ney a eu l'amabilité d'attaquer tard dans la journée et de ne pas engager un autre corps, ni plus de cavalerie.
En terrain découvert, l'utilisation de son artillerie groupée déployée sur des points surélevés, avec des charges de cavalerie que mes bataillons ne voyaient souvent que trop tard, a été redoutablement efficace.

En Espagne et au Portugal, je veillais à toujours choisir le terrain où accepter la bataille, pour empêcher ou amoindrir les capacités de ces deux armes.
Aujourd'hui le terrain me fut imposé par ma négligence, Napoléon est un remarquable manœuvrier, il m'a surpris mes forces dispersées et je fus contraint d'accepter de combattre ici pour ne pas abandonner Blücher, pour qu'il ne m'abandonne pas à son tour dans les jours qui viennent.

Mais c'est la dernière fois, "by jove", nous allons nous replier sur la position que j'avais repérée il y a des années de cela, au nord de Génappe,
une ligne de crête, à priori anodine, mais bien protégée par des bastions de fermes faciles à fortifier.
Leur artillerie aura plus de mal à nous atteindre et leur cavalerie sera visible de loin lorsqu'elle nous chargera, le temps pour nous de nous mettre en carré.

Ce vieux briscard de Blücher a reçu une bonne rossée aujourd'hui, mais je pense qu'il tiendra parole et nous rejoindra le moment venu.
Il a un vieux compte à régler avec Bony.

Moi, j'ai une réputation à maintenir, ne jamais perdre face aux français, cette fois, le défi est à la hauteur de cette dernière, face au meilleur, celui qui aura déjà vaincu tout le monde… sauf moi ."


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 25 Fév 2019 16:45 
Bourreau de chats
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 24 Août 2009 08:30
Message(s) : 4213
Localisation : Strasbourg
Médaille Frog of War (1) Médaille de la bataille (1) Médaille des 1000 messages (1) Médaille des petits posteurs (1) Graphiste (2) Historien (1) Médaille des scribouillards (1)
Médaille du blog (2) Médaille du testeur. (1) Médaille du jeu solo (1) Médaille du plateau (1) Médaille GBOH (1) Médaille napoléonienne (1) Médaille de l'antiquité (1)
Petit plaisantin (1) Médaille du FCSOP (1)
Victoire opérationnelle française : Wellington n'a pu porter secours à Blücher ;)

_________________
If you can play it, you can design it - J. Dunnigan


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr