STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mar 17 Sep 2019 10:35

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
Message non luPublié: Mer 22 Mai 2019 22:15 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 277
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Mais c'est plus au sud que les choses deviennent sérieuses : la VIIIème Armée compte désormais 4 divisions, dont les monstrueuses 7ème blindée et 2ème NZ, un QG et plusieurs brigades indépendantes, y compris des Français bien visibles ici. S'il arrivera encore du monde lors des deux prochains tours, les moyens offensifs sont déjà rassemblés.

Le dispositif de défense est simple, dicté par l'infériorité aérienne et le besoin d'économiser le carburant : un fort derrière un wadi, deux piles en terrain accidenté, et une dernière sur la piste qui traverse le Chott el Jerid. La densité est de 5 dans chaque cas, ce qui donne un décalage de colonne vers la droite pour les barrages (+2 pour la densité, -1 pour le terrain ou le fort) avec en contrepartie plusieurs unités d'absorption de pertes. La hauteur des piles est trompeuse parce que des divisions telles la 164ème Infanterie se trouvent dans le lot. Plusieurs artilleries et des éléments de la 90ème Leichte sont en réserve. Deux régiments de cette division et deux régiments italiens contrôlent aussi le deuxième hexagone de piste du Chott el Jerid. J'hésite à construire un autre fort, derrrière le terrain accidenté.

Après un hip-shoot réussi, l'infanterie néo-zélandaise tente un overrun sur la gauche du dispositif. Bien que divisés par deux, les défenseurs valent encore 11, avec un AR de 4 (demi-brigade Ramcke AR5, moins 1 pour la désorganisation), ce qui signifie une attaque à 1:1 (+1) en terain difficile. Je pense que l'assaillant avait sous-estimé la valeur de cette pile qui comptait aussi un bataillon italien, 3 régiments de la Trieste et un bataillon de Flak. Les Néo-Zélandais ont reflué après un AL1o1 un poil chanceux et bien satisfaisant de mon point de vue. Un déluge d'obus conduit ensuite à la perte de l'artillerie de la Trieste, résultat insuffisant pour que mon adversaire engage à nouveau le fer pendant la phase de combat.

Image

L'idée d'attaquer avec la seule infanterie, donc sur un rapport très médiocre, est sans doute motivée par l'espoir d'une surprise bien sûr, et la certitude que l'Axe ne peux pas se permettre de reculer donc que tout résultat optionnel se traduit par des pertes.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 17 Août 2019 13:30 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 277
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Enfin nous avons pu reprendre cette partie pour un court après-midi qui a permis de terminer le mois de mars, et surtout de jouer cette deuxième partie de tour sachant que la 6ème Armoured s'offrait en victime expiatoire après un énorme manque de pot en overrun.

En guise de préambule, un bataillon de chars légers italiens est allé se coller contre les blindés anglais en réserve. Leur qualité est médiocre (2 ou 3 de ce que je peux en juger) mais ils pourraient malgré tout gâcher la fête. Disposant d'un observateur, je peux songer à envoyer la Luftwaffe pour désorganiser ces réserves. Les trois chasseurs basés à Kasserine sont neutralisés par une excadrille de Fw190A qui gagne ses combats sans infliger de perte. Un groupe de Ju88 désorganise les brigades anglaises : mission accomplie ! Trois autres groupes tentent alors, les uns après les autres, d'obtenir un résultat équivalent sur la 6ème Armoured, sans succès.

Une grosse quantité d'artillerie s'approche donc, en mouvement sauf le régiment de la 15Pz. Une unité italienne passe derrière la 6ème Armoured, l'enchassant de ZOC. Des commandos allemands se collent, avec deux ou trois artilleries, contre les Anglais. La 15Pz est en réserve, non-adjacente et camouflée par des blindés légers italiens.

Bien m'en a pris parce que la RAF a désorganisé la pile au contact. Le premier des nombreux tirs d'artillerie de ce tour réussit là où les bombardiers avaient échoué. En revanche, la division britannique n'est pas attaquée et le seul combat est à côté de Gafsa, où des canons d'assaut et de la piétaille pulvérivent une pauvre artillerie sans soutien (4:1 avec un différentiel de +4), en bénéficiant de l'exploitation.

Pendant la phase d'exploitation, les Pz et leurs supplétifs italiens se ruent sur la 6ème Armoured à 5:1 (+2) en terrain clair (là où on voit une artillerie sur la photo). La chance octroie la surprise aux assaillants qui éliminent les trois unités (la dernière se repliant en ZOC) et vont se coller aux Américains proches. D'autres régiments d'artillerie s'approchent, désorganisent ceux-ci avant qu'ils sombrent pendant la phase de combat de fin du tour (à haut rapport et +4).

Image

La Centauro, qui s'était avancée depuis Faïd, plus au nord-est, n'a pas à combattre et occupe un col et Gafsa.

Le bilan de cette phase est excellent, 6 unités détruites, plus la rédition de l'infanterie américaine proche de Gafsa le tour suivant.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 17 Août 2019 13:33 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 277
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
J'oubliais d'indiquer que du côté du Chott el Jerid, l'artillerie a aussi désorganisé une ou deux grosses piles, pour s'éviter des attaques en overrun. La photo est mal cadrée, il manque peu pour qu'on voie la VIIIème armée.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 17 Août 2019 14:01 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 277
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Le nord fut-il calme pendant cette débauche de fuel et de munitions ? Pas vraiment ! Avec la 21Pz à Medjez el Bal et la 10Pz à Tunis, il y a de quoi faire et ces deux grandes formations sont au complet. Par ailleurs, j'estime que les unités qui barrent la route partant plein ouest doivent avoir un AR de 3 au maximum.

En phase de mouvement, l'Axe se rapproche et dispose en particulier des observateurs avec des motocyclistes à pied dans un hexagone de montagne. Riccardo pense que je recherche un mouvement tournant par Djebel Abiot, ce qui m'avait en effet effleuré l'esprit. Sa 1st US Armoured renforce donc plusieurs positions mais pas celles que j'ai en ligne de mire. L'artillerie désorganise les deux unités sur la route (là où se trouve la HG sur la photo) et la 21Pz et des Tigres l'anéantissent à 6:1 (+4) en exploitation. Je résiste à la tentation de poursuivre l'exploitation vers le village doublé d'un aérodrome qui me gène, remet une couche d'artillerie sur la pile qui défend le chemin de fer (au sud de la précédente), et le même rapport aboutit à un résultat similaire dans le dernier combat. Quatre unités AR2 volatilisées...

Image

Il reste de l'artillerie en réserve sous la 334ème division plus toute la 10Pz qui n'a pas bougé. Au regard des multiples bombardements de ce tour, on me fera difficilement croire que l'artillerie ne sert qu'à encaisser des pertes. Evidemment, il faut accumuler des stocks pour qu'elle ait une utilité, ce qui reflète le rythme historique des combats. En toute hypothèse, avec l'Allemand, il y a toujours beaucoup trop de Spitfire dans le ciel pour espérer plus qu'une supériorité locale, fort temporaire, donc les obusiers ont leur utilité.

A l'issue de ce tour, la 21Pz entrevoit d'aller semer la panique dans la deuxième ligne alliée, son artillerie, peut-être le QG ! Encore faut-il pour cela obtenir l'initiative...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 17 Août 2019 21:29 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 277
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Tour 38 - 22 mars, initiative aux Alliés qui jouent en premier

Il n'y aura donc pas de chevauchée de la 21Pz dans la seconde ligne alliée, permettant une exploitation plus profonde de la 10Pz. La barrière d'unités se reconstitue et l'artillerie alliée cause une sérieuse désorganisation. Par acquit de conscience, les Allemands font de même là où une attaque contre les unités de pointe est envisageable. Après les barrages, le front est calme, tout comme au sud, vers le Chott el Jerid. Manifestement les tirs allemands ont bien perturbé le plan de mon adversaire, qui par ailleurs semble un peu perdu face à cette situation nouvelle. Comment rompre un front aussi solidement tenu ? En n'acceptant pas le principe d'une série coordonnée d'overrun et d'attaques à faibles rapports, certes coûteuses à tous égards, il se prive de toute chance de déloger des piles de 6 à 8 unités.

Pendant mon tour, je réorganise le secteur de Gafsa, ramène la 15Pz vers le Chott el Jerid et replie les unités du nord. Certaines ne peuvent aller bien loin mais pour aller les chercher, il faudra que l'Allié vienne à découvert avec deux Pz dans les parages.

Tour 39 - 26 mars, initiative aux Alliés, l'Allemand joue en premier

Le repli de l'Axe se déroule désormais en bon ordre, puisque les marqueurs de désorganisation ont été enlevés à la fin du tour précédent. La 21Pz a réintégré Medjez el Bab (sous les Tigres). J'aimerais sans doute la reculer un peu, parce que l'artillerie alliée porte facilement jusque là. La 10Pz est envoyée à Sfax, en soutien plus immédiat de la ligne au sud.

Image

A nouveau l'artillerie cause du souci à la VIIIème armée, qui lance toutefois une attaque pendant la phase d'exploitation contre une pile pas trop épaisse : un des quatre pions est la 164ème division d'infanterie avec ses 5 unités, donc même divisée par deux, cette pile vaut 19 points ! L'attaque à 1,5:1, arrondi à 2:1 (+0) en terrain difficile, est un succès avec la surprise et 5 colonnes de décalage. Pourtant, Riccardo ne prend pas sa perte sur le Ao1 / DL1o1 donc ne sera pas en position pour un overrun s'il gagne l'initiative le tour suivant. Les pertes comptent peu dans ces circonstances.

Enfin, la guerre aérienne qui est moins intense. Tous les bombardiers allemands se sont réfugiés en Sicile et les chasseurs ont été incapables d'infliger la moindre perte aux alliés en une quinzaine de combats sur quatre tours. La Flak fait un peu plus de dégâts, notamment lors des missions sur Tunis (+2 pour le port, +2 pour l'aérodrome que j'avais construit, + 1 pour le QG). La capacité portuaire de Bizerte est réduite, ce qui coûtera du précieux ravitaillement pour remettre les installations à niveau.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 25 Août 2019 17:52 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 28 Fév 2012 21:22
Message(s) : 277
Localisation : Londres
Médaille OCS (1)
Tour 40 - 29 mars, Initiative aux Alliés qui jouent en premier

C'est dans ces circonstances qu'on s'attendrait à un déferlement sur la ligne au sud, des coups de boutoir en profitant du tour double et des pertes en défense pour ne pas céder la bande de terrain qui facilite tant sa résistance. Il n'en est rien et le désordre des tours précédents se fait toujours sentir. La ligne de l'Axe est confortablement installée et deux petits barrages permettent encore de désorganiser des piles qui normalement tenteraient des overruns pendant leur phase de mouvement. Cela coûte 3T dans chaque cas et la capacité maximale de ravitaillement est de 5,25 SP. Même en comptant 1 SP ou 5T pour remettre à flot mes chasseurs, cette immobilité m'arrange.

La 10Pz est en réserve à Sfax, la 15Pz en 42.21 et 44.19. Le front de Gafsa est tranquille.

Image

Je suis sûr que Lothrim ou Viking n'auraient pas de difficulté à trouver le moyen de presser plus fort. Je me prends même à envisager de percuter un peu violemment cette VIIIème armée si frileuse, pour autant que je puisse accumuler 12-15 SP en plus de ce qui est disponible dans le secteur (une douzaine de SP).

L'autre axe de sortie de mes positions est tout au nord le cas échéant, une fois la 21Pz relevée par les renforts qui arrivent au 1er avril, au total 5 petites unités et un peu d'aviation. Après cela, les renforts se résument à un mince ruisseau d'avions qui ne changeront rien à la domination alliée. J'ai toutefois eu la chance d'obtenir une grosse fournée de remplacements ce tour-ci. Les pertes des deux camps illustrent la déconfiture de la Luftwaffe en même temps que la saignée opérée sur les unités alliées. Bien qu'il arrive régulièrement des Américains, un ciel équilibré m'inciterait à monter des offensives plus ambitieuses.

Image

Nous nous arrêterons là ou continuerons au plus un après-midi, mon adversaire ayant aussi des velléités de jouer Burma. Il baisse un peu les bras devant le bouchon qui bloque la VIIIème armée au sud, très solide mais pas impassable en y mettant le temps et avec une débauche de ravitaillement et des pertes à l'avenant. Pour obtenir une victoire opérationnelle, l'Axe doit bénéficier d'un gros concours de circonstances parce que les Américains sont en moyenne médiocres et cependant des unités AR3 en montagne représentent de sérieux obstacles.

La prochaine fois que je jouerai cet opus, il nous faudra appliquer des règles optionnelles (valeur des avions à plus de 50% de leur portée, coopération entre les contingents notamment) qui doivent corser le travail de l'Allié tout en gardant la physionomie sympatique du jeu.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 25 Août 2019 21:21 
Membre FOW
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 18:45
Message(s) : 2721
Localisation : Marseille
Médaille Frog of War (1) Médaille des 10 ans (1) Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des petits posteurs (1) Grande croix de la courtoisie (1) Médaille du monster game (1) Médaille des conventions (1)
Rencontres Lyonnaises (1) Soldat du 4° zouave (1) Baroudeur ardéchois (1) Médaille des marseillais (2) Médaille de Cannes (1) Médaille Jours de gloire (1) Médaille OCS (1)
Médaille de la WWII (1) Médaille napoléonienne (1) Petit calimero (1) Petit plaisantin (2) Médaille du FSSOP (1)
Sertorius a écrit:
Je suis sûr que Lothrim ou Viking n'auraient pas de difficulté à trouver le moyen de presser plus fort.

M'enfin ! :shock:

Presser plus fort !
tu veux nous faire passer pour des brutes sanguinaires ? :pleurer:
alors que nous ne faisons jamais souffrir nos adversaires :nonnon: nous préférons abréger leurs douleurs :execution:


Merci pour le CR :good:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr