STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 23 Sep 2018 06:22

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 12 Août 2018 11:19 
Market Domi (Modérateur)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 23 Août 2008 11:43
Message(s) : 7421
Membre d'Honneur (1) Médaille Frog of War (1) Médaille des 10 ans (2) Ordre des Anciens 2001 (1) Médaille des 1000 messages (3) Médaille des comptes rendus (1) Grande croix de la courtoisie (1)
Médaille du samaritain (1) Traducteur (1) Médaille du monster game (1) Médaille de cyberboard (1) Médaille du photographe (2) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Rencontres Lyonnaises (2)
Soldat du 4° zouave (1) 13° stratège (1) Médaille Advanced squad leader (1) Médaille OCS (1)
je ne comprends pas pourquoi tu attends 1 tour alors que le temps joue contre toi !??
avec un 3/1 tu aurais pu , au pire, diminuer la garnison de Verviers, non ?

_________________
partie par correspondance : Holland '44 (GMT) via VASSAL


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 12 Août 2018 13:37 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
domi a écrit:
je ne comprends pas pourquoi tu attends 1 tour alors que le temps joue contre toi !??
avec un 3/1 tu aurais pu , au pire, diminuer la garnison de Verviers, non ?


"- le rapport de forces devant Verviers est maintenant de 3/1 et ne pourra être augmenté (2 hex)...à condition que le 1SSPzK soit lui aussi réorganisé ;"

Malheureusement Domi, je n'ai pas 3/1 tant que je ne réorganise pas aussi le 1SSPzK...Sur l'image, ce que tu ne vois pas sous les 2 régiments blindés de la Das Reich, ce sont 3 régiments de la 1SSPzK désorganisés ("Dispersed"), qui non seulement sont désormais passifs et immobiles, mais me prennent en plus toute ma place dans le stacking. C'est bien pour ça que je voulais tirer toute ma pioche, pour voir si je pouvais activer le 1SSPzK et remettre toutes ces feignasses en ordre de combat durant le cinquième impulse, avant d'attaquer Verviers en activant le 2SSPzK et en utilisant "Assault coordination" pour impliquer tout ce beau monde.

J'aurais pu aussi attaquer uniquement avec le 2SSPzK, mais là c'est du 1/1 avec en face un probable support en artillerie, aviation, un dégât gratuit avec la ville...bref, du suicide.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 12 Août 2018 17:07 
Market Domi (Modérateur)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 23 Août 2008 11:43
Message(s) : 7421
Membre d'Honneur (1) Médaille Frog of War (1) Médaille des 10 ans (2) Ordre des Anciens 2001 (1) Médaille des 1000 messages (3) Médaille des comptes rendus (1) Grande croix de la courtoisie (1)
Médaille du samaritain (1) Traducteur (1) Médaille du monster game (1) Médaille de cyberboard (1) Médaille du photographe (2) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Rencontres Lyonnaises (2)
Soldat du 4° zouave (1) 13° stratège (1) Médaille Advanced squad leader (1) Médaille OCS (1)
ah, ok, j'ai mal compris ta phrase.
il ne reste plus qu'à voir ce que va donner l'attaque du IISS PZK au sud de Verviers.

_________________
partie par correspondance : Holland '44 (GMT) via VASSAL


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 12 Août 2018 17:22 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
23 décembre 1944, 5ème et 6ème impulses :


Je passe rapidement sur le 5ème impulse, une transition pour réactiver le 2SSPzK durant le sixième et dernier impulse : à cet effet, j'active et retranche le LXXXV Korps. L'allié, lui, finit de déployer le IIIrd Corps de Patton, avec la fameuse 4th Arm et la 26th ID près d'Ettelbruck.

Enfin, en désespoir de cause, l'assaut est lancé sur la position au sud de Verviers : c'est du solide, avec des retranchements et un régiment de la Big Red One. C'est du 3/1 avec un soutien d'artillerie et des troupes du génie qui détruisent les fortifications. En face, le soutien est très important (artillerie et aviation)...Voyons cela. Les résultats initiaux sont très intéressants : j'effectue une belle prise de flanc (D2). L'ennemi reste quand même déterminé (A1D3 en tout). Je décide d'arrêter là, car c'est un bon résultat et il est inutile de pousser à fond cette attaque périphérique. Je résous les dégâts sur l'allié et...de façon assez incroyable, il craque ! Par deux fois, alors qu'il a 75% de chance de s'accrocher au terrain, il préfère reculer et abandonne ainsi une position précieuse. Je saisis l'aubaine, encaisse les pertes avec mes volksgrenadiers et avance résolument avec mes panzers au contact de la 2nd Arm, afin de libérer l'espace pour ce fameux troisième hex face à Verviers. Un petit rayon de soleil dans la grisaille.

Mais pour finir, l'allié, dont les ressources sont inépuisables, injecte des renforts sur la ligne de front et régénère la 75th ID dans Verviers. Ce sont des bleus, mais le ratio ainsi obtenu annule le bénéfice d'un troisième hex de front. Ben voyons.


Ma situation à la fin de cette journée est devenue extrêmement tendue : je n'ai guère avancé, et je me penche sérieusement sur les conditions de victoire tactique, car l'enveloppement envisagé (fantasmé...) en début de journée est loin de se dessiner. Mais pour cela, afin de ne pas échouer dans les grandes largeurs (le jeu s'arrête, quoi) et me voir proposer un suicide honorable, il me faudra gagner 5VP avant la fin de la journée du lendemain, 24 décembre 1944. Et je ne vois guère que Verviers qui réponde à cet impératif...


Image
Sous la pression, l'ennemi recule et m'offre une respiration face à Verviers. Demain, je prends la ville ou j'arrête là.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Lun 13 Août 2018 16:55 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
24 décembre 1944 :


Ce jour voit le Allied Command Level descendre à 1 : autrement dit, toute utilisation de carte allemande provoquera une réaction alliée. Parmi les six cartes de ma main initiale, aucune ne me permet d'activer mes corps blindés au nord. En revanche, une carte LIII Korps me permettra de jouer un événement très intéressant : « Monty tidies the lines ». Celui-ci, grosso modo, écarte toute velléité offensive au sein de la 1ère armée durant une journée, ce qui tombe plutôt bien, car la 2nd Arm juste en face de moi n'a pas l'air commode. Pour l'instant, toutes mes unités mécanisées ont du fuel, et l'aviation alliée ne me fait pas de misères sur mes arrières (durant la phase administrative, on vérifie « Allied Interdiction » en tirant une carte : si c'est un Event Airpower ou une carte d'armée ou de groupe d'armées, on doit se débarrasser de la carte la plus performante dans sa main initiale et sauter un impulse). Enfin, deux unités alliées passent « Out of supply », j'aurai donc une opportunité de m'en débarrasser si le ravitaillement par air n'arrive pas trop vite.

J'ai pour l'instant 20 PV, et il m'en faut 25 à la fin de la journée pour "combattre un autre jour"...J'inspecte tout le champ de bataille, et, non, il n'y a pas d'autre possibilité que la prise de Verviers. Donc, aujourd'hui, c'est prendre Verviers ou mourir.



1er et 2ème impulses :


J'hésite trente secondes, puis je joue « Monty tidies... » avant que la 1St Army ne se montre belliqueuse. Cela me permettra par la suite de dégarnir le front devant la « Hell on Wheels » pour attaquer Verviers. Je recomplète ma main avec XLVII Korps, ce qui ne m'avance guère.

Pendant ce temps, l'allié déploie la 5th ID du côté d'Ettelbruck. C'est une force formidable qui se trouve maintenant au sud, et quand elle va se décider à avancer...


Puisque je n'ai toujours rien pour attaquer Verviers, je vais enfin activer mon LXVII Korps, qui va écraser les derniers GI près de Monschau et monter en ligne : ça fait quand même du monde, en particulier la 3ème PG toute rutilante, ça pourra servir. J'agresse donc en chemin les fantômes de la 2nd ID, et comme je veux écluser des cartes pour activer asap qui vous savez, j'utilise les tactiques Fixed Artillery (qui ne me servirait à rien contre Verviers, car portée insuffisante) et Infantry Infiltration (qui ne me sert à rien ici, car j'attaque déjà depuis 3 hex, et ne me servirait à rien contre Verviers, car c'est une ville, mais ça brûle une carte). J'écrabouille enfin ce furoncle et gagne 1VP (mieux que rien). Et, non, personne ne dit « Kamoulox » !

Je recomplète ma main et tire « Model » ainsi que 1SSPzK...Cette fois-ci, c'est la bonne...Attends voir le prochain impulse, mon gars...

Pendant ce temps, l'allié tire VIIth Corps, et recomplète jusqu'au dernier bouton de guêtre la 84th ID. Ca lui ressemble bien, de jouer la supériorité matérielle, à cet américain dégénéré...


Image
Au nord, le LXVII Korps a enfin écrasé toute résistance autour de Monschau et s'avance pour alimenter le front. La 84th ID, quant à elle, est comme neuve.


Image
Au sud, les forces alliées sont maintenant imposantes, il ne faudra pas tarder à reculer sur la ligne Siegfried pour faire payer cher toute velléité offensive.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 18:32 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
24 décembre 1944, 3ème impulse :

Il faut prendre Verviers, et pour cela j'ai deux outils formidables , les 1 et 2SSPzK, qui peuvent frapper l'un après l'autre impulse après impulse, à condition d'avoir une carte d'activation pour l'un d'entre eux successivement et une tactique Assault Coordination. Dans ma main, j'ai 1SSPzK, mais pas 2SSPzK, et je sais que je n'ai qu'une seule carte 2SSPzK (celle obligatoire) dans la pioche, car la carte optionnelle est sortie hier. Mais j'ai Model, qui me permet, entre autres, d'activer n'importe quel corps. Je vais donc m'en servir pour activer le 2SSPzK cet impulse-ci, en ayant la certitude que je pourrai activer le 1SSPzK l'impulse suivant. Pour soutenir mon attaque, j'aurai de l'artillerie (avec la carte XLVII) et Assault Coordination, évidemment. C'est parti, à 3/1, en dégarnissant la pile devant la 2nd Arm, car Monty aurait dit de ne pas bouger...

Image
Ma main en ce début d'impulse.


L'allié tire Engineers, ce qui n'est pas du tout adapté à sa situation : dans une ville, cela ne lui apporte rien de plus. Parfait ! Tirons nos 4 premiers chits et voyons où cela nous mène : la 75th ID va-t-elle cette fois-ci craquer devant l'imposante force blindée ? Ca commence pas mal : l'ennemi est secoué par le nombre (D1) et est susceptible de prendre un dégât supplémentaire en cas de Large Attack (7 chits ou plus). Je peux en tirer 10...Oserai-je ? Après tout, son soutien est inexistant, seuls les combats urbains peuvent éventuellement me desservir...Je pense que c'est le moment de mettre le paquet, non ? Alors, Full Throttle...

Hé hé...Mon artillerie fait mouche et pulvérise l'agglomération tandis que mes chars lourds et mes panzergrenadiers envahissent les rues avec une belle agressivité. Affolés, les bleus de la 75th craquent et reculent en se découvrant, ce qui occasionne de nouvelles pertes. Certes, cela ne se passe pas sans dégâts de mon côté, mais mon avance est irrésistible (A1D6) ! Même si la ville encaisse 1 step, les GI sont obligés de reculer sous peine de succomber. Les débris du 290ème régiment se replient en désordre vers Liège, et Peiper et la Das Reich se ruent sans attendre au sud-ouest de Verviers, conquise, tandis que le 1er régiment blindé de la Leibstandarte talonne les fuyards. Je pousse un grand ouf de soulagement et me remet à rêver debout, car mine de rien, la 1st Army n'a plus de réserve et son flanc nord est ouvert, alors que le XXXst Corps ne franchira pas la Meuse tant que je ne m'en approcherai pas...

Image
C'est à moi qu'tu parles, là ?


Mais ma joie est de courte durée : bien sûr que l'ennemi n'était pas resté inactif ! Je tombe nez à nez avec la 5th Arm, qui avait déserté Stavelot et avait été placée en réserve au sud de Verviers pour protéger son flanc gauche. Décidément, rien n'est simple. Mais j'en ai pris l'habitude.


Image
Verviers est prise ! Des débris de la 75th ID se replient vers Liège, mais la 5th Arm, que je croyais à Stavelot, m'attend en second rideau.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 16 Août 2018 09:36 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
24 décembre 1944, 4ème impulse :


Image
situation d'ensemble et plans sur la comète


Il est temps de faire une petite pause pour lister les tâches et les opportunités. J'essaierai ensuite de les prioriser et de voir ce qu'il est possible d'accomplir ce jour-ci. D'abord les tâches (avec, entre parenthèses, les unités susceptibles de les accomplir) :
- puisqu'il n'avancera plus face à Patton, faire reculer le LXXX Korps vers des positions défensives plus solides ;
- afin de solidifier la route de ravitaillement de Bastogne et de libérer des effectifs, faire reculer le 9th Arm / CCB dans Wiltz et se positionner dans les 2 hex forestiers qui lui font face (LXXXV et LIII Korps) ;
- pour pouvoir acheminer librement des renforts dans Bastogne, détruire ou faire reculer le 10 Arm / CCR et le 4th ID / 8th Rgt (XLVII PzK) ;
- reconstituer les effectifs du XLVII PzK ;
- pour défendre efficacement la route de ravitaillement de ma pointe blindée à Verviers, je dois acheminer des forces supplémentaires et fortifier mes positions vers Spa, face à la 2nd Arm et la 84th ID, avant la fin de la journée (1 et 2SSPzK, LXVII Korps)  ;
- reconstituer les effectifs des 1 et 2SSPzK ;
- pour obtenir les renforts OKW, positionner une unité en mesure de rejoindre la Meuse à la fin du 25 décembre ;
- pour poursuivre mon objectif de victoire opérationnelle, repousser la 5th Arm et avancer sur Werbemont, Ouffet et Trois-Ponts (1 et 2 SSPzK).

puis les opportunités :
- l'encerclement et la destruction du 7th Arm / CCR au nord d'Houffalize permettrait de créer une brèche béante au centre du dispositif allié et de s'ouvrir la route de Manhay (XLVII PzK, LIII Korps) ;
- plus grandiose encore, si j'arrivais à avancer également jusqu'à être adjacent à Trois-Ponts (même pas besoin de conquérir la ville), c'est tout le ravitaillement de la 1st Army hors le XXX Corps qui serait stoppé (car besoin impératif de routes) : 20 unités non ravitaillées et piégées dans une nasse ;
- opportunité alternative : le passage en force tout droit sur Liège, en comptant sur l'apathie alliée (peu probable) : conquête de la ville, franchissement de la Meuse, sortie de carte d'unités blindées et victoire opérationnelle immédiate. Seuls problèmes : la Meuse, Liège, et le XXX Corps. Broutilles.


Essayons de prioriser :
- la chute de Bastogne occasionnerait une défaite en fin de journée ;
- le XLVII PzK est-il en mesure d'effectuer les missions d'élargissement vers Bastogne sans avoir été reconstitué ? Non ;
- les 1 et 2 SSPzK sont-ils en mesure d'effectuer leurs actions offensives sans avoir été reconstitués ? Oui, mais de justesse ;
- peuvent-ils continuer sans avoir un tant soit peu sécurisé leur route de ravitaillement ? Oui et non : à la fin de la journée seulement (car 1st Army campe sur ses positions), cette route devra avoir été bétonnée.

Ce qui donne, par ordre de priorité :
- défense route Verviers : impératif avant la fin de la journée (1 et 2 SSPzK, LXVII Korps) ;
- reconstituer les effectifs du XLVII PzK ;
- détruire ou faire reculer le 10 Arm / CCR et le 4th ID / 8th Rgt (XLVII PzK) ;
- repousser la 5th Arm et avancer sur Werbemont, Ouffet et Trois-Ponts (1 et 2 SSPzK) ;
- reconstituer les effectifs des 1 et 2SSPzK ;
- faire reculer le 9th Arm / CCB dans Wiltz et se positionner dans les 2 hex forestiers qui lui font face (LXXXV et LIII Korps) ;
- faire reculer le LXXX Korps vers des positions défensives plus solides ;
- positionner une unité en mesure de rejoindre la Meuse à la fin du 25 décembre ;

en gardant en tête les opportunités.


Et maintenant les cartes, car il y a l'impératif, le souhaitable...et le possible !
- Il reste 4 cartes dans la pioche ;
- En cartes « obligatoires », sont déjà sorties XLVII, LXXX, LXXXV et LXVII. Et j'ai dans ma main LVIII, LXVI et 1SSPzK ;
- donc, dans ces 4 cartes, il y a obligatoirement 2SSPzK et LIII ;
- et possiblement un deuxième XLVII et LXVII.


Ma planification pour la fin de la journée est donc la suivante :
- 1SSPzK : renforcement de la route, attaques d'opportunité, attaque contre la 5th Arm ;
- si XLVII est tiré, reconstitution des effectifs ;
- reconstitution effectifs 2SSPzK ;
- reconstitution effectifs 1SSPzK, ou attaques d'opportunité ;
- repousser 9th Arm / CCB avec LIII Korps.

Ouf.


J'active donc le 1SSPzK, et renforce mes défenses face à la 2nd Arm et à la 84th ID. Puis j'attaque le 5th Arm / CCB à 4/1 en tentant une prise de flanc avec mes panzergrenadiers. L'américain se défend en déployant des éléments avancés qui freinent mon assaut (Screen Tactic : max chit number reduced by 2). L'assaut initial ne donne absolument rien, et je tire 3 autres chits. Forts de leur tactique d'écran, les GI m'occasionnent des pertes tout en restant à l'abri dans les bois (A1) et le 9ème régiment de FJ est éliminé : un coup pour rien, décevant. Enfin, je repousse le 1st ID / 16 Rgt au nord de Malmédy en lui infligeant des pertes.

En réaction, l'allié active le VIIth Corps (décidément, tout se passe au nord) et tire Major Offensive, Fill the Gap et Advance. Conformément aux ordres de Montgomery, Major Offensive et Fill the Gap partent à la défausse, je ne joue donc que Advance, ce qui ne donne rien car les unités du VIIth Corps sont déjà au contact ; tout ce beau monde se retranche donc pour finir l'impulse.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 18 Août 2018 16:13 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
24 décembre 1944, 5ème, 6ème et 7ème impulses :


Conformément à ma planification , le 5ème impulse est consacré à la reconstitution des effectifs du 2SSPzK : en l'occurrence, les 9ème et 20ème PzRgt de la 9SSPz voient arriver troupes fraîches et blindés sortis d'usine, et sont prêts, respectivement, à tenir tête à la 84th ID et à poursuivre l'offensive au sud de Verviers.

Puisque la 1st Army reste prudemment attentiste, c'est Patton, au sud, qui décide de passer à l'attaque avec la 4th Arm et la 26th ID. La 4th Arm au grand complet se rue tout d'abord sur les positions retranchées de la 276ème DI au sud de Beaufort avec un appui supposément massif de l'aviation, mais la coordination avec les P47 est mauvaise, et l'assaut est repoussé avec de lourdes pertes par des volksgrenadiers héroïques, qui étrillent l'infanterie d'accompagnement et n'hésitent pas à laisser avancer les Sherman pour les détruire à bout portant (A2D1).


Image
bien joué les gars !


Puis le général Paul, commandant les « Yankees », considérant l'échec des tankistes d'élite, se montre plus prudent et préfère temporiser. L'offensive, ce n'est facile pour personne...Par dépit ou excès d'impétuosité, Patton a envoyé sa division dans une action mal coordonnée, ce qui risque de lui coûter sa capacité offensive durant un certain temps.


6ème impulse :

Il n'y avait pas de XLVII PzK dans la pioche, je procède donc à l'activation du 1SSPzK, non pas pour permettre l'arrivée de renforts, mais bien pour attaquer la 5th Arm et effectuer des combats d'opportunité sur des unités réduites, car il faut continuer à avancer. L'Ourthe m'empêche de dépasser 3/1, et je manque désormais de soutien, mais tant pis, il faut tenter. Malheureusement, l'assaut initial contre la 5th Arm ne donne rien (D-1) car les Sherman sont trop bien abrités dans les bois, et je ne pousse pas plus loin car l'aviation alliée rôde. Décidément, après cette brillante victoire à Verviers, mes troupes s'essouflent.

L'allié, lui, se contente d'envoyer des renforts au sein du Vth Corps : la 1st ID, durement secouée en début de partie, est désormais quasiment reconstituée, et c'est rageant.


7ème impulse :

Pour finir la journée, je vais m'intéresser au front sud et, comme prévu, tenter de repousser le 9th arm / CCB dans Wiltz avec les landsers du LXXXV Korps, aidés par le 115ème bataillon de panzers de la 15PG. Peut-être aurais-je un peu plus de réussite ? Ca part mal : un bataillon de chars supplémentaire vient renforcer la défense, ce qui dégrade la rapport de forces (3/1=>2/1). L'assaut initial qui s'ensuit ne donne rien, je décide de pousser en tirant 3 chits de plus, car je ne pense pas être à la merci d'une contre-attaque même si je suis Dispersed lors du dernier impulse. Mais l'attaque est trop molle, tout ça manque de résolution, et aucune perte n'est à déplorer des deux côtés. J'ai l'impression que plus personne n'a envie de se battre, à la veille de Noël ! Cela se confirme avec le dernier impulse allié (Airpower) qui ne change rien à l'affaire. Que tout le monde retourne à ses crèches improvisées, demain sera un autre jour...


Image
Image
Image
Image
Image
douce nuit...troupes britanniques, allemandes et américaines durant la bataille des Ardennes, 24 décembre 1944



Image
Situation au nord : après la prise de Verviers, c'est le statu quo. J'ai quand même renforcé la 9SSPz. Et je suis à 3 hex de Liège.

Image
Situation au sud : ma tentative face à Wiltz pour donner de l'air à la route qui ravitaille Bastogne n'a rien donné. Plus bas, la 4th Arm s'est fait durement châtier par la 276ème DI.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 21 Août 2018 13:11 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 30 Juil 2015 10:07
Message(s) : 179
Localisation : Lyon
En ce jour de Noël 1944, je compte mes atouts avant la dernière ligne droite. Je reçois tout d'abord en renfort la 9Pz, renaissant une fois de plus de ses cendres : je la place au sud d'Elsenborn, prête à rejoindre le front Nord. Puis je tire ma première main : j'ai de quoi attaquer immédiatement au nord avec les 1er et 2SSPzK ; en revanche, la 2Pz dans Bastogne n'a plus de carburant, et je choisis de ne pas dépenser mon unique joker en prévision de vaches maigres au nord, justement. La phase d'interdiction est cette fois-ci malheureusement fructueuse pour l'allié : je suis prié de me débarrasser de ma meilleure carte (soit, évidemment, 1 ou 2SSPzK) et je passe mon premier impulse. J'ai une petite chance d'avoir un 2SSPzK supplémentaire dans la pioche, je défausse donc 2SSPzK.

Mon plan reste le même à ce stade, et je verrai en cours de journée si je dois tenter le tout pour le tout en direction de Liège. J'ai pour impératif de remporter 1PV ce jour, sous peine d'une défaite opérationnelle cuisante : le plus simple, pour ce faire, est d'éliminer le 290ème régiment d'infanterie à l'est de Liège. Cela me permettra également de m'ouvrir la voie de la Meuse, que j'ai pour projet d'atteindre en cette fin de journée pour obtenir la réserve stratégique de l'OKW.

Mais pour l'instant, je passe mon premier impulse, je n'ai donc pas la main : que va faire mon adversaire en carton ? Passer à l'offensive ? Oui : le Vth Corps est activé et tire Strong Attack, Elite Attack et Pull Back. Strong Attack ne mène à rien, mais Elite Attack déclenche une attaque sur ma position au sud de Vielsalm, menée par 4 régiments d'infanterie avec le soutien d'un bataillon de chars. Ca va être chaud, je soutiens donc mes défenseurs avec mon artillerie de corps...Dans le froid et la neige, les GI arrivent à approcher mes tranchées et à malmener mes troupes, mais celles-ci s'accrochent au terrain et finissent par stopper l'assaut (A1D1, je perds mes fortifications). Plus de peur que de mal finalement mais, peut-être plus grave, dans le même temps, la 5th Arm prépare des positions défensives et rend mon encerclement encore plus hypothétique.


Image
Ma position au sud de Vielsalm est malmenée, mais tient bon. Vers Elsenborn, la 9Pz attend son ordre de marche.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 22 Août 2018 09:34 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 12:40
Message(s) : 532
Localisation : Toulouse (31)
Ordre des anciens 2002 (1) Médaille du monster game (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille GBOH (1) Médaille Advanced squad leader (1) Médaille Lock'n Load (1) Médaille WWIII (1)
Médaille de la guerre froide (1) Médaille de la WWII (1) Médaille de l'antiquité (1)
excellent CR! :clap: :clap: :clap:

_________________
Bernard
_____________
Ma collection


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr